Paniquer : définition de paniquer


Paniquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PANIQUER, verbe

A. − Empl. intrans. et pronom. Être pris de peur, perdre ses moyens, son sang-froid. Synon. s'affoler.C'est la guerre. Beaucoup de commerçants ont fermé leurs boutiques, les gens sont énervés et Paris se panique, on parle d'incendies, de bombes et d'invasion (R. Forlani,Guerre et paix au café Sneffle, 1968, I ds L'Avant-Scène, 1969, no428, p.17).Il y a des jeunes qui paniquent dit un éducateur, et qui restent chez eux pour être rassurés jusqu'à ce qu'ils aient un projet personnel, (...) qui va leur permettre de se prendre en charge (Elle, 27 juin 1983, no1955, p.12).
B. − Empl. trans., fam. Frapper d'un sentiment diffus d'angoisse, de crainte. But qui allait complètement «paniquer» les champions de France et peser très lourdement dans l'histoire du match (L'Équipe, 6 févr. 1967, p.3, col. 5).Beaucoup de gens que je connais et que les élections paniquent (Fr. Giroud,Si je mens..., 1973ds Gilb. 1980).
REM.
Paniqué, -ée, adj. et subst.,fam. (Personne) qui cède à la panique. Candidat paniqué. Quelque paniqué qui voulait gagner de vitesse l'envahisseur (Arnoux,Nuit St-Avertin, 1942, p.98).De Kimpe, un peu paniqué, sauta dans sa voiture et traversa la Belgique à toute vitesse pour se rendre à Nevele, en Flandres (Le Monde, 12-13 juill. 1981, p.11).
Prononc.: [panike], (il) panique [panik]. Étymol. et Hist. 1. 1828-29 (Raban, Marco Saint-Hilaire, Mém. forçat, t.4, p.328: Avoir la panique, ou se paniquer, avoir peur, se tenir sur ses gardes), empl. isolé; 2. 1937 trans. (A. Hermant [Lancelot] ds Le Temps, 14 janv., p.3, col. 2); 3. 1942 paniqué subst. (Arnoux, loc. cit.); 1954 adj. (P. Kenny, Secteur dangereux ds Gilb. 1971); 4. 1966 intrans. (A. Sarrazin, La Traversière, p.76 ds Rob. Suppl.). Dér. de panique*; dés. -er.

Paniquer : définition du Wiktionnaire

Verbe

paniquer \pa.ni.ke\ intransitif pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se paniquer)

  1. Prendre peur, s'affoler.
    • Depuis cet accident, je panique dès que j'entends un bruit insolite.
    • Le troupeau s'est paniqué, nous avons perdu six moutons.
  2. (Pronominal) (Argot des Gadz’Arts) se dépêcher.
    • Panique-toi un ep's, on va rater le train!
  3. (Transitif) Provoquer une forte peur, effrayer, faire perdre ses moyens.
    • L'explosion a paniqué la ville.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « paniquer »

Étymologie de paniquer - Wiktionnaire

De panique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paniquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paniquer panike play_arrow

Conjugaison du verbe « paniquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe paniquer

Citations contenant le mot « paniquer »

  • Nous avons contacté plusieurs garages Renault pour savoir si un actuel propriétaire de Scénic devait s’inquiéter. La grande majorité nous ont précisé qu’il n’y avait aucune raison de paniquer. “Il n’y a pas de risques particuliers tant que l’entretien du véhicule est respecté”, nous a assuré l’un d’entre eux. On ne parle pas du contrôle technique, mais de la révision périodique préconisée par les constructeurs (généralement de 1 an ou 20.000 km en moyenne). Capital.fr, Drame de l’A7 : les propriétaires de vieux Renault Scenic doivent-ils s’inquiéter ? - Capital.fr
  • Dans ce contexte, et alors que le pilote finlandais fait un excellent travail depuis le début de la saison avec une pole position et une victoire à son actif après les deux premières courses, il n’y a certainement pas lieu de paniquer ou de préoccupation à avoir concernant son contrat. F1only.fr - l'actu de la F1 en 2020, F1 - "Pas de panique" pour Bottas concernant son contrat avec Mercedes | F1only.fr - l'actu de la F1 en 2020
  • L’oligarchie n’est pas en train de paniquer suite au constat que leur modèle est en bout de course. Ils sont conscients depuis un moment que sa fin est proche et si le macronisme ressemble tant à un dernier pillage avant la chute, c’est assez probablement parce qu’il s’agit bien d’un dernier pillage avant la chute. AgoraVox, Panique à bord chez les milliardaires : le système ultra-libéral est menacé - AgoraVox le média citoyen
  • Avec une telle mentalité et le retour de quelques cadres, Servette n’a aucune raison de paniquer. Il conserve toutes les cartes en main pour marquer les points – quatre, six? - qui le sépare de l’Europe. Et prouver que la fessée reçue dans l’Oberland n’était qu’un accident de parcours. , Aucune raison de paniquer - Le Matin

Images d'illustration du mot « paniquer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « paniquer »

Langue Traduction
Corse panicu
Basque ikara
Japonais パニック
Russe паника
Portugais pânico
Arabe ذعر
Chinois 恐慌
Allemand panik
Italien panico
Espagnol pánico
Anglais panic
Source : Google Translate API

Synonymes de « paniquer »

Source : synonymes de paniquer sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires