La langue française

Attorney

Sommaire

  • Définitions du mot attorney
  • Étymologie de « attorney »
  • Phonétique de « attorney »
  • Évolution historique de l’usage du mot « attorney »
  • Images d'illustration du mot « attorney »
  • Traductions du mot « attorney »
  • Synonymes de « attorney »

Définitions du mot attorney

Trésor de la Langue Française informatisé

ATTORNEY, subst. masc.

A.− Attorney.
1. En Grande-Bretagne, homme d'affaires ou mandataire, agissant pour son client; p. ext., officier ministériel analogue à l'avoué français :
1. Son père avait mis sur le testament qu'elle [MlleRothschild] aura ses millions si elle épousait un homme de sa religion. La petite rencontre à la campagne un bel officier de horse-guards. Ils s'aiment, elle consulte un attorney et lui dit : « Mais je suis juive et si je l'épouse je perds toute ma fortune. − Non, non, il y a un moyen. » Elle se marie. Les attorneys de son père lui disent : « Mais vous n'avez droit à rien. » « Si, Monsieur, lisez le testament. » Il porte : « Si elle épouse un homme de sa religion. Lundi je suis devenue chrétienne. Il est chrétien luthérien. Je l'ai épousé mardi, je suis en règle. » Vigny, Le Journal d'un poète,1842, p. 1178.
2. Aux États-Unis, auxiliaire de Justice dont les fonctions sont analogues à celles de l'avocat ou de l'avoué français.
Rem. Attesté ds Rob. Suppl. 1970; Lar. encyclop. l'atteste également sous le titre attorney and counsellor-at-law.
3. Vieilli. En Angleterre, officier public remplissant les fonctions de procureur (cf. infra B).
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixesiècle.
B.− Attorney général.
1. En Grande-Bretagne, Procureur du roi :
2. Le jour même, Spears, penaud, vint me dire que l'erreur était reconnue, que les « documents » n'étaient que des faux, que les coupables avaient avoué et que Muselier sortait de prison. Le lendemain, l'attorney-général me rendit visite, m'annonçant que des poursuites étaient intentées contre les auteurs de la machination, notamment plusieurs officiers britanniques, et me priant de désigner quelqu'un pour suivre, au nom de la France libre, l'enquête et le procès; ce que je fis. De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 126.
2. Aux États-Unis
a) Ministre choisi par le Gouvernement fédéral pour le représenter auprès de la Cour suprême et des Cours supérieures.
b) Représentant (nommé ou élu) du Gouvernement de l'État auprès des Cours de Justice des États de l'Union.
Rem. 1. Attesté ds Lar. 19e, Nouv. Lar. ill. et Lar. encyclop. 2. On rencontre dans la docum. une attest. unique de l'anc. attorné, subst. masc. (A. France, Vie de Jeanne d'Arc, 1908, p. 161 : ,,Le lendemain, les attornés lui offrirent quatre pots de vin``). Terme d'hist., inus. Celui qui, par procuration, agit pour un autre.
PRONONC. : [atɔ ʀnε].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. En Grande-Bretagne a) 1768 attorney general « chef du barreau, qui partage avec le Lord Chancelier et le Solicitor General les fonctions de ministre de la justice » (Voltaire, Lett. à H. Walpole, 15 juil. ds Bonn. : Vous seriez un excellent attorney general. Vous pesez toutes les probabilités); b) 1827 attorney « procureur ou avoué » (Hugo, Cromwell, IV, 7, ibid. : Lequel est attorney? lequel est président? Je ne vois point ici deux avocats, plaidant); 2. Aux États-Unis a) 1866 Attorney-general « ministre de la justice » (Lar. 19e); b) 1960 attorney « homme de loi, sorte d'avocat, avoué ou notaire » (Lar. encyclop.). Empr. 1 b à l'angl. attorney (Bonn., 3, 4, 175; Mack. t. 1, p. 174) attesté en ce sens dep. 1330 (Why Werre, 349 ds MED), 1 a à l'angl. Attorney(-)general attesté en ce sens dep. 1460 (R. Parl. 5, 383a, ibid.), 2 b à l'anglo-amér. attorney (-at-law) attesté en ce sens dep. 1771 (Md. Hist. Mag., XVIII, 227 ds DAE); 2 a empr. à l'anglo-amér. attorney-general attesté en ce sens dep. 1654 (Md. Council Proc. 302, ibid.). L'angl. attorney est empr. au norm. et anglo-norm. aturné, atorné « procureur chargé surtout en Normandie et en Angleterre, de représenter en justice une partie » (1172-74, Garnier de Pont-Ste-Maxence, La Vie de Saint Thomas le martyr, éd. Hippeau, 556 ds T.-L. : Ne sai ke li reis out et li sun aturné) attesté jusqu'en 1704 (Lauriere, Glossaire du droit françois : prevost attourné) part. passé de l'a. fr. atorner au sens de « charger qqn de, le déléguer à (une tâche spécifique) » (1215 Gr. Charte de J.S. Terre, ibid.), v. atourner.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 9.
BBG. − Behrens Engl. 1927, p. 55. − Bouillet 1859. − Lep. 1948.

Wiktionnaire

Nom commun

attorney \a.tɔʁ.nɛ\ masculin

  1. (Anglicisme) Homme de loi mandataire ; procureur ou avoué au Royaume-Uni, sorte d’avocat aux États-Unis.
    • On remarquait dans les communes le chef-justice de Chester, Joseph Jekyll, plus trois sergents en loi de sa majesté, Hooper, Powys et Parker, et James Montagu, solliciteur général, et l’attorney général, Simon Harcourt. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)
    • L’attorney, c’est l’avoué qui fonctionne près les tribunaux civils du Royaume-Uni.— (Jules Verne, P’tit Bonhomme, ch. 2-1, J. Hetzel et Cie, Paris, Illustrations par Léon Benett, 1891)

Nom commun

attorney

  1. Avocat.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ATTORNEY (a-tor-nè) s. m.
  • Nom des procureurs ou avoués en Angleterre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « attorney »

Angl. attorney, de l'ancien français atorné, disposé à, préposé à, participe du verbe atorner (voy. ATOURNER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’anglais attorney.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’ancien français atorné (« tourné vers », « voué à », « avoué »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « attorney »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
attorney œtɝni

Évolution historique de l’usage du mot « attorney »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « attorney »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « attorney »

Langue Traduction
Anglais attorney
Espagnol abogado
Italien procuratore
Allemand rechtsanwalt
Chinois 律师
Arabe محامي
Portugais advogado
Russe адвокат
Japonais 弁護士
Basque abokatu
Corse avucatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « attorney »

Source : synonymes de attorney sur lebonsynonyme.fr
Partager