Parquet : définition de parquet


Parquet : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PARQUET, subst. masc.

I.
A. − ÉLEVAGE
1. Parquet (d'élevage)
a) Enclos destiné à l'élevage des volailles. Nous allons manquer totalement de graines (avoine et orge) pour la nourriture des poules de nos parquets d'élevage (L'OEuvre,23 févr. 1941).
b) Volière destinée à l'élevage du gibier à plumes. Se risquer à une crapulerie, par exemple voler des faisans en parquet (Genevoix,Raboliot,1925, p.317).P. méton. Mes reprises de mues sont faites et nous aurons de bons parquets car j'ai bien sélectionné les sujets (Vialar,Fusil,1960, p.135).
2. ,,Enclos de dimensions réduites pour parquer les moutons ou les veaux, ou bien pour diviser en compartiments un vaste pâturage`` (Fén. 1970).
B. − DROIT
1. Vieilli. Partie de la salle d'un tribunal délimitée par les sièges des juges et le barreau où se tenaient les avocats. Traverser le parquet. On fit entrer les parties dans le parquet (Ac.1798-1935).Prendre place au parquet et jusque sur le banc des accusés (Jouy,Hermite,t. 4, 1813, p.160).
2. Local où se tiennent en dehors des audiences les magistrats du ministère public. Aller au parquet. Il prélève la part du lion; puis il court au Parquet pour dénoncer Rivard (G. Leroux,Parfum,1908, p.57).
P. anal. Parquet des huissiers. Local où se tiennent les huissiers pendant la séance des juges. (Dict. xixeet xxes.).
3. P. méton. [Avec parfois une majuscule] Magistrats du Ministère public (procureur général, procureurs et leurs substituts sous l'autorité du procureur de la République). Présenter qqn au parquet; déposer une plainte au parquet. J'ai appris (...) qu'un poste de substitut était vacant au parquet de Nantes (A. France, Orme,1897, p.171).On oppose les magistrats du Parquet (magistrature debout) aux magistrats du siège (magistrature assise), qui remplissent les fonctions de juges (Cap.1936).Réquisitoire du Parquet au juge d'instruction (Nizan,Conspir.,1938, p.170).Le parquet descend, enquête, pratique l'autopsie (Lacr.1963):
1. J'ai pu avoir le procureur de la Roche-sur-Yon au bout du fil. Il enverra le Parquet vers onze heures. Peut-être avant, si on parvient à réunir plus tôt ces messieurs. Il a tenu à alerter la brigade mobile de Poitiers pour qu'elle envoie deux inspecteurs. Simenon,Vac. Maigret,1948, p.89.
Parquet général. ,,Parquet établi auprès d'une cour, sous l'autorité d'un procureur général`` (Cap. 1936).
Petit parquet. ,,Service de permanence annexé au dépôt de la préfecture de police à Paris (...) et dirigé par un substitut délégué, pour trier tous les individus arrêtés en flagrant délit par la police ou la gendarmerie`` (Cap. 1936):
2. Les gens du commissariat l'on fait conduire au petit parquet, près de la Sainte-Chapelle, dans le Palais de Justice. Il a fini par se nommer, quand on a prévenu le juge d'instruction de service. Duhamel, Désert Bièvres,1937, p.255.
