La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « myope »

Myope

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin myope myopes

Définitions de « myope »

Trésor de la Langue Française informatisé

MYOPE, adj. et subst.

A. −
1. (Personne) qui est atteinte de myopie, qui ne distingue que les objets rapprochés. Anton. usuel presbyte, hypermétrope.Je sais voir et voir comme voient les myopes, jusque dans les pores des choses, parce qu'ils se fourrent le nez dessus (Flaub., Corresp., 1852, p.343).Le père Sallé (...) nous regarde sans nous voir, invraisemblablement myope (Colette, Cl. à l'école, 1900, p.218).
Loc., fam. (Être) myope comme une taupe. (Être) très myope. Je t'assure qu'elle ne remarquera rien, elle est myope comme une taupe (Triolet, Prem. accroc, 1945, p.213).
[En parlant des yeux, du regard] Il parcourut d'abord la feuille du regard, en souriant, la tenant tout près de ses yeux myopes (Bernanos, Soleil Satan, 1926, p.119).Son regard myope et voilé, d'une douceur lointaine et en même temps d'une concentration maniaque (Gracq, Syrtes, 1951, p.191).
P. métaph. On disait autrefois que la fortune était aveugle, je crois qu'elle était simplement myope (Maupass., Pierre et Jean, 1888, p.337).Le soleil seul, un soleil myope, continue de descendre, de l'autre côté des branches fines comme des systèmes nerveux (Renard, Œil clair, 1910, p.43).
2. P. anal. [En parlant d'un animal] Mais sous le toit usé de la vieille mosquée Les myopes hiboux et la louve efflanquée Ensemble habiteront, sans craindre le chasseur (Quinet, Napoléon, 1836, p.208):
1. Le vol dépend de l'œil, tout autant que de l'aile. Chez les espèces douées d'une vue délicate et perçante, (...) le vol est sûr, hardi, charmant à voir, par son assurance infaillible. D'autres (on le voit à leur allure) sont des myopes qui vont avec précaution, tâtonnent, ont peur de se heurter. Michelet, Oiseau, 1856, p.127.
B. − Au fig.
1. (Personne) qui manque de perspicacité, qui ne voit que les aspects partiels, immédiats des êtres et des choses sans chercher au delà. Perspicace pour les petites choses, myope pour les grandes dont il ne découvrait que des parties, sans jamais saisir l'ensemble (Gobineau, Pléiades, 1874, p.16):
2. Les aventuriers de la politique vont avoir beau jeu avec cette Chambre de myopes qui invalident gaillardement et font le compte des sièges qu'ils gagnent, mais non des milliers, sinon des millions de voix qu'ils perdent. Mauriac, Bloc-Notes, 1958, p.216.
[Avec méton. du déterminé] Vous [général Trochu] voyez en tremblant Paris être sublime; Et vous craignez, esprit myope et limité, Cette démagogie immense de clarté (Hugo, Année terr., 1872, p.142).Le souci de l'exactitude matérielle, l'observation myope, servile des faits, conduit à négliger les manifestations plus profondes de la vie (Massis, Jugements, 1924, p.171).
2. [P. méton.] Je sais que l'article du Temps et l'éclair trouble de convoitise qui a lui dans les yeux de notre diplomatie myope et tâtonnante ont effrayé et indigné les jeunes Turcs (Jaurès, Guêpier marocain, 1914, p.394).Nous devons rester dans sa ligne [de Freud]. Mais cette ligne peut se prolonger avec deux bouts de cet infini que le scientisme myope du XIXesiècle n'avait pas soupçonné (Choisy, Psychanal., 1950, p.77).
Prononc. et Orth.: [mjɔp]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1578 (J. Papon, Secrets du troisième et dernier notaire, livre 3, p.233). Empr. au b. lat. myops, -opis «qui a la vue basse», du gr. μ υ ́ ω ψ, -ω ̃ π ο ς «qui cligne les yeux pour mieux voir», comp. de μ υ ́ ω «fermer» et ω ψ «œil». Cf. le m. fr. myope 1552 (Rabelais, Quart Livre, éd. R. Marichal, chap.64, p.85b), désignant un serpent à la vue courte, cf. P. Delaunay, Les Animaux venimeux dans Rabelais ds Mél. A. Lefranc, p.211. Fréq. abs. littér.: 264. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 69, b) 285; xxes.: a) 452, b) 638.

Wiktionnaire

Nom commun - français

myope \mjɔp\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui a la vue fort courte et qui ne peut voir les objets éloignés sans le secours d’un verre concave.
    • L’homme sursauta, se frotta les yeux ; instinctivement, d’un geste de myope, il prit dans son gilet de grosses lunettes rondes cerclées d’or. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, L’Agent secret, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 1018)
    • Un lorgnon, des lunettes de myope.

