La langue française

Phraséologie

Définitions du mot « phraséologie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PHRASÉOLOGIE, subst. fém.

A. − GRAMM., vx. ,,L'étude et la connaissance de la phrase et, par conséquent, une partie très importante de la grammaire (peu usité en ce sens)`` (Littré). Synon. syntaxe.
B. − LING. et lang. cour.
1. Ensemble des tournures typiques d'une langue, soit par leur fréquence, soit par leur caractère idiomatique. La phraséologie latine, française. La phraséologie grecque est poétique et pittoresque entre toutes les autres, en même temps que naïve et simple; par l'usage très fréquent des ellipses, des syllepses, des attractions, des anacoluthes, elle concorde avec le génie éminemment synthétique de la langue; par l'emploi de nombreuses particules, elle excelle à exprimer des nuances fines et délicates, et donne à la langue une précision que les autres ne sauraient atteindre au même degré (Lar. 19e).
Dictionnaire de phraséologie. V. infra phraséologique dér.
P. méton. Recueil de locutions diverses pour l'enseignement d'une langue. La Phraséologie latine de Meissner (Nouv. Lar. ill.).
2. Souvent avec une valeur péj. Ensemble des tournures typiques d'un milieu, d'une discipline, d'une époque. La phraséologie notariale, administrative; la phraséologie gauchiste; la phraséologie hégélienne; la phraséologie de la classe ouvrière. Lorsque deux Shillouk se rencontrent, le plus âgé dit: «Es-tu en vie?» ou «Dieu t'a amené»; le plus jeune répond en se servant d'une phraséologie analogue. En même temps que ces formules, on énumère le plus de noms possible afin d'honorer davantage l'interlocuteur (Lowie, Anthropol. cult., trad. par E. Métraux, 1936, p.302).Les rédacteurs de la chronique (ou de la page) sportive usent d'un vocabulaire spécial (qui déroute ceux qui ne sont pas habitués à la phraséologie, aux termes du monde sportif) (Coston, A.B.C. journ., 1952, p.121):
1. ... chaque milieu se crée sa langue propre, consistant dans une terminologie et une phraséologie conventionnelles, souvent aussi dans des formes grammaticales aberrantes. On voit dès lors le caractère de ces langues spéciales et le genre d'action qu'elles exercent sur la langue commune. Bally, Lang. et vie, 1952, p.48.
En partic., vx. Tournures typiques d'un auteur. La phraséologie de cet auteur est bizarre, vicieuse (Ac.1935, qui ajoute ,,Il vieillit``).
C. − Péj. Discours pompeux et vide de celui qui fait des phrases (v. phrase I A 3). Aussi l'éthique sociale des Églises protestantes tend-elle à se débarrasser de toute phraséologie et de tout pathos sur l'avenir de l'humanité et s'efforce-t-elle de poser les problèmes sociaux et économiques en termes d'humanisme (Univ. écon. et soc., 1960, p.66-2):
2. Selon notre goût métaphysique, nous verrons dans ces paroles une sagesse profonde ou un verbiage prétentieux et dénué de sens. Mais personne ne pourrait sérieusement soutenir que quiconque, y compris les prêtres, puisse recourir à une telle phraséologie pour résoudre les problèmes de l'existence. Incontestablement elle est à ranger parmi les curiosités littéraires et intellectuelles, et n'a absolument aucun rapport avec la religion. Lowie, op.cit., p.332.