C. − P. anal., FIN. Dans une Bourse de valeurs, emplacement où les agents de change procèdent à leurs transactions. Pourtant, le cours de la coulisse allait fléchir, lorsque l'ordre que Massias apportait à Nathansohn le soutint à 3035, le haussa à 3040; tandis que, par contrecoup, la valeur retrouvait aussi, au parquet, son premier cours (Zola,Argent,1891, p.331).Il existe en France sept bourses à parquet: Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Lille, Nantes et Nancy (Bern.-Colli1981).
P. méton. Compagnie des agents de change exerçant leur activité dans une Bourse de valeurs. V. compensation ex. de Zola.
D. − Vx. Partie d'une salle de spectacle comprise entre la place où jouent les musiciens et le parterre. Synon. orchestre.Il confondit l'avant-scène avec les galeries, le parquet avec les loges, demanda des explications, ne les comprit pas (Flaub.,MmeBovary,t. 2, 1857, p.63).
II. − Assemblage de lames de bois avec rainure et languette, clouées sur des lambourdes (ou posées sur une dalle de béton) selon une disposition régulière, qui garnissent le sol d'une habitation. Synon. plancher.Parquet de chêne, de pitchpin, de sapin; laver, poncer, vitrifier un parquet. Mon parquet était ciré et frotté comme de l'acajou, et brillant comme un bijou: un vrai miroir! (Vigny,Serv. et grand. milit.,1835, p.38).Une odeur d'encaustique monte du parquet luisant et les ravit (Saint-Exup.,Courrier Sud,1928, p.13).
Parquet à l'anglaise. Parquet dont les lames sont parallèles. [Dans] le parquet à l'anglaise (...) les frises sont placées simplement dans le sens de leur longueur, les joints orientés vers le jour de la pièce (Robinot,Vérif., métré et prat. trav. bât.,t. 2, 1928, p.183).
Parquet à bâtons rompus. ,,Parquet dont les lames, de dimensions identiques, sont disposées parallèlement entre elles par travées et s'assemblent, en bout et d'équerre, avec le champ des lames des travées contiguës`` (Barb.-Cad. 1971).
Parquet en fougère*.
Parquet en point de Hongrie. ,,Parquet dont les lames, disposées comme celles du parquet à bâtons rompus, ont leurs extrémités coupées d'onglet suivant un angle compris entre 45 et 60o`` (Barb.-Cad. 1971).
Parquet à compartiments, d'assemblage. Parquet ,,où les frises sont groupées suivant des dessins déterminés, et formant généralement des panneaux ou compartiments`` (Lar. mén. 1926).
Parquet en mosaïque ou marqueté. ,,Plancher à dessin géométrique, fait avec de petites pièces de bois de différentes teintes`` (Forest. 1946).
[Surtout Centre et Ouest] Parquet (de danse). Plancher mobile installé pour un bal. Gilbert ne descendait guère au village, et quand il y faisait une apparition, c'était (...) dans les salles de danse ou sur les parquets dressés devant les maisons, et où les filles de Fonteneilles (...) venaient danser (R. Bazin,Blé,1907, p.53).P. méton. Bal de campagne itinérant. Elle se mit à fréquenter les «parquets» aux foires et aux fêtes, à danser furieusement (Colette,Mais. Cl.,1922, p.143).
Spécialement
MENUIS. Parquet (de glace). ,,Assemblage de bois à petits panneaux, à bâtis d'encadrement et bâti intérieur, sur lequel on pose les glaces`` (Chabat t. 2 1876). Les glaces (...) sont posées nues sans cadres ni parquet (...) [ou] encadrées avec ou sans parquet derrière (RobinotVérif., métré et prat. trav. bât.,t. 6, 1930, p.128).V. demeure ex. 4.
