La langue française

Pelage

Définitions du mot « pelage »

Trésor de la Langue Française informatisé

PELAGE1, subst. masc.

Ensemble des poils d'un animal. Synon. robe, livrée, manteau, fourrure.Pelage fauve, brun, gris, tacheté, foncé, brillant, lustré, terne, épais, sec, soyeux, long, court; pelage du tigre, du cerf, de la panthère, du cheval, du renard, du vison. On a fait la remarque que le pelage des animaux prend fréquemment une teinte voisine de celle que revêt le sol même qui les porte (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p.84).Les lapins à pelage court qui portent une plaque de poil angora (Cuénot, J. Rostand, Introd. génét., 1936, p.58).
P. métaph. C'est la grande chanson des arbres aux feuilles sèches, ces chênes têtus qui ont gardé le pelage de l'an passé et qui parlent, dans le vent avec la voix du torrent (Giono, Regain, 1930, p.57).L'eau seule arrête les arbres qui couvrent tout le continent d'un pelage rougi par l'automne (Morand, New-York, 1930, p.7).
De tout pelage. De toute espèce. Certains jours de fêtes patronales (...) les premières gens qu'on rencontre (...) sont des aveugles, des bandits, des bohèmes de toute robe et de tout pelage (Feuillet, Scènes et prov., 1851, pp.355-356).Ils raillent amèrement les sots de tout pelage qui jettent dans cette fange leur nom, leur fortune (Veuillot, Odeurs de Paris, 1866, p.107).
Prononc. et Orth.: [pəla:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1469 «ensemble des poils d'un animal considérés du point de vue de la couleur» jument de pelaige grisart (Arch. nat. JJ 196, p.262 ds La Curne); av. 1558 pelage d'une vache, d'un veau (Mellin de St-Gelais, Du rousseau et de la rousse ds OEuvres, éd. P. Blanchemain, t.1, p.208); 1930 p.métaph. pelage [des arbres] rougi par l'automne (Morand, loc. cit.). Dér. de poil*; suff. -age*.

PELAGE2, subst. masc.

A. − Opération qui consiste à éliminer la peau des fruits, des légumes. C'était l'habillement à la lumière et le départ encore dans la nuit, qui devenait une pâle aube à moitié du chemin, en l'heure de marche qu'on avait à faire. (...) Puis l'arrivée à la cabane, l'allumement du feu, le pelage des pommes de terre mises avec un morceau de mouton dans un pot de fonte (Goncourt, Journal, 1892, p.311).V. équeuter rem.
B. − PHYS. NUCL. ,,Dans le traitement initial du combustible irradié, opération consistant à séparer le combustible de sa gaine par attaque chimique de celle-ci`` (Nucl. 1975).
C. − MÉGISS. Opération qui consiste à peler les peaux. (Dict.xixeet xxes.).
D. − GÉOMORPHOL. ,,Destruction du gazon par la glace d'exsudation, mettant la terre à nu et permettant, de la sorte, le développement de formes périglaciaires mineures (guirlandes, polygones, reptation engendrant des sols striés, etc.)`` (Géomorphol. 1979).
Prononc.: [pəla:ʒ]. Étymol. et Hist.1. a) 1291 «écorçage des arbres» (doc. ds Gdf.); b) 1892 pelage des pommes de terre (Goncourt, loc. cit.); 2. 1587 [éd. 1604] «perte de cheveux, calvitie» (Discours de l'âme, I, 157 ro, d'apr. H. Vaganay ds R. Philol. fr. t.45, p.146); 3. 1842 «action de peler les peaux» (Ac. compl.); 4.a)1860 terre de pelage [en parlant de l'Andalousie] (Flaub., Corresp., p.378); b) av. 1877 «action d'enlever la couche superficielle du sol» (Enquête sur les incendies des Landes, p.28 ds Littré Suppl.). Dér. de peler*; suff. -age*.
STAT.Pelage1 et 2. Fréq. abs. littér.: 102.

pelage « ensemble de poils »

Wiktionnaire

Nom commun 1

pelage \pəlaʒ\ masculin

  1. Ensemble de poils recouvrant le corps d'un animal.
    • Le castor fournit un pelage duveteux, très fin avec de longs poils brillants. C'est une matière textile de luxe qui vient de Sibérie ou du centre de l’Amérique. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Le Dr Marengo portait un manteau à col de castorette. Sa barbiche, soyeuse et unie, semblait un morceau de la même bête dont le pelage ornait son vêtement. — (Dominique Fernandez, Dans la main de l'ange, éd. Grasset, 1982, chap. 3)

Nom commun 2

pelage \pəlaʒ\ masculin

  1. Action de peler.
    • La corvée de pelage des pommes de terre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PELAGE. n. m.
Le poil, considéré pour sa teinte. Le pelage des cerfs est blond, fauve, brun ou moucheté. Le pelage du tigre, de la panthère, etc.

Littré (1872-1877)

PELAGE (pe-la-j') s. m.
  • La couleur principale du poil des chevaux, des cerfs, etc. Le climat n'influe pas moins sur le plumage des oiseaux que sur le pelage des quadrupèdes, Buffon, Oiseaux, t. IV, p. 54.

HISTORIQUE

XVIe s. … Et dit : voy tu, rousseau, Tu prens gloire au pelage D'une vache ou d'un veau, Saint-Gelais, 40.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pelage »

(Nom 1) Dérivé de poil avec le suffixe -age.
(Nom 2) De peler avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prov. pelagge ; espag. pelage ; d'un bas-latin, fictif pilaticum. de pilus, poil (voy. POIL).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pelage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pelage pœlaʒ

Citations contenant le mot « pelage »

  • Un Ethiopien peut-il changer de peau ? Une panthère de pelage ? De Jérémie / Ancien Testament
  • En plus d’être très prisés des chasseurs pour leur pelage particulier, les Ursus americanus emmonsii représentent, selon l’étude, 0,4 % de l’ensemble des ours noirs capturés de manière légale au sud-est de l’Alaska entre 1990 et 2018. Aucune autre estimation de la population n’existe. National Geographic, Climat : l’avenir incertain des ours au pelage bleu argent | National Geographic
  • Avec son pelage parsemé de taches blanches et noires, Moo ressemble fortement à un mini-dalmatien ou à une vache. Quoi qu'il en soit, le chiot est tout simplement resplendissant. Demotivateur, Avec son pelage bicolore, ce teckel ressemble à un dalmatien 
  • Ce pelage hors du commun le fait rencontrer beaucoup de personnes lors de ses déplacements au quotidien. Tout le monde croit d’abord qu’il porte un pull, avant de se rendre compte que c’est sa couleur naturelle, et les demandes d’explications et de photos qui suivent font de Moo une vraie star ! Wamiz, Le pelage naturel de ce Teckel est si incroyable que tout le monde croit qu’il porte un pull ! - Web - Wamiz
  • Moo, un jeune teckel au pelage bariolé, fait la fierté de ses propriétaires et recueille tous les suffrages, dans la rue comme sur Internet. Il a égayé le quotidien de ses propriétaires pendant le confinement. , Un teckel au pelage insolite fascine les internautes – photos - Sputnik France
  • Max, jeune félin de quatre ans au pelage d’ébène, coulait des jours heureux au domicile de Pascal et Christelle Poupon à Mourière, hameau de Ronchamp. , Insolite | Le chat Max de retour après cinq mois d’errance
  • Le pelage d’un chien est le reflet de son état de santé. Chute de poils, pelage terne ou cassant peuvent être le signe d’une maladie dermatologique, mais aussi d’une alimentation carencée. Les croquettes pour chien doivent contenir un taux suffisant de protéines et certaines vitamines et acides gras oméga pour garantir un joli poil. Wamiz, Quelles croquettes donner à mon chien pour un joli poil ? - Nourrir son chien - Wamiz

Images d'illustration du mot « pelage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pelage »

Langue Traduction
Anglais coat
Espagnol saco
Italien cappotto
Allemand mantel
Chinois 涂层
Arabe معطف
Portugais casaco
Russe пальто
Japonais コート
Basque armarria
Corse coghju
Source : Google Translate API

Synonymes de « pelage »

Source : synonymes de pelage sur lebonsynonyme.fr

Pelage

Retour au sommaire ➦

Partager