Muter : définition de muter


Muter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MUTER1, verbe trans.

ŒNOLOGIE Soumettre (un moût) à l'action d'un agent qui arrête la fermentation alcoolique. Muter un moût de raisin, du cidre. On mute les moûts en les additionnant d'alcool ou d'anhydride sulfureux (Lar. Lang. fr.).
REM.
Muté, -ée, adj. et subst. masc.(Jus, vin) qui a subi l'opération du mutage (v. ce mot infra dér.). Au moment de l'utilisation des moûts ou des jus mutés, on doit éliminer − au moyen d'un barbotage d'air activé par un léger chauffage − le gaz sulfureux: c'est l'opération du désulfitage (Brunerie,Industr. alim.,1949, p.98).Les vins mutés sont souvent utilisés pour les apéritifs et le coupage de vins manquant de corps et de douceur (A. Lichine, Encyclop. des vins et des alcools,Paris, R. Laffont, 1980, p.546).
Prononc.: [myte], (il) mute [myt]. Étymol. et Hist. 1765 vin muté (Encyclop. t.10, p.910); 1799 muter les vins (Chaptal in Ann. de Chimie, XXXVI, 139 ds Fonds Barbier); 1800 id. (F. Rozier, Cours complet d'agric. théorique, pratique, écon. et de méd. rurale et vétér., Paris, t.10, p.349); 1812 muetter le vin (Mozin-Biber t.2). Dér. de muet* qualifiant un vin fait avec du moût dont on a empêché la fermentation (1761, Lacombe de Prezel, Dict. du citoyen, t.2, p.385, s.v. vin); dés. -er.
DÉR.
Mutage, subst. masc.,,Opération qui consiste à entraver la fermentation du moût, soit par addition d'alcool, soit par addition d'anhydride sulfureux`` (Agric. 1977). L'anhydride sulfureux, obtenu par combustion du soufre, permet de conserver facilement les fruits sucrés et les jus de fruits. C'est le mutage utilisé en vinification (Brunerie,Industr. alim.,1949, p.98). [myta:ʒ]. 1reattest. 1832 (Raymond); de muter1, suff. -age*.

MUTER2, verbe

I. − Emploi trans.
A. − Qqn mute qqc.
1. Changer, transformer. Jusqu'à la fin de ses jours cette citation est restée ainsi, variée, non seulement fausse, mais maquillée, mutée, jusque dans les éditions les plus définitives (Péguy,V.-M., comte Hugo,1910, p.715).Or, ce qu'il y a à «muter» est énorme, et cette vaste marge entre passé et présent, c'est là précisément notre domaine, notre champ de fouille et d'action (L. Febvre, Combats pour hist.,Entre Benda et Seignobos, 1933, p.84).On se rappelle que le peyotl mexicain mute et transforme les sensations auditives en sensations colorées (L. Daudet, Universaux,1935, p.269).
2. Vieilli, seulement au part. passé en emploi adj. Qui a changé de propriétaire. Domaine muté. ,,Dépense des mutations cadastrales; par suite de l'accroissement du nombre des parcelles mutées, le crédit inscrit au budget de 1874 se trouve insuffisant pour le payement intégral des frais de mutations cadastrales`` (Lettre commune lith. des contrib. directes, de janvier 1874 ds Littré Suppl.1877).
B. − Qqn mute qqn.Changer d'affectation, de poste (avec ou sans changement de lieu, de résidence). Muter d'office; muter un employé, un fonctionnaire. Et dire que cette pauvre Josette est à Cambronne! Vous ne connaîtriez pas par hasard quelqu'un qui pourrait la faire muter? (Cendrars,Bourlinguer,1948, p.388).Au cours de la Seconde Guerre mondiale, un brave tirailleur sénégalais demanda à son capitaine de le muter sur un autre front (Jeux et sports,1967, p.782):
1. L'agent muté retrouve normalement une place dans le service public (avec parfois, en compensation, l'octroi d'une position matériellement plus favorable). Meynaud,Groupes pression Fr.,1958, p.153.
II. − Emploi intrans., BIOL. Être le siège d'une mutation (v. ce mot B). Il semble (...) que, dans les tissus en pleine activité, les gènes soient plus enclins à muter que dans les tissus en état de vie ralentie (Cuénot, J. Rostand,Introd. génét.,1936, p.60):
2. ... les nouvelles variétés fruitières sont obtenues: soit par mutations naturelles: dans ce cas, l'apparition de caractères nouveaux est limitée car, fréquemment, un seul caractère de la variété originelle mute (par exemple: la couleur de l'épiderme du fruit). Boulay,Arboric. et prod. fruit.,1961, p.45.
Prononc.: [myte], (il) mute [myt]. Étymol. et Hist. 1. 1481 «vendre» (Journal de Jehan Aubrion, éd. L. Larchey, Metz, 1857, p.118); 1498 «changer» (O. de St-Gelais, Livre des vices et des vertus, d'apr. H. J. Molinier, O. de St Gelais, 180 ds Fonds Barbier), attest. isolées; 1874 parcelles mutées «(parcelles) qui ont subi un changement de propriétaire» (Lettre commune lith. des contrib. directes, loc. cit.); 1910 mutée «changée, altérée» (Péguy, loc. cit.); 2. 1921 «soumettre à un changement d'affectation (le titulaire d'une fonction, d'un emploi)» (Genevoix, Boue, p.205); 3. 1909 biol. (De Vries, Espèces et variétés, trad. fr. de L. Blarinhem, Paris, Alcan, p.297 ds Quem. DDL t.25). Empr. au lat. mutare «changer, modifier, échanger (v. muer)», d'apr. les sens mod. de mutation* pour 2 et 3. Fréq. abs. littér.: 12.

Muter : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

muter \my.te\ transitif et intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Changer de forme, voire évoluer.
    • La résurrection définit que l’homme mute vers un être supérieur.
  2. (Biologie) Sur un organisme, se perçoit comme une modification génétique ponctuelle ou plus importante qui soit silencieuse ou avec un changement physiologique.
    • La bactérie a muté et elle est maintenant résistante à la pénicilline.
  3. (Par extension) Changer d’endroit, d’emploi ou de lieu de travail.
    • Mon Sarko était blême comme un HLM. Il a hésité un quart de seconde entre muter son flic à Romorantin et le foutre à la baille avec les appareils photos des deux paparazzi ou arrêter la marave. — (Jean-Michel Thénard & ‎Didier Hassoux, Comment j’ai sauvé le Président: Farces et attrapes de la Sarkozie, éd. Calmann-Lévy, 2012, chap. 6)
    • Si la médecin était toujours restée en Bretagne, Léanne avait d'abord déménagé avec ses parents, quand son père avait été muté au centre de transmission de la Marine nationale à Rosnay, dans le Berry. — (Pierre Pouchairet, Haines, Éditions du Palémon, 2018, chap. 3)

Verbe 2

muter \my.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Œnologie) Ajouter à un moût un agent qui stoppe la fermentation alcoolique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Muter : définition du Littré (1872-1877)

MUTER (mu-té) v. a.
  • Pratiquer l'opération du mutage. Le moût que l'on mute, c'est-à-dire que l'on imprègne de gaz sulfureux ou de sulfite de chaux, n'est plus susceptible de fermenter, Thenard, Traité de chimie, t. III, p. 418, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « muter »

Étymologie de muter - Littré

Mut (voy. MUE 2), du lat. mutus : rendre muet, inerte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de muter - Wiktionnaire

(Verbe1) Dérivé savant du latin mutare qui a donné muer.
(Verbe2) Du latin mutus (« muet »), car le vin ne "s'exprime" plus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « muter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
muter myte play_arrow

Conjugaison du verbe « muter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe muter

Citations contenant le mot « muter »

