La langue française

Oasis

Définitions du mot « oasis »

Trésor de la Langue Française informatisé

OASIS, subst. fém.

Endroit d'un désert qui, grâce à un point d'eau, présente de la végétation et permet la culture. Il attribua au jeune chrétien une maison sur les bords du Barada, la rivière qui arrose l'oasis de Damas (...). C'est un des plus agréables séjours du monde que les vergers du Barada (Barrès,Jard. Oronte,1922, p.115).L'oasis de Gabès, que je ne connaissais pas encore, me paraît une des plus belles que j'ai connues (Gide,Journal,1930, p.1017).
P. anal. Lieu qui tranche sur son environnement en raison de la verdure, de la fraîcheur ou du calme qu'il offre. Oasis de verdure:
. ... de vastes étendues de champs, plats et nus, coupés çà et là par les oasis que forment les «hêtraies», ces hautes et longues allées de grands arbres, qui abritent les fermes contre les vents pluvieux de la Manche. Martin du G.,Notes Gide,1951, p.1384.
P. anal. ou au fig. Lieu ou moment privilégié de bonheur et de quiétude. Dans le désert de Paris, Lucien trouva donc une oasis rue des Quatre-Vents (Balzac,Illus. perdues,1843, p.242).Ce fut la tristesse de voir partir les amis (...) et, plus que tout, l'été, le temps de calme et de bonheur qui avait été une oasis dans la vie (Rolland,J.-Chr., Antoinette, 1908, p.909).
Rem. On rencontre parfois le mot au masc. J'aurai atteint cet oasis à travers bien des peines et des privations (Balzac, Corresp., 1834, p.538). Toute ma défense est (...) dans ce maintien pour nous d'un oasis (Aragon, Beaux quart., 1936, p.287).
Prononc. et Orth.: [ɔazis]. Martinet-Walter 1973 [ɔ-], [o-] (11/5). Mart., Comment prononce 1913, p.112, diagnostique une tendance à fermer l'o qui, ,,livrée à elle-même, irait jusqu'à changer o en ou consonne, ainsi que cela s'est fait plus d'une fois, notamment dans moelle,,. Att. ds Ac. dep.1835. Étymol. et Hist. 1. a) 1561 oasis ici, topon. (J. Millet, trad. de Zonare, III, 17, I ds Fr. mod. t.6, p.64: Nestorie fut envoyé en oasis, région d'Arabie stérile); b) 1766 n. commun fém. ``(D'Anville, Mém. sur l'Égypte, p.26 ds DG); 2. 1811 p.compar., ici masc. (Chateaubr., Itinér. Paris Jérus., t.2, p.23: [Smyrne] c'étoit une espèce d'oasis civilisé, une Palmyre au milieu des déserts et de la barbarie). Empr. au b. lat. Oasis, n. propre de divers lieux dans le désert, en Égypte (début iiies. ds OLD), empr. au gr. Ο α σ ι ς «id.» (ves. av. J.-C., Hérodote), Α υ α σ ι ς «id.» (Strabon) et ο α σ ι ς n. commun «oasis»; mot d'orig. égyptienne, cf. le copte ouahe «oasis» (proprement «lieu d'habitation», de ouah «habiter») d'où est également empr. l'ar. waha «oasis» (NED, Klein Etymol., Lok. no2152). Fréq. abs. littér.: 445. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 269, b) 690; xxes.: a) 728, b) 855.
DÉR.
Oasien, -ienne, adj. et subst.a) Adj. Relatif à l'oasis. Les problèmes oasiens (Lar. Lang. fr.). b) Subst. Habitant d'une oasis. Les oasiens du Sahara (Littré et dict. xxes.). [ɔazjε ̃], [o-], fém. [-jε ̃n]. 1resattest. 1865 subst. (Le Moniteur, 10 juin ds Littré), 1868 adj. (Littré); de oasis, suff. -ien*.

Wiktionnaire

Nom commun

oasis \ɔ.a.zis\ féminin ou masculin (l’usage hésite)

  1. (Biogéographie) (Écologie) (Ethnobiologie) (Hydrobiologie) (Mésologie) Lieu, espace qui, dans le désert offre de la végétation.
    • Cependant lorsque avec des peines extrêmes on a fait six lieues dans ces solitudes embrasées, l’œil se repose avec délice sur une splendide oasis qui semble tout à coup surgir du sein des sables. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Hama Srir entra dans l’oasis et découvrit un taleb qui, pour quelques sous, écrivit la lettre. — (Isabelle Eberhardt, Dans la dune)
    • J’aurai atteint cet oasis à travers bien des peines et des privations — (Balzac, Correspondance, 1834, p.538)
    • Arrivée à l’oasis de Tsabit, la plus septentrionale du groupe d’oasis désigné sous le nom collectif de Touât, la caravane fit halte devant le premier kçar que l'on rencontra, c'était celui de Arian-el-Raz. — (Résumé historique et géographique de l'exploration de Gerhard Rohlfs au Touât et à In-Çâlah, d'apès le journal de ce voyageur, publié par les soins du Dr Aug. Petermann, chap.6, dans les Nouvelles annales des voyages, dirigées par Victor Adolphe Malte-Brun, Paris : chez Challamil aîné, 1866, vol.3, p.37)
    • Dans une petite oasis voisine du rivage campaient plusieurs troupes d’Islandais qui allaient à Eyrarbakki acheter des marchandises; ils s'abritaient sous de petites tentes de vadmel, pendant que leurs chevaux paissaient alentour. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 254)
    • Le désert s’étend jusqu’aux environs d’Ouzoun-Ada, et les stations du railway forment autant de petites oasis, créées par la main de l’homme. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VI, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • En quittant Gaoshang, le voyageur passe par Korla, un important nœud routier, Karachar (Yanqi), Kucha (Jiuci) et Aksu (Gumo), au nord du Taklamakan et au pied des monts Tian Shan, une localité connue pour ses pastèques et ses vergers fruitiers, pour arriver enfin à l’oasis de Kachgar, l’ancienne Shule des Han, la dernière place d’importance stratégique de la route de la soie avant Pamir et point de jonction des itinéraires méridional et central.— (François Pernot, Les Routes de la soie, 2007, p.65)
  2. (Figuré) Lieu qui offre un repos, une détente.
    • Toute ma défense est […] dans ce maintien pour nous d’un oasis — (Louis Aragon, Beaux quartiers, 1936, p. 287)
    • Un Français savoyard sympathique avait réussi à y créer un oasis, gai, attirant, de fleurs et de verdure. — (Claude et Jacqueline Briot, Marins Cap-Horniers du Nitrate, Books on Demand GmbH, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OASIS. (On prononce l'S finale.) n. f.
Lieu, espace qui, dans les déserts de sable de l'Afrique ou de l'Asie, offre de la végétation. L'oasis de Biskra. La grande oasis. Il se dit figurément d'un Lieu qui offre un repos, une détente. Une oasis de verdure, de fraîcheur.

Littré (1872-1877)

OASIS (o-a-zis') s. f.
  • Nom donné à des lieux qui, dans les déserts de sable de l'Afrique ou de l'Asie, offrent une belle végétation, et qui sont les sommets de montagnes dont les vallées ont été remplies de sable ; de la sorte, les oasis se trouvent placées dans les déserts de sable, comme le sont les îles dans la mer, Legoarant L'oasis d'Ammon. La grande oasis.

    Fig. Tout lieu où l'on se repose après quelque agitation violente, ou après de longs malheurs.

