La langue française

Parque

Sommaire

Définitions du mot parque

Trésor de la Langue Française informatisé

PARQUE, subst. fém.

MYTH. Chacune des trois déesses (Clotho, Lachésis, Atropos) qui président à la destinée des hommes en filant, dévidant et coupant le fil de la vie. Cependant la parque, pour consoler Bacchus, vient lui annoncer que son cher Ampelus n'est pas mort tout entier (Dupuis, Orig. cultes, 1796, p.182).Il lui semble (...) que les Parques, fausses divinités qu'il adore, filent plus rapidement ses jours (Chateaubr., Martyrs, t.2, 1810, p.146).
P. anal. [Le prince royal] regardait avec terreur toutes ces vieilles parques, quand il aperçut la petite princesse de Rosen (A. Daudet, Rois en exil, 1879, p.415).Trois cyprès, les fuseaux (...) des Parques de Bellac (Giraudoux, Suzanne, 1921, p.21).
Poét., au sing., avec l'art. déf. La destinée, la mort. Princesse, la parque déduit, Jour à jour, les fils de notre âge (Muselli, Ballades contradiction, 1941, p.118).
Prononc. et Orth.: [paʀk]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1512 [éd.] myth. (J. Lemaire de Belges, Illustrations de Gaule, foE VI vo: les trois Deesses nommees Parques [Pource qu'elles nespargnent personne. Aincois donnent les destinees a chascun ainsi quil leur plait)]; 2. 1550 La Parque «la mort» (Ronsard, Odes I, 9, 65 ds OEuvres, éd. P. Laumonier, t.1, p.112). Empr. au lat. Parca, nom de chacune des trois déesses qui filent et tranchent le fil des vies humaines.

Wiktionnaire

Forme de verbe

parque \paʁk\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de parquer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de parquer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de parquer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de parquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de parquer.

Nom commun

parque \Prononciation ?\ masculin

  1. Parc.

Nom commun

parque \Prononciation ?\ masculin

  1. Parc.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARQUE. n. f.
Chacune des trois déesses de la Fable, nommées Clotho, Lachésis et Atropos, qui filent, dévident et coupent le fil de la vie des hommes. On met ici ce mot parce qu'il entre dans plusieurs expressions figurées pour signifier la vie et la mort. Les ciseaux de la parque. La Parque a tranché le fil de ses jours.

Littré (1872-1877)

PARQUE (par-k') s. f.
  • 1Chacune des trois déesses qui filaient, dévidaient et coupaient le fil de la vie des hommes (on met une majuscule) ; elles appartiennent au polythéisme latin, et furent assimilées aux Μοῖραι ou Κῆρες du polythéisme hellénique. Les Parques sont Clotho qui file, Lachésis qui dévide, et Atropos qui coupe le fil de la vie. Les Parques d'une même soie Ne dévident pas tous nos jours, Malherbe, III, 1. … La main des Parques blêmes De vos jours et des miens se joue également, La Fontaine, Fabl. XI, 8. La Parque à filets d'or n'ourdira point ma vie : Je ne dormirai point sous de riches lambris, La Fontaine, ib. XI, 4. Qu'on ne voit point mes pas sous l'âge chanceler, Et qu'il reste à la Parque encor de quoi filer, Boileau, Sat. I. La Parque sur nos pas fait courir devant elle Midi, le soir, la nuit, et la nuit éternelle, Chénier, Élég. XXXIII.
  • 2La mort. Oui, je lui ferai voir par d'infaillibles marques Qu'un véritable amour brave la main des Parques, Corneille, Hor. IV, 5. Que mon fils soit enlevé par la Parque, Ou que le ciel le rende à mes souhaits, La Fontaine, Fauc. La Parque, ravissant ou son fils ou sa fille, A-, t-elle moissonné l'espoir de sa famille ? Boileau, Sat. X.
  • 3Les Parques du Nord sont les Valkyries.

HISTORIQUE

XVIe s. Ô que trois et quatre fois heureux soient ceux qui plantent choux ! Ô Parces, que ne me filastes vous pour planteur de choux ! Rabelais, IV, 18.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « parque »

Du latin parricus → voir parc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du Français parc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. Parca, que quelques-uns tirent de parcere, épargner, par antiphrase, attendu que les Parques n'épargnent personne. Preller le rattache à partus, enfantement, y voyant des déesses présidant aux naissances ; mais comment expliquer le t changé en c ? D'autres rapprochent parca de pars, partiri, au sens du grec μοῖρα, μείρομαι.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « parque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parque park

Citations contenant le mot « parque »

  • Tout ce qui divise les hommes, tout ce qui les spécifie, les isole ou les parque, est un péché contre l'humanité. De José Marti / Notre Amérique
  • Quand on parque des gens qui sont à l’écart de l’expansion économique, il ne faut pas s’étonner qu’ils se rebellent. De Demis Roussos / Paru Vendu, 28 janvier 2010
  • Il devient si difficile de se parquer qu’on y parvient plus, même dans les zones de stationnement interdit. De Yves Mirande
  • Le café design est une invention des Parisiens pour parquer les provinciaux et déjeuner tranquilles au Café de Flore. De Frédéric Beigbeder / L’Amour dure trois ans

Images d'illustration du mot « parque »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « parque »

Langue Traduction
Anglais park
Espagnol parque
Italien parco
Allemand park
Chinois 公园
Arabe منتزه
Portugais parque
Russe парк
Japonais パーク
Basque park
Corse parcu
Source : Google Translate API

Synonymes de « parque »

Source : synonymes de parque sur lebonsynonyme.fr
Partager