MAR. Parquet (de chauffe). Assemblage de plaques de fer formant plate-forme dans une chambre de machines; plate-forme de circulation entourant un moteur (d'apr. Gruss 1978). Le parquet de la machine était comme encadré entre les huit câbles des palans, quatre d'un côté, quatre de l'autre (Hugo,Travaill. mer,1866, p.305).
Prononc. et Orth.: [paʀkε]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. 1. a) 1366 «partie d'une salle de justice où se tiennent les juges» parquet de l'Eschiquier (cité ds Soudet, Ordonnances de l'Echiquier de Normandie, 1929, p.20, Ordonn. de Pâques 1366, renouv. et augm. en 1390); 1549 «lieu où se tiennent les magistrats du ministère public en dehors de l'audience» (Est.); 1649 parquet des huissiers (Retz, Mémoires ds OEuvres, éd. A. Feuillet, II, 229); b) 1694 «les magistrats du ministère public» (Ac.); d'où 1836 «le ministère public en tant qu'organe judiciaire» (Balzac, Corresp., p.11: je dois déposer ... une plainte au parquet du procureur du Roi); 2. a) 1376 «lieu clos de branches où on attire les perdrix pour les prendre» (Modus et Ratio, éd. G. Tilander, 127, ligne 13, t. I, p.289); b) 1525 «petit parc pour le bétail» (R. Gobin, Livre des loups ravissans, ch. I ds Gdf.); c) 1756 «volière où l'on élève les faisans destinés au peuplement» (Encyclop. t. 6, s.v. faisanderie); 1963 parquet de sélection (Lar. encyclop.); 3. a) 1701 «banc où se placent, dans le temple protestant, les ministres et les personnes importantes» (Fur.); b) av. 1772 «public, qui au théâtre, est assis dans la partie comprise entre l'orchestre des musiciens et le parterre» (Piron ds Lar. 19e); 1796 «cette partie du théâtre» (Restif de La Bret., M. Nicolas, p.70: nous nous plaçames au parquet); c) 1802 «enceinte d'une Bourse des valeurs où les agents de change se réunissent pour la négociation des effets publics et particuliers» (Arr. consul. 27 prair. an X, Bull. Hist. Econ. Révol., 1912, t. I, p.329 ds Brunot t. 9, p.1098, note 2). II 1. 1398 «panneau, ici d'un retable» (Arch. nat. KK 41, fol. 171 vods Gay), en m. fr. seulement; 2. 1664 «assemblage à compartiments qu'on pose sur des lambourdes pour servir de plancher dans un appartement» le posage de parquet (Comptes des bâtiments du Roi sous le règne de Louis XIV, publ. par J. Guiffrey, t. I, p.15); 3. 1906 mar. parquet de chauffe (Soé-Dup., s.v. parquet de machine). Dimin. de parc*. Fréq. abs. littér.: 1013. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 857, b) 1770; xxes.: a) 2275, b) 1259.
DÉR.
Parqueterie, subst. fém.,menuis. a) Art de faire du parquet. La parqueterie était encore inconnue au XVIesiècle (Bach.-Dez.1882).b) Usine dans laquelle on fabrique des parquets. (Dict. xxes.). [paʀkεtʀi], Barbeau-Rodhe 1930, Pt Rob., Lar. Lang. fr. préfèrent [-kə-]. Att. ds Ac. dep. 1835. 1resattest. 1835 «art de faire des parquets» (Ac.), 1932 «usine où l'on fabrique des parquets» (Lar. 20e); de parquet, suff. -erie*.
BBG. −Archit. 1972, p.66, 153. _Lenoble-Pinson (M.). Le Lang. de la chasse. Bruxelles, 1977, p.251, 255. _Quem. DDL t. 16.

