Perverti : définition de perverti

chevron_left
chevron_right

Perverti : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PERVERTI, -IE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de pervertir*.
II. − Adj. et subst. (Celui, celle) qui a été changé(e) en mal, qui a été corrompu(e) (v. ce mot II B). Enfant perverti. Je sens en moi l'étoffe d'une Madeleine (...) je comprends Dieu! C'est à nous autres perverties qu'il parle le plus terriblement (Balzac, Cous. Bette, 1846, p.295).Joignant les plus monstrueuses imaginations de chrétiens pervertis et de mahométans infidèles, les Haschischins finirent par repousser toute révélation et toute prophétie (Adam, Enf. Aust., 1902, p.204).Le duc de Guermantes (...) serait, dans une famille pervertie, l'être d'exception que le mal héréditaire a si bien épargné (Proust, Fugit., 1922, p.687).
III. − Adjectif
A. − [En parlant d'un attribut d'une pers.] Qui se plaît à mal faire, corrompu. Il ne prenait plus la peine de me dissimuler sa nature pervertie et ses instincts cruels (Ponson du Terr., Rocambole, t.1, 1859, p.44).
B. − [En parlant d'une manifestation de l'esprit humain] Qui a été détourné de sa vraie nature, de la normalité. Le Français de 1770 avait-il les yeux assez pervertis pour trouver vraies les couleurs de Boucher? (Stendhal, Hist. peint. Ital., t.1, 1817, p.107).[Bernadette] s'était fait donner un grand crucifix, elle le pressait violemment sur sa triste poitrine de vierge (...). C'était le seul homme que sa virginité devait connaître, le seul baiser sanglant donné à sa maternité inutile, déviée et pervertie (Zola, Lourdes, 1894, p.284):
. ... le peuple dont les niveaux d'aspiration et d'attente sont trompés par des circonstances historiques ou par le fonctionnement perverti des institutions et l'adultération des habitudes sociales, a des ressorts de développement détendus et affaiblis. Perroux, Écon. XXes., 1964, p.417.
Prononc.: [pε ʀvε ʀti]. Fréq. abs. littér.: 162.

Perverti : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PERVERTI, -IE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de pervertir*.
II. − Adj. et subst. (Celui, celle) qui a été changé(e) en mal, qui a été corrompu(e) (v. ce mot II B). Enfant perverti. Je sens en moi l'étoffe d'une Madeleine (...) je comprends Dieu! C'est à nous autres perverties qu'il parle le plus terriblement (Balzac, Cous. Bette, 1846, p.295).Joignant les plus monstrueuses imaginations de chrétiens pervertis et de mahométans infidèles, les Haschischins finirent par repousser toute révélation et toute prophétie (Adam, Enf. Aust., 1902, p.204).Le duc de Guermantes (...) serait, dans une famille pervertie, l'être d'exception que le mal héréditaire a si bien épargné (Proust, Fugit., 1922, p.687).
III. − Adjectif
A. − [En parlant d'un attribut d'une pers.] Qui se plaît à mal faire, corrompu. Il ne prenait plus la peine de me dissimuler sa nature pervertie et ses instincts cruels (Ponson du Terr., Rocambole, t.1, 1859, p.44).
B. − [En parlant d'une manifestation de l'esprit humain] Qui a été détourné de sa vraie nature, de la normalité. Le Français de 1770 avait-il les yeux assez pervertis pour trouver vraies les couleurs de Boucher? (Stendhal, Hist. peint. Ital., t.1, 1817, p.107).[Bernadette] s'était fait donner un grand crucifix, elle le pressait violemment sur sa triste poitrine de vierge (...). C'était le seul homme que sa virginité devait connaître, le seul baiser sanglant donné à sa maternité inutile, déviée et pervertie (Zola, Lourdes, 1894, p.284):
. ... le peuple dont les niveaux d'aspiration et d'attente sont trompés par des circonstances historiques ou par le fonctionnement perverti des institutions et l'adultération des habitudes sociales, a des ressorts de développement détendus et affaiblis. Perroux, Écon. XXes., 1964, p.417.
Prononc.: [pε ʀvε ʀti]. Fréq. abs. littér.: 162.

Perverti : définition du Wiktionnaire

Forme de verbe

perverti \pɛʁ.vɛʁ.ti\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe pervertir.

Forme de verbe

perverti \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du parfait de perverto.

Forme d’adjectif

pervertie \pɛʁ.vɛʁ.ti\

  1. Féminin singulier de perverti.

Forme de verbe

pervertie \pɛʁ.vɛʁ.ti\

  1. Participe passé féminin singulier de pervertir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Perverti : définition du Littré (1872-1877)

PERVERTI (pèr-vèr-ti, tie) part. passé de pervertir
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « perverti »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
perverti pɛrvɛrti play_arrow

Citations contenant le mot « perverti »

  • Le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a relevé que l’idéologie pervertie représentée par le Premier ministre autrichien Sebastian Kurz est la véritable grande menace pour l’Union européenne et ses valeurs. , "L'idéologie pervertie représentée par Kurz est la véritable menace pour l’UE" | TRT Français
  • VOUS AVEZ DIT « PERVERTI » ?  (suite) « Au-delà des revendications où nous devons apporter des réponses, les Français en sortant de chez eux, en se réunissant sur les ronds-points, ont retrouvé en bien des endroits la chaleur des liens, la fraternité, l’entraide ». Même si « d’aucun ont perverti cela et recherchent l’anomie, la violence », a dit le chef de l’Etat à Vanik Berbérian. « perverti » ? Par qui, par quoi ? « le nihilisme de la violence »  parait-il... Le 14 février de cette année, trois rapporteurs des Nations unies dénonçaient la répression, policière et judiciaire des « gilets jaunes » et appelaient « la France à repenser ses politiques en matière de maintien de l’ordre ». Les Rapporteurs spéciaux de l’ONU font partie de ce qu’on appelle les « procédures spéciales » du Conseil des droits de l’homme, des mécanismes indépendants d’enquête et de surveillance du Conseil qui traitent de situations spécifiques de pays ou de questions thématiques dans toutes les régions du monde. Quelques jours plus tard, le Conseil de l'Europe alertait, lui aussi l'opinion internationale. « Dans « l’attente d'(une) révision » de « la doctrine d’emploi des armes de force intermédiaire », les autorités françaises devraient « suspendre l’usage du LBD dans le cadre des opérations de maintien de l’ordre », a déclaré la commissaire aux droits de l’Homme du conseil de l’Europe, Dunja Mijatovic, dans un mémorandum, publié ce mardi, contenant ses observations après une visite à Paris en janvier. « Le nombre et la gravité des blessures » infligées aux manifestants « mettent en question la compatibilité des méthodes employées dans les opérations de maintien de l’ordre avec le respect de ces droits », estime Dunja Mijatovic. » (20 Minutes du 26 février 2019)... L'Obs, Emmanuel Macron condamne ceux qui ont « perverti » le mouvement des « gilets jaunes »
  • Mais les mitraillettes allemandes sont postées dans le champ, le long du rû de la Sorcière. Il est tué d'une balle en plein front. Avant de mourir, à l'âge de 41 ans, le lieutenant Péguy était surtout un célèbre écrivain et poète. Intellectuel engagé issu d'une famille d'artisans modeste, il est d'abord socialiste et dreyfusard avant de défendre le catholicisme et le nationalisme. Dans ses œuvres, il critique le progrès et un monde perverti par l'argent. leparisien.fr, Tour du Grand Paris à pied, étape 15 : d’une guerre à l’autre entre Dammartin et Meaux - Le Parisien
  • Quelque temps plus tard, alors que certains cas de viol sont portés en justice, les femmes s’inquiètent que le message portant sur le respect de leur intégrité physique soit perverti par une justice « bourgeoise et patriarcale ». Trop souvent, les faits sont minorés et se trouvent requalifiés en délits de « coups et blessures » ou « attentats à la pudeur ». Ils ne sont passibles que des tribunaux correctionnels comme de simples délits. L'Obs, Mort de Gisèle Halimi : les trois procès qui ont changé à jamais la condamnation du viol
  • Il faut trouver le bon dosage entre l’équité et l’efficacité. Trop d’inégalités sociales créent de grands drames humains, mais trop de droits acquis pervertissent le système. De Peter Praet
  • Chaque poète se taille un langage dans le langage comme s'il découpait un étendard dans le parquet de l'univers, un tapis volant, un autre monde, un Mexique, un lexique. Mais c'est l'ensemble du langage ainsi, qu'il pervertit, déroute, exalte et restitue. De Jacques Audiberti / La Jeune poésie et ses harmoniques
  • Ce ne sont pas les individus qui sont responsables de l'échec du mariage : c'est l'institution elle-même qui est originellement pervertie. De Simone de Beauvoir / Le deuxième sexe
  • La violence engendre la violence. C'est pourquoi la plupart des révolutions se sont perverties en dictatures. De Vaclav Havel / Méditations d'été
  • L’ambition est un sentiment extrêmement noble. Ce qui la pervertit, c’est l’obsession. De Nicole Kidman
  • L'homme qui beaucoup de compliments les pervertit. De Axel Oxenstiern / Réflexions et maximes
  • Mon orgueil pervertit tout. De Martine Le Coz / Céleste
  • Nous avons perverti la critique. Nous l'avons mise au service de la haine de nous-mêmes et de notre monde. De Octavio Paz

Traductions du mot « perverti »

Langue Traduction
Corse pervertitu
Basque perverted
Japonais 変態
Russe извращенный
Portugais pervertido
Arabe منحرفة
Chinois 变态的
Allemand pervertiert
Italien pervertito
Espagnol pervertido
Anglais perverted
Source : Google Translate API

Synonymes de « perverti »

Source : synonymes de perverti sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires