La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « perdreau »

Perdreau

Définitions de « perdreau »

Trésor de la Langue Française informatisé

PERDREAU, subst. masc.

Jeune perdrix de l'année. Couvée, compagnie de perdreaux; lever, chasser les perdreaux; perdreau rôti (sur canapé); pâté de perdreaux. Il méditait sournoisement d'exiger de Véronique un plat défendu, un perdreau truffé par exemple, ce qu'il ne mangeait jamais sans être certain d'une crise (Zola, Joie de vivre,1884, p. 1041).Le faisan, dont les instincts de défense sont sérieux, si l'on en juge en particulier par les ruses des vieux coqs, ne possède pas toutefois la richesse de moyens du perdreau (Vidron, Chasse,1945, p. 38).
P. anal., fam. Très jeune fille. Ce ne serait pas déplaisant à voir trotter sur le pont de la Belle-Arsène un joli petit perdreau de fillette dans ce goût-là! (A. Daudet, Arlésienne,1872, II, 3etabl., 3, p. 405).Un vrai perdreau : rose et brune, toute petite et à petites frisettes, mais la moitié d'un diable (Pourrat, Gaspard,1930, p. 95).
Arg. Policier. Synon. poulet.Cinq lascars l'occupaient [cette traction à antenne] (...) : les perdreaux d'une territoriale (Le Breton, Rififi,1953, p. 55).Un perdreau qui drague dans un coin, c'est déjà pas bon signe; si t'en vois deux, c'est pour emballer (Pt Simonin ill.,1957, p. 218).
Prononc. et Orth. : [pε ʀdʀo]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1376 perdrïaux plur. (Modus et Ratio, 118, 53, p. 235 ds T.-L.); 1377 perdrïel sing. (Gace de La Buigne, éd. Å. Blomqvist, 8555, ibid.); 1532 perdreaux plur. ([J. Le Févre], Fleurs et antiquitez des Gaules, XXII chapitre ds Anc. poésies fr., VIII, 219); 1574 perdreau sing. (Jodelle, Eugene, I, 1 ds Hug.). Issu d'un type perdrix + gallus (lat. perdix « perdrix* » et gallus « coq* » v. Millardet, Ling. et dial. romanes, 1923, p. 59), composition parallèle à l'a. prov. perdigal « id. » (Bertrand de Born, S'ieus fos ds Rayn., t. IV, p. 515a), dont le sens a sans doute été à l'orig. « sujet mâle de la race des perdrix », l'objet de la chasse étant plutôt le coq que la femelle, v. FEW t. 8, 228b, note 17; il n'est pas sûr que l'a. fr. perdrial « sorte d'engin de guerre avec lequel on jette des pierres » (à rapprocher du lat. médiév. perdiceta, perticheta « id. » att. en 1191, v. Du Cange) soit le même mot, même si FEW t. 8, p. 229a, note 18 le range sous perdix, p. anal. avec la forme de la perdrix qui s'aplatit pour s'envoler; perdreau a éliminé des formes comme perdizel (1119, Philippe de Thaon, Bestiaire, 1995, ds T.-L., s.v. perdricel), pertrïel (xiiies., Bestiaire d'Amour, éd. A. Thordstein, 2594), perdrïet (1284 [ms.], Brunet Latin, Trésor, éd. Fr. J. Carmody, I, 167, p. 151, ligne 9, var. ms. Bibl. impér., 198 suppl. fr.). Fréq. abs. littér. : 135. Bbg. Arveiller (R.). Fr. mod. 1976, t. 44, p. 169. − Lenoble-Pinson (M.). Le Lang. de la chasse, Bruxelles, 1977, passim.

Wiktionnaire

Nom commun - français

perdreau \pɛʁ.dʁo\ masculin

  1. Perdrix de l’année, jeune perdrix.
    • Les perdreaux se doivent manger rôtis : on les vuide, on les pique : on les fait cuire de belle couleur. — (Pons Augustin Alletz, L’agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787)
    • Au moment de servir, déballez, débridez et dressez; passez à l’étamine le jus égoutté, ajoutez-le à une sauce financière demi-liée, et saucez les perdreaux. — (Paul-Benjamin Chareau, Science du bien vivre ou monographie de la cuisine, Paris : chez Martinon, 1844, page 168)
    • Vous savez que les perdreaux vont par bandes, et nichent ensemble aux creux des sillons pour s’enlever à la moindre alerte, éparpillés dans la volée comme une poignée de grains qu’on sème. — (Alphonse Daudet, Les émotions d’un perdreau rouge, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, page 219.)
    • Tout à coup, je vis courir devant moi une sorte de poulet doré, qui avait des taches rouges à la naissance de la queue. L'émotion me paralysa : un perdreau ! C'était un perdreau !… Il filait aussi vite qu'un rat, et disparut dans un cade énorme. Aveuglément, je m'élançai à travers ces rameaux sans épines. Mais des plumes rouges couraient déjà de l'autre côté, car le poulet n'était pas seul : j'en vis deux autres, puis quatre, puis une dizaine… — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, pages 302-303.)
  2. (Argot) Flic, policier.
    • – J’ai des ennuis, dit-il. Il faut que je te voie tout de suite. Mais pas chez toi. Tu n’as pas reçu la visite des perdreaux ? — (André Héléna, L’Article de la mort, Fleuve Noir, Paris, 1965)
    • Vous voulez que le Mexicain se retourne dans sa tombe. Sa fille recherchée par les perdreaux ; y'a vraiment des fois où vous déconnez ferme hein...— (Georges Lautner, Les tontons flingueurs)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PERDREAU. n. m.
Perdrix de l'année. Une compagnie de perdreaux.