Parquet : définition du Wiktionnaire

Nom commun

parquet \paʁ.kɛ\ masculin

  1. (Agriculture) Enclos pour parquer, volailles, moutons, veaux, etc., ou pour diviser en compartiments un vaste pâturage.
  2. (Menuiserie) Assemblage de bois, bordure d’encadrement.
    • Le parquet de cette glace est trop haut pour l’appartement, il faut le raccourcir.
  3. (Menuiserie) Assemblage fait de minces planches clouées sur des lambourdes et qui forme le plancher d’une salle, d’une pièce, etc.
    • Le parquet est une chose inconnue en Espagne, ou du moins je n’y en ai jamais vu. Toutes les chambres sont carrelées en briques ; mais, comme ces briques sont recouvertes de nattes de roseau en hiver et de jonc en été, l’inconvénient est beaucoup moindre. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • D’un coup de rasoir, je lui coupai la tête, et le tronc, d’où un flot de sang s’échappait, gigota quelques secondes sur le parquet. — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Les tout-à-l'égout ne fonctionnaient pas, et les soldats logés là avaient installé des feuillées sur les parquets. C'était le cas dans beaucoup de maisons; […]. — (Jean-Pierre Vivet, Les Mémories de l'Europe: L'Europe Moderne, 1914-1970, Éditions Robert Laffont, 1973, page 117)
    • Parquet en feuilles : Celui qui se compose de plusieurs assemblages pareils qu’on appelle feuilles de parquet.
  4. (Danse) Piste couverte pour danser.
    • Elle se mit à fréquenter les « parquets » aux foires et aux fêtes, à danser furieusement, à se promener très tard, dans le chemin de ronde, un bras d’homme autour de la taille. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 83)
    • Lorsqu'il a racheté ce petit dancing, en 1986, ce n'était qu'un modeste « parquet » où les sexagénaires des villages entre Narbonne et Béziers aimaient se retrouver le samedi soir pour danser le tango et la valse au rythme d'un orchestre local. L'endroit était franchement has been et la clientèle s'amenuisait. « Le Gentleman » était, à l'époque, une espèce de construction provisoire. — (Eric Brunet, « Combien de verres dans une bouteille ? », dans La Bêtise administrative: Excès absurdités bavures et autres scandales, éd. Albin Michel, 1998)
  5. Espace limité par les sièges des juges et par le barreau où sont les avocats.
    • On fit entrer les parties dans le parquet.
  6. (Justice) Lieu où se tiennent, en dehors des audiences, les magistrats du ministère public.
    • M. le procureur général est au parquet.
    • Aller au parquet.
    • Tenir le parquet : Tenir séance au parquet.
  7. (Justice) (Par extension) Ministère public, par opposition aux magistrats du siège.
    • L’inspection générale de la police nationale a été saisie par le parquet de Nice. — (Le Monde avec AFP, Menton : un policier tue un SDF armé d’un couteau qui tentait de se suicider, Le Monde. Mis en ligne le 12 août 2019)
    • Un jour, il « chroniqua » si fort que le Parquet lui réclama des comptes. Traduit en justice pour avoir injurié les « armées de terre et de mer » et prêché la guerre civile, il s’en tira avec deux mois de prison et quelques francs d’amende. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 28-29)
    • Le parquet s’est transporté le soir même sur le lieu du meurtre. — (Le Moniteur roussillonnais (Perpignan) du 11 juin 1881)
  8. Enceinte d’une bourse où se réunissent les agents de change pour faire constater le cours des valeurs.
    • Le parquet des agents de change.
  9. (Foresterie) Peuplement d’une surface comprise entre 0,5 et 1 hectare.
    • De même, les peuplements irréguliers sont conduits en futaie irrégulière, et leur régularisation n’est envisagée que si l’évolution du contexte ne permet plus une gestion durable (exemples : renouvellement non assuré à cause d’un déséquilibre forêt-cervidés, dépérissement sévère lié au changement climatique) et conduit à leur renouvellement « surfacique » par parquets ou parcelles (y compris par plantation). — (Thierry Sardin, Massif Vosgien : sapin, épicéa et pin sylvestre, Office national des forêts, 2012, ISBN 978-2-84207-356-5)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Parquet : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARQUET. n. m.
L'espace qui est limité par les sièges des juges et par le barreau où sont les avocats. On fit entrer les parties dans le parquet. Traverser le parquet. Il se dit aussi du Lieu où se tiennent, en dehors des audiences, les magistrats qui composent le ministère public. M. le procureur général est au parquet. Aller au parquet. Tenir le parquet, Tenir séance au parquet.

PARQUET se dit, par extension, du Ministère public lui-même. C'est au parquet à ordonner là-dessus. On les a renvoyés au parquet. Communiquer au parquet. Les membres du parquet. Le parquet de Paris. Le parquet des huissiers, Le lieu où les huissiers se tiennent pendant la séance des juges. Le parquet des agents de change, L'enceinte d'une Bourse où se réunissent les agents de change pour faire constater le cours des valeurs.

PARQUET désigne aussi un Assemblage à compartiments, fait de pièces de bois minces clouées sur des lambourdes et qui forme le plancher d'une salle, d'une pièce, etc. Un parquet de chêne, de noyer, de pitchpin. Parquet en feuilles, Celui qui se compose de plusieurs assemblages pareils qu'on appelle Feuilles de parquet. On dit en ce sens Du parquet en point de Hongrie.

PARQUET se dit également de l'Assemblage de bois sur lequel les glaces sont appliquées et fixées au moyen d'une bordure d'encadrement. Parquet de glace. Le parquet de cette glace est trop haut pour l'appartement, il faut le raccourcir.

Parquet : définition du Littré (1872-1877)

PARQUET (par-kè ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des par-kè-z élégants ; parquets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m.
  • 1Compartiment d'un pâturage. Mettre les juments qui n'ont pas conçu avec les jeunes poulines dans un autre parquet où le pâturage soit moins gras, Buffon, Quadrup. t. I, p. 63.
  • 2Petit compartiment dans un parc. 28 octobre 1685 : Après la messe, le roi alla tirer dans les parquets nouveaux, Dangeau, I, 240.
  • 3La partie d'une salle de justice où se tiennent les juges ; cet espace est ordinairement renfermé par une barre, qui s'appelle la barre d'audience. Debout dans un parquet, à tort et à travers je vendrais mon caquet, Régnier, Sat. IV.

