La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « non-conformiste »

Non-conformiste

Définitions de « non-conformiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

NON-CONFORMISTE, adj. et subst.

A. − RELIG. (Protestant) qui, en Grande-Bretagne, appartient à une Église autre que l'Église anglicane. Synon. dissident.Affrontant l'Église anglicane, d'innombrables sectes séparatistes (...) s'agitent (...). Tous ces non-conformistes engendreront cette démocratie anglaise si peu connue de nous, qui a pris le pouvoir avec Lloyd George et Ramsay Mac Donald (Morand, Londres, 1933, p.37).V. conformiste rem.
P. anal., rare. Prêtre qui, sous la Révolution française, n'a pas prêté serment à la constitution civile du clergé. Les prêtres constitutionnels sont peut-être les seuls fonctionnaires qui aiment sincèrement la Révolution, et il est bien à craindre que les persécutions que leur suscitent les non-conformistes (...) ne finissent par les dégoûter de leur pénible et rebutant ministère (La Société des Amis de la Constitution (...) aux sociétés affiliées, 15 févr. 1792, Paris, in Aulard, La Société des Jacobins, iii, 378 ds Quem. DDL t.11).
B. − (Personne) qui refuse les normes sociales, morales, intellectuelles, esthétiques de son époque. En ce moment, il existe une certaine manière d'employer les mots qui vous donne des effets pittoresques dans le discours; vous accablez le non-conformiste par une éloquence (...) dont il est stupéfait (Balzac, OEuvres div., t.2, 1830, p.37).Demander bourgeoisement à tout non-conformiste pourquoi il ne se suicide pas, à tout révolutionnaire pourquoi il ne va pas vivre en U.R.S.S. (Breton, Manif. Surréal., 2eManif., 1930, p.95):
. ... il est dans la logique des choses qu'un jour ou l'autre une haine et une vindicte religieuse s'éveillent contre les fidèles des autres religions, pour peu qu'ils refusent de suivre la ligne, comme généralement contre tout non-conformiste politique... Maritain, Human. intégr., 1936, p.48.
[P. méton.] Attitude, goût, opinion non-conformiste. Cette liberté non-conformiste lui fait dire [à Spencer] bien des bêtises en esthétique (Thibaudet, Réflex. litt., 1936, p.101).
C. − Vx. Homosexuel. (Ds Littré).
Prononc. et Orth.: [nɔ ̃kɔ ̃fɔ ʀmist]. Att. ds Ac. dep. 1762. V. non-. Étymol. et Hist. 1. 1672 «Anglais dont la pratique religieuse n'est pas conforme à celle de la religion officielle de son pays» (Galland, Journal d'un Séjour à Constantinople, éd. Ch. Schefer, 1881, t.1, p.157); 1683 (Journ. des Savants, 80: Le Non-conformiste anglois dans ses écrits, dans ses sentiments et dans sa pratique, In 4oà Londres et se trouve à Paris, chez Antoine Dezallier); 2. 1688 «homosexuel» (Ménage, Anti-Baillet, t.2, p.104), cf. aussi Diderot, Essais sur la peint., OEuvres esthétiques, éd. P. Vernière, p.706; 3. 1791 v. conformiste étymol. et hist. 2; 1830 v. supra B. Empr. à l'angl. non-conformist (comp. de non de même orig. que le fr. non* et de conformist, v. conformiste) att. dep. 1619 et désignant à l'orig. des membres de la religion officielle qui n'étaient en désaccord que sur des points de pratique du culte et qui est att. dès 1677 pour désigner des personnes ayant un comportement non conforme aux usages établis et convenances, généralement en matière religieuse (cf. NED).
DÉR.
Non-conformisme, subst. masc.a) Relig., rare. ,,État de celui qui se sépare de l'Église anglicane`` (Littré Suppl. 1877). b) Attitude de refus des normes sociales, morales, intellectuelles, esthétiques. L'un nomme culpabilité ce qui n'est pour l'autre que non-conformisme (G. Marcel, Journal, 1919, p.211).Le surréalisme, tel que je l'envisage, déclare assez notre non-conformisme absolu (Breton, Manif. Surréal., 1erManif., 1924, p.75).c) Vx. Homosexualité. Il n'était pas libertin, et il pliait un peu au non-conformisme; il se divertissait innocemment avec des amis de son âge à un jardin près d'Avignon, où une soeur de la jardinière l'amusait quand ses amis n'y étaient pas (Casanova, Hist. de ma vie, t.7, 1791-98, p.66 ds Quem. DDL t.20). [nɔ ̃kɔ ̃fɔ ʀmism̭]. V. non-. 1resattest. 1. 1791-98 (Id., ibid.), 2. 1877 (Littré Suppl.); de non-conformiste par substitution du suff. -isme* à -iste, 2 peut-être d'apr. l'angl. nonconformism att. dep. 1844 (NED). Fréq. abs. littér.: 10.

Wiktionnaire

Adjectif - français

non-conformiste \nɔ̃.kɔ̃.fɔʁ.mist\ masculin et féminin identiques

  1. Qui s’écarte volontairement des façons de vivre en usage dans son milieu, des coutumes, des traditions.
  2. (Protestantisme) Qui s’écarte de la religion anglicane.
    • Doctrine non-conformiste.

Nom commun - français

non-conformiste \nɔ̃.kɔ̃.fɔʁ.mist\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle, qui s’écarte des règles sociales ou culturelles communément admises.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NON-CONFORMISTE. n. des deux genres
. Terme générique par lequel on désigne, en Angleterre, Ceux des protestants qui s'écartent de la religion anglicane. Adjectivement, Doctrine non-conformiste.

Littré (1872-1877)

NON-CONFORMISTE (non-kon-for-mi-st') s. m.
  • 1Nom donné primitivement, en Angleterre, à ceux qui refusèrent d'acquiescer à une déclaration de Charles Ier qui ordonnait à toutes les Églises d'Angleterre et d'Écosse d'adopter une liturgie et une discipline uniformes.

    Aujourd'hui, nom donné à ceux qui s'écartent de l'Église anglicane. L'Église anglicane met les calvinistes puritains au nombre des non-conformistes, Bossuet, Var. 13. Quoiqu'il fût attaché à l'Église anglicane, il n'eût pas persécuté les non-conformistes pour les y ramener ; il jugeait les hommes par les mœurs, et les vrais non-conformistes étaient pour lui les vicieux et les méchants, Fontenelle, Newton.

    Adj. Les Églises non-conformistes.

  • 2 Fig. Nom qu'on donne, par euphémisme, à ceux qui ont des goûts de plaisirs contraires à la nature.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « non-conformiste »

Non, et conforme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Composé de non et de conformiste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « non-conformiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
non-conformiste nɔ̃kɔ̃fɔrmist

Citations contenant le mot « non-conformiste »

  • Autant dans sa vie privée que dans son écriture et son enseignement, Joan Robinson (1903-1983) était une non-conformiste. Publié en 1933, L’économie de la concurrence imparfaite a pour ambition de reformuler la théorie néoclassique de la valeur en tenant compte de l’existence des monopoles. Alternatives Economiques, Ces femmes qui ont fait l'économie : Joan Robinson, punie d’être une femme | Alternatives Economiques
  • Le jeune Marx est sous le charme de la très séduisante Jenny von Westphalen, extrêmement érudite et âgée de quelques années de plus que lui. Pour l’époque, c’était une relation non-conformiste, et même encore aujourd’hui, très moderne.                 (Rachel Holmes, historienne) France Culture, Une jeunesse allemande
  • 5Faire œuvre : voilà le trait dominant partagé par les extraits significatifs scrutés par un sémanticien non-conformiste, partisan de lectures enrichies de l’infini ondoiement des textes, anciens et étrangers, colligés par les intertextes mondiaux en partage, ceux-là restant « la médiation majeure entre la linguistique interne et la linguistique externe ». Car ce sont les réécritures, les métamorphoses, le déroulement subverti mais chatoyant dans le ramage de l’écriture qui scellent justement l’appartenance des textes à la catégorie d’œuvre. , L’herméneutique comme rupture d’accoutumance (Acta Fabula)
  • Idris Elba a taquiné les fans de Luther avec un indice sur un éventuel passage au grand écran pour le détective non-conformiste. News 24, Idris Elba: «Le retour de Luther? Nous sommes CE près de faire un film '| Actualités Ents & Arts - News 24
  • Bill Bonner président et Directeur de Agora Inc, l'une des plus grandes sociétés de bulletins d'informations financières qu'il a fondée en 1979. Il est le créateur de la Chronique Agora, une lettre d'information financière envoyée via e-mail, où s'exprime également Philippe Béchade. Bill Bonner est un observateur non-conformiste du monde financier et politique. Son esprit acerbe et aiguisé, s'oriente en particulier contre les caprices des investisseurs. Les fluctuations économiques, les bulles des tulipes et des startups d'internet sont analysés non pas sous l'angle des statistiques sèches et obscures mais à l'aide de métaphores et d'analogies de la littérature. Or, dans son livre, Mobs, messiahs, and markets : surviving the public spectacle in finance and politics, William Bonner et la journaliste indépendante, Lila Rajiva, utilisent l'économie littéraire pour livrer leurs points de vues sur le comportement de masse et ses effets dévastateurs sur la société. Pourquoi, demandent-ils, des individus parfaitement sains et responsables peuvent-ils se rassembler, et par un certain tour d'alchimie étrange se transforment en une foule irrationnelle ? La Chronique Agora, L’économie américaine se zombifie

Images d'illustration du mot « non-conformiste »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « non-conformiste »

Langue Traduction
Anglais maverick
Espagnol disidente
Italien maverick
Allemand einzelgänger
Chinois 特立独行的
Arabe المنشق
Portugais independente
Russe инакомыслящий
Japonais 異端者
Basque maverick
Corse maverick
Source : Google Translate API

Synonymes de « non-conformiste »

Source : synonymes de non-conformiste sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « non-conformiste »

Non-conformiste

Retour au sommaire ➦

Partager