Parqueter : définition de parqueter


Parqueter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PARQUETER, verbe trans.

A. − Poser un parquet dans (une pièce, un local). Parqueter un appartement, un salon:
. Un matin, son patron vint l'installer [le menuisier] à la Borderie, pour des réparations. Il y avait un bon mois de travail, des chambres à parqueter, des portes, des fenêtres à consolider un peu partout. Zola,Terre,1887, p.97.
Au part. passé et en empl. adj. Chambre d'auberge, parquetée en bois blanc, ayant pour tous meubles deux chaises d'église, un grand lit (Flaub.,1reÉduc. sent.,1845, p.15).Nous sommes ici dans une chambre parquetée, où le tapis manque, nonobstant la froide saison (Nerval,Filles feu,Dédicace à A. Dumas, 1854, p.496).
P. anal. Réalisé à la manière de certains parquets. Antoine sourit; il se rappelait la disposition des lieux, les meubles parquetés, les sièges de tapisserie, les bibelots (Martin du G.,Thib.,Sorell., 1928, p.1236).
B. − ARTS. Consolider (un tableau) soit en appliquant des traverses de bois sous le chassis derrière la toile soit en redressant les planches disjointes du panneau peint sur bois. Parqueter un tableau. (Dict.xxes.).
Prononc. et Orth.: [paʀkəte], [-e-], (il) parquette [-εt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1376 «prendre le lièvre dans un clos» perqueter (Modus et Ratio, éd. G. Tilander, 84, 5, 162; var. ms. du xves. parqueter), attest. isolée; 2. a) 1671 parqueté «garni de boiseries, ou de tout autre matériau, exécutées à la façon d'un parquet, un meuble, une pièce, etc...» (Pomey); cf. 1673 une petite table ... parquetée de filets noirs et d'ivoire (Invent. de Molière ds Havard); b) 1680 parqueter «garnir de parquet» (Rich.); 3. 1962 parqueter un tableau (Rob., s.v. parquet). Dér. de parquet*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 16.
DÉR.
Parqueteur, subst. masc.Menuisier qui pose ou répare des parquets. C'était une banlieue sans caractère (...). Des entrepreneurs qui avaient besoin d'espace, marchands de bois ou de charbon, fondeurs, carrossiers, parqueteurs (...) y avaient installé leurs chantiers (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p.20). [paʀkεtoe:ʀ], [-ə-]. Att. ds Ac. dep. 1835. 1resattest. 1691 subst. «ouvrier qui pose les parquets» (Comptes des bâtiments du roi sous le règne de Louis XIV, p.p.J. Guiffrey, t.3, p.523: A Berichon et Monet, parqueteurs, pour avoir relevé et reposé le parquet de l'antichambre du grand appartement du Roy), ds les dict. à partir de Ac. 1835; 1874 adj. ouvrier parqueteur (Lar. 19e); de parqueter, suff. -eur2*.

Parqueter : définition du Wiktionnaire

Verbe

parqueter \paʁ.kə.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Menuiserie) Garnir d’un parquet.
    • A peine une salle était-elle cloisonnée que les menuisiers s'en emparaient pour y poser les boiseries et les vitrines, les tapissiers la tendaient d'étoffe, des ouvriers spéciaux la parquetaient de linoléum. — (Revue philanthropique, Masson, 1900, vol.7, page 266)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Parqueter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARQUETER. v. tr.
T. d'Arts. Garnir d'un parquet. Il faut parqueter cette chambre. Une salle parquetée.

Parqueter : définition du Littré (1872-1877)

PARQUETER (par-ke-té. Le t se double quand la syllabe qui suit est muette : je parquette) v. a.
  • Garnir de parquet.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Parqueter : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PARQUETER, v. act. (Architect.) c’est couvrir de parquets un plancher.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « parqueter »

Étymologie de parqueter - Littré

Parquet.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de parqueter - Wiktionnaire

Dénominal de parquet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « parqueter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parqueter parkœte play_arrow

Conjugaison du verbe « parqueter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe parqueter

Citations contenant le mot « parqueter »

  • La présentation se veut simple et claire : le parqueter notifie les charges et décide de l’orientation, le juge du siège – juge des enfants ou TPE – doit se prononcer sur la culpabilité – exit la mise en examen- dans un délai de 10 jours à 3 mois (au passage ce délai n’est pas sanctionné), puis décider de l’orientation dans les 6 mois (ce délai n’est plus sanctionné) quitte à juger en cabinet avec possibilité de prononcer des peines. Il sera au final juge de l’application des peines. Reste qu’entre la saisine et l’audience de culpabilité, sur déferement au sortir de la garde à vue, il pourra être amené à se prononcer sur les mesures d’ordre public (CJ ou détention provisoire) et d’investigation sur la personne, voire sur les faits. En quoi ce dispositif diffère-t-il de ce qui se passe aujourd’hui ? En l’état, le parquet décide de poursuivre et choisit sa voie. Sur déferement le juge décide ou pas une mise en examen puis prend les mesures d’ordre public ( CJ ou saisine du JLD). Quelques mois plus tard, après une période d’épreuve, surtout s’il y a plusieurs procédures il juge au fond, soit en cabinet soit il renvoie devant le TPE. Sur condamnation en cabinet ou devant le TPE il reste juge de l‘application des peines. La nature ayant horreur du vide on retrouve donc dans le nouveau texte ces 4 phases liminaires sans plus d’assurance sur la tenue des délais . Conclusion : par-delà l’affichage rien ne change – les 4 mêmes temps – à l’intervention judiciaire avec notamment une période qualifiée désormais de temps de mise à l’épreuve avec la même possibilité que par le passé d’accélérer si nécessaire le jugement devant TPE. Droits des enfants, Tribunal correctionnel pour mineurs – Droits des enfants
  • En outre, Dr Faya Millimouno s’en prend au Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) qui a initié des cours à distance via la radio ou la télévision nationale. « En réalité, nous avons un département de l’éducation qui n’est là que pour toucher des fonds. Là où se déroule le travail de l’éducation et d’apprentissage, c’est dans la classe. C’est là où l’argent n’arrive jamais. Tout ce qu’ils sont en train de parqueter là, comme cours en ligne, n’est que du faux. On est en train de tromper les gens. Aux bas mots, ces cours n’atteignent même pas 10% de la population scolaire. Est-ce qu’on peut soumettre tout le monde au même teste alors que 5 ou 10% ont suivi des enseignements que d’autres n’ont pas suivi ? » Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde, Covid-19 en Guinée : Dr Faya propose « la réouverture des classes... » - Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profondeGuinée Matin – Les Nouvelles de la Guinée profonde
  • Cruz Azul est allé à la recherche de l’égaliseur, parqueter la zone rivale, mais ne s’est pas matérialisé. Urban Fusions, Cruz Azul bat les Tigres aux tirs au but et se qualifie pour la finale | Football

Images d'illustration du mot « parqueter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « parqueter »

Langue Traduction
Corse à pianu
Basque solairura
Japonais 床まで
Russe на пол
Portugais para o chão
Arabe إلى الطابق
Chinois 到地板
Allemand zum boden
Italien a pavimento
Espagnol al suelo
Anglais to floor
Source : Google Translate API

Synonymes de « parqueter »

Source : synonymes de parqueter sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires