Périphrase : définition de périphrase


Périphrase : définition du Wiktionnaire

Nom commun

périphrase \pe.ʁi.fʁaz\ féminin

  1. (Rhétorique) (Littéraire) Figure de style qui consiste à expliquer par une locution un nom, un objet, un lieu… ou dont on se sert pour exprimer ce qu’on ne veut pas dire directement, par exemple: L’oiseau de Jupiter pour l’aigle, les portes du matin pour l’orient, la ville lumière pour Paris, le roi soleil pour Louis XIV.
    • On le sentait gêné, lui, d’en parler, et il cherchait des périphrases. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. VIII, Gallimard, 1937)
    • C'est ce qu’illustre bien la confusion régnant autour du terme d'« illectronisme ». « Illectronisme » est un néologisme et mériterait de le rester. Ce sera probablement le cas, puisque les hommes politiques, qui sont les seuls à utiliser ce vocable, emploient toujours la périphrase « ce qu'on appelle l’"illectronisme" ». — (Alain Giffard, Bernard Stiegler & Christian Fauré, Pour en finir avec la mécroissance : Quelques réflexions d'Ars industrialis, éd. Flammarion, 2009)
  2. (Grammaire) Construction grammaticale qui, dans les langues analytiques utilise plusieurs éléments au lieu d’un seul signifiant pour exprimer un signifié.
    • Par exemple, avez-vous quelquefois réfléchi à certains mots irréguliers de notre langue qui ne prennent pas le féminin, comme les autres mots de la même famille, tels que : poëte, auteur, écrivain, peintre, sculpteur, architecte, compositeur, littérateur, etc. ? Pourquoi ne dit-on pas : peintresse, architectesse, poëtesse, comme on dit : prophétesse ou prêtresse ; ni sculptrice ou autrice, comme on dit : actrice ou lectrice ; ni littérateuse ou compositeuse, comme on dit : chanteuse ou danseuse ; ni écrivaine, comme on dit : souveraine ? Pourquoi, dans ces cas-là, faut-il avoir recours à la périphrase : une femme auteur, une femme peintre, une femme compositeur, et ainsi de suite ? — (Émile Deschamps, Mémoire sur les femmes littéraires, dans L'investigateur : journal de la Société de l'Institut historique, 1847, 7, 2e série, p. 121)
    • Il y a lieu d’éviter les expressions abstraites et les périphrases superflues. Ainsi, plutôt que « assurer la réalisation », on écrira « réaliser ». — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)

Forme de verbe

périphrase \pe.ʁi.fʁaz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe périphraser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe périphraser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe périphraser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe périphraser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe périphraser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Périphrase : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PÉRIPHRASE. n. f.
Figure de langage, tour dont on se sert pour exprimer ce qu'on ne veut pas dire en termes propres. L'oiseau de Jupiter pour l'aigle; les portes du matin pour l'orient sont des périphrases. Une longue périphrase. Une périphrase obscure, embarrassée, entortillée. Ne trouvant pas le mot propre, il s'est servi d'une périphrase.

Périphrase : définition du Littré (1872-1877)

PÉRIPHRASE (pé-ri-frâ-z') s. f.
  • Figure de style par laquelle, au lieu d'un seul mot, on en met plusieurs qui forment le même sens : par exemple, l'oiseau de Jupiter, pour l'aigle ; les portes du matin, pour le levant. Il n'y a rien dont l'usage s'étende plus loin que la périphrase, pourvu qu'on ne la répande pas partout sans choix et sans mesure, Boileau, Longin, Sublime, ch. XXIV. La règle est que, quand on veut exprimer une même chose par plusieurs périphrases, il faut que les images soient dans une certaine gradation, qu'elles ajoutent successivement les unes aux autres, et que tout ce qu'elles expriment convienne également, non-seulement à la chose dont on parle, mais encore à ce qu'on en dit, Condillac, Art d'écr. II, 3.

SYNONYME

1. PÉRIPHRASE, CIRCONLOCUTION. Périphrase est littéraire et relatif seulement à la forme du discours, au lieu que circonlocution est de la langue commune et se rapporte au sens, aux idées. On se sert de périphrases pour embellir le discours, et de circonlocutions pour adoucir ce qui blesserait, pour écarter des idées désagréables, basses ou peu honnêtes. De plus la périphrase est proprement un terme de rhétorique et un moyen d'ennoblir le discours, de l'orner, de le rendre plus frappant et plus pittoresque. La circonlocution est plutôt un terme de grammaire, et un moyen de faciliter l'intelligence, une expression substituée à l'expression ordinaire, moins par art et avec une intention oratoire ou poétique, que par nécessité, pour la commodité et l'utilité, Lafaye.

2. PÉRIPHRASE, PARAPHRASE., La périphrase ne fait que tenir la place d'un mot ou d'une expression ; au fond elle ne dit pas davantage ; au lieu que la paraphrase ajoute d'autres pensées, elle explique, elle développe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Périphrase : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PÉRIPHRASE, s. f. (Rhétorique.) c’est-à-dire circonlocution, détour de mots, figure dont Quintilien a si bien traité, liv. VIII. c. vj. Quod uni aut paucioribus dici potest, explicatur, periphrasim vocant, circuitum loquendi, qui non numquam necessitatem habet, quoties dictu deformia operit… Interim ornatum petit, solum qui est apud Poëtas frequentissimus, & apud Oratores non tarus, semper tamen adstrictior. Il est de la décence de recourir aux périphrases, pour faire entendre les choses qu’il ne convient pas de nommer. Ces tours d’expression sont souvent nécessaires aux Orateurs. La périphrase en étendant le discours le releve ; mais il la faut employer avec choix & avec mesure, pour qu’elle soit orationis dilucidior circuitio & pour y produire une belle harmonie.

Platon dans une oraison funebre parle ainsi : « Enfin, messieurs, nous leur avons rendu les derniers devoirs, & maintenant ils achevent ce fatal voyage ». Il appelle la mort ce fatal voyage ; ensuite il parle des derniers devoirs comme d’une pompe publique que leur pays leur avoit préparée exprès, pour les conduire hors de cette vie. De même Xénophon ne dit point, vous travaillez beaucoup ; mais, « vous regardez le travail comme le seul guide qui peut vous conduire à une vie heureuse ».

La périphrase suivante d’Hérodote, est encore plus délicate. La déesse Vénus pour châtier l’insolence des Scythes, qui avoient osé piller son temple, leur envoya une maladie qui les rendoit femmes. Il y a dans le grec θήλειαν νοῦσον ; c’est vraissemblablement le vice de ceux dont S. Grégoire de Naziance dit qu’ils sont.

Ἀσωτίας αἴνιγμα, καὶ γρῖφος παθῶν
Ἄνδρες γυναιξὶ καὶ γυναῖκες ἀνδράσιν.

Un passage du Scholiaste de Thucydide est décisif. Il parle de Philoctete qu’on sait avoir été puni par Vénus de la même maniere qu’Hérodote dit qu’elle punit les Scythes.

Cicéron dans son plaidoyer pour Milon, use d’une périphrase encore plus belle que celle de l’historien grec. Au lieu de dire que les esclaves de Milon tuerent Clodius, il dit : fecerunt servi Milonis, neque imperante, neque sciente, neque præsente domino, id quod suos quisque servos in tali re facere voluisset. Cet exemple, aussi-bien que celui d’Hérodote, entre dans le trope que l’on nomme euphémisme, par lequel on déguise des idées desagréables, odieuses, ou tristes, sous des noms qui ne sont point les noms propres de ces idées : ils leur servent comme de voiles ; & ils en expriment en apparence de plus agréables, de moins choquantes, ou de plus honnêtes, selon le besoin.

L’usage de la périphrase peut s’étendre fort loin, & la Poésie en tire souvent beaucoup d’éclat ; mais il faut alors qu’elle fasse une belle image. On a eu raison de blâmer cette périphrase de Racine, dans le récit de Théramene.

Cependant sur le dos de la plaine liquide
S’éleve à gros bouillons une montagne humide.

Une montagne humide qui s’éleve à gros bouillons sur la plaine liquide, est proprement de l’enflûre. Le dos de la plaine liquide, est une métaphore qui ne peut se transporter du latin en françois ; enfin, la périphrase n’est pas exacte, & sort du langage de la tragédie.

Mais les deux vers suivans.

Indomptable taureau, dragon impétueux,
Sa croupe se recourbe en replis tortueux.


Ces deux vers, dis-je, sont bien bien éloignés d’être une périphrase gigantesque ; c’est de la grande poésie, où se trouve la précision du dessein, & le hardiesse du coloris. Oublions seulement que c’est Théramene qui parle. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Périphrase : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « périphrase » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « périphrase »

Étymologie de périphrase - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin periphrasis, issu du grec περίφρασις, perifrasis (« circonlocution ») → voir phrase.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de périphrase - Littré

Περίφρασις (voy. PÉRIPHASER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « périphrase »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
périphrase perifras play_arrow

Citations contenant le mot « périphrase »

  • Après le « ouf » du 11 mai (enfin une perspective), une inquiétude s'installe dans beaucoup d'entreprises. Pourquoi la France a-t-elle plus de difficultés que ses voisins à assumer la nécessité d'une reprise de l'activité économique ? Pourquoi faut-il en venir à des périphrases, comme Edouard Philippe dimanche : « Il faut préserver la santé des Français et la continuité de la vie de la nation ». Economie, mot interdit. Les Echos, Coronavirus : un monde sans après | Les Echos
  • C’est dans cette optique qu’il faudrait inscrire le processus de Berlin, dont les organisateurs ont sciemment évité de mentionner l’expression « Accord de Skhirat », mais ont été contraints, faute de mieux, de s’en inspirer en usant plutôt de la périphrase « Accord Politique libyen ». D’ailleurs, pour les spécialistes des questions internationales, au-delà des aspects apparentistes, l’esprit de l’Accord de Skhirat a guidé la rédaction des conclusions de Berlin, dont plusieurs alinéas se sont référés à des clauses de l’Accord de Skhirat. senalioune.com, Aux dirigeants libyens : l’Histoire retiendra vos noms! | senalioune.com
  • Il est vrai qu'aujourd'hui, nos discussions sont très souvent corsetées de petits nœuds, pour ne pas dire enrubannées dans des tonnes de papiers bulle. «Pas mal», «ça ne sent pas la rose»... On euphémise. On fait des périphrases, on parle de façon détournée. La faute au «political correctness venue des États-Unis», explique Marie-Dominique Porée. «Plutôt que d'aveugles, on préfère parler de personnes mal voyantes ; les mal entendants remplacent les sourds, etc.», écrit l'auteur. Avant d'ajouter avec gausserie: «Mais les demandeurs d'emploi trouveront-ils pour autant plus de travail que les chômeurs?» Le Figaro.fr, Ces périphrases que nous faisons sans le savoir
  • Dans le langage courant, on utilise parfois la périphrase « personnes du 3ème âge » pour désigner gentiment nos aînés, nos aïeux et les retraités.  Ces qualificatifs font référence en général à des personnes qui sont en bonne santé et qui n’ont pas besoin d’aide a domicile. Culture générale, La vieillesse en quelques mots - Culture générale
  • Cela donne « La Petite Chambre qui donnait sur la potence », toute une périphrase, là où l’allemand – c’est sa force poétique – sait concentrer le verbe en cinq syllabes. , Culture - Loisirs | [Vidéo] Nathan Katz : la joie de vivre ou la voie du salut

Traductions du mot « périphrase »

Langue Traduction
Corse perifrasi
Basque perifrasia
Japonais 周縁
Russe перифраз
Portugais perífrase
Arabe periphrasis
Chinois 肾周炎
Allemand umschreibung
Italien perifrasi
Espagnol perífrasis
Anglais periphrasis
Source : Google Translate API

Synonymes de « périphrase »

Source : synonymes de périphrase sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires