La langue française

Peille

Sommaire

  • Définitions du mot peille
  • Étymologie de « peille »
  • Phonétique de « peille »
  • Traductions du mot « peille »
  • Synonymes de « peille »

Définitions du mot « peille »

Trésor de la Langue Française informatisé

PEILLE, subst. fém.

Chiffon servant à fabriquer du papier. (Dict.xixeet xxes.).
REM.
Peillarot, subst. masc.,région. (Auvergne, Limousin). Chiffonnier. On avait du foie de veau, de la saucisse, quelquefois du lapin (on en vendait la peau au «peillarot») (M. Bailly, Le Piosou, Saint-Étienne, Le Hénaff, 1982 [1980], p.82).
Prononc.: [pεj]. Étymol. et Hist. 1174-78 «vêtement en guenille; haillon, loque, chiffon» (Étienne de Fougères, Manières, éd. R. Anthony Lodge, 866), cf. avoir la crosle peille «frissonner» (Id., ibid., 1070); spéc. 1631, 1eravr. «chiffon servant à fabriquer du papier» (doc. Arch. Charente, E 962 ds Havard t.4, p.176), demeuré en usage dans le centre du domaine d'oïl (Jaub. au sens de «papier de rebut; chiffon»; cf. 1846, Sand, Mare au diable, 205; v. aussi L. Vincent, Lang. et style rust. Sand, pp.169-170) et le domaine fr.-prov., v. FEW t.8, p.494a. Du lat. pīlleum (d'orig. discutée, v. Ern.-Meillet) «bonnet d'homme, de caractère rituel, fait, à l'origine, d'une peau de brebis non rasée, que portaient les pontifes, les flamines... et que l'on donnait aux esclaves en signe d'affranchissement» puis au Moy. Âge «manteau à capuchon» (xies. ds H. Rönsch, Lexicalisches aus Leidener lat.Juvenalscholien der Karolingerzeit ds Rom. Forsch. t.2, 1883, p.311: rustica casula vel pilleum). Mot demeuré bien vivant dans tout le domaine d'oc, aux sens 1 de «guenille, haillon» (dep.2equart xiies. Marcabru, Al prim, 12 ds OEuvres, éd. J.M.L. Déjeanne, p.13: peilla) et 2 de «vêtement» (dep. 1265-78 Peire Cardinal, Jhesus Cristz, 33 ds OEuvres, éd. R. Lavaud, p.332: peilhas).

Wiktionnaire

Nom commun

peille \pɛj\ féminin

  1. Chiffon qui sert à fabriquer le papier.
    • La peille de jadis, lʼactivité des papeteries rythmée par le choc des maillets, ne suffisent plus au marché. — (Yannick Le Quentrec, Stéphanie Benson, Un job pour la vie : les salariés de JOB en lutte, 1995-2001, 2005)
  2. Guenille, pièce d’habillement en mauvais état.
    • On l’appelle indifféremment le pailloux, parce qu’il est coiffé d’une perruque de paille et de chanvre, et que, pour cacher sa nudité mal garantie par ses guenilles, il s’entoure les jambes et une partie du corps de paille. Il se fait aussi un gros ventre ou une bosse avec de la paille ou du foin cachés sous sa blouse. Le peilloux, parce qu’il est couvert de peille (de guenilles). Enfin, le païen, ce qui est plus significatif encore, parce qu’il est censé par son cynisme et ses débauches, résumer en lui l’antipode de toutes les vertus chrétiennes. — (George Sand, La Mare au Diable, Appendice "Les noces de campagne", chapitre IV, "Le chou", 1846)
  • Nom régional de la serpillière dans le Roussillon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « peille »

Selon Le Grand Robert (2001) : (c. 1174) : Du provençal pelha, lui-même dérivé du latin pil(l)eus ou pil(l)eum, (« bonnet de feutre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « peille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
peille pɛj

Traductions du mot « peille »

Langue Traduction
Anglais peille
Espagnol peille
Italien peille
Allemand peille
Chinois 皮尔
Arabe بييل
Portugais peille
Russe peille
Japonais ペイユ
Basque peillen
Corse peille
Source : Google Translate API

Synonymes de « peille »

Source : synonymes de peille sur lebonsynonyme.fr
Partager