La langue française

Poliment

Sommaire

  • Définitions du mot poliment
  • Étymologie de « poliment »
  • Phonétique de « poliment »
  • Citations contenant le mot « poliment »
  • Traductions du mot « poliment »
  • Synonymes de « poliment »
  • Antonymes de « poliment »

Définitions du mot poliment

Trésor de la Langue Française informatisé

POLIMENT, adv.

A. − Vx. D'une manière raffinée, élégante. On s'étonnait, devant M. d'Andilly, qu'un jeune homme comme le docteur, qui ne faisait qu'à peine de sortir des écoles et sans aucun usage du monde, eût pu écrire si bien et si poliment; M. d'Andilly répondit qu'il n'y avait point lieu de s'en étonner, et qu'il parlait simplement la langue de sa maison (Sainte-Beuve, Port-Royal, t.2, 1842, p.63).
B. − Avec courtoisie, conformément aux bonnes manières. Anton. impoliment.Applaudir, saluer qqn poliment; demander qqc. poliment; refuser poliment; parler à qqn, se présenter poliment; un air poliment insultant. Vous ne dansez pas mal, dit-il poliment. −Je danse comme un veau; mais je m'en fous: je n'aime pas danser (Beauvoir, Mandarins, 1954, p.18):
. Ne vous impatientez pas, mon ami, dit Mme Chantelouve, derrière le rideau, je suis si longue! Grossièrement, il pensa: je voudrais que tu déguerpisses; −et, tout haut, poliment, il lui demanda si elle n'avait pas besoin de ses services. Huysmans, Là-bas, t.2, 1891, p.48.
En partic. Avec une certaine réserve. Il étala son idéologie vague. Les deux autres l'écoutaient poliment, avec un petit sourire intérieur (Rolland, J.-Chr., Maison, 1909, p.1035).
Prononc. et Orth.: [pɔlimɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. xves. [date ms.] poliement «d'une manière élégante, polie» (Evrart de Conty, Probl. d'Arist., B.N. 210, fo233c ds Gdf.). Dér. de poli*; suff. -ment2*. Cf. le m. fr. poliement «de manière à être lisse, poli» avril 1400 (Christine de Pisan, Livre du dit de Poissy, 1491 ds OEuvres poét., éd. M. Roy, t.2, p.204) −xvies.: 1544 (Scève, Delie, éd. E. Parturier, CCLXXXV, 4: polyment), et politement «élégamment, convenablement» 1496 (Desrey, Charles VIII ds La Curne) −xvies.: 1595, ibid., répertorié par Ac. Compl. 1842. Fréq. abs. littér.: 463. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 513, b) 746; xxes.: a) 798, b) 650.

Wiktionnaire

Adverbe

poliment \pɔ.li.mɑ̃\

  1. D’une manière polie , en parlant de la manière d’agir, d’écrire, de s’exprimer.
    • Nous eûmes dans la matinée une audience publique du vice-roi. […]. Il nous reçut poliment , accorda au capitaine la relâche , et aux passagers la permission de se promener en ville. — (Évariste de Parny, « Lettre à son frère, de Rio-Janéiro, septembre 1773 », dans le recueil Œuvres d'Évariste Parny, tome 1, Paris : chez Debray, impr. Didot l'aîné, 1808, p. 212)
    • Il avait des manières courtoises et prévenantes, saluant poliment tout le monde, mais particulièrement les dames et les demoiselles, […]. — (E.T.A. Hoffmann, Le Diable à Berlin, 1820, Traduit par Henry Egmont)
    • Chacun doit écouter avec courtoisie l'adversaire, […] ! Exprimons-nous poliment. Rétorquons de même, sans nous départir de sang-froid. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POLIMENT. adv.
D'une manière polie. Il ne s'emploie qu'au figuré et se dit en parlant de la Manière d'agir, d'écrire, de s'exprimer. Parler poliment. Écrire poliment. Il en a usé très poliment. Il reçoit très poliment tout le monde.

Littré (1872-1877)

POLIMENT (po-li-man) s. m.
  • Action de polir ; état de ce qui est poli. Je pris des miroirs de métal de différents foyers et de différents degrés de poliment, Buffon, Hist. min. Introd. part. exp. Œuv. t. VII, p. 156. Leur poliment [des rubis, saphirs et topazes d'Orient] se fait sur une autre roue pareillement de cuivre, mais avec du tripoli détrempé dans de l'eau, au lieu de poudre de diamant, Dict. des arts et mét. Lapidaire.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

POLIMENT, (Art. méchan. & Gram.) l’art de polir, consiste à donner aux choses un vernis ou un lustre, particulierement aux pierres précieuses, au marbre, aux glaces, aux miroirs, ou à quelque chose de semblable. Voyez Lustre, &c.

Le poliment ou poli des glaces, des lentilles, &c. se fait après qu’on les a bien frottées pour en ronger les inégalités. Voyez Action de moudre, voyez aussi Glaces, Lentille, &c.

Le poliment ou poli est la derniere préparation que reçoit un miroir, avec de la poudre d’émeri ou de la potée. Voyez Miroir, quant au poli des diamans, &c. Voyez Lapidaire, &c.

Poliment, s. m. (Joaill. Sculpt. &c.) c’est l’action qui donne le lustre & l’éclat à quelque pierre ; il se dit aussi du lustre même & de l’éclat qu’une chose a reçû de l’ouvrier qui l’a polie. Cette émeraude a pris un beau poliment ; le poliment de ces marbres est parfait. (D. J.)

Poliment des statues, (Sculpt. antiq.) il n’est pas douteux qu’on donnoit chez les anciens le poli aux statues de marbre en les cirant. Pline nous l’apprend liv. VII. ch. ix. mais nous ne connoissons plus cette pratique ; plus cette couche de cire étoit mince, plus les statues conservoient l’esprit du travail du sculpteur : & c’étoit apparamment dans ce sens, que Praxitelle donnoit la préférence à celles de ses statues auxquelles Nicias, artiste expérimenté, avoit ainsi donné cette espece de poli. Il est vrai que nous ne voyons dans les statues antiques qui subsistent, aucune trace de cette espece de poliment ; mais cela ne doit point surprendre ; le tems l’a dû effacer ; la croute étoit trop mince pour être de durée. J’ajouterai néanmoins que le poliment des anciens paroît préférable à celui dont nous nous servons ; car il étoit exempt de frottement dans l’opération, & différent en cela de celui de la pierre-ponce que nous pratiquons, qui doit nécessairement émousser certaines petites arêtes, dont la vivacité ne contribue pas peu à rendre un travail ferme & spirituel. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « poliment »

Polir ; provenç. poliment ; catal. puliment ; espagn. pulimento ; portug. polimento ; ital. pulimento. Le XVIe siècle dit polissement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De poli, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « poliment »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poliment pɔlimɑ̃

Citations contenant le mot « poliment »

  • La mère est arrivée sur les lieux un peu plus tard, en état de choc. Le voisin d’à-côté a pris en charge les enfants et prévenu la mère de la tragédie. Il a poliment refusé tout commentaire. La Presse, Une fille de 11 ans meurt dans un incendie à LaSalle
  • Le secret pour voyager d'une façon agréable consiste à savoir poliment écouter les mensonges des autres et à les croire le plus possible. De Fiodor Dostoïevski
  • Les bains de foule ont été remplacés par les rencontres avec distanciation physique. On ne serre plus de main, on se salue poliment de loin. Mais peu importe. Si les rencontres sont le quotidien de la famille royale depuis toujours, la crise sanitaire actuelle n’empêchera pas le prince William et Kate Middleton de continuer leurs engagements. La preuve, jeudi, le couple princier a rencontré des personnels soignants, chez eux, dans leur résidence de Sandrinham, dans le Norfolk. L’occasion d’évoquer le Covid-19, mais aussi de faire un don. , Kate Middleton : une sortie estivale remarquée avec le prince William - Elle
  • En janvier 2019, toujours auprès de nos confrères de Gala, elle révélait être célibataire. "Je suis Calamity Jane. Je vais seule dans le désert pour ne pas être confrontée à ça, à la tyrannie du couple et à la famille", indiquait Helena Noguerra dans "On n’est pas couché". L’actrice peut toutefois compter sur la présence de son fils Tanel Derard, 28 ans, musicien et mannequin. "J’avais un pote très longtemps, mais bon, c’est un monsieur maintenant, c’est terminé. Je fais de nouveau cavalier seul. Il a 28 ans bientôt donc il s’en fout un peu de sa mère. Il vient me voir le dimanche poliment", déclarait l’actrice toujours dans l’émission de Laurent Ruquier sur France 2. Non Stop People, Helena Noguerra : Qui est son ex très célèbre ? | Non Stop People

Traductions du mot « poliment »

Langue Traduction
Anglais politely
Espagnol cortésmente
Italien educatamente
Allemand höflich
Chinois 礼貌地
Arabe بأدب
Portugais educadamente
Russe вежливо
Japonais 丁寧に
Basque adeitsuki
Corse educatamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « poliment »

Source : synonymes de poliment sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « poliment »

Partager