Adjectif - français

myope \mjɔp\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui a la vue fort courte et qui ne peut voir clairement les objets éloignés sans le secours d’un verre concave.
    • La myiodopsie que le malade éprouve depuis quelques années a probablement été causée par l'action de trop rapprocher les objets pendant le travail, lorsque déjà la presbytie commençait à se développer, tandis que notre confrère se croyait encore myope. — (« Travaux originaux : leçons cliniques sur les lunettes et les états pathologiques consécutifs a leur usage irrationnel» , par le docteur Sichel, dans les Annales d’oculistique, tome 18 (3e série/tome 6), Bruxelles : chez l'éditeur & Paris : chez Germer Baillière, 2e semestre 1847, p. 195)
    • Ainsi, par exemple, l’œil myope d’une dyoptrie se trouve adapté à l’état de repos pour un objet placé à un mètre ; c’est à cette distance que se trouve son remotum. — (Recueil de médecine vétérinaire, volume 70, École nationale vétérinaire d’Alfort, 1893)
    • Avec un mouvement fébrile de la tête, comme en ont les myopes dans leurs instants d’émotion, sans doute pour secouer le brouillard qui obscurcit leurs yeux, M. Hyacinthe se lève. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 180.)
  2. (Figuré) Étroit d’esprit.
    • Ainsi, rien de plus myope que le point de vue de Plékhanov, repris par tous les opportunistes, et selon lequel il ne fallait pas pas entreprendre cette grève inopportune, « il ne fallait pas prendre les armes ». Au contraire, il fallait prendre les armes de façon plus résolue, plus énergique et dans un esprit plus offensif ; […]. — (Lénine, Rapport sur la Révolution de 1905, traduit du russe (Pravda du 22 janvier 1925), Moscou : Éditions du Progrès, 1966, p. 7)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MYOPE. n. des deux genres
. Celui, celle qui a la vue fort courte et qui ne peut voir les objets éloignés sans le secours d'un verre concave. Un lorgnon, des lunettes de myope. Adjectivement, Il est myope. Un enfant myope. Il a la vue myope. Fig., Il s'est montré myope dans beaucoup de circonstances, Il a montré combien ses vues étaient courtes.

Littré (1872-1877)

MYOPE (mi-o-p') s. m.
  • 1Celui, celle qui a la vue fort courte ; c'est l'opposé de presbyte. L'on a vu des personnes devenir tout d'un coup myopes, par accident, comme le jeune homme dont parle M. Smith dans son Optique, qui devint myope tout à coup en sortant d'un bain froid, dans lequel cependant il ne s'était pas entièrement plongé, Buffon, Hist. nat. hom. Œuv. t. IV, p. 462.

    Fig. Aucun de nos myopes économiques ne se serait jamais douté…, Grimm, Correspond. t. I, p. 7, dans POUGENS. L'in-32 trompait l'œil du myope, Mais vos défauts vont être tous sentis, Béranger, IN-8°.

    Adj. Une personne myope. Un œil myope.

    Fig. Le doute… Spectre myope et sourd, qui, fait de jour et d'ombre, Montre et cache à la fois toute chose à demi, Hugo, Crép. 38.

  • 2 Terme d'entomologie. Genre d'insectes a deux ailes qui vivent sur les fleurs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « myope »

(Date à préciser) Du latin myops, du grec ancien μύωψ, múops.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Μύωψ, de μύειν, serrer, et ὢψ, œil, (voy. OPTIQUE) : celui qui serre les yeux, expression prise de l'habitude qu'ont les myopes de rapprocher à demi les paupières pour voir un peu moins mal.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « myope »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
myope mjɔp

Fréquence d'apparition du mot « myope » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « myope »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « myope »

  • Passé 40 ans, une femme qui ne rend pas son salut à un homme ne peut être que myope, frigide ou lesbienne.
    José Artur
  • Les gens myopes d’un oeil, presbytes de l’autre, et qui louchent par surcroît, sont impardonnables de ne pas voir ce qui se passe autour d’eux.
    Pierre Dac — Pensées
  • Si tu es muet comme une taupe et myope comme une carpe, dis-toi que ça aurait pu être pire.
    Anonyme
  • L'amour est la rencontre de deux myopes que le temps rendra presbytes.
    Robert Sabatier — Le Livre de la déraison souriante
  • Beaucoup de personnes pensent être myopes alors que en réalité, les choses ne sont pas nettes !
    Alexis Alexakis — Aller-retour
  • On croit devenir myope, on est déjà aveugle.
    Liam O'Cusegan — Les Pensées d'un homard
  • Pour éviter ce cercle vicieux, Thomas J. Wolfensberger recommande que les enfants passent au moins une heure par jour à l’extérieur – une mesure de bon sens, rendue obligatoire dans les écoles coréennes depuis quelques années. Cet effort ne vise pas seulement à éviter que les enfants, et les adultes qu’ils deviendront, portent des lunettes. Cela pourrait surtout leur permettre d’échapper à des maladies plus graves: «Les myopes ont des prédispositions accrues à des pathologies comme la cataracte, le glaucome, un décollement de la rétine, ou des maladies de la macula», indique Gabriele Thumann.
    Le Temps — Bientôt, tous myopes? - Le Temps
  • Notre époque obsédée par l'instantanéite est myope. Elle croit avoir tout inventé et être l'aboutissement de tout et elle regarde le passé d'un oeil au mieux condescendant.
    Jean Dion — Le Devoir - 10 Décembre 2000
  • Être myope ce n’est pas uniquement porter des lunettes, la myopie pouvant aussi exposer à des complications comme une cataracte, un glaucome, un décollement de la rétine. Les myopies sévères peuvent entrainer également un risque de maculopathie myopique, qui est un peu l’équivalent de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) chez les seniors.
    Actualités Santé — Pourquoi sommes-nous si nombreux à être myopes ? - Actualités Santé
  • Ma mémoire est fantasque - et parfois il m'arrive de parler très fort à l'oreille d'un myope.
    Sacha Guitry — Toutes réflexions faites
Voir toutes les citations du mot « myope » →

Traductions du mot « myope »

Langue Traduction
Anglais myopic
Espagnol miope
Italien miope
Allemand kurzsichtig
Chinois 近视
Arabe قصر النظر
Portugais míope
Russe близорукий
Japonais 近視の
Basque myopic
Corse miopico
Source : Google Translate API

Antonymes de « myope »

Combien de points fait le mot myope au Scrabble ?

Nombre de points du mot myope au scrabble : 12 points

Myope

Retour au sommaire ➦