    Lieu où les officiers du ministère public tiennent leur séance. On a lu avant-hier ma brochure au parquet du procureur du roi, Courier, Lett. II, 167.

    Tenir le parquet, tenir séance au parquet.

    Par extension, les officiers du ministère public lorsqu'ils tiennent le parquet. Le bon Dieu bénisse cet avocat général de Bordeaux [M. Dupaty] qui a fait frapper la médaille d'Henri IV ! on dit qu'il est aussi éloquent que généreux ; les parquets de province se sont mis depuis quelque temps à écrire beaucoup mieux que le parquet de Paris, Voltaire, Lett. Gaillard, 23 janv. 1769.

  • 4Lieu où se placent les huissiers pendant la séance des juges. Le délibéré ne fut pas long ; mais notre impatience nous fit entrer dans le parquet des huissiers, Saint-Simon, 36, 162.
  • 5 Terme de commerce. Enceinte où se réunissent les agents de change pour traiter de leurs affaires. Le parquet des agents de change.
  • 6Se dit, parmi les protestants, des bancs où se placent les ministres et les personnes considérables, dans le temple ; ces bancs sont séparés du peuple par une clôture à hauteur d'appui.
  • 7Espace entouré de planches, que les opérateurs et les baladins font construire au-devant du théâtre où ils distribuent leurs drogues ou jouent leurs farces.
  • 8Ancien terme de théâtre. Partie d'une salle de spectacle entre l'orchestre des musiciens et le parterre ; on dit aujourd'hui l'orchestre.
  • 9 Terme de menuiserie. Assemblage à compartiments qu'on pose sur des lambourdes, pour servir de plancher dans les appartements. Les chênes pourrissaient autrefois dans les forêts ; ils sont façonnés aujourd'hui en parquets, Voltaire, Dial. 4. Plus le parquet brille, Plus on fait de faux pas, Béranger, Ménétr. de Meud.

    Parquet en feuilles, celui qui se compose de plusieurs assemblages pareils d'environ un mètre carré, qu'on appelle feuilles de parquet. On dit en ce sens : du parquet en point de Hongrie.

    Parquet sans fin, sorte de parquet en petites feuilles.

    Les doubles panneaux qu'on rapporte quelquefois au bas des portes cochères, portent aussi le nom de parquet.

  • 10Assemblage de bois sur lequel les glaces sont appliquées et fixées. Le parquet de cette glace est trop haut, pour l'appartement.

    Certains tableaux sont aussi sur parquets.

  • 11Nom d'un jeu d'adresse, qui consiste à arranger plusieurs petits morceaux de bois peint, les uns à côté des autres, de manière à former des dessins et des figures.
  • 12 Terme de marine. Compartiment pratiqué dans la cale ou sur les côtés du navire, pour contenir différentes sortes de grains, ou pour déplacer le lest quand on abat en carène.

    Retranchement qu'on fait sur le pont pour y mettre les boulets d'artillerie.

  • 13Cage dans laquelle on enferme les faisans qu'on destine à peupler.

HISTORIQUE

XIVe s. …Et quanque l'on peut faire De doit, de penne, et de l'archet, Oÿ je et vi en ce parchet, Machaut, p. 87. Après ce que icellui varlet fu retourné ou parquet où sont les prisonniers qui y sont mis pour debte, Du Cange, parquetum.

XVe s. Ou dit hostel jouerent le dit Robin et aucuns autres au jeu du parquet, Du Cange, ib. [Les Anglais fuyants] se trahirent [se retirèrent] ensemble en un parquet qui estoit devant la porte, et se deffendirent longtemps contre les François, Hist. de Loys III, duc de Bourbon, p. 30, dans LACURNE. Mes joustes se font en parquetz D'herbe vert ou en litz parez, Coquillart, Blason des armes. Le prevost se vint mettre en siege pontifical, à dextre, environné de ses hommes, et le bon compagnon fut mis et assis sur le petit banc ou parquet, Louis XI, Nouv. XX.

XVIe s. Quand d'un chascun la voix bruit et resonne En plein parquet [tribunal] …, Marot, III, 163. Comme seroit là où est son parquet estably pour y tenir ses plaids, Coust. gén. t. II, p. 576. Dans l'hostel de Sylla… on emprisonnoit les uns, on condamnoit les aultres… c'estoit non pas un parquet de justice, mais une caverne de tyrannie, La Boétie, Servit. volont.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Parquet : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PARQUET, s. m. (Jurisprud.) est un terme de pratique, qui dans sa premiere origine signifioit seulement une petite enceinte, comme au châtelet l’enceinte de l’audience de la prevôté a été nommée parc civil ; dans l’usage présent on a donné à ce terme différentes significations, & il y a plusieurs sortes de parquets, savoir.

Parquet de la grand’chambre, c’est l’enceinte qui est renfermée entre les siéges couverts de fleurs de lys. Il n’est permis qu’aux princes du sang de croiser le parquet, c’est-à-dire de le traverser debout pour aller prendre leur place sur les hauts sieges ; les autres juges passent par des cabinets.

Parquet des gens du roi, est le lieu où les gens du roi s’assemblent pour recevoir les communications, entendre plaider les causes dont ils sont juges ou qui leur sont renvoyées, & pour entendre le rapport qui leur est fait par leurs substituts, & enfin pour vaquer aux autres expéditions qui sont de leur ministere.

Quelquefois on personnifie le parquet, & par ce terme on entend les gens du roi eux-mêmes & leurs substituts.

Parquet des huissiers, est le vestibule qui est au-devant de la porte par où l’on entre ordinairement dans la grand’chambre du parlement, c’est le lieu où se tiennent les huissiers en attendant que l’on ouvre l’audience.

Grand & petit parquet de cour de Rome, sont deux endroits où se tiennent divers officiers de la daterie pour faire leurs expéditions. Voyez Daterie.

Parquet, (Marine.) c’est un petit retranchement fait sur le pont avec un bout de cable, ou d’autres grosses cordes : on met dans ce retranchement des boulets de canon, pour les tenir tous prêts quand on en a affaire.

C’est aussi le retranchement où l’on tient les boulets dans un magasin ; le commissaire général de l’artillerie de la marine doit tenir la main à ce que les canons & les mortiers qu’on tire des vaisseaux qu’on désarme, soient portés où ils doivent être ; que les canons de fonte soient séparés de ceux de fer, & rangés par calibres ; que les boulets soient mis dans leurs parquets, & les bombes & les grenades chargées, séparées de celles qui ne le sont point. (Z)

Parquet, (Architect.) c’est dans une salle où l’on rend la justice, l’espace qui est renfermé par la barre d’audience. Voyez Barre d’audience.

Parquet de menuiserie, c’est un assemblage de trois piés & un pouce en quarré, composé d’un chassis, & de plusieurs traverses croisées quarrément ou diagonalement, qui forment un bâti appellé carcasse, qu’on remplit de carreaux retenus avec languettes dans les rainures de ce bâti ; le tout à parement arrasé. On fait des parquets dans les pieces les plus propres d’un appartement ou quarrément ou diagonalement, & il est entretenu par des frises, & arrêté sur des lambourdes avec des clous à têtes perdues ; on appelle aussi le parquet de menuiserie feuille de parquet, & on donne le nom de parquet flipoté, à un parquet qui a plusieurs trous, nœuds, ou autres défauts, recouvert de flipot. Daviler. (D. J.)

Parquet, (Menuiserie.) ce mot se dit aussi en Menuiserie, de l’assemblage de bois qu’on applique sur le manteau d’une cheminée, ou sur le trumeau d’un mur, pour y mettre ensuite des glaces de miroir.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « parquet »

Étymologie de parquet - Wiktionnaire

(1339) De parc avec le suffixe diminutif -et, littéralement « petit parc ». De nos jours, ce sens serait conservé en picard, parquet signifiant « petit enclos ».
De là, en menuiserie, un parquet désignait un assemblage de panonceaux, puis, par extension, tout assemblage régulier de lames de bois.
Sous l’Ancien Régime, pour distinguer le « vulgaire », ou peuple, du « sacré », à savoir l’estrade de la formation de jugement (dont faisait partie le procureur), la « barre » (devenue aujourd’hui la « barre des témoins ») délimitait le « champ de justice ». Pour différencier le procureur des juges, celui-ci était positionné dans un « parquet ». Cette explication, historiquement incertaine, permet en tout cas de comprendre pourquoi le ministère public (procureurs et substituts) est désigné comme étant « le parquet » dans le jargon judiciaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de parquet - Littré

Diminutif de parc.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « parquet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parquet parkɛ play_arrow

Citations contenant le mot « parquet »

  • Avec la réforme du parquet, les procureurs seraient nommés par un avis Conseil supérieur de la magistrature, mais désormais sans le regard du pouvoir exécutif qui peut aujourd’hui passer outre cet avis SudOuest.fr, Indépendance du parquet : une révision constitutionnelle prévue avant 2022, affirme Dupond-Moretti
  • NANTES (Reuters) - Le parquet a requis samedi le placement en détention d'un bénévole du diocèse de Nantes affecté à la garde de la cathédrale de Saint-Pierre-et-Saint-Paul, une semaine après l'incendie qui a ravagé une partie de l'édifice. Challenges, Incendie de Nantes: Le parquet requiert le placement en détention du bénévole du diocèse - Challenges
  • C’est une seconde manche judiciaire qui s’engage dans l’affaire qui oppose depuis plus de deux ans la France, la Russie et aux Etats-Unis, sur fond d’espionnage, de piratages informatiques et de fortes tensions diplomatiques. Le parquet de Paris a demandé un procès en correctionnelle pour Alexander Vinnik, un Russe soupçonné de vastes escroqueries au bitcoin et au cœur d’un bras de fer diplomatique et judiciaire. Le Monde.fr, Le parquet de Paris demande un procès pour un Russe soupçonné d’escroqueries au bitcoin
  • Le Conseil de l'Union européenne a nommé lundi les 22 procureurs du nouveau parquet européen, dirigé par la Roumaine Laura Codruta Kövesi, qui doit entrer en fonction fin 2020 pour traquer la fraude et les détournements de l'argent de l'UE. Le Figaro.fr, Nouveau parquet européen: les 22 procureurs nommés par le Conseil de l'UE
  • Le parquet de Paris a ouvert mardi une enquête pour «violences volontaires par personnes dépositaires de l'autorité publique» et «injures publiques» au lendemain d'accusations de racisme et de maltraitances policiers au dépôt du tribunal de Paris, indique l'AFP. Les investigations concernant ces faits, dévoilés lundi par le témoignage de l'un de ces policiers dans une enquête du site d'information en ligne Streetpress, et qui se seraient produits de 2017 à 2019, «sont confiées à l'Inspection générale de la police nationale», a indiqué le parquet de Paris. Libération.fr, Accusations de racisme et de maltraitances policières au tribunal de Paris : le parquet et la Défenseure des droits ouvre une enquête - Libération
  • Le parquet de Grenoble fait appel de la remise en liberté sous contrôle judiciaire d’un suspect dans le meurtre d’Adrien Perez, tué à la sortie d’une discothèque près de Grenoble en 2018, a indiqué mardi le procureur. SudOuest.fr, Meurtre d’Adrien Perez : un suspect bientôt relâché, le parquet fait appel
  • Le parquet de Paris ouvre une enquête après les accusations de racisme et de maltraitance par des policiers du tribunal de grande instance de Paris. France Bleu, Soupçons de racisme au tribunal de Paris : le parquet ouvre une enquête
  • Chaque poète se taille un langage dans le langage comme s'il découpait un étendard dans le parquet de l'univers, un tapis volant, un autre monde, un Mexique, un lexique. Mais c'est l'ensemble du langage ainsi, qu'il pervertit, déroute, exalte et restitue. De Jacques Audiberti / La Jeune poésie et ses harmoniques

Traductions du mot « parquet »

Langue Traduction
Corse parquet
Basque parket
Japonais 寄木細工
Russe паркет
Portugais parquete
Arabe ارضية خشبية
Chinois 实木复合地板
Allemand parkett
Italien parquet
Espagnol parquet
Anglais parquet
Source : Google Translate API

Synonymes de « parquet »

Source : synonymes de parquet sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires