La langue française

Pendule

Sommaire

  • Définitions du mot pendule
  • Étymologie de « pendule »
  • Phonétique de « pendule »
  • Citations contenant le mot « pendule »
  • Images d'illustration du mot « pendule »
  • Traductions du mot « pendule »
  • Synonymes de « pendule »

Définitions du mot « pendule »

Trésor de la Langue Française informatisé

PENDULE1, subst. masc.

A. − MÉCANIQUE.
1. Corps ou système matériel capable d'osciller autour d'un point fixe. Mouvement, vibrations du pendule. Ils prétendent que la valeur, variant toujours, ne peut jamais être déterminée. C'est comme si l'on soutenait qu'étant donné le nombre des oscillations par seconde d'un pendule, l'amplitude des oscillations, la latitude et l'élévation du lieu où se fait l'expérience, la longueur du pendule ne peut être déterminée, parce que ce pendule est en mouvement (Proudhon, Syst. contrad. écon., t.1, 1846, p.53).De nombreux séismographes sont fondés sur le principe du pendule horizontal (Rothé, Géophys., 1943, p.329):
1. Pour mesurer le temps, ils [les physiciens, les astronomes] se servent du pendule et ils admettent par définition que tous les battements de ce pendule sont d'égale durée. Mais ce n'est là qu'une première approximation; la température, la résistance de l'air, la pression barométrique font varier la marche du pendule. H. Poincaré, Valeur sc., 1905, pp.38-39.
En partic.
Pendule circulaire; pendule conique; pendule cycloïdal; pendule élastique; pendule magnétique.
Pendule simple ou pendule mathématique. Système conçu comme un point matériel suspendu à un point fixe par un fil inextensible et de masse négligeable. L'idéal seul est scientifique, c'est-à-dire la loi abstraite. Cela seul est adéquat à l'esprit; ex. du pendule mathématique qui seul existe, quoiqu'il ne soit pas possible, autrement nous n'aurions pas de type (Cl. Bernard, Notes, 1860, p.61).
Pendule composé ou pendule pesant. Corps solide pesant mobile autour d'un axe horizontal et dont les oscillations sont isochrones pour de faibles amplitudes. Puisqu'il est possible de déterminer la longueur du pendule simple synchrone d'un pendule composé, il est possible aussi de déterminer dans un pendule composé le point matériel correspondant à celui du pendule simple (Quillet1965).
2. Dispositif utilisant le principe du pendule ou constitué d'un pendule et servant à mesurer, régler, détecter quelque chose.
Pendule balistique. Dispositif comportant un bloc de fonte creux monté en pendule oscillant autour d'une barre horizontale et permettant de mesurer la vitesse d'un projectile au sortir d'une bouche à feu (d'apr. Quillet 1965). On utilise (...) pour mesurer directement la force vive qu'une charge de poudre peut communiquer à un projectile, le pendule balistique (Vennin, Chesneau, Poudres et explosifs, 1914, p.152).
Pendule de Foucault. Masse suspendue au bout d'un très long fil, et qui a permis de mettre en évidence la rotation de la Terre (d'apr. Sc. 1962).
Pendule d'horloge. Pendule composé à axe de rotation horizontal, constitué d'une tige avec son dispositif de suspension, d'une lentille et des organes de fixation, permettant de régulariser le mouvement des horloges (d'apr. Guyot 1953). Synon. balancier (v. ce mot A).
Pendule de torsion. ,,Dispositif comportant comme organes essentiels un fil de faible coefficient de torsion, attaché par l'une de ses extrémités à un point fixe et portant à l'autre extrémité une partie mobile sur laquelle peuvent s'exercer des forces de nature variée`` (Uv.-Chapman 1956). V. oscillant II A 1 ex. de Bassermann-Jordan.
Pendule électrique. Petite balle de sureau ou de moelle suspendue par un fil léger à un support isolant et permettant de savoir si un corps est électrisé et de déterminer le signe de sa charge. Un micromètre à étincelles, placé au milieu du conducteur intermédiaire. Il est le siège d'une résistance qui permet d'écarter le pendule électrique de sa position d'équilibre; cette résistance disparaît ensuite brusquement au moment où l'étincelle éclate, ce qui déclenche le pendule (H. Poincaré, Théorie Maxwell, 1899, p.26).
Pendule (radiesthésique, de radiesthésiste, de sourcier). Pendule fait d'une petite boule, souvent métallique, suspendue à un fil et dont les oscillations sont interprétées. Un radiesthésiste nous assure que son pendule magnétique se refuse absolument à prévoir un tel cataclysme: il a fait jouer le pendule sur notre article, et les oscillations ont très nettement répondu non (Boll, Qq. sciences captivantes, 1941, p.212):
2. À demi enfouis sous la végétation, le pharmacien avait découvert sur le Causse deux alignements de pierres dressées, qu'il appelait des menhirs. Avec son pendule, il prouvait que ces alignements étaient parallèles à des zones d'influences souterraines très nettes dont il fallait admettre que nos aïeux les avaient connues. Abellio, Pacifiques, 1946, p.110.
B. − P. anal., ALPIN. Manoeuvre employée pour faire la traversée d'un passage difficile et suivant laquelle ,,le grimpeur qui tient d'une main la corde fixée au piton ou à l'anneau coiffant un bec rocheux, prend son élan, traverse par un mouvement pendulaire et assure la prise de la main libre`` (Petiot 1982). Le pendule s'effectue à l'aide de la corde de rappel (C.A.F. Manuel,1934,ds Petiot 1982).
En pendule. Dans les traversées, il faut assurer avec beaucoup plus d'attention, afin d'éviter au grimpeur en mouvement une chute en pendule (Pourchier et Frendo, La Technique de l'alpinisme,1943, p.165 ds Quem. DDL t.27).
C. − [Dans des compar. ou des métaph.]
1. Dans le domaine physique.[Pour évoquer un mouvement alternatif et régulier] On fauche dans ce sens, et donc de droite à gauche, en marchant perpendiculairement devant soi, en se balançant d'un pied sur l'autre, avec le rythme égal d'un pendule (Pesquidoux, Chez nous, 1923, p.75).
2. Dans le domaine moral.[Pour exprimer une alternance de phénomènes différents ou contradictoires] Sa pensée, comme un pendule, se portait toute de l'affirmative à la négative, par un mouvement incessant et stérile en écrasant tout sur son passage. Et pourtant ce balancement douloureux était son seul plaisir (Barrès, Cahiers, t.2, 1898, p.7).Dans l'explication du rêve, les nuances qui séparent les différents penseurs de l'époque seront dues à l'oscillation du pendule: origine plutôt physique ou plutôt psychique de ce «phénomène» (Béguin, Âme romant., 1939, p.5):
3. Que si, dans sa conduite bassement contradictoire, il [un gouvernement] se montre, ainsi qu'on le faisoit naguère, tout-à-tour hostile et bienveillant; s'il frappe et caresse selon ses craintes, oscillant, si l'on peut le dire, comme le pendule de la lâcheté, entre la protection de la veille et la persécution du lendemain, quel fruit recueillera-t-il de ces vacillations odieuses, sinon la haine et le mépris universel? Lamennaisds L'Avenir, 1831, p.153.
Prononc. et Orth.: [pɑ ̃dyl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1646, 8 déc. funependule «corps mobile autour d'un point fixe, et oscillant sous l'action de son poids» (Mersenne ds Chr. Huygens, OEuvres compl., La Haye, 1929, t.16, p.350: le plomb pendu à un filet suspendu lequel i'appelle funependule); 1658 pendule (J. Chapelain, ibid., t.2, p.176); 1858 pendule simple (Chesn.); 1861 pendule conique (Armengaud, Moteurs à vapeur, t.2, p.571); 2. 1838 «tout solide animé d'un mouvement comparable à celui du pendule (ici un câble)» (Lamart., Chute, p.1003: le câble lentement a repris son aplomb, Et le groupe, affermi sur le frêle pendule, Entre la double mort le long des murs ondule); 3. 1869 fig. «événement ou phénomène caractérisé par une certaine alternance» (Hugo, Homme qui rit, t.2, p.27: En ce monde tout est pendule. Graviter c'est osciller. Un pôle veut l'autre); 4. 1910 alpin. «mouvement pendulaire qu'effectue un alpiniste suspendu à une corde» (Écho des Alpes, no5, p.169 ds Quem. DDL t.27, s.v. balancée). Empr. au lat. des savants funependulus (Mersenne écrit funependulum, forme neutre dans des écrits rédigés en lat.), proprement «suspendu à un fil», comp. de fune, ablatif du lat. class. funis «corde, câble» (v. funambule) et de l'adj. lat. pendulus «qui pend», dér. de pendere, v. pendre, utilisé comme subst. par Galilée pour désigner le pendule qu'il inventa en 1629.
DÉR.
Penduler, verbe intrans.a) Effectuer un mouvement pendulaire. Je serrais mes yeux de toutes mes forces. Mon coeur me battait dans la gorge. Il me semblait que je pendulais dans l'espace (Cendrars, Moravagine, 1926, p.130).b) Alpin. V. supra B.Enfin bref, nous pendulons suspendus à une vieille corde plutôt usée, qui inspire de grandes inquiétudes au poids lourd de la bande, et qui se trouve à l'extrémité gauche de la vire, toujours en étant dos à l'Aiguille sans Nom (Écho des Alpes,1912, no6, p.203 ds Quem. DDL t.27). [pɑ ̃dyle], (il) pendule [pɑ ̃dyl]. 1resattest. 1926 «effectuer un mouvement de pendule» (Cendrars, loc. cit.), en partic. 1912 alpin. (Écho des Alpes, loc. cit.); de pendule1, dés. -er.
BBG.Quem. DDL t.6, 27.

PENDULE2, subst. fém.

Petite horloge souvent munie d'une sonnerie, destinée à être posée ou appliquée, et dont le mécanisme est réglé par un balancier. La cheminée avait pour ornement une pendule contenue dans un bloc d'acajou surmonté d'une coupe, et deux grands vases en porcelaine blanche à filets d'or (Balzac, Lys, 1836, p.44).Il se fit un de ces silences où on ne sait plus de quel côté vient le tic-tac de la pendule. Il n'y avait pas de pendule. Un jardin. Mais il y avait le battement affolé d'un coeur (Aragon, Beaux quart., 1936, p.430):
1. Je vous assure que les secondes maintenant sont fortement et solennellement accentuées, et chacune, en jaillissant de la pendule, dit: −«Je suis la Vie, l'insupportable, l'implacable Vie!» Il n'y a qu'une Seconde dans la vie humaine qui ait mission d'annoncer une bonne nouvelle, la bonne nouvelle qui cause à chacun une inexplicable peur. Baudel., Poèmes prose, 1867, p.28.
SYNT. Pendule à poids, à ressort; pendule électrique; pendule murale; aiguilles, cadran d'une pendule; battements, carillon, coups, sonnerie d'une pendule; monter, remonter, régler une pendule; remettre une pendule à l'heure; pendule qui avance, qui retarde.
Pendule astronomique. Pendule électrique d'une grande précision servant à effectuer les mesures astronomiques et la mesure du temps. (Dict.xxes.).
P. anal. Pendule électronique, pendule à quartz*.
[Suivi d'un adj. ou d'un compl. indiquant l'aspect, la matière, le style de la boîte qui contient le mécanisme d'horlogerie] Pendule dorée; pendule en bois; pendule de Boulle; pendule rocaille, rococo; pendule Empire. Onze heures venaient de sonner à la pendule d'écaille incrustée de cuivre qui ornait le marbre de la cheminée (Sandeau, Mllede La Seiglière, 1848, p.160):
2. Il y a de vrais méchants: les Prussiens, qui nous ont pris l'Alsace-Lorraine et toutes nos horloges, sauf la pendule de marbre noir qui orne la cheminée de mon grand-père et qui lui fut offerte, justement, par un groupe d'élèves allemands; on se demande où ils l'ont volée. Sartre, Mots, 1964, p.26.
Loc. et expr.
Dessus de pendule, sujet de pendule. Attitude, situation, personnage qui est ou paraît artificiel(le); création littéraire ou artistique dénuée de vie, de réalité, de naturel. Je vois bien ce qui déplaît dans la tristesse romantique, c'est sa plainte individuelle, c'est cet individu qui semble croire à l'intérêt spécial de son aventure et qui se fait sujet de pendule (Barrès, Cahiers, t.9, 1911, p.87).Il ne pouvait détacher le regard de son frère. Il se sentait à peine vivant. Soudain Gilbert, d'une voix rauque, et sur un ton de plaisanterie forcenée: −La rencontre des deux frères! Beau dessus de pendule! (Arland, Ordre, 1929, p.469).
Empl. adj. Si on trouvait une mère prise dans la modernité, une mère qui ne serait pas dessus de pendule... une mère bien en chair, il y aurait là vraiment un beau livre à faire (Goncourt, Journal, 1882, p.165).Nous avons bavardé tout le long du chemin. Combien Hugo et Musset sont devenus, au moins pour nous, rococos, dessus de pendule (Léautaud, Journal littér., 1905, p.187).
Réglé comme une pendule. Absolument exact, régulier. Avec cela le regard vif, l'esprit alerte, le jarret dispos, prévoyant, réglé comme une pendule (Amiel, Journal, 1866, p.160).
Pop., fam.
Remonter la pendule à qqn. Le stimuler, lui monter la tête. Il se remonte encore la pendule... Il se surpasse! Il se gonfle à bloc!... Il se dégrafe tout le devant de la chemise... (Céline, Mort à crédit, 1936, p.385).
Remettre les pendules à l'heure. ,,Mettre les choses au point`` (Amis Lex. fr. Lex. dern. 1976 no11/12, pp.2-3).
En faire une pendule. Faire ,,une affaire de conséquence pour un propos, un incident qui n'en vaut pas la peine`` (Cellard-Rey 1980). Je voulais vous dire... pour ce matin... vous avez été chic... −Ah! ça va bien! Tu vas pas nous en faire une pendule! (B. Clavel,La Maison des autres,[1962],p.175 ds Cellard-Rey 1980).
REM.
Penduler, verbe trans.,,Prendre des temps de façon très sommaire, pour obtenir des ordres de grandeur`` (Lar. encyclop., Lar. Lang. fr., Lexis 1975).
Prononc. et Orth. V. pendule1. Étymol. et Hist. 1557 (cité ds Desmaze, Trésor judiciaire, p.19 ds Gay: Au sieur Gosselin, horloger à Rennes, 30 livres pour l'entretien des trois pendules des chambres par semestre); 1664 l'horloge de la pendulle (Dépenses de l'année 1663 ds Comptes des bât. du roi sous le règne de Louix XIV, éd. J. Guiffrey, I, 67; pendule, p.87). Abrév. de l'expr. horloge à pendule, v. pendule1.
STAT.Pendule1 et 2. Fréq. abs. littér.: 1131. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1111, b) 2325; xxes.: a) 1788, b) 1540.

Wiktionnaire

Nom commun 1

pendule \pɑ̃.dyl\ masculin

  1. (Physique) Tout système constitué d’un corps pesant, un balancier, oscillant autour d’un axe horizontal.
    • Le pendule simple est formé d’un corps pesant suspendu à l’extrémité d’un fil sans masse.
    • L’oscillation du pendule.
    • L’isochronisme du pendule.
    • Le pendule sert à régler le mouvement d’une horloge.
    • Pendule battant la seconde.
    • Pendule radiesthésiste.
    • Pendule compensateur, pendule composé de plusieurs tiges métalliques, disposées de telle façon qu’elles compensent, pour la régularité du mouvement, les variations thermométriques.

Nom commun 2

pendule \pɑ̃.dyl\ féminin

  1. (Horlogerie) Horloge d’appartement dont le mouvement est régularisé par les oscillations d’un pendule.
    • Jetant un coup d’œil sur la pendule de la cheminée (…), j’eus le plaisir de voir que j’avais encore vingt minutes à moi. — (Edgar Poe, L’Ange du bizarre, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
    • Enfin, la pendule-réclame Guérin-Boutron, fixée près d’une cabine de téléphone, marquait une fois pour toutes la demie de minuit, en cas de contestation. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • En raison du changement d’heure, survenu la même nuit, la déposante hésitait : elle avait, en se mettant au lit, retardé sa pendule pour s’épargner la peine d’y penser le lendemain, […]. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Par la fenêtre, à travers la brume légère du matin d’hiver, je regardais la pendule de l’école : sa grande aiguille avançait par saccades, et je voyais tomber les petites minutes comme des fourmis décapitées. — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 180)
  2. (Horlogerie) (Par extension) Ce qui encadre cette horloge.
    • Curieuse pendule en métal patiné représentant satyriquement Ménélik II, empereur d’Éthiopie entre 1889 et 1913. Le mouvement et le cadran inscrit dans son ventre. — (Delorme & Collin du Bocage - Maison de ventes aux enchères (http:/ /encheres.parisencheres.com) : catalogue Tableaux anciens, Souvenirs napoléoniens, Argenterie, Objets d'Art, Mobilier, vente du vendredi 04 avril 2008 à 14h00 à Drouot)

Forme de verbe

pendule \pɑ̃.dyl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de penduler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de penduler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de penduler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de penduler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de penduler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PENDULE. n. m.
Corps pesant, mobile autour d'un axe horizontal. L'oscillation du pendule. L'isochronisme du pendule. Le pendule sert à régler le mouvement d'une horloge. Pendule battant la seconde. Le pendule simple est formé d'un corps pesant suspendu à l'extrémité d'un fil sans masse. Pendule compensateur, Pendule composé de plusieurs tiges métalliques, disposées de telle façon qu'elles compensent, pour la régularité du mouvement, les variations thermométriques.

Littré (1872-1877)

PENDULE (pan-du-l') s. m.
  • 1Corps pesant suspendu à l'extrémité inférieure d'un fil ou d'une verge métallique, dont l'autre bout est attaché à un point fixe autour duquel le système peut osciller. Par de là le cercle polaire il faut allonger le pendule pour avoir les mêmes oscillations qu'à Paris, Voltaire, Phil. Newt. III, 9. On doit à Huyghens sinon la première invention des horloges à pendules, du moins les vrais principes, qu'il déduisit d'une géométrie sublime, Voltaire, Louis XIV, 31. Tout le monde sait qu'un pendule, lorsqu'il est arrivé à son point de repos, passe au delà en vertu de la vitesse qu'il a acquise, pour retomber ensuite de nouveau, D'Alembert, Cause génér. des vents, Œuv. t. XIV, p. 21, dans POUGENS. La longueur du pendule qui bat les secondes sous l'équateur, a toutes les conditions nécessaires pour être l'étalon universel des mesure géométriques, Buffon, Ess. arith. mor. Œuvr. t. X, p. 190. Le mouvement des lampes suspendues à la voûte d'une église fit trouver le pendule à Galilée, et lui apprit son isochronisme, Sennebier, Ess. sur l'art d'observ. t. I, p. 296, dans POUGENS. Huyghens se rappela que Galilée avait employé le pendule à la mesure du temps ; mais le pendule ne servait alors que pour de petits intervalles, Bailly, Hist. astr. mod. t. II, p. 258. Huyghens… pensa que, pour compter les vibrations, il suffisait d'adapter au pendule un rouage qui portât des aiguilles et qui marquât sur un cadran le nombre des vibrations accomplies, Bailly, ib. t. II, p. 249. Huyghens a déterminé qu'en donnant au pendule une longueur de trois pieds huit lignes et demie, il ferait 60 vibrations par minute, 3,600 par heure, et 86,400 par jour, Bailly, ib. t. II, p. 284. L'application du pendule aux horloges est un des plus beaux présents que l'on ait faits à l'astronomie et à la géographie, Laplace, Expos. V, 4.

    Pendule simple, pendule mathématique, consistant en un simple point matériel suspendu à un fil sans pesanteur.

    Pendule composé, le pendule ordinaire.

    Pendule à pirouette, celui qui décrit un cône.

  • 2 Terme d'artillerie. Instrument employé pour mesurer la vitesse des projectiles. Il y en a deux espèces : le pendule à fusil, qui sert à déterminer la vitesse des balles, comprend : le fusil pendule qui porte l'arme, et le pendule balistique qui porte le récepteur dans lequel se loge la balle ; le pendule à canon, qui sert à déterminer la vitesse des boulets, comprend : le canon pendule qui porte le canon, et le pendule balistique qui porte le recepteur dans lequel se loge le boulet.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. PENDULE.
2 Terme d'artillerie. Ajoutez :

Pendule électro-balistique, appareil fondé sur l'emploi de l'électricité et employé au même usage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PENDULE, s. m. (Méchanique.) est un corps pesant, suspendu de maniere à pouvoir faire des vibrations, en allant & venant autour d’un point fixe par la force de la pesanteur. Voyez Vibration.

La pesanteur est l’unique cause des vibrations du pendule. Si le corps étoit absolument libre, & abandonné à lui-même, il descendroit vers la terre par la force de sa gravité, autant qu’il lui seroit possible, mais étant attaché par un fil, il ne peut obéir qu’en partie à l’effort de sa gravité, & il est contraint de décrire un arc de cercle.

Les vibrations, c’est-à-dire, les descentes & les remontées alternatives du pendule s’appellent aussi oscillations. Voyez Oscillation.

Le point autour duquel le pendule fait ses vibrations, est appellé centre de suspension ou de mouvement. Voyez Centre. Une ligne droite, qui passe par le centre parallélement à l’horison apparent, & perpendiculairement au plan dans lequel le pendule oscille, est appellé axe d’oscillation. Voyez Axe.

Galilée fut le premier qui imagina de suspendre un corps grave à un fil, & de mesurer le tems dans les observation, astronomiques, & dans les expériences de physique par ses vibrations ; à cet égard, on peut le regarder comme l’inventeur des pendules. Mais ce fut M. Huyghens, qui le fit servir le premier à la construction des horloges. Avant ce philosophe, les mesures du tems étoient très-fautives ou très-pénibles ; mais les horloges qu’il construisit avec des pendules, donnent une mesure du tems infiniment plus exacte que celle qu’on peut tirer du cours du soleil : car le soleil ne marque que le tems relatif ou apparent, & non le tems vrai. Voyez Équation du tems.

Les vibrations d’un pendule sont toutes sensiblement isochrones, c’est-à-dire, qu’elles se font dans des espaces de tems sensiblement égaux. Voyez Isochrone.

C’est ce qui fait que le pendule est le plus exact chronometre, ou l’instrument le plus parfait pour la mesure du tems. Voyez Tems & Chronometre.

C’est pour cela aussi qu’on propose les différentes longueurs du pendule, comme une mesure & invariable & universelle des longueurs, pour les contrées & les siecles les plus éloignés. Voyez Mesure.

Ainsi, ayant une fois trouvé un pendule dont une vibration est précisement égale à une seconde de tems, prise sur le mouvement moyen du soleil, si le pié horaire (ainsi que M. Huyghens appelle la troisieme partie de son pendule à seconde) comparé au pié qui sert, par exemple, d’étalon en Angleterre, est comme 392 à 360 ; il sera aisé, par le calcul, de réduire à ces piés toutes les autres mesures du monde ; les longueurs des pendules, comptées du point de suspension jusqu’au centre de la boule, étant les unes aux autres, comme les quarrés des tems pendant lesquels se font les différentes oscillations : elles sont donc réciproquement comme les quarrés des nombres d’oscillations qui se font dans le même tems. C’est sur ce principe que M. Mouton. chanoine de Lyon, a composé un traité de mensura posteris transmittenda.

Peut-être même seroit-il à souhaiter que toutes les nations voulussent s’accorder à avoir une mesure commune, qui seroit, par exemple, celle du pendule à secondes : par-là on éviteroit l’embarras & la difficulté de réduire les unes aux autres les mesures des différentes nations ; & si les anciens avoient suivi cette méthode, on connoîtroit plus exactement qu’on ne fait aujourd’hui les diverses mesures dont ils se servoient.

Cependant quelques savans croient que cette méthode a des inconvéniens. Selon eux, pour réussir à la rendre universelle, il faudroit que la pesanteur fût la même à tous les points de la surface de la terre. En effet, la pesanteur étant la seule cause de l’oscillation du pendules, & cette cause étant supposée rester la même, il est certain que la longueur du pendule qui bat les secondes, devroit être invariable, puisque la durée des vibrations dépend de cette longueur, & de la force avec laquelle les corps tombent vers la terre. Par conséquent, la mesure qui en résulte seroit universelle pour tous les pays & pour tous les tems ; car nous n’avons aucune observation qui nous porte à croire que l’action de la gravité soit différente dans les mêmes lieux en différens tems.

Mais des observations incontestables ont fait connoître que l’action de la pesanteur est différente dans differens climats, & qu’il faut toujours alonger le pendule vers le pole, & le raccourcir vers l’équateur. Ainsi, on ne sauroit espérer de mesure universelle que pour les pays situés dans une même latitude.

Comme la longueur du pendule qui bat les secondes à Paris, a été déterminée avec beaucoup d’exactitude, on pouroit y rapporter toutes les autres longueurs. Pour rendre la mesure universelle, il faudroit avoir par l’expérience des tables des différences des longueurs du pendule, qui battroit les secondes dans les différentes latitudes. Mais il n’est nullement aisé de déterminer ces longueurs par l’expérience avec la précision nécessaire pour en bien connoître les différences, qui dépendent quelquefois de moins que d’un quart de ligne. Pour connoître la quantité de l’action de la pesanteur dans un certain lieu, il ne suffit pas d’avoir une horloge à pendule, qui batte les secondes avec justesse dans ce lieu ; car ce n’est pas la seule pesanteur qui meut le pendule d’une horloge, mais l’action du ressort, & en général tout l’assemblage de la machine agit sur lui, & se mêle à l’action de la gravité pour le mouvement. Il n’est question que de trouver la quantité de l’action de la seule pesanteur ; & pour y parvenir on se sert d’un corps grave suspendu à un fil, lequel étant tiré de son point de repos, fait les oscillations dans de petits arcs de cercle, par la seule action de la pesanteur. Afin de savoir combien ce pendule sait d’oscillations dans un tems donné, on se sert d’une horloge à pendule bien reglée pour le tems moyen, & l’on compte le nombre d’oscillations que le pendule d’expérience, c’est-à-dire, celui sur qui la pesanteur agit, a fait, pendant que le pendule de l’horloge a battu un certain nombre de secondes. Les quarrés du nombre des oscillations que le pendule de l’horloge & le pendule d’expérience font en un tems égal, donnent le rapport entre la longueur du pendule d’expérience, & celle du pendule simple qui feroit ses oscillations par la seule force de la pesanteur, & qui seroit isochrone au pendule composé de l’horloge, & qui par conséquent battroit les secondes dans la latitude où l’on fait l’expérience, & cette longueur est celle du pendule que l’on cherche. M. Formey.

Voilà un précis de ce que quelques savans ont pensé sur cette mesure universelle tirée du pendule ; on pourroit y répondre qu’à la vérité la longueur du pendule n’est pas exactement la même dans tous les lieux de la terre ; mais outre que la différence en est assez petite, on ne peut disconvenir, comme ils l’avouent eux-mêmes, que la longueur du pendule ne demeure toujours la même dans un même endroit ; ainsi les mesures d’un pays ne seroient au-moins sujettes à aucune variation, & on auroit toujours un moyen de les comparer aux mesures d’un autre pays avec exactitude & avec précision. On peut avoir sur ce sujet les réflexions de M. de la Condamine dans les mémoires de l’académie, année 1747.

M. Huyghens détermine la longueur du pendule qui bat les secondes à trois piés, trois pouces, & trois dixiemes d’un pouce d’Angleterre, suivant la réduction de M. Moor : à Paris MM. Varin, Des Hays & de Glos ont trouvé la longueur du pendule à secondes de 440 lignes  ; M. Godin de 440 lignes  ; M. Picard de 440 & , & il trouva la même dans l’île de Heune, à Lyon, à Bayonne & à Sette. M. de Mairan ayant répété l’expérience en 1735 avec beaucoup de soin, l’a trouvée de 440 lignes , qui ne differe de la longueur de M. Picard que de de ligne. Ainsi on peut s’en tenir à l’une ou l’autre de ces mesures pour la longueur exacte du pendule à secondes à Paris. Remarquez que les longueurs des pendules se mesurent ordinairement du centre de mouvement, jusqu’au centre de la boule ou du corps qui oscille.

Sturmius nous apprend que Riccioli fut le premier qui observa l’isochronisme des pendules, propriété si admirable, & qu’il en fit usage pour la mesure du tems : après lui Ticho, Langrenus, Werdelin, Mersene, Kircher & d’autres, ont trouvé la même chose ; mais Huyghens, comme nous l’avons déja dit, est le premier qui ait appliqué le pendule aux horloges. Voyez Horloge.

Il y a des pendules simples & composés.

Le pendule simple consiste en un seul poids, tel que A, considéré comme un point, & en une ligne droite inflexible, comme CA, regardée comme si elle n’avoit aucune pesanteur ; & suspendue au centre C, autour duquel elle peut aisément tourner. Pl. de Méchanique, fig. 36.

Le pendule composé consiste en plusieurs poids, fixés de maniere à conserver la même distance, tant les uns des autres, que du centre autour duquel ils font leurs vibrations. Voyez Composé & Oscillation.

Théorie du mouvement des pendules. 1°. Un pendule élevé en B, retombera par l’arc de cercle BA, & s’élevera encore en décrivant un arc AD de même grandeur, jusqu’à un point D, aussi haut que le premier ; de-là il retombera en A, & se relevera jusqu’en B, & continuera ainsi perpétuellement de monter & de descendre.

Car supposons que HI soit une ligne horisontale, & que BD lui soit parallele ; si le corps A, que l’on considere ici comme un point, est elevé en B ; la ligne de direction BH, étant une perpendiculaire tirée du centre de pesanteur B sur la ligne horisontale HI, tombe hors du point C, & par conséquent l’action de la pesanteur n’est point détruite par la résistance de la verge BC, comme elle l’est lorsque la verge est dans une situation verticale CA, le corps ne sauroit donc rester en B, il faut qu’il descende. Voyez Descente.

Mais ne pouvant, à cause du fil qui la retient, tomber perpendiculairement par BH, il sera forcé de décrire l’arc BA : de plus, quand il arrive en A, il tend à s’émouvoir suivant la tangente AI, avec la vitesse qu’il a acquise en tombant le long de l’arc BA, & cette vîtesse est égale à celle qu’elle auroit acquise en tombant de la hauteur BH ou FA ; & comme le corps ne peut se mouvoir suivant AI, à cause du fil qui le retient, il est obligé de se mouvoir sur l’arc AD. Or en montant le long de cet arc, la pesanteur lui ôte à chaque instant autant de degrés de vîtesse qu’elle lui en avoit donnés lorsqu’elle descendoit le long de l’arc BA ; d’où il s’ensuit que lorsqu’il sera arrivé en D, il aura perdu par l’action successive & répétée de la pesanteur, toute la vitesse qu’il avoit au point A : donc quand il sera arrivé en D, il cessera de monter, & redescendra par l’arc DA pour remonter jusqu’en B, & ainsi de suite. Voyez Accéleration & Pesanteur.

Ce théorème est confirmé par l’expérience dans un nombre fini d’oscillations : mais si on les supposoit continuées à l’infini, on appercevroit enfin quelque différence : car la résistance de l’air, & le frottement autour du centre C, détruira une partie de la force acquise en tombant : ainsi le corps ne remontera pas précisément au même point.

C’est pourquoi la hauteur à laquelle le pendule remonte diminuant considérablement, les oscillations cesseront enfin, & le pendule demeurera en repos dans la direction perpendiculaire à l’horison, qui est sa direction naturelle. On fait cependant abstraction de la résistance de l’air & du frottement que le pendule éprouve à son point de suspension lorsqu’on traite des oscillations des pendules, parce qu’on ne les considere que dans un tems très-court ; & que dans un petit espace de tems ces deux obstacles ne font pas un effet sensible sur le pendule. Ainsi les vibrations du même pendule, dans des petits arcs de cercles inégaux, s’achevent dans des tems sensiblement égaux, quoiqu’ils ne le soient pas géométriquement, & que divers inconvéniens puissent les augmenter ou les diminuer.

Les oscillations dans de plus grands arcs se font toujours dans un tems un peu plus long, & ces petites différences qui font très-peu de chose dans un tems très-court & dans de très-petits arcs, deviennent sensibles lorsqu’elles sont accumulées dans un tems plus considérable, ou que les arcs different sensiblement. Or mille accidens soit du froid, soit du chaud, soit de quelque saleté qui peuvent se glisser entre les roues de l’horloge, peuvent faire que les arcs décrits par le même pendule ne soient pas toujours égaux, & par conséquent les temps marqués par l’aiguille de l’horloge, dont les vibrations du pendule sont la mesures seroient ou plus courts ou plus longs. L’expérience s’est trouvée conforme à ce raisonnement ; car M. Derham ayant fait osciller dans la machine pneumatique un pendule, qui faisoit ses vibrations dans un cercle, il trouva que lorsque l’air étoit pompé de la machine, les arcs que son pendule décrivoit étoient d’un cinquieme de pouce plus grands de chaque côté que dans l’air, & que ses oscillations étoient plus lentes de deux secondes par heure. Les vibrations du pendule étoient plus lentes de 6 secondes par heure dans l’air, lorsqu’on ajustoit le pendule de façon que les arcs qu’il décrivoit fussent augmentés de cette même quantité d’un cinquieme de pouce de chaque côté ; Trans. phil. n°. 294. car l’air retarde d’autant plus le mouvement des pendules, que les arcs qu’ils décrivent sont plus grands ; le pendule parcourt de plus grands arcs dans le vuide, par la même raison qui fait que les corps y tombent plus vîte, c’est-à-dire, parce que la résistance de l’air n’a pas lieu dans ce vuide. Enfin M. Derham remarque que les arcs décrits par son pendule étoient un peu plus grands, lorsqu’il avoit nouvellement nettoyé le mouvement qui le faisoit aller.

C’est pour remédier à l’inegalité du mouvement des pendules, que M. Huyghens imagina de faire osciller les pendules dans des arcs de cycloïde, au lieu de leur faire décrire des arcs de cercle. Voyez Résistance & Frottement.

2°. Si le pendule simple est suspendu entre deux demi-cycloïdes CB & CD (Pl. Méch. fig. 37.) dont les cercles générateurs aient leur diametre égal à la moitié de la longueur du fil CA, de maniere que le fil, en oscillant, s’applique ou se roule autour des demi-cycloïdes ; toutes les oscillations, quelle que soit la différence ou l’inégalité de leur grandeur, seront isochrones, c’est-à-dire, se feront en des tems égaux.

Car, puisque le fil du pendule CE est roulé autour de la demi-cycloïde BC ; le centre de pesanteur de la boule E, que l’on y considere comme un point, décrira, par son développement, une cycloïde BEAD, comme on le démontre par la théorie de cette courbe : or toutes les ascensions & descentes dans une cycloïde sont isochrones, ou se font en tems égaux : c’est pourquoi les oscillations du pendule sont aussi isochrones. Voyez Cycloïde.

Imaginons présentement, qu’avec la longueur du pendule CA, on décrit un cercle du centre C : il est certain qu’une portion très-petite de la cycloïde, proche le sommet A, est presque décrite par le même mouvement ; car si le fil CA ne décrit qu’une très petite portion de la cycloïde, comme AL, il ne s’enveloppera autour des cycloïdes CB, CD, que par une petite partie de son extrémité vers C, & les points A, L seront sensiblement à la même distance du point C ; c’est pourquoi un petit arc de cercle se confondra presqu’entierement avec le cycloïde.

Ainsi, dans les petits arcs de cercle, les oscillations des pendules seront sensiblement isochrones, quoiqu’inégales entr’elles ; & le rapport au tems de la descente perpendiculaire par la moitié de la longueur du pendule, est le même que celui de la circonférence d’un cercle à son diametre, comme M. Huyghens l’a démontré pour la cycloïde.

D’où il suit que plus les pendules qui oscillent dans des arcs de cercle sont longs, plus les oscillations sont isochrones ; ce qui s’accorde avec l’expérience ; car dans deux grands pendules d’égale longueur, mais qui oscillent dans des arcs inégaux, pourvu néanmoins que l’un de ces arcs ne soit pas trop grand, à peine appercevra-t-on quelqu’inégalité ou différence dans le nombre de cent oscillations.

D’où il suit encore que l’on a une méthode de déterminer l’espace que parcourt en un tems donné un corps pesant qui tombe perpendiculairement. Car ayant le rapport du tems d’une oscillation au tems de la chûte par la moitié de la longueur du pendule, on a le tems de la chûte par la moitié de la longueur du pendule ; d’où l’on peut déduire l’espace qui sera parcouru dans tout autre tems donné quelconque.

C’est au célebre M. Huyghens que nous sommes redevables de toute la théorie des pendules, qui oscillent entre deux demi-cycloïdes, tant par rapport à la théorie qu’à la pratique : il la publia d’abord dans son horologium oscillatorium, sive demonstrationes de motu pendulorum, &c.

Depuis ce tems on a démontré en beaucoup de manieres différentes tout ce qui regarde le mouvement des pendules, & le célebre M. Newton nous a donné dans ses principes une belle théorie sur ce sujet, dans laquelle il a étendu aux épicycloïdes les propriétés que M. Huyghens avoit démontrées de la cycloïde.

3°. L’action de la pesanteur est moindre dans les parties de la terre, où les oscillations du même pendule sont plus lentes, & elle est plus grande où elles sont plus promptes.

Car le tems d’une oscillation dans la cycloïde est au tems de la descente perpendiculaire par le diametre du cercle générateur, comme la circonférence du cercle est au diametre. Par conséquent, si les oscillations du même pendule sont plus lentes, la descente perpendiculaire des corps pesans est aussi plus lente, c’est-à-dire, que le mouvement est moins accéleré, ou que la force de la pesanteur est moindre, & réciproquement.

Ainsi, comme l’on trouve par expérience que les oscillations du même pendule sont plus lentes près de l’équateur que dans les endroits moins éloignés du pole, la force de la pesanteur est moindre vers l’équateur que vers les poles ; & de-là on a conclu que la figure de la terre n’est pas précisément une sphere, mais un sphéroïde. Voyez Figure de la terre.

Ainsi M. Richer trouva, par une expérience faite en l’île de Cayenne, vers le quatrieme degré de latitude, qu’un pendule qui bat les secondes à Paris, devoit être racourci d’une ligne & un quart, pour réduire ses vibrations au tems d’une seconde.

M. Deshayes, dans un voyage qu’il fit en Amérique, confirma l’observation de M. Richer ; mais il ajoute que la diminution établie par cet auteur paroît trop petite.

M. Couplet le jeune, à son retour d’un voyage en Brésil & en Portugal, se réunit à M. Deshayes, quant à la nécessité de raccourcir le pendule vers l’équateur, plus que n’avoit fait M. Richer. Il observa que même à Lisbonne, le pendule à secondes doit être deux lignes plus court qu’à Paris ; ce qui est une plus grande diminution que celle de Cayenne, telle que M. Richer l’a déterminée, quoique Cayenne ait 24 degrès moins de latitude que Lisbonne. Mais les observations de M. Couplet n’ont point paru assez exactes à M. Newton pour qu’on pût s’y fier : crassioribus, dit-il, hujus observationibus minus fidendum est. Prop. xx. liv. III. de ses principes.

D’autres auteurs ont prétendu que la diminution du pendule ne se faisoit point regulierement : Messieurs Picard & de la Hire ont trouvé la longueur du pendule à secondes exactement la même a Bayonne, à Paris, & à Vranibourg en Danemarck ; quoique la premiere ville soit à 43 degrés de latitude, & la derniere à 53°. 3′.

C’est pourquoi M. de la Hire présuma que la diminution n’est qu’apparente, que la verge de fer avec laquelle M. Richer mesura son pendule, peut s’être alongée par les grandes chaleurs de l’île de Cayenne ; & qu’ainsi, en approchant de la ligne, le pendule ne devroit pas proprement être raccourci, abstraction faite de la chaleur. Mais en premier lieu, on pourroit répondre, que suivant la table donnée par M. Newton de la longueur du pendule aux différentes latitudes, la différence des longueurs du pendule à 43 degrés & demi & à 35 degrés, est assez petite pour avoir été difficile à appercevoir ; car cette différence n’est que d’environ de lignes ; à plus forte raison la différence à Bayonne & à Paris sera-t-elle encore plus insensible. A l’égard de l’observation de M. de la Hire sur l’accroissement des verges du pendule par le froid, & leur dilatation par la chaleur, M. Newton répond que dans l’expérience que M. de la Hire rapporte, la chaleur de la verge étoit plus grande que celle du corps humain, parce que les métaux s’échauffent beaucoup au soleil, au lieu que la verge d’un pendule n’est jamais exposée à la chaleur directe du soleil, & ne reçoit jamais un degré de chaleur égal à celui du corps humain ; d’où il conclut qu’une verge de pendule longue d’environ 3 piés, peut être, à la vérité, un peu plus longue en été qu’en hyver, & à l’équateur que dans nos climats, si on a égard à la chaleur, mais que son alongement ne doit pas être assez grand pour produire toute la différence que l’on observe dans la longueur du pendule. M. Newton ajoute qu’on ne peut point attribuer non plus cette différence aux erreurs des Astronomes françois ; car quoique leurs observations ne s’accordent pas parfaitement entr’elles, cependant la différence en est si petite, qu’elle peut être négligée. En comparant entr’elles ces différentes observations, M. Newton croit qu’on peut prendre deux lignes pour la quantité dont le pendule à secondes doit être augmenté sous l’équateur.

M. de Maupertuis, à la fin de son traité de la parallaxe de la luxe, nous a donné un précis des principales opérations qui ont été faites pour la mesure du pendule dans les différens endroits de la terre par les plus habiles observateurs, & il y joint les observations qui ont été faites par lui-même & par messieurs Clairaut, Camus, le Monnier, &c. à Pello pour y déterminer la longueur du pendule. Il déduit en suite de ces observations les rapports de la pesanteur en différens lieux, dont il a formé une table ; il trouva par exemple qu’un poids de 100000 livres à Paris peseroit à Pello 100137, & à Londres 100018. Voyez Figure de la terre. Voyez aussi les ouvrages de messieurs Bouguer, la Condamine, Boscowich, &c. sur cet important sujet.

4°. Si deux pendules font leurs vibrations dans des arcs semblables, les tems de leurs oscillations sont en raison sous-doublée de leurs longueurs.

D’où il suit que les longueurs des pendules, qui font leurs vibrations dans des arcs semblables, sont en raison doublée des tems que durent les oscillations.

5°. Les nombres des oscillations isochrones faites dans le même tems par deux pendules, sont réciproquement comme les tems employés aux différentes vibrations.

Ainsi les longueurs des pendules, qui sont leurs vibrations dans des petits arcs semblables, sont en raison doublée réciproque des nombres d’oscillations faites dans le même tems.

6°. Les longueurs des pendules, suspendus entre deux cycloïdes, sont en raison doublée des tems, pendant lesquels se font les différentes oscillations.

D’où il suit qu’elles sont en raison doublée réciproque des nombres d’oscillations faites dans le même tems ; & que les tems des oscillations, faites en différentes cycloïdes, sont en raison sous-doublée des longueurs des pendules.

7°. Pour trouver la longueur d’un pendule, qui fasse un certain nombre de vibrations en un tems donné quelconque.

Supposons que l’on demande 50 vibrations dans le tems d’une minute, & que l’on demande la longueur de la verge, en comptant du point de suspension jusqu’au centre d’oscillation ou de la boule qui est au bout : c’est une regle constante que les longueur des pendules sont l’une à l’autre réciproquement comme les quarrés de leurs vibrations. Maintenant supposons qu’un pendule à secondes, c’est-à-dire, qui fait 60 vibrations dans une minute, est de 39 pouces &  ; dites donc, le quarré de 50, qui est de 2500, est au quarré de 60, qui est de 3600, comme 39 est à la longueur du pendule cherché, que l’on trouvera de 56 pouces .

Remarque pratique. Puisque le produit des termes moyens de la proportion sera toujours 1411200, c’est-à-dire, , il n’y a seulement qu’à diviser ce nombre par le quarré du nombre des vibrations assigné ; & le quotient donnera la longueur d’un pendule, qui fera précisement autant de vibrations dans une minute.

8°. La longueur d’un pendule étant connue, trouver le nombre de vibrations qu’il fera dans un tems donné.

Cette question est l’inverse de la premiere : dites la longueur donnée 56 est à la longueur du pendule à secondes, qui sert de modele, c’est-à-dire ici, est à , comme le quarré des vibrations de ce dernier pendule dans un tems donné : par exemple, une minute est au quarré des vibrations cherchées ; c’est-à-dire, , & la racine quarrée de 2500 ou 50 sera le nombre des vibrations que l’on demande.

Mais dans la pratique, il faut agir ici comme dans le premier problème ; vous n’aurez seulement qu’à diviser 1411200 par la longueur, vous aurez le quarré du nombre des vibrations ; de même que l’on divise ce nombre par le quarré des vibrations pour trouver la longueur.

Sur ces principes M. Derham a construit une table des vibrations des pendules des différentes longueurs dans l’espace d’une minute.

Longueur du pendule en pouces. No image.svg Vibrations en une minute. No image.svg   No image.svg Longueur du pendule en pouces. No image.svg Vibrations en une minute.




1. 375.7. 30. 68.6
2. 265.6.

3. 216.9. 39.2. 68.0
4. 187.8.

5. 168.0 40. 59.5.
6. 153.3. 50. 53.1.
7. 142.0. 60. 48.5.
8. 132.8. 70. 44.9.
9. 125.2. 80. 42.0.
10. 118.8. 90. 39.6.
20. 84.0. 100. 37.5.


Remarquez que ces lois du mouvement des pendules ne s’observeront pas à la rigueur, à moins que le fil qui soutient la boule n’ait aucun poids, & que la pesanteur de tout le poids ne soit réuni en un seul point.

C’est pourquoi il faut se servir dans la pratique d’un fil très-fin & d’une petite boule, mais d’une matiere fort pesante ; sans cela le pendule, de simple qu’on le suppose, deviendroit composé, & ce seroit presque la même chose que si différens poids étoient appliqués à différens endroits de la même verge inflexible.

L’usage des pendules, pour mesurer le tems dans les observations astronomiques, & dans les occasions où l’on a besoin d’un grand degré de précision, est trop évident pour qu’il soit besoin d’en parler ici.

On peut régler la longueur du pendule avant son application, & la faire pour battre un tems demandé, par exemple, les secondes, les demi-secondes, &c. par l’art. 4. ou bien, on peut la prendre à volonté, & déterminer ensuite les tems des vibrations suivant l’art. 8.

Quant à l’usage des pendules pour la mesure des distances inaccessibles, fort éloignées par le moyen du son, voyez Son, Chambers, Wolf, &c. (O)

Méthode générale pour trouver le mouvement d’un pendule. Soit a le rayon du cercle que décrit le pendule, ou la longueur du pendule ; b, l’abscisse totale qui répond à l’arc du centre, en prenant cette abscisse depuis le point le plus bas ; x, l’abscisse d’une portion quelconque de cet arc ; p, la pesanteur ; u, la vîtesse en un point quelconque, on aura . Voyez les articles Force accélératrice & Plan incliné) ; & le tems employé à parcourir un arc quelconque infiniment petit, sera . Or, lorsque l’arc descendu n’a pas beaucoup d’amplitude, x est petit par rapport à a ; & on peut, au lieu de , ou écrire , &c. (voyez Binome, Approximation, & Exposant) ; de maniere que l’élément du tems sera à-peu-près , &c. quantité qui étant intégrée par les regles connues, donnera à-peu-près le tems d’une demi-vibration du pendule. On peut même, lorsque l’arc descendu est fort petit, négliger entierement le terme  ; & alors le tems de la descente du pendule sera sensiblement le même que celui de la descente dans une cycloïde qui auroit le rayon osculateur à son sommet égal au rayon du pendule.

On voit aussi que le tems de la descente par un arc de cercle, est en général un peu plus grand que celui de la descente par un tel arc de cycloïde : de plus il est aisé de comparer le tems d’une vibration avec le tems de la descente verticale d’un corps le long d’un espace quelconque h. Car la vîtesse, à la fin de cet espace, est , & l’élément du tems est , dont l’intégrale est . Or le tems de la demi-vibration est égal à l’intégrale de , ou de , c’est-à-dire (en nommant c la circonférence du rayon a) . Donc les deux tems sont entre eux comme à . D’où il est aisé de tirer tous les théorèmes sur les pendules.

Dans ces théorèmes on fait abstraction de la résistance de l’air ; cependant il est bon d’y avoir égard, & plusieurs géometres s’y sont appliqués. Voyez les Mém. de Pétersbourg, tom. III. & V. Voyez aussi mon Essai sur la résistance des fluides, art. scv. xcvj. & suiv. (O)

Pendule, Réciprocation du. On appelle ainsi un petit mouvement presque insensible de libration ou d’oscillation que doit avoir, suivant quelques philosophes, un long pendule attaché fixement à un plancher, & qu’on y laisse en repos.

Il est certain que le centre de gravité de la terre change continuellement de place, ne fût-ce que par le mouvement du flux & reflux. Voyez Flux et reflux. Or ce mouvement dans le centre de gravité doit produire une altération dans la direction & le mouvement des graves. Reste à savoir si cette altération est sensible. Pour cela il faut suspendre à un plancher un long pendule, & voir si ce pendule est dans un parfait repos. Un gentilhomme de Dauphiné, nomme Calignon de Peirins, ami de Gassendi, ayant fait cette expérience sur un pendule de trente piés, prétendit y avoir observé du mouvement ; ce qui occasionna entre les Savans une dispute dont on peut voir le détail dans l’histoire de l’académie de 1742 : depuis ce tems, d’autres savans ont entrepris de répéter la même expérience, & ont trouvé des résultats différens, les uns tenant pour le balancement, les autres le niant. Enfin M. Bouguer, dans les Mémoires de l’académie de 1754, a traité cette matiere avec beaucoup de soin ; & il en résulte que la réciprocation du pendule, lorsqu’il y en a, tient à une cause prochaine & irréguliere, & ne peut être mise au rang des phénomenes généraux qui dépendent du système du monde. (O)

Pendule, s. f. (Horlogerie.) espece d’horloge à pendule, exécutée en général avec plus de précision que les horloges de cette espece, & qui n’en differe essentiellement que par la disposition de ses parties, sur-tout de la cage qui ressemble fort à celle des montres.

Dans le tems où l’on commença à appliquer le pendule aux horloges, les premieres dans lesquelles on employa ce nouveau régulateur, furent probablement appellées d’abord horloges à pendule, ensuite simplement pendules ; & comme ces horloges n’étoient que d’une grandeur médiocre & faites avec plus de précision que les autres, il est arrivé de-là, que malgré que dans toutes les horloges on ait substitué dans la suite le pendule au balancier, il n’y a eu que celles d’une certaine grandeur & dont nous venons de parler auxquelles on ait donné le nom de pendules, les autres ayant conservé celui d’horloges, comme horloge de clocher, de chambre, &c.

On distingue les pendules en général en pendules à poids & pendules à ressort. Dans les premieres, sont toutes les pendules à grandes vibrations, à équation, &c. Dans les secondes, sont toutes celles d’une certaine grandeur qui ont pour principe de mouvement un ressort, comme celles qui se mettent sur un pié, sur une table, qui se plaquent contre un mur, &c. telles font ordinairement les pendules à quinze jours à sonnerie, les pendules à quarts, les pendules à trente heures, les pendules à répétition, les pendules à trois parties ; c’est-à-dire celles qui répetent l’heure lorsque l’on tire le cordon, & qui sonnent en même tems l’heure & les quarts d’elles-mêmes. Enfin, celles à quatre parties, qui, outre les propriétés de ces dernieres ont encore celle d’être à réveil ; il y a encore des pendules à carillon & des pendules à remontoir, qui sont en quelque façon à poids & à ressort, la force motrice originale étant un ressort employé à faire sonner la sonnerie, & en même tems à remonter un poids qui fait aller le mouvement. Voyez Remontoir.

Pendule d’équation, (Horlogerie.) espece de pendule construite de façon qu’elle marque & l’heure du tems vrai, & celle du tems moyen ; au moyen de quoi, la différence entre ces deux especes d’heure, indique l’équation du soleil. Quoiqu’on ait commencé de très-bonne heure à faire des horloges curieuses qui marquoient les mouvemens des planetes, &c. cependant leur mouvement étoit trop irrégulier, pour qu’on pensât à leur faire marquer les équations du soleil, ces horloges avançant ou retardant souvent d’une demi-heure en très-peu de tems, tandis que l’équation du soleil n’est que de seize minutes dans l’espace de trois mois. Mais dès que l’on eût appliqué le pendule aux horloges, le mouvement de ces horloges, ou plutôt de ces pendules, en devint si juste par rapport à celui des horloges ordinaires, qu’on s’apperçut bien-tôt que pour les bien régler, il falloit avoir égard à l’équation du soleil ; ce qui fit apparemment naître l’idée des pendules d’équation. Une des premieres dont on ait connoissance, est celle qui se trouva dans le cabinet du roi d’Espagne en 1699, dont parle M. Sully dans la regle artificielle du tems, édit. de pag. Cette pendule marquoit l’équation du soleil, au moyen de deux aiguilles, dont l’une indiquoit le tems vrai, & l’autre le tems moyen, & c’est de cette façon qu’on les a faites en Angleterre. Le même M. Sully propose dans le même livre de faire une pendule non pas d’équation, mais dont l’inégalité des vibrations du pendule répondroit à l’inégalité des jours, &c. Idée qui étoit aussi venue au R. P. D. Alexandre bénédictin, dès 1699, ce qu’il prouve par le certificat de l’académie royale des Sciences, qu’il rapporte : ce pere dans son traité des Horloges, s’efforce de prouver la beauté de cette invention ; mais pour peu qu’on entende l’horlogerie, on verra combien elle est ridicule, & que les pendules ne sont pas déja trop précises pour ajouter de nouvelles sources d’erreur dans l’alongement & le raccourcissement périodique du pendule ; mais il est inutile de parler de cette espece de pendules, qui ne sont réellement pas des pendules d’équation.

Pendule en tant qu’appliqué aux horloges. L’invention des horloges à pendule, qu’on appelle simplement pendule, est due à l’industrie heureuse du siecle passé : Huyghens & Galilée s’en disputent l’honneur. Le premier qui a fait un volume considérable sur ce sujet, déclare qu’on n’a exécuté cette espece d’horloge qu’en 1657, & qu’on n’en a imprimé la description qu’en 1658. Becker, dans sa nova dimetiendi temporis theoria, se déclare vivement pour Galilée, & rapporte (à la vérité de la seconde main) toute l’histoire de cette invention, ajoutant qu’un nommé Thessler, horloger du pere du grand duc de Toscane, qui vivoit de son tems, avoit fait la premiere pendule à Florence, sous la direction de Galilée, Galileo, & qu’il en avoit envoyé un modele en Hollande. L’académie del Cimento dit expressément, que l’application du pendule au mouvement des horloges avoit été d’abord proposée par Galilée, & que c’étoit son fils Vincenzo Galilei qui l’avoit mis le premier en pratique en 1649.

Quel qu’ait été l’auteur de cette invention, au moins est-il certain qu’elle n’a reçû sa perfection que de Huyghens, lequel fait remarquer avec soin, que si Galilée en a eu quelqu’idée, au-moins ne l’a-t-il pas portée à sa maturité.

C’est en 1662, que M. Fromentil, hollandois, a fait en Angleterre la premiere pendule.

Le pendule en tant qu’appliqué à l’horloge, est composé d’une verge d’acier, AB, fig. 18. (Pl. de la pendule à secondes) suspendue à un point fixe P ; de façon qu’elle puisse se mouvoir librement autour de lui ; & d’un corps grave B, auquel on donne la forme lenticulaire, afin de diminuer la résistance que l’air apporte à son mouvement.

Ce qui rend le pendule si supérieur aux autres régulateurs, c’est que perdant fort peu de son mouvement, il est entretenu en vibration par une force très-foible à son égard, & dont par conséquent les inégalités influent bien moins sur sa justesse.

Si l’on met en vibration dans le même tems un pendule & un balancier joint à son ressort, l’expérience fait voir qu’au bout de 90 secondes, le dernier aura perdu tout son mouvement, au lieu que l’autre le conservera pendant dix heures & plus. Ainsi les restitutions du mouvement sur le pendule, sont à celles qu’exige le balancier aidé du ressort, à-peu-près comme un à 400.

Plusieurs causes concourent à cette supériorité du pendule sur le balancier : les particules du ressort éprouvant un frottement les unes sur les autres, quand il reprend sa premiere figure ; la force qu’il devroit communiquer au balancier en est d’autant plus diminuée ; mais ce qui contribue encore plus à la perfection du pendule, c’est la suspension. Voyez Suspension.

L’expérience a montré qu’un long pendule donne plus de régularité qu’un court, en parcourant les mêmes espaces ; en voici les raisons.

1°. Sa lentille descendant par un plan moins incliné, peut être beaucoup plus pesante, parce que son mouvement est moins difficile à restituer, & parce qu’il s’en perd une moindre quantité ; le nombre des oscillations dans un tems quelconque, n’étant pas si considérable, & l’air n’étant point frappé avec autant de rapidité dans chacune d’elles.

2°. Pour des solides de figures semblables, les surfaces n’étant point comme les masses, mais comme les quarrés de leurs racines cubiques, les résistances de l’air deviennent d’autant moins puissantes sur les lentilles fort pesantes.

3°. Ces vibrations plus lentes rendent le rouage plus simple, plus constamment le même, & moins sujet à l’usure. On remarque que dans le, pendules à secondes, par exemple, les trous des pivots ne s’usent presque jamais.

4°. Par toutes les raisons précédentes, la force motrice d’un long pendule peut être beaucoup moins considérable à l’égard du poids vibrant ; & les inégalités de cette force influent beaucoup moins sur la justesse des vibrations. Enfin, les longs pendules peuvent décrire des arcs beaucoup plus petits, qui, comme il est démontré, article Cycloide, approchent davantage des arcs cycloidaux.

Pendule à 15 jours a ressort & à sonnerie. La figure qu’on voit dans nos Pl. d’Horlog. représente une pendule de cette espece dont on a ôté la grande platine ; on y voit la disposition des roues du mouvement & de la sonnerie, comme dans tous les mouvemens ; c’est toujours la même théorie ; on entendra facilement de quelle maniere elles agissent les unes sur les autres ; la seule différence essentielle entre cette pendule, & la pendule à secondes, dont nous venons de parler, c’est qu’au lieu de poulie il y a ici un barillet R, denté à sa circonférence ; S est la seconde roue ; T la troisieme, ou la roue à longue tige ; V la roue de champ, & X la roue de rencontre. On voit dans une autre fig. la maniere dont la roue de champ agit sur la roue de rencontre, & dont celle ci agit sur les palettes de la verge. De l’autre côté, on voit le rouage de sonnerie, qui est composé de cinq roues, en comptant le barillet Q, denté aussi ; à sa circonférence P, est la seconde roue, O la troisieme, ou la roue de chevilles, M, la roue d’étoquiau, N, la roue du volant, & 4 le pignon du volant. La fig. suiv. représente cette pendule vûe du côté où sont les aiguilles ; le cadran étant ôté, on voit le détentillon D C 6, dont le bras 6 est levé toutes les demi-heures, pour faire sonner la pendule, au moyen des deux chevilles opposées qui sont sur la roue de minutes B. La figure 15. représente la détente qu’on voit en place dans le profil de la figure 9. les parties FD, sont représentées par les parties p ; la fonction de la partie E, est mieux représentée en E dans la figure 7. où on la voit qui s’appuie sur le détentillon ; au moyen de quoi, celui-ci s’éleve à toutes les demi-heures. Pour entendre bien comment toutes ces pieces agissent pour faire sonner la pendule, voyez l’article Sonnerie

A, fig. 7. est la tige du marteau qui a un ressort qui tend toujours à la faire tourner dans le sens contraire à celui où elle tourne quand les chevilles de la troisieme roue agissent sur l’espece de palette qu’elle a en Y. On voit en haut de cette figure 7. le marteau dont la queue entre quarrément sur cette tige : 7. & 8. sont les rochets qui entrent à quarré sur les arbres de barillet, & qui sont retonus par les cliquets. Voyez l’article Encliquetage. Les figures 13, 12, & 10, représentent le chaperon, le remontoir, & la potence AD, qui contient la verge des palettes CA, & dans la partie A de laquelle roule le pivot d’en haut de la roue de rencontre. B, est la contre potence qui reçoit le pivot d’en bas de cette roue.

Pendules à quarts. Les hommes étant toûjours portés à imiter, ce n’est qu’avec effort qu’ils sortent des routes ordinaires. Ainsi la sonnerie des heures dans les premieres horloges ayant été faite avec un rouage particulier, quand on voulut leur faire sonner les quarts, on n’imagina rien de mieux que de faire aussi un rouage pour la sonnerie des quarts, quoique ce fût employer beaucoup d’ouvrage à produire peu d’effet ; ce qui est directement contraire à la saine méchanique, qui veut que la complication des machines soit toûjours proportionnelle à celle des effets qu’elles produisent : plusieurs horlogers sentant ce défaut des pendules à quarts ont voulu y rémédier, en les faisant sonner l’heure & les quarts par un seul rouage, mais jusqu’à-present il y en a peu qui aient réussi, leurs pendules pour la plûpart étant fort compliquées ; il n’y a guere que quelques habiles horlogers & mon pere qui en aient fait avec cette simplicité qui est, si cela se peut dire, la véritable élégance dans les machines.

La fig. 28. représente la disposition des rouages du mouvement, de la sonnerie des heures & de celle des quarts d’une pendule à quarts ordinaire ; le mouvement ne différant en rien essentiellement de la pendule à quinze jours que nous venons de décrire. Quant au nombre des roues du mouvement, les voici :

Barillet, 84 14


2e roue, 84 7


3e roue, 78 6


roue de champ, 66 6


roue de rencontre, 33 2


verge des palettes.
pendule,

Par ces nombres, on voit que la troisieme roue ou la roue à longue tige, faisant un tour par heure, le nombre des vibrations du pendule, dans le même tems, sera de 9438, & par conséquent que la longueur de ce pendule sera de cinq pouces trois lignes, ou à-peu-près ; un pendule de cette longueur donnant par heure 9450 vibrations. Or par les nombres des premiers mobiles, il est clair que la roue à longue tige fait soixante-douze tours pour un du barillet, & le ressort faisant six tours dans le barillet, il s’ensuit que le ressort, avant d’être au bas, fera faire à cette roue 432, qui équivaudront à autant d’heures ; & ce nombre étant divisé par 24 donnera le nombre de jours que la pendule marchera avant que d’être au bas. Quant aux nombres des roues de la sonnerie, ils sont les mêmes que ceux dont il est parlé à l’article Sonnerie : ainsi nous y renvoyons.

La sonnerie des heures n’en differe pas essentiellement non plus, si ce n’est 1°. que cette pendule sonnant la demie par les quarts, un tour du chaperon au lieu d’equivaloir à 90 coups de marteau, n’équivaut qu’à 78, nombre des heures qu’une pendule doit sonner en 12 heures ; & 2°. que le détentillon QRS (fig. 29.) au lieu d’être levé par la roue de minutes toutes les heures, l’est par un chaperon T qui appartient aux quarts : de sorte que l’heure ne peut sonner qu’après les quarts, & qu’il n’est point nécessaire que ce détentillon ait une partie H fig. 13. telle que celui d’une pendule à sonnerie ordinaire, pour faire le délai, parce qu’ici la sonnerie des heures est dirigée par celle des quarts ; & que dès que ceux-ci sont sonnés, il faut que l’heure parte. Quant à la sonnerie des quarts, voici comme elle s’exécute. La roue de minutes N fig. 19. porte quatre chevilles qui levent alternativement le détentillon des quarts NOP, pour faire détendre la sonnerie des quarts comme à l’ordinaire ; celle-ci étant libre, sonne de la maniere suivante. La roue I Q, fig. 18. porte un nombre de chevilles égal aux coups de marteau que les quarts doivent frapper pendant une heure, c’est-à-dire dix ; & comme ces dix coups doivent être frappes alternativement par deux marteaux, dont l’un doit toûjours partir le premier : six de ces chevilles sont d’un côté de la roue & quatre de l’autre, & non toutes d’un même côté, comme il est marqué dans la fig. ces chevilles levent alternativement une double bascule M pour les deux marteaux qui sont ici placés sur le côté, mais qu’on n’a point représentés. La sonnerie des quarts ayant été mise en liberté, la pendule sonne un certain nombre des quarts qui sont déterminés, de même que dans la sonnerie des heures, par une roue de compte (fig. 19. 2.) qui entre à quarré sur l’axe de la roue de chevilles, & qui est divisée en quatre parties 1, 2, 3, 4, pour un quart, deux quarts, &c. lorsque l’aiguille des minutes est sur le midi, dans l’instant que les quatre quarts sont sonnés, la cheville S du chaperon T leve le détentillon QRS de la sonnerie des heures, au moyen de quoi l’heure sonne. On conçoit bien que le nombre des tours de la roue de chevilles de la sonnerie des quarts par rapport à ceux de son barillet, sont déterminés de façon que si la pendule va 18 jours, par exemple, cette roue sera autant de tours qu’il y a d’heures dans cet intervalle de tems ; c’est ce qu’on verra facilement par les nombres de cette sonnerie. On concevra de même que comme la sonnerie des heures ne frappe que 78 coups en 12 heures, la roue de chevilles de cette sonnerie fera par tour du chaperon un nombre de tours qui multiplié par celui de ses chevilles, sera encore égal à 78. Voyez là-dessus l’article Sonnerie.

Nombres des roues de cette pendule. Mouvement.
Barillet, 84 14


2e roue, 77 7


3e roue, 72 6


roue de champ, 60 6


roue de rencontre, 31 2


verge des palettes.
pendule,
Sonnerie des heures.
Barillet, 84 14


2e roue, 78 8


— 8 chevilles.
roue de chevilles, 56 7


roue d’étoquiau, 56 6


roue du volant, 48 6 pignon du volant.
Sonnerie des quarts.
Barillet, 84 14


2e roue, 72 8


10 chevilles.
roue de chevilles, 60 6


roue d’étoquiau, 56 6


roue du volant, 48 6 pignon du volant.

Pendule, (Physiq. génér.) entre les découvertes sur le pendule, les Anglois attribuent à M. Christophe Wren, un des plus illustres Architectes de son siecle, les suivantes. Ils prétendent qu’il a trouvé le premier que le pendule dans un tour & retour, se meut inégalement en des tems égaux, selon une ligne de sinus ; qu’il pourroit se mouvoir d’une maniere circulaire ou elliptique, & que ces vibrations auroient les mêmes périodes que celles qui sont alternatives ; que par la jonction de plusieurs pendules, qui dépendroient les uns des autres, on pourroit représenter les mouvemens des planetes ou d’autres plus embarrassés encore ; ce qui n’empêcheroit pas ces pendules de faire sans confusion, de même que les planetes, trois ou quatre mouvemens différens, en agissant sur le même corps en divers périodes ; enfin, qu’on pourroit trouver une mesure universelle pour l’usage ordinaire, par le moyen du pendule. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pendule »

(Nom commun 1) Du latin pendulum.
(Nom commun 2) Abréviation de horloge à pendule.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. pendulus, qui pend, de pendere pendre (voy. PENDRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pendule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pendule pɑ̃dyl

Citations contenant le mot « pendule »

  • Le sommeil est pour l'ensemble de l'homme ce que le remontage est à la pendule. De Arthur Schopenhauer / Aphorismes sur la sagesse dans la vie
  • Une pendule arrêtée a cet avantage sur celle qui avance ou qui retarde qu'elle donne l'heure exacte deux fois par jour. De Anonyme
  • C'est le tic-tac d'une pendule qui fait apprécier le silence. Sans ce tic-tac on est un sourd. De Sacha Guitry / Mes médecins
  • Même le pendule va avec son temps. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Même une pendule arrêtée a raison deux fois par jour. De Anonyme
  • L'honneur tient souvent à l'heure que marque la pendule. De Guillaume Apollinaire
  • C'est un métier que de faire un livre, comme de faire une pendule. De Jean de La Bruyère / Caractères
  • La pendule indique le moment, mais qu'est-ce qui indique l'éternité ? De Walt Whitman / Feuilles d'herbe
  • La perfection d'une pendule n'est pas d'aller vite, mais d'être réglée. De Vauvenargues / Réflexions et maximes
  • Qu'est-ce qui nous pousse à passer, comme un sinistre pendule, à chaque élection, de droite à gauche, et vice-versa ? De Niccolo Ammaniti / Libération - A quoi pensez-vous ?
  • Le printemps venu, la femelle du coucou, au lieu de construire un nid, s'en va déposer ses oeufs dans les pendules. De François Cavanna / Le saviez-vous ?
  • A la sécurité sociale, tout est assuré. Sauf la pendule. Ça, on ne risque pas de la voler, le personnel a les yeux constamment fixés dessus. De Coluche / L’administration
  • Le comble de la pose : Ne pas sortir de chez soi, sonner sur son piano toutes les heures et toutes les demies pour faire croire aux voisins qu’on a une pendule. De Alphonse Allais / Le Tintamarre - 25 Mai 1879
  • Ce n'est pas un grand avantage d'avoir l'esprit vif, si on ne l'a juste. La perfection d'une pendule n'est pas d'aller plus vite, mais d'être réglée. De Vauvenargues / Réflexions et maximes
  • Le pendule de Foucault est ouvert à tous uniquement sur RDV ou le 1er samedi de chaque mois à 11h. Les explications vous sont données et vous allez vous rendre compte que la terre tourne. 20 pendules en France, celui de Lapte pèse 80kg et mesure 16m/h.et le seul installé dans une église en fonction. France Bleu, Le pendule de Foucault dans l'église de Lapte vous prouve que la terre tourne, il faut le voir pour le croire!
  • Le pendule de Foucault du samedi 19 septembre au dimanche 20 septembre à Musée des arts et métiers Unidivers, Le pendule de Foucault Musée des arts et métiers Paris samedi 19 septembre 2020
  • Sauf que le gros coupé anglais ne ressort pas franchement sublimé de son expérience sous le pendule à peinture. On peut même se demander s'il n'est pas franchement saboté... De là à se demander s'il ne s'agit pas d'un stratagème pour amener à une autre vidéo, pour nous inciter à attendre la prochaine vidéo et à suivre les péripéties de cette pauvre Rolls, il n'y a qu'un pas.  Motor1.com, Supercar Blondie peint sa Rolls-Royce avec... un pendule !
  • L’objet d’une histoire, c’est aussi l’histoire d’un objet. Dans le fond archivistique de l’ACO qui compose les collections du Musée des 24 Heures du Mans, l’objet est l’illustration de l’histoire de la célèbre course d’endurance. C’est le cas d’une réplique de la fameuse pendule officielle du circuit des 24 Heures du Mans. Objet d’hier, elle est devenue un vrai témoignage du passé. Elle fait ressortir une époque, permet de situer un contexte, fait voyager dans le temps. lemans.org, Le Musée des 24 Heures chez vous – La pendule officielle des 24 Heures
  • Après recherches et contact auprès de l’Atelier Horloger de Morlaix, l’expertise réalisée par Nominoë Gasnier a conclu qu’il s’agit d’une pendule horloge en cage fer forgé, datant de la fin du XVIe voire XVIIe siècle. Un dossier avait alors été déposé à la DRAC en 2016 pour une demande d’inscription ou de classement de ce mobilier qui « contribuerait au rayonnement du patrimoine existant à Henvic et sa région », selon Solange Julien, présidente de l’association. Le Telegramme, La pendule horloge de l’ancienne église bientôt classée ? - Henvic - Le Télégramme
  • Il est 10 h 50 à la pendule du beffroi. À l’arrière, les fumées indiquent que Calais-Nord est en proie aux flammes. Le cliché a pu être pris le samedi 25 ou le dimanche 26 mai 1940. Tout avait débuté le 25 : à 6 heures, l’armée allemande investissait l’hôtel de ville. Un ultimatum demandait aux troupes alliées de se rendre. Après leur refus, les panzers entraient en action puis les stukas, une centaine dans le ciel calaisien ciblant la citadelle, le port et les bastions qui résistaient. Le 26 mai vers 15 h, la garnison de la citadelle se rendait. Les Allemands étaient maîtres de la ville. Il y aura un millier de victimes : parmi les soldats 300 Allemands, 300 Alliés, 300 Français, et environ 120 civils. Pour éviter les épidémies, les corps étaient enterrés sur place. Ci-dessous, les tombes de soldats allemands enfouis dans les jardins de l’hôtel de ville. LA VDN, Le 25 mai 1940, la vie des Calaisiens basculait
  • Des pendules futuristes ouvragées comme des bijoux ou dessinées pour ressembler à des bolides de course, certains horlogers n’ont jamais délaissé la création d’objets cinétiques Le Temps, Comme une horloge suisse - Le Temps
  • Sa réputation provient également de son chai, unique au monde. Une cathédrale de 20 mètres de haut, creusée à même la roche de la montagne dans un lieu détecté au pendule par l'architecte Serge Hennemann qui a senti la présence d'un croisement géomagnétique. La cave de Romanin avec ses sept piliers en béton, construite en respectant le nombre d'or est assurément magique. LaProvence.com, La Provence Food | Saint-Rémy : Romanin, un domaine magique pour un vin d'exception | La Provence
  • Le marché mondial des amortisseurs de masse à pendule présente une analyse approfondie et reconnue de l’état immédiat du marché. Le rapport d’analyse contient une étude approfondie et spécialisée associée de cet état de l’industrie fournissant des informations sur la dynamique du marché des amortisseurs de masse à pendule et les principaux acteurs. En outre, la situation historique du marché, le rapport Pendulum Tuned Mass Dampers fournit conjointement des moyens de marché rentables pour exiger l’avantage de l’événement du marché au cours de la période de prévision (2020-2026). Le rapport examine en profondeur l’état passé et actuel du marché et fournit des estimations prévisionnelles précieuses et fiables pour les facteurs nécessaires sur le marché. Journal l'Action Régionale, 2020-2026 Global (COVID-19) Amortisseurs de masse à pendule réglés État de la répartition du marché (production, consommation, revenu et part de marché) par région – Journal l'Action Régionale
  • Visite du Balcon du Velay et du pendule de Foucault Eglise de Lapte – Balcon du Velay, le dimanche 20 septembre à 14:30 Unidivers, Visite du Balcon du Velay et du pendule de Foucault Eglise de Lapte – Balcon du Velay Lapte dimanche 20 septembre 2020
  • Tic tac, tic tac... Dès l’entrée dans la boutique, ils trônent en maître. Ils, ce sont les carillons, horloges, pendules. Les véritables maîtres du temps. L’autre maître du temps de l’atelier, c’est l’artisan horloger. www.paris-normandie.fr, VIDÉO. Plongée dans le quotidien d’un artisan normand : à la rencontre d’un horloger de Rouen
  • Le concept de pendule simple est une abstraction ( En philosophie, l'abstraction désigne à la fois une opération qui consiste a isoler par la pensée une ou plusieurs qualités d'un objet concret pour en former une représentation...) mathématique. En réalité, on utilise toujours un pendule composé. Ce dernier se compose d'un corps massique de forme géométrique en principe arbitraire, mais en fait soigneusement étudiée, oscillant autour d'un axe horizontal (Horizontal est une orientation parallèle à l'horizon, et perpendiculaire à la verticale. Une ligne horizontale va « de la gauche vers la droite » ou vice versa.) en un point fixe (En mathématiques, pour une application f d’un ensemble E dans lui-même, un élément x de E est un point fixe de f si f(x) = x.). La période d'oscillation d'un tel pendule est fournie par T = 2π√[I/(mgd)], où I est le moment d'inertie (L'inertie d'un corps découle de la nécessité d'exercer une force sur celui-ci pour modifier sa vitesse (vectorielle). Ainsi, un corps immobile ou en mouvement...) du corps de masse m par rapport à l'axe de balancement et d est la distance de cet axe au barycentre (Le barycentre est un point mathématique (géométrie analytique) construit à partir d'un ensemble d'autres. Il correspond). On définit la longueur synchrone ℓ du pendule composé comme la longueur du pendule simple ayant la même période, soit ℓ = I/(md) pour ℓ>d. Techno-Science.net, 🔎 Masse de la Terre - Définition et Explications
  • Nombreux sont les collectionneurs à avoir été hypnotisés par les célèbres pendules mystérieuses de Cartier. Le premier exemplaire – le modèle A – voit le jour au début du XXe siècle en 1912 et affiche des aiguilles indiquant des heures et des minutes qui ne sont pas liées au mécanisme, mais fixées sur des disques en verre. Ce sont eux, qui, reliés au mouvement, tournent sur eux-mêmes, suivant ainsi le rythme d'aiguilles classiques avec un tour complet en 24 heures pour l'un et un tour complet en 60 minutes pour l'autre. Les aiguilles semblent être en lévitation dans l'espace afin d'afficher le temps qui passe de façon mystérieuse. Le Point, Enchères : les mystérieuses horloges Cartier - Le Point Montres
  • Les pendules à l’heure Voici.fr, VIDEO Affaire conclue : le geste inattendu d’Alexandra Morel pour obtenir un objet - Voici
  • Pour changer de la chaîne et de l'anneau, pourquoi ne pas essayer le pendule égyptien ? Une amulette puissante, capable de vous apporter de nombreuses réponses. À condition de savoir comment faire ! Femme Actuelle, Comment utiliser un pendule divinatoire égyptien ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Âgé de 58 ans, Jacques a hérité d’une pendule de son père. Décédé récemment, le père de Jacques était un fan de l’émission. Il a donc tenu à lui rendre un hommage en passant à l’émission. amomama.fr, "Affaire conclue" : Caroline Margeridon achète un objet à un homme dont le père est décédé
  • En dehors de cela, le rapport World Pendulum Tuned Mass Dampers Market 2020 fournit des informations cruciales concernant la catégorisation, les tendances de croissance évaluées, le réseau de distribution, les termes économiques ou industriels et de nombreuses autres parties très importantes associées aux amortisseurs de masse à pendule (PTMD). l’augmentation rapide du gain financier non renouvelable et des produits innovants offerts par les fabricants de mesures carrées devraient pimenter l’industrie des amortisseurs de masse à pendule au cours de l’intervalle de prévision. une base d’acheteurs colossale et croissante de l’industrie des amortisseurs de masse à pendule crée une opportunité pour les producteurs de servir un grand marché et de générer de l’argent. Instant Interview, COVID-19 Mise à jour sur les amortisseurs de masse à réglage pendulaire Marge brute, part de marché, données d’import-export, tendances et prévisions 2020-2026 – Instant Interview
  • De nos jours, ce ne sont plus uniquement les collectionneurs qui s’intéressent aux pendules murales. En effet, bien que ces accessoires soient déjà vieux du siècle dernier, de plus en plus de personnes commencent à apprécier son unicité et son fort caractère. Des accessoires qui sauront parfaitement apporter beaucoup de raffinement et d’unicité à une décoration intérieure des plus classiques aux plus modernes. KivuPress, La pendule murale : le style vintage qui revient au gout du jour
  • La symbolique, l’emblématique pendule du Remblai avait réalisé un très visible coup de la panne au début du mois. , Les Sables-d'Olonne : la pendule du Remblai est enfin à l'heure ! | Le Journal des Sables
  • Quand on vous dit "coucous de Forêt-Noire", vous pensez pendule murale, hyper kitch, en bois archi-sculpté, que les Allemands adorent ? Et bien sachez que ça, c'était surtout avant. Avant que Conny et Ingold Haas de Schonach s'occupent de leur total relooking.   France 3 Grand Est, Insolite : l'incroyable renaissance des coucous de Forêt-Noire, grâce à un relooking complet
  • Estimation cette fois entre 1 000 et 1 200 € pour cette pendule au portefaix de style Restauration tandis qu'un très important vase décoratif en marbre gris de forme Médicis et datant de la deuxième moitié du XIXe siècle devrait susciter quelques belles enchères à partir de son estimation établie entre 2 000 et 2 500 €. Côté mobilier, on retient une console rectangulaire en bois doré d'époque Louis XVI attendue entre 1 200 et 1 500 € mais aussi une grande bibliothèque de couvent en chêne et noyer mouluré, travail du XIXe estimé 1 200/1 500 €. Le Tout Lyon, Enchères / Tapisserire d'Aubusson et pendule au portefaix chez de Baecque & Associés
  • Une pendule Cartier, dite "mystérieuse", estimée entre 200.000 et 250.000 euros, a été vendue aux enchères 1,5 million d'euros samedi à Paris, nouveau record du monde pour une pendule de cette marque, a annoncé jeudi l'étude Mallié-Arcelin, organisatrice de la vente. BFM BUSINESS, Une « mystérieuse » pendule Cartier bat un record aux enchères
  • Vient le moment du soin énergétique à proprement parler. Xavier me propose de m’allonger confortablement sur un épais coussin, puis il dispose d’énormes cristaux tout autour de moi. S’en suit une série de passes énergétiques. Les frissons et sensations d’échauffements font place à une profonde détente, à la limite de l’engourdissement. La séance se termine au pendule, pour vérifier que la vitalité est bien remontée. Heureusement qu’il le dit car moi, sur l’instant, je me sens vidée. Comme au sortir d’une séance d’acupuncture ou d’ostéopathie. Si vous me demandez le bénéfice que j’ai tiré de ce bilan énergétique, à part une nouvelle compréhension du fonctionnement du corps, "une machine multidimensionelle qui s’autoguérit" comme me l’a expliqué Xavier, très concrètement, j’avais des plaques d’eczémas sur les paupières le jour de ce bilan énergétique. 3 jours plus tard, elles avaient disparues. Femme Actuelle, Pendule, chakras, cristaux, magnétisme... J’ai testé un bilan énergétique : Femme Actuelle Le MAG
  • Pour débuter, munissez-vous d’un pendule. Si vous n’en possédez pas, vous pouvez utiliser un anneau que vous suspendrez au bout d’une chaîne en or. Placez le pendentif sur le plateau ci-dessous, au centre du cercle, avant de le soulever lentement pour le charger de votre énergie. Coeur brisé, alliances, rose… Parcourez lentement chacune des douze cases, avant de revenir au-dessus du centre. Laissez-vous ensuite guider par le pendule. Une fois arrêté au-dessus d’une case, vous pouvez l’interroger pour obtenir plus de précisions. Pour l’interroger, attention a poser une question fermée -dont la réponse sera oui ou non. Si le pendule tourne, la réponse est oui. S’il se balance, la réponse est non. Si toutefois, une question particulière vous préoccupe, vous pouvez directement vous reporter aux cases “Oui” et “Non” pour découvrir la réponse. Femme Actuelle, Pendule divinatoire : l’Oracle de l’amour et celui de la carrière répondent à vos questions : Femme Actuelle Le MAG
  • Il n'y a pas de surprise, l'année 2020 ne sera pas un bon millésime, et de plus les commerçants sur Narbonne ne sont pas à la hauteur pour attirer les clients. Un exemple, Samedi ne suis allé en ville, et je suis entré dans une boutique pour acheter, mais il était 17h55, et la vendeuse m'a fait sortir parce qu'elle fermait à 18heures. Elle à perdu une vente. Alors surtout pas de récrimination, et je ne retournerai pas dans cette boutique. En cette période de crise on ne regarde pas la pendule. lindependant.fr, Aude : bilan de santé préoccupant pour le tourisme au mois de juin - lindependant.fr
  • Néanmoins, sa venue au Centre de Ligue était encore incertaine il y a quelques jours. "La semaine du 17 février, j’ai disputé un tournoi ITF en Allemagne où j’ai perdu au 2e tour. Une défaite à laquelle s’est ajoutée une contracture à la cuisse droite. Mais ça va beaucoup mieux. J’aborde ces Internationaux de Toulouse-Balma remonté comme une pendule (rire)", prévient celui qui a obtenu ce lundi son meilleur classement ATP avec le dossard 581. ladepeche.fr, Toulouse. Le Toulousain Arthur Reymond est "remonté comme une pendule" - ladepeche.fr
  • L’association Saint-Quentin astronomie propose ce samedi à la basilique une unique démonstration du pendule de Foucault. Il ne sort qu’une fois par an, alors il ne faut pas le rater. Courrier picard, C’est l’heure du Pendule de Foucault à Saint-Quentin
  • Maternité : le pendule vous renseigne sur le sexe de l’enfant. Pour cela, placez-le dans la paume de la main de l’amie qui vous accompagne. Demandez-lui de dire la phrase suivante à voix haute : « Pendule, dis-moi de quel sexe sera mon enfant ? » Relevez doucement, et suspendez le pendule. Observez son mouvement. Il tourne : une fille - Il balance : un garçon Femme Actuelle, Pendule, télépathie, allumettes... Testez vos dons de voyance entre amis : Femme Actuelle Le MAG
  • Un pendule haut de 10 mètres et pesant 2 tonnes est suspendu depuis quelques jours dans la nef de l’église Saint-Sauveur de Prague (Akademický kostel Nejsvětějšího Salvátora), l’une des plus belles églises baroques de la capitale, située en face du Pont Charles. Œuvre de l’architecte Josef Pleskot, cet objet cinétique y sera exposé tout au long de la période du Carême. Radio Prague International, Un pendule géant installé dans une église pragoise jusqu’à Pâques | Radio Prague International
  • Les pierres, comme élément présent sur notre planète, sont capables d’emmagasiner et de diffuser de l’énergie. Personnellement, j’utilise le pendule souvent serti de pierres, de quartz. Sympatico, Faire son propre pendule à la maison selon son signe astrologique
  • C'est une vente unique et rare que va accueillir le Four Seasons Genève le 1er juillet prochain : une vente aux enchères de 101 pendules de Cartier, réunissant des pièces de collection s'étalant sur plus de 80 ans. On vous ouvre les coulisses d'une vente des plus précieuses… Vogue Paris, Christie's va mettre aux enchères plus de 100 pendules mystérieuses signées Cartier | Vogue Paris
  • Prenons le cas où le pendule de Newton a 5 billes. Si nous prenons 3 billes, et que les lâchons, nous verrons alors qu’après avoir heurté les deux billes du milieu, 3 billes seront alors projetées de l’autre côté. Sciencepost, Objet scientifique : Zoom sur le pendule de Newton et son principe mécanique
  • La pendule de Sarton, exposée au château de Jehay, vient d’être classée comme Trésor par une commission d’experts de la Fédération Wallonie-Bruxelles. , La pendule de Sarton, exposée au château de Jehay - Nandrin
  • - Lorsque vous hissez le spi dans sa chaussette, il est possible qu'elle vous échappe si vous ne l'entourez pas de votre bras. Elle risque de se balancer comme un pendule sous le vent. Si elle est difficile à récupérer, le barreur mettra le voilier en fausse panne afin qu'un équipier s'en saisisse alors qu'elle reviendra naturellement sur la plage avant. Bateaux.com, Chaussette à spi, les trucs et astuces pour mieux l'utiliser
  • En cause : un manque de motricité rédhibitoire, phénomène récurent chez Yamaha. Sauf que l'italien est - pour l'instant ? - le seul à s'en plaindre : ni Viñales (2ème dimanche), ni Morbidelli (5ème) et encore moins Quartararo (1er !) n'ont rencontré des tels soucis. "Mack" et Fabio ont même signé les 2ème et 3ème meilleurs chronos en course, à respectivement 0,073 sec et 0,177 sec de Marc Marquez, qui a affolé la pendule avant de chuter pendant sa remontée. , GP d'Espagne - Valentino Rossi et Yamaha en panne au Grand Prix d'Espagne 2020...
  • Lorsque les paramètres d’un système évoluent lentement au cours d’un cycle, il est naturel de penser que le système revient dans son état initial à la fin du cycle. Mais la réalité est parfois plus subtile. C’est ce que nous enseigne par exemple le pendule de Foucault du Panthéon à Paris. Après une rotation de la Terre sur elle-même, soit un cycle de 24 heures, le Panthéon est revenu au même point mais son pendule n’oscille plus dans la même direction. L’angle qui caractérise ce changement de direction est un phénomène géométrique qui dépend de la latitude à laquelle voyage le pendule. En mécanique quantique, il existe un phénomène géométrique analogue qui déphasage la fonction d’onde après un cycle adiabatique. Ce déphasage, objet d’un travail précurseur de Michael Berry en 1984, s’appelle la phase de Berry. , Introduction à la phase de Berry / Introduction to Berry’s phase | ECHOSCIENCES - Grenoble
  • Une simple chaine et un anneau suffisent pour improviser un pendule. Classique des arts divinatoires, cet outil, très simple à utiliser, est à la portée de tous. Les explications de Marc Angel. Femme Actuelle, Comment s'initier au pendule, avec une simple chaîne et un anneau : Femme Actuelle Le MAG
  • Comment expliquer que ces ralentissements ne transparaissent pas? Pour Alain Royer, le coupable est clair : un effet de pendule a suivi les 8 crises économiques survenues depuis 1987. Université de Sherbrooke, Pour un après-COVID vert, gare au pendule - Actualités - Université de Sherbrooke
  • Voici la première victoire de Kosteniuk, survenue après qu'Ushenina ait disposé des meilleures chances plus tôt dans la finale, mais avec moins de 10 secondes à la pendule, l'ukrainienne s'est montrée fébrile. Chess.com, Ushenina remporte le Speed Chess Championship Féminin - Chess.com
  • Depuis des siècles, les pendules à coucou ont été fabriquées en Suisse avec la plus grande délicatesse. Une technique qui se transmet de génération en génération. Le tilleul est coupé puis verni pour former les murs et le toit du chalet miniature. On y ajoute deux soufflets, une boîte à musique, une horloge et le tour est joué. L'assemblage et l'habillage du chalet se font à la main et chaque exemplaire est unique. Un travail de près de 30 heures qui sera exporté partout dans le monde. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 28/03/2019 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 28 mars 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. LCI, La pendule à coucou, un patrimoine suisse qui ne finit pas de résonner | LCI
  • L’heure est tardive, le pendule est au repos pour la nuit. « Il saisit alors la boule de laiton et la pousse avec fermeté. » Peu enclin à retenir sa force, Emmanuel Macron a dû effectuer une poussée conséquente pour observer les oscillations du dispositif inventé par le physicien Léon Foucault pour mettre en évidence la rotation de la Terre. En mettant ainsi en branle le mécanisme soumis à la force de Coriolis, on ne peut qu’imaginer la joie du président de La République, entre enfantillage, admiration devant l’ingéniosité du pendule et satisfaction de pouvoir le manipuler. Gala.fr, Emmanuel Macron audacieux : cette scène improbable en pleine nuit au Panthéon - Gala
  • Après 42 années passées à restaurer des pendules anciennes dans leur magasin La Vieille Pendule, Alain Dupont et Édith, son épouse, vont désormais savourer une retraite bien méritée. , Val-d'Oise. L'heure de la retraite a sonné pour La Vieille Pendule à Pontoise | La Gazette du Val d'Oise
  • Lors de la faillite de la famille Chennevière, les huissiers procèdent à l’inventaire du mobilier, ce qui nous donne une idée du décor : lustre de Venise, cabinet en ébène à colonnes torsadées Louis XIII, buste en bronze de Mme du Barry, table Louis XVI en bois doré, commode Louis XVI, Sainte Vierge sur panneau en bois, fauteuil sculpté en chêne style renaissance, pendule en bronze sur console, peinture religieuse, marine sur faïence, flambeau cinq branches Louis XV, tabatière hollandaise, armoire à glace en palissandre, lit en acajou, pupitre à musique, chaises acajou et cuir, rideaux en damas, matelas en laine. Dans une armoire : onze chemises calicots, quinze mouchoirs, huit paires de chaussettes, trois gilets, des nappes, des draps… , Les trésors d'Elbeuf. Le château Chennevière : le plus atypique des châteaux | Le Journal d'Elbeuf
  • Fasciné « depuis toujours » par les horloges, François Koenig a acheté sa première pièce il y a un peu plus de deux ans. Il était alors déjà l’heureux possesseur d’une Westminster, héritée de ses beaux-parents. Habitué de la bourse horlogère de Furtwangen (Forêt-Noire), il n’avait jusque-là pas osé franchir le pas et acquérir d’autres mouvements. Ce directeur d’entreprise dans l’électromécanique, retraité, se voyait mal acheter une pendule, sans avoir « un service après-vente ». , Algolsheim | Horloges : de l’amateur au collectionneur
  • Il y avait d’abord le tic-tac ou le clang-clang, scandés au rythme du balancier hypnotique. Puis le gong, le coucou ou le carillon qui sonnaient l’heure et vous sortaient parfois d’une douce torpeur pour vous rappeler à vos obligations. La pendule ponctuait les journées d’autrefois, telle une sentinelle du temps qui passe. « Âme de la maison », elle trônait souvent dans le salon, imposante et décorative. La Croix, Le tic-tac immuable de la pendule
  • Il n’y a bien qu’un scientifique comme Jérôme Brossard, professeur émérite du Laboratoire ondes et milieux complexes (CNRS - Université du Havre) pour voir dans l’installation d’un pendule de Foucault, un clin d’œil aux 500 ans du Havre. Et pourtant... www.paris-normandie.fr, Un pendule de Foucault suspendu au Havre
  • Depuis toujours, l'homme a mesuré le temps. C'est pour cette raison que Louis XIV, fait réaliser pour son prestigieux Château de Versailles, une superbe pendule astronomique. , La pendule astronomique du Château de Versailles
  • Au terme d'un travail titanesque de restauration, le pendule de Foucault a regagné mardi le Panthéon, où il avait été présenté pour la première fois en 1851. Mais à quoi sert cette invention de Léon Foucault, que Louis Bonaparte fit entrer dans l'emblématique monument parisien ? Dans son invitation aux habitants de la capitale, le scientifique avait tout résumé : «Venez voir tourner la Terre !». leparisien.fr, ANIMATION. Pendule de Foucault : comment ça marche ? - Le Parisien
  • « J’utilise un pendule. Il me faut quelques poils du chat que je glisse dans le pendule et une photo ». En passant le pendule sur le plan de ville de Gérardmer, celle-ci parvient déjà à savoir si le chat est en vie. Si c’est le cas, elle affine ses recherches et se rend sur le terrain. À de maintes reprises s’il le faut. , Région | Une habitante de Gérardmer retrouve les chats perdus avec son pendule
  • On dit que Galilée dans son enfance, aurait déjà eu l'intuition du mouvement relatif du pendule dans l'espace en observant les oscillations des candélabres de la cathédrale de Pise. Le Figaro.fr, Sylvestre, Paul VI et le pendule de Foucault... nos archives de la semaine sur Instagram
  • Elle est partout ! Où que l’on regarde, sur son écran d’ordinateur, sur son téléphone ou sur le four de la cuisine. Elle ? L’indication de l’heure. Et pourtant, quelques irréductibles ne peuvent résister à la beauté et à l’allure des pendules, objets d’art et de plaisir. , Temps de pendule – FHH Journal
  • C’est l’une d’entre elles qui a réapparu mystérieusement en 1983 au Musée du Locle. Aucun doute sur son authenticité : elle était signée de la main du maître, « P Jaquet Droz A La Chaux de Fonds ». D’où venait-elle ? D’un collectionneur anglais l’ayant cédée au Musée. Hélas, avant lui, nulle trace de la pendule depuis 1917, date à laquelle un antiquaire lucernois l’avait mise en vente. Plus avant encore, une dénomination bien particulière lui attribuait un destin impérial : « Pendule Empire (…) offerte par Napoléon Ier à une princesse wurtembergeoise ». , La Pendule à Oiseau Chantant de Jaquet Droz, histoire d’une restauration – FHH Journal
  • C’est l’une ce ces créations qui réapparut mystérieusement en 1983 au Musée du Locle. Aucun doute sur son authenticité : elle était signée de la main du maître, « P Jaquet Droz A La Chaux de Fonds ». D’où venait-elle ? D’un collectionneur anglais l’ayant cédée au Musée. Hélas, avant lui, nulle trace de la pendule depuis 1917, date à laquelle un antiquaire lucernois l’avait mise en vente. Plus avant encore, une dénomination bien particulière lui attribuait un destin impérial : « Pendule Empire (...) offerte par Napoléon Ier à une princesse wurtembergeoise ».  , Jaquet Droz - Restauration de la « Pendule à Oiseau Chantant » - Innovation et technique - WorldTempus
  • Le 3 janvier 1851, au cœur de la Deuxième République. Ce jour-là, dans la cave d’un maison située au carrefour des rues d’Assas et de Vaugirard, à Paris, un certain Léon Foucauld expérimente son fameux pendule, mettant en évidence la rotation de la terre. La première démonstration publique du pendule de Foucauld aura lieu quelques semaines plus tard au Panthéon, le pendule étant alors accroché à la voûte de l’édifice. La première installation fait deux mètres de haut tandis que la seconde fera 67 mètres. Europe 1, 3 janvier 1851 : l’expérimentation du Pendule de Foucault
  • Des scientifiques se sont attaqués à un mystère vieux de plus de trois siècles: pourquoi deux pendules d'horloges placées côte à côte se synchronisent automatiquement. Leur explication: les impulsions sonores.En 1665, le physicien hollandais Christiaan Huygens a observé un fait étrange: le mouvement de pendules d'horloges suspendues sur un même mur est synchrone. Quelle que soit leur position de départ, les pendules se mettent en "opposition de phase": un balancier va à gauche pendant que l'autre va à droite. Depuis, le mystère perdure. Mais aujourd'hui, des chercheurs de l'Université de Lisbonne, au Portugal, avancent une explication, publiée ce jeudi dans Scientific Reports de la revue Nature. Les impulsions sonores -une onde sonore transporte de l'énergie- peuvent passer d'une horloge à l'autre, les obligeant à se synchroniser. Les chercheurs ont confirmé leur modèle théorique à l'aide de deux horloges à pendule attachées à un rail en aluminium fixé sur un mur. Résultat: la modification de la vitesse des mouvements des balanciers est liée à la production d'impulsions sonores. "Outre la résolution d'un vieux mystère, cette découverte ouvre la voie à la compréhension d'autres types d'oscillateurs (par exemple électroniques)", précise Luís V. Melo, coauteur de l'étude. Le Figaro.fr, Fin du mystère de la synchronisation des pendules
  • L’astronome François-Léon Foucault (1810–1868), par cette réalisation, a mis en évidence la rotation de la Terre. Le pendule de La Bergeronnette est composé d’une sphère de 25 kg suspendue par une corde de piano de 3,5 mm de diamètre, de 10 m de long, reliée à un système assez complexe formé de deux cerces mobiles, fixé sous la voûte de l’église et arrimé dans le clocher. SudOuest.fr, Un pendule pour la Fête de la science

Images d'illustration du mot « pendule »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pendule »

Langue Traduction
Anglais pendulum
Espagnol péndulo
Italien pendolo
Allemand pendel
Chinois
Arabe رقاص الساعة
Portugais pêndulo
Russe маятник
Japonais 振り子
Basque pendulua
Corse pendulum
Source : Google Translate API

Synonymes de « pendule »

Source : synonymes de pendule sur lebonsynonyme.fr
Partager