Prononc. et Orth.: [fʀ ɑ ̃zeɔlɔ ʒi], [-ɑ-]. Passy 1914 [-ɑ-]; Barbeau-Rodhe 1930 [-ɑ-], [-a-]; Pt Rob., Lar. Lang. fr. [-a-]; Warn. 1968 [-a-], parfois [-ɑ-]; Martinet-Walter 1973 [-a-] (10/17), [-ɑ-] (7/17). Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist.1. 1678 «recueil de phrases fait pour l'enseignement des langues» (L. du Cloux, Vocabulaire françois avec phraséologie −fr.-all. −ds Quemada, Les Dict. du fr. mod.); 2. 1778 «usage immodéré d'expressions prétentieuses» (Le Babillard, 10 avril −I, noXX, p.321 −ds Proschwitz Beaumarchais, p.282: Qu'un misérable Rhéteur... revêtisse d'une vaine et sonore phraséologie les Plagiats mutilés); 1786 (Mercier, L'an 2440 −II, p.304 −ibid.); 3. 1812 (Mozin-Biber: Phraséologie, construction de phrase particulière, propre à un écrivain). Empr. au lat. de la Renaissance phraseologia 1558, M. Neander, Phraseologia Isocratis Graecolatina, gr. φ ρ α σ ε ο λ ο γ ι ́ α ds NED, s.v. phraseology, formé à l'aide de φ ρ α ́ σ ι ς, v. phrase et - λ ο γ ι α, v. -logie. Au sens 3 l'angl. phraseology est att. dep. 1664 ds NED. Fréq. abs. littér.: 64.
DÉR. 1.
Phraséologique, adj.a) [Corresp. à supra B] De phraséologie, relatif à la phraséologie. Dictionnaire phraséologique. Un dictionnaire phraséologique s'assigne pour objet le recensement et la présentation des expressions figées spécifiques à une langue. En principe, il n'enregistre pas les proverbes, pour autant que ceux-ci représentent des unités phrastiques complètes (Ling.1972).b) Péj. [Corresp. à supra C; en parlant d'un discours, du style...] Prétentieux, bavard et creux. Affectation phraséologique; une analyse bien phraséologique. Va porter loin de moi Ce phraséologique émoi Qui fait trembler ta graisse (Toulet, Vers inéd., 1920, p.113).c) Mus. Rythme phraséologique. ,,Retour périodique d'un certain nombre de mesures disposées symétriquement. On dit aussi carrure de phrases`` (Lar. 19e-20e; ds Littré qui cite Coussemaker). Le rythme phraséologique l'emporte souvent sur le rythme des mots isolés (Mocquereau, Nombre mus. grégor., 1927, p.125). [fʀazeɔlɔ ʒik], [-ɑ-]. 1resattest. a) 1834 mus. (F. J. Fétis, La Musique mise à la portée de tout le monde, pp.49-51 ds Quem. DDL t.12); b) 1839 ling. ([Girault de Saint-Fargeau], Revue des romans, I, p.6, ibid.), 1869 (Littré: Phraséologique. Qui a rapport à la phraséologie); de phraséologie, suff. -ique*. Au sens 2 l'angl. phraseological est att. dep. 1664 ds NED et phraseologic dep. 1828-32, ibid.
2.
Phraséologue, subst.,rare. Faiseur de phrases. C'est la magie d'un style entraînant auquel l'auteur [Jules Janin] sacrifie le drame en se laissant aller à toute la portée de son talent de phraséologue (Balzac, OEuvres div., t.1, 1831, p.413). [fʀazeɔlɔg], [-ɑ-]. 1reattest. 1831 id.; de phraséologie par substitution de l'élém. -logue* à -logie*. Cf. phraséologiste de même sens 1783 (Linguet, XV, 45 ds Gohin, p.270), et l'angl. phraseologist «id.» dep. 1713 ds NED.
BBG.Gohin 1903, p.288. _Greciano (G.). Signif. et dénotation en all. La Sém. des expr. idiomatiques. Paris, 1983, 469 p. _Militz (H.-M.). Zur gegenwärtigen Problematik der Phraseologie. Beitr. rom. Philol. 1972, t.11, no1, p.108.

Wiktionnaire

Nom commun

phraséologie \fʁa.ze.ɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Linguistique) Construction de phrases particulière à une langue, ou propre à un écrivain.
    • Certainement il n’y a pas de langue aussi riche dans la phraséologie variée que les exercices champêtres exigent, ou qui fournisse autant de moyens au forestier expérimenté pour exprimer son art joyeux. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • L'anglais, le français, l'italien ont une certaine communauté de phraséologie technique, scientifique et philosophique, et fréquemment, pour un Anglais ayant une connaissance spéciale de son sujet, il est plus facile de lire et d'apprécier un subtil ouvrage technique écrit en français que de pénétrer le sens précis des ouvrages populaires de la même langue. — (H. G. Wells, Anticipations, 1901, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Société du Mercure de France, Paris, 1904)
    • Il se souvint tout à coup d'une vieille chronique où il avait […] accumulé des bataillons d'imprécations pétaradantes […], imitant et plagiant même, en ces débordements insensés, la phraséologie vitupérante et l’inouïssime du dénommé Léon Bloy, magicien de l'Expression, brasseur de bran, tritureur de matière fécale et orfèvre du sublime. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 81-82)
  2. (Péjoratif) Discours creux, vide de sens.
    • Sa prose hébraïque était simple, claire, précise, sans cette phraséologie creuse et ampoulée qui était de mode en ce temps. — (Henri Graetz, Histoire des Juifs, 1897)
    • Un style dans lequel se trouvent les mots de Dieu, de vertu, de liberté, est puissant : il plaît aux hommes, les rassure et les console ; combien il est supérieur à ces phrases affectées, tristement empruntées des locutions païennes et fatalistes à la turque : il fut, ils ont été, la fatalité les entraîne ! phraséologie stérile, toujours vaine, alors même qu'elle est appuyée sur les plus grandes actions. — (Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe,t. III, page 218. 1841)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PHRASÉOLOGIE. n. f.
Construction de phrases particulière à une langue, ou propre à un écrivain. La phraséologie de cet auteur est bizarre, vicieuse. Il vieillit. Il se dit surtout pour désigner un Discours creux, vide de sens. Il nous fatigue avec sa phraséologie. Tout cela, c'est de la phraséologie.

Littré (1872-1877)

PHRASÉOLOGIE (fra-zé-o-lo-jie) s. f.
  • 1L'étude et la connaissance de la phrase et, par conséquent, une partie très importante de la grammaire (peu usité en ce sens).
  • 2Construction de phrase particulière à une langue ou à un écrivain. La phraséologie annamitique n'est pas conforme en tout à la phraséologie chinoise, Abel Remusat, Instit. Mém. inscr. et belles-lett. t. VIII, p. 47.
  • 3Se prend quelquefois en mauvaise part pour exprimer des discours creux et vides de sens. Ce n'est que de la phraséologie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « phraséologie »

Φράσις, phrase, et λόγος, manière

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1678) Du latin phraseologia (« recueil de phrases pour l'enseignement des langues ») mot créé en latin moderne (1558) composé de phrasis et -logia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « phraséologie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
phraséologie fraseɔlɔʒi

Citations contenant le mot « phraséologie »