REMARQUE

Oasis n'est pas dans les éditions du Dictionnaire de l'Académie antérieures à celle de 1835. On l'a fait quelquefois masculin : Smyrne, c'était une espèce d'oasis civilisé, une Palmyre au milieu des déserts, Chateaubriand, Itin. 2e part. Aujourd'hui il est uniquement féminin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

OASIS, (Géog. anc.) ville & desert de l’Egypte, aux confins de la Lybie. Il y avoit deux villes nommées Oasis, & que l’on distinguoit par les surnoms de grande & de petite. Auprès de la plus grande de ces deux villes, étoit l’affreux desert d’Oasis. Chacune de ces villes avoit un nom. Pline, Strabon, Ptolomée, Hérodote & les autres historiens en parlent ; mais ils ne s’accordent point entr’eux, tant les pays de l’Egypte étoient peu connus des étrangers.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « oasis »

Ὄασις ou αὔασις, qui paraît un mot égyptien.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du grec ancien ὄασις, óasis (même sens) ; ce mot est d’origine égyptienne
Aa2 X1
N25
, wḥȝ.t, représenté en copte dans ouahe (lieu d’habitation) et emprunté par l’arabe واحة, wāha (« oasis »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Date à préciser) Du grec ancien ὄασις, óasis (même sens) ; ce mot est d’origine égyptienne, représenté en copte dans ouahe (lieu d’habitation) et emprunté par l’arabe واحة, wāha (« oasis »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « oasis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
oasis ɔazis

Citations contenant le mot « oasis »

  • Découvrir une ville, c'est comme découvrir une femme, cette oasis de la vie. Il y faut du temps. De Philippe Métayer / L'Orpailleur de Blood Alley
  • S'il y a une seule oasis demeurée ici-bas, c'est bien le couvent, hors du monde, marchant à son rythme propre, et que l'agitation de vivre ne heurte pas continuellement. De Michelle Guérin / Les sentiers de la louve
  • Bonheur : oasis dans le désert. De J. Normand / Dictionnaire des mots d’esprit
  • Dans le désert, on peut toujours tomber sur une oasis. De Fatou Diome / Le Ventre de l’Atlantique
  • Dans une oasis, on n'a rien, mais on ne manque de rien. De Achille Tournier
  • Heureux les gens qui ne recherchent pas d'oasis dans le désert de leur coeur ! De André Giroux / Au-delà des visages
  • Qui tire la langue dans le désert ne s’arrête pas à deux pas de l’oasis. De Proverbe sénégalais
  • Nour ne connaît rien du souffle chaud du sirocco, de la beauté du désert et de ses oasis. Comme si un voile avait été posé sur ce passé encore douloureux. Peut-être est-ce enfin l'occasion pour elle de partir à la découverte de secrets de famille enfouis... Au même moment, en Algérie, une mystérieuse femme envoie inlassablement des lettres calligraphiées en France, espérant chaque jour une réponse... Une bouleversante saga familiale, traversée par le brûlant soleil méditerranéen et l'ombre de la guerre d'Algérie. Centre Presse, Centre Presse : La Promesse de l'oasis
  • De par sa proximité avec le désert, le Sud tunisien attire de nombreux voyageurs. Pour vous faire vivre un week-end particulier, nous vous emmenons à Tozeur. À 2h30 de Paris, cette cité constitue une véritable oasis aux portes du Sahara. Et au cœur de la ville, c'est le dépaysement garanti. Découvrez ses incontournables, ses bonnes adresses et sa gastronomie traditionnelle. LCI, Week-end à Tozeur, une oasis aux portes du Sahara | LCI
  • L’oasis éphémère installée sur les pavés - d’ordinaire jamais ombragés - de la place sédunoise semble ravir les personnes croisées ce lundi alors que le soleil était au zénith. Ici, on chercherait tantôt un abri contre les rayons chauds, tantôt un repère pour patienter ou naviguer sur... , Sion: transformée en oasis pour l’été, la Planta...

Images d'illustration du mot « oasis »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « oasis »

Langue Traduction
Anglais oasis
Espagnol oasis
Italien oasi
Allemand oase
Chinois 绿洲
Arabe واحه
Portugais oásis
Russe оазис
Japonais オアシス
Basque oasi
Corse oasi
Source : Google Translate API

Synonymes de « oasis »

Source : synonymes de oasis sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « oasis »

Oasis

Retour au sommaire ➦

Partager