Littré (1872-1877)

PERDREAU (pèr-drô) s. m.
  • 1Perdrix de l'année. Vous me permettrez de vous offrir ma chasse, deux perdreaux rouges excellents, Picard, la Petite ville, I, 8.
  • 2 Terme d'artillerie. Mortier employé à la fin du XVIIe siècle et au commencement du XVIIIe ; c'est un mortier entouré d'autres petits mortiers dont chacun lance une grenade.

HISTORIQUE

XIVe s. Près du roi, devant la baniere, Metent François trois perdriaus [sorte d'engin de guerre], Getans pieres aus enviaus Entre Flamens grosses et males, Guiart, dans DU CANGE, perdiceta. On vole [avec les éperviers] aux pertriseaulx, aux aloes et aux cailles, Modus, f. XCV, verso. Quarante perdriaux, deux sols quatre deniers piece, Ménagier, II, 4.

XVIe s. Vous avez mangé de bons perdreaux, Despériers, Contes, LXXIV.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « perdreau »

Contracté de perdriseau, qui est un diminutif de perdrix, et qu'on trouve dans l'historique, ou plutôt, car l's ne s'élide guère, de perdrijau ou perdrigau ; Berry, perdriau, pardriau, et à Lachâtre pardrijau ; prov. perdigal, perdigo ; cat. perdigot ; esp. perdigon ; ital. perniciotto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de perdrix, avec le suffixe -eau. (1376) perdrïaux ; (1532) perdreaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « perdreau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
perdreau pɛrdro
perdreaux pɛrdro

Évolution historique de l’usage du mot « perdreau »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « perdreau »

  • Didier Codorniou s’interroge sur la mise en péril de la souche de perdreaux de l’Île Saint-Martin. Sa proposition de régulation est soutenue par Jean-Baptiste Gaubert et approuvée par de nombreux chasseurs qui estiment que 7 matinées de chasse présentent un risque vraiment important. Les membres présents votent à l’unanimité une limitation stricte, soit 3 matinées (le jour de l’ouverture et le week-end qui suit) et un perdreau par matinée. lindependant.fr, Un nouveau bureau pour l’Acca de Gruissan - lindependant.fr
  • En politique, il ne faudrait pas la prendre pour un perdreau de l’année non plus. Venue de «la droite libérale et constructive», selon ses propres termes, elle a milité dans sa jeunesse pour Alain Madelin, puis travaillé comme chargée de mission chez Jean-Pierre Raffarin à Matignon. Un petit tour au cabinet de Xavier Bertrand également, du temps qu’il était ministre de la Santé, sous Chirac. Libération.fr, La libérale Olivia Grégoire nommée à l'Economie sociale et solidaire - Libération
  • En présence de l’adjointe Cathy Bariviera, le président Laurent Lapergue a fait le bilan de la saison 2019-2020. A savoir, que le plan de chasse au chevreuil a été réalisé, et que 70 sangliers ont été abattus. Il y a eu très peu de chasseurs de petit gibier, le lièvre et le perdreau sont de retour. ladepeche.fr, La Diane cajarcoise a fait son assemblée générale - ladepeche.fr
  • Le Lorientais de 37 ans qui comparaissait, ce jeudi , devant le tribunal de Lorient, est loin d’être un perdreau de l’année. Son casier judiciaire fait état de 22 condamnations dont quatre relèvent de violences. Ce sont des faits de violences qui le renvoyaient une nouvelle fois devant la justice ce jeudi 9 juillet. Des faits qui remontent au 25 février 2018. Le Telegramme, Il avait frappé un homme avec un bout de trottinette : interdit de séjour à Kerlivio - Lorient - Le Télégramme
  • Arrivé chez lui, les chiens manifestent une bizarre attention pour sa voiture et tourne autour du véhicule, jusqu’à marquer l’arrêt devant la calandre. Pourtant pas de logo de cheval cabré, jaguar, toro, ni lion sur le véhicule ayant pu capter l’attention des chiens. Etrange ! Regardant de plus près, notre protagoniste découvre un perdreau (un "perdigaoù") vivant qui, probablement, n’avait rien trouvé de mieux que de se réfugier dans le compartiment moteur de la voiture quelques heures plus tôt. midilibre.fr, Gard : de retour de la chasse, il découvre un perdreau vivant caché... dans sa voiture - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « perdreau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « perdreau »

Langue Traduction
Anglais partridge
Espagnol perdiz
Italien pernice
Allemand rebhuhn
Chinois 鹧鸪
Arabe الحجل
Portugais perdiz
Russe куропатка
Japonais パートリッジ
Basque eperra
Corse perdiz
Source : Google Translate API

Synonymes de « perdreau »

Source : synonymes de perdreau sur lebonsynonyme.fr

Perdreau

Retour au sommaire ➦

Partager