  • La précédente parution des Editions des Petits Papiers était un recueil de nouvelles d’une écrivaine agenaise. Christine Reinoso, par ailleurs secrétaire dans la vraie (?) vie, aime écrire. Depuis l’âge de 12 ans, elle tient son journal intime. "Le temps d’un passage", elle batifole dans un univers irréel où l’absurde le dispute à un imaginaire débridé. Trois nouvelles qui défrisent par l’inattendu d’une phraséologie singulière. Si, dans "le choix", l’une des trois, Marie son héroïne est dévorée par les hôtes d’un restaurant où elle a eu le malheur d’aller dîner seule, elle a déjà écrit la suite. Dans "le temps d’un repassage", Marie parait devant le tribunal du jugement avant dernier, pour composer avec la table de multiplication des pains". Autant dire que Christine Reinoso poursuit son voyage en absurdie, tout en traitant, mine de rien, quelques sujets d’actualité, comme les ruptures de la vie où les lourdeurs administratives. Disponible chez Martin Delbert. petitbleu.fr, Les écrivains locaux s’en donnent à cœur joie - petitbleu.fr
  • Rappelons donc les accusations de ses politiciens et «intellectuels» idéologues, suivis par leurs vassaux, concernant les «armes de destruction massive» de Saddam Hussein, la fiole brandie par Powels à une séance des Nations unies, les prétendus bébés en couveuse maltraités par les soldats irakiens au Koweït. De gros, d’immenses mensonges dont Goebbels aurait pu être l’auteur, pour agresser une nation, occuper son territoire en y installant des bases militaires et voler ses ressources naturelles, dont le pétrole. Voilà la vérité au-delà de la propagande de style nazie, mais masquée par une phraséologie genre «défense des droits de l’Homme» (2). Algérie Patriotique, Les avatars de Goebbels contre la Chine - Algérie Patriotique
  • L’appellation semble venir de l’hôpital Oboukhov de Saint-Pétersbourg, qui disposait d’un pavillon psychiatrique pour les femmes et qui, comme l’ensemble des bâtiments officiels de la capitale impériale, était peint en jaune. La couleur devait demeurer dans la phraséologie russe pour les seules « maisons de fous ». Le Courrier de Russie, Jaune : la main du Diable
  • Le parti de feu Allal Fassi, notamment sous la férule de Hamid Chabat, avait fait du Parti au Tracteur son principal adversaire, alors que celui longtemps dirigé par feu Ali Yata, reprenait sans finesse les accusations et la phraséologie de son allié principal, le PJD, lorsque celui-ci évoluait sous l’autorité du tribun Abdelilah Benkirane. La Nouvelle Tribune, Vie Politique : Un trio improbable, mais… - La Nouvelle Tribune
  • Sans surprise, le parti de Macron subit une très lourde défaite, d’une ampleur inédite pour un parti au pouvoir. Dans la perspective des prochaines élections présidentielles, le chef de l’Etat va intensifier sa phraséologie environnementale (en contradiction totale avec sa politique réelle). Mais cela ne suffira pas à masquer le bilan économique et social du gouvernement, qui est déjà très négatif (sauf pour les riches) et va devenir catastrophique (sauf pour les mêmes) dans les mois qui viennent, du fait de la profonde récession économique. Révolution : Tendance marxiste internationale, Remarques sur les municipales – et les tâches de la FI - Révolution : Tendance marxiste internationale
  • Pour ce décret comme pour d’autres, les juristes relèvent des relents autoritaires marqués, une volonté d’alourdir toutes les amendes, sanctions et peines dans un pays au système judiciaire et pénitentiaire boiteux. La phraséologie des textes dénote un esprit des lois copié-collé qui ne suit pas la logique de notre corpus. Le pays prend une courbe moderne avec des lois venues d’on ne sait où. Le Nouvelliste, Le Nouvelliste - Le gouvernement négocie un tournant  
  • 2. La littérature française est-elle dépressive ? Ma surprise a été plus grande encore, à l’encontre de ma propre expérience avec les grands auteurs français, quand l’hebdomadaire britannique The Economist, rapporte en grande manchette que « les responsables du pessimisme et de l’amertume ambiante en France sont à rechercher du côté de ses grands écrivains » ! Approche exacte aujourd’hui, non à cause de la littérature française, mais parce que son enseignement a été vidé de sa profondeur. On a occulté : Le Domaine héroïque des lettres françaises, Xe-XIXe de Pierre-Henri Simon (Colin, 1963). On a délibérément oublié pour la période récente : Littérature du XXe siècle et christianisme de Charles Moeller (Casterman, 2 vol., 1962). Finalement avec une littérature vidée de sens, c’est la propension à l’esthétisme verbal et la phraséologie. Une littérature formaliste devient ainsi distraction et loisir pour des gens oisifs et peu sérieux, pas au sens de l’otium des Romains, pour penser, méditer et réfléchir. L'Orient-Le Jour, Pourquoi la littérature aujourd’hui ? - L'Orient-Le Jour

Traductions du mot « phraséologie »

Langue Traduction
Anglais phraseology
Espagnol fraseología
Italien fraseologia
Allemand phraseologie
Chinois 用语
Arabe العبارات
Portugais fraseologia
Russe фразеология
Japonais 言い回し
Basque fraseologia
Corse fraseologica
Source : Google Translate API

Synonymes de « phraséologie »

Source : synonymes de phraséologie sur lebonsynonyme.fr

Phraséologie

Retour au sommaire ➦

Partager