  • Parmi les nombreuses questions sans réponse, citons : le marché de l’emploi et le nombre de chômeurs, le comportement des épargnants (très nombreux ) ; vont-ils utiliser cette épargne ou bien la conserver en prévision d’un futur incertain ? Les banques, très sollicitées pour les entreprises, auront-elles un regard bienveillant et volontaire sur les demandes de crédit des particuliers ? Comment rebondir dans un marché de vendeurs qui va sans doute muter vers un marché d’acquéreurs ? Quand pouvons-nous espérer un retour à une activité «normale»  ? Journal de l'Agence, "Quel monde d'après pour la profession ? " , Bernard Cadeau past-président d’Orpi - Journal de l'Agence
  • Avec sa multitude de services, Microsoft doit assurément éclaircir son offre et la simplifier. Le Xbox Live Gold tel qu’on le connait n’a plus vraiment de raison d’être et devrait muter pour devenir gratuit pour tout le monde. Il devrait être une passerelle pour le jeu en ligne, mais également pour le Xbox Game Pass et xCloud, les deux services qui dessineront l’avenir de Xbox et qui permettront à la marque de toucher les 2 milliards de joueurs qu’elle convoite. Xboxygen, L’abonnement Xbox Live Gold voué à disparaître ? Microsoft ne vend plus de 12 mois | Xbox One - Xboxygen
  • Nous devons relire ensemble ce 17e objectif mondial de développement durable que les États ont voté à l’unanimité (comme les 16 autres) en septembre 2015. La solution est dans la vision transversale, dans la capacité à créer de nouvelles alliances territoriales. Évidemment, les raisons de se désespérer sont nombreuses quand on écoute certains responsables politiques, ne serait-ce que le Président du pays le plus puissant du monde. Mais ce n’est pas en brassant et en injectant des milliers de milliards à l’échelle internationale pour colmater les brèches de nos économies que nous éviterons le naufrage. C’est en agissant au plus proche de la vie de chacun d’entre nous, dans le territoire où il peut se sentir concerné et en capacité de participer à l’action. La gouvernance financière doit maintenant muter en une nouvelle démocratie contributive locale, avec des moyens suffisants. C’est par la somme d’actions ambitieuses très concrètes et de proximité avec une participation riche que le social et l’écologie peuvent se rencontrer et offrir durablement des conditions de vie et de santé agréables, qui permettent une vie sociale et culturelle riche. N’est-ce pas un nouvel humanisme ? Ou plus simplement une nouvelle vision de la qualité de vie partagée et inclusive. , Tribune de Christophe Madrolle : " La gouvernance financière doit maintenant (...) - DestiMed
  • Beaucoup a été fait, mais on a toujours une guerre de retard. Internet est un déversoir de haine sans limite, qui frappe d'abord les plus jeunes. Il faut un dispositif législatif. Regardez l'Allemagne : elle a fait le ménage en sanctionnant lourdement les hébergeurs. L'antisémitisme est un virus, il mute. La façon de lutter contre cette haine doit muter aussi. leparisien.fr, «L’antisémitisme est un virus qui mute», déplore le grand rabbin de France - Le Parisien
  • La première bonne nouvelle, et elles se font rares, nous vient d'une publication parue le 25 mars dernier. Ce sont deux équipes de chercheurs qui se sont attelées à décoder le génome du coronavirus Sars Cov-2 prélevé chez des malades italiens, et qui l'ont comparé au génome du virus qui circulait à Wuhan, en Chine, deux mois auparavant. Les chercheurs italiens spécialisés en maladies infectieuses ont conclu que ce virus à ARN mutait très peu, avec seulement cinq nouvelles variantes. C'est une excellente nouvelle dans la perspective de l'élaboration d'un vaccin qui pourrait être assez stable dans les années à venir, donc très efficace contre la diffusion du virus. Cette faible mutation, si elle se confirmait dans le temps, pourrait aussi prémunir de tomber malade plusieurs fois du coronavirus contrairement à la grippe saisonnière. En effet, après avoir été en contact avec le virus, l'organisme développe des anticorps – c'est le principe de la vaccination – qui sont des molécules de notre système immunitaire, dont le rôle est de faire barrière aux virus. Dès lors, tous ceux qui auront été en contact avec le Covid-19, y compris la majorité d'entre nous qui n'ont pas développé de symptômes aigus, seront immunisés contre ce dernier. Si par malheur le virus venait à muter, à l'instar de celui de la grippe saisonnière, la stratégie de vaccination, et les perspectives de voir le plus grand nombre d'entre nous être immunisés dans les mois qui viennent, serait caduque. Le Point, Demorand – Peut-on attraper le coronavirus deux fois ? - Le Point
  • «Entre la Chine et l’Italie il y a eu de l’ordre de cinq ou dix changements sur 30'000 positions. Ce sont en plus des modifications mineures, qui ne changent pas grand-chose aux protéines concernées. Par rapport à d’autres virus il a été d’une constance remarquable, alors qu’en se propageant à travers 1,2 million de personnes, il avait tout le loisir de muter, Le nouveau coronavirus risque-t-il d’échapper à un futur vaccin? - Heidi.news
  • Le nouveau coronavirus, qui a fait neuf morts et contaminé officiellement 440 personnes en Chine, pourrait muter et se propager plus facilement, ont averti, ce matin, les autorités à Pékin, exacerbant une inquiétude mondiale déjà renforcée par le signalement d'un premier cas aux Etats-Unis. France Culture, Nouveau coronavirus : la Chine craint une mutation et une propagation plus facile
  • La fibre, c'est l'avenir mais nul ne peut prédire aujourd'hui le temps qu'il faudra aux abonnés pour muter à leur tour. Côté équipements en revanche, les raccordements vont bon train : «Entre fin 2018 et ce que l'on prévoit fin 2019, nous aurons plus de 35 % de foyers raccordables en Aveyron…, reprend Jean-Christophe Arguillère. C'est un objectif ambitieux et donc difficile. Mais c'est l'objectif national. Orange est le seul opérateur à dépenserautant pour équiper les habitants… Faut-il que ces derniers franchissent le pas : sur la zone de Rodez, on n'a que 20 à 25 % des lignes construites qui sont occupées. On a donc besoin de dynamiser le marché» ladepeche.fr, Comment muter de l'âge du cuivre à celui de la fibre optique… - ladepeche.fr
  • Le virus qui provoque le covid-19, le SARS-CoV-2, fait partie de la famille des coronavirus. Ce sont des virus à ARN qui sont «enveloppés» (entourés d’une membrane). La protéine qui permet au SARS-CoV-2 de se copier n’est pas plus efficace que les autres: elle commet des erreurs. Donc oui le SARS-CoV-2 peut muter. Et c’est actuellement le cas: on connaît déjà deux souches différentes de ce virus (au moment d’écrire ces lignes) et d’autres devraient apparaître. Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, Pourquoi les virus mutent-ils? - LeJDE.be
  • Les autorités chinoises ont répété que le virus pourrait muter, et se propager plus facilement. Pour certains, ce n'est pourtant pas une fatalité, ce virus ayant un très faible niveau de mutation. euronews, La capacité de mutation du coronavirus 2019-nCoV en question | Euronews
  • Le virus n’aime pas la chaleur, et circule mieux en milieu confiné. Or l’été, il fait chaud, et nous vivons dehors. Mais il peut circuler malgré tout, comme le montre le rebond observé actuellement dans quelques régions françaises ou en Espagne. On voit d’ailleurs apparaître des clusters à l’occasion de regroupements ou d’événements familiaux. C’est sans doute associé aussi à un relâchement des gestes barrières. Le virus continue de muter, mais nous n’avons pas d’argument pour dire que la circulation plus active du virus dans certaines régions du monde soit liée à ces mutations. Le Telegramme, Covid-19 : « Sans dépistage efficace, l’épidémie peut s’emballer » - France - Le Télégramme
  • C'est l'une des dernières informations que l'on pouvait lire ces dernières heures. Des scientifiques chinois ont révélé avoir trouvé la trace de 33 variantes du nouveau coronavirus parmi les premiers malades infectés en Chine. Et ce sont certaines de ces souches mutantes - plus agressives que l'original - qui circuleraient actuellement en Europe, comme le suggèrent les auteurs de cette étude. Un travail qui tendrait à montrer que le Covid-19 a la capacité de muter plus facilement qu'on ne le pensait. Mais il faut rester prudent... "Bien sûr que les virus mutent !, tempère François Renaud, chercheur au CNRS cité par 20 Minutes. Cette étude est trop caricaturale et ne démontre pas que le virus est plus virulent. Il y a de multiples combinaisons possibles." LaProvence.com, Santé | Coronavirus, ce que l'on sait (1/6) : des origines et une capacité à muter discutées | La Provence
  • L'absence de gravité peut-elle faire muter ou altérer génétiquement des plantes? C'est ce que va tenter de déterminer Front Range Biosciences, une société américaine de biotechnologie agricole élevant des variétés de chanvre et de café. Slate.fr, Le chanvre et le café peuvent-ils muter dans l'espace? | Slate.fr
  • La convention collective des banques en la matière est claire, quand quelqu’un s’engage dans le syndicalisme, on ne peut en aucun cas le déplacé, l’article 8 de la convention le stipule ainsi. La direction de la banque concernée en tentant de se donner une échappatoire est allée jusqu’à dire que cet article ne fait référence qu’aux délégués. En confrontation avec l’article L 263 du code du travail, qui stipule « toute protection d’un délégué du personnel s’élargie aux délégués syndicaux ». Plus loin dans les contestations, la Direction a voulu gagner la bataille avec la notion d’établissement, qui cette fois- ci a été contrée par l’article L3 du code du travail qui démontre que l’établissement peut être constitué d’une seule personne, à la lumière de cet article, on ne peut muter une personne sans son consentement. , Banques, assurances : En grève de 72 h à compter de ce mercredi - Bamada.net
  • Ça peut muter, ça peut changer, pense le chef de l’État. La déroute annoncée de La République en marche aux municipales et les états d’âmes de la majorité suite au 49.3 sur la réforme des retraites, ce n’est pas son affaire. Comme il a pu le dire, Emmanuel Macron laisse désormais ces dossiers à Édouard Philippe.  Europe 1, Coronavirus : Emmanuel Macron fait muter sa stratégie présidentielle
  • Selon M. Lan, le nouveau coronavirus a tendance à muter plus lentement que les autres virus à acide ribonucléique, il faudra donc plus de temps pour que ces petits changements cumulatifs modifient sa fonction. , Selon les scientifiques, le virus mute, mais cela n'affectera pas le développement des médicaments et des vaccins
  • Selon le « South China Morning Post », les tout premiers cas d'infection sont apparus plus tôt qu'on ne le pensait. Et remonteraient à la mi-novembre. Plusieurs études montrent par ailleurs que la décision de confiner plusieurs millions de personnes a peut-être conduit le Covid-19 à muter rapidement et à devenir plus virulent. Les Echos, Coronavirus : la traque du « patient zéro » se resserre mais la capacité de mutation du Covid-19 inquiète | Les Echos
  • L’inquiétude des autorités est liée à une caractéristique connue de ces virus : leur capacité à muter, en cours d’épidémie, en un nouveau virus hyper contagieux et/ou hyper létal. Contrepoints, Coronavirus : une mutation du virus peut inquiéter | Contrepoints
  • Des médecins chinois suggèrent que le coronavirus est en train de muter, après avoir constaté qu'il se manifestait différemment chez les nouveaux cas observés au nord-est du pays. CNEWS, La nouvelle vague de coronavirus en Chine liée à une mutation ? | CNEWS
  • Avec les évolutions sociétales, l’interdépendance économique, la possibilité de muter les organismes biologiques, la dissémination internationale rapide des agents pathogènes infectieux est devenue plus importante, l’humanité ne cesse de faire face à l’apparition de nouvelles pandémies. Ces dernières (la variole, la peste de Marseille, le choléra, la grippe espagnole, le covid-19, etc..) restent un défi récurrent depuis des siècles et les risques qu’elles représentent affligent à la fois le capital humain, la croissance économique et la relation diplomatiques des nations. Plusieurs facteurs comme : le profil épidémiologique, le potentiel épidémique et l’apparition de nouveaux agents pathogènes rendent parfois difficile la gestion d’une pandémie. Malgré les outils disposés et tous les efforts déployés par certains pays en matière de recherche dans le but d’atténuer le pire, la solution n’est jamais immédiate. Le système sanitaire Dans le temps, la propagation d’une épidémie d’un pays à un autre, d’une région à une autre et même entre les continents était inéluctable, car aucun organisme international pouvant régulariser ces genres de crises n’était de mise. Il fallait attendre l’existence de l’OMS le 7 avril 1948 comme l’unique institution depuis lors. En quoi le retard du système d’alerte et d’intervention entre les pays et l’OMS et l’incapacité du système sanitaire provoquent de manière significative le décès massif enregistré à chaque pandémie ? 1951 marque l’année ou l’OMS a fait paraitre sa première série de dispositions réglementaires juridiquement contraignantes dans l’objectif d’assurer non seulement une sécurité maximale à la propagation internationale des maladies, mais également à réduire les répercussions des urgences de santé publique. Ce qui fait qu’elle est la seule instance concernée ayant la permission de faire le lien avec les pays afin d’enrayer la propagation d’une pathologie au-delà des frontières. D’où la responsabilité des nations d’aviser l’OMS pour qu’on prenne à temps les mesures de sécurité. Lorsque ces dernières (mesures de sécurité) ne sont pas prises au moment opportun le système sanitaire des pays touchés risque de submerger par rapport au nombre de gens infectés. Mis à part le retard du système d’alerte, l’apport biomédical inadéquat, le manque d’infrastructure sanitaire, d’outils médicaux et la faiblesse du personnel soignant sont autant de paramètres qui montrent l’incapacité du système sanitaire à répondre aux exigences que posent les pandémies. C’est ce qui fait que dans les premiers moments les pays touchés ne disposent pas d’au moins une médication garantie pouvant soulager les individus testés positifs et qui n’ont pas eu la chance d’intégrer une salle de réanimation. Tout ceci nous permet d’observer chaque jour à une augmentation du taux de mortalité. Prenons l’exemple de ce qui s’est passé récemment avec le SRAS (première maladie grave et hautement transmissible du 21e siècle) en novembre 2002 et ce qu’on est en train de vivre depuis décembre 2019 jusqu'à maintenant avec le COVID-19. Le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) est apparu à la mi-novembre 2002 dans la province de Guangdong en Chine alors que ce n’est jusqu’au 11 février soit quasiment 3 mois que l’OMS avait reçu une notification de la part des autorités chinoises. La même situation se répète avec le COVID-19, l’OMS a été alertée par la Chine le 31 décembre 2019 alors qu’il faut remonter jusqu’au 8 décembre pour détecter le premier cas dans la ville de Wuhan située dans la province d’Hubei. Pendant cet intervalle de temps (date où le premier cas a été détecté et celle où l’OMS a été alertée) la quantité de gens infectés augmente progressivement et le pire on commence à enregistrer des pertes conséquentes en vie humaine. Tenant compte de ces deux exemples, qu’est-ce qui allait se passer si les informations étaient diffusées à temps entre le premier pays touché et les pays non encore affectés ? On allait prendre des mesures drastiques pour ne pas faire connaissance avec des crises sanitaires de cette envergure, car en matière d’alerte chaque minute compte. Lorsque la notification est prompte et transparente, il est moins fastidieux d’endiguer une épidémie depuis l’épicentre. Le système économique La lutte contre une pandémie impose une augmentation exponentielle et imprévisible des dépenses courantes, que ce soit dans le renforcement des infrastructures sanitaires, dans l’acquisition des matériels médicaux, dans les travaux de recherche et dans l’assistance publique. Tout ceci ne fait que surcharger la capacité budgétaire des gouvernements. Selon les estimations récentes de Victoria Fan, le coût prévisionnel d’une pandémie de grippe serait de l’ordre de 500 milliards de dollars (soit 0,6% du revenu mondial) en incluant à la fois le manque à gagner et le coût à la hausse de la mortalité. Il est vrai que dans les premiers moments le premier secteur touché est le secteur sanitaire, mais compte tenu de la quantité d’argent injecter pour dynamiser ce secteur dans le but de faire face aux pandémies, on finit par constater que le plus souvent le secteur économique est lui aussi sévèrement touché. De plus, l’interdiction à la circulation aura des conséquences graves sur le secteur touristique, car tous les types de transports sont dysfonctionnels, ce qui fait que les chaines d’hôtel et les sites touristiques ne sont plus fréquentés. Le ralentissement considérable des activités économiques impacte négativement la production la productivité et l’exportation, car les producteurs sont en difficultés d’écouler leurs produits par le fait qu’il y a restriction à la circulation des biens au-delà des frontières, ça hiberne les investissements étrangers à tel point qu’on est obligé de stopper les projets qui étaient déjà en phase d’exécution et ceux qui allaient être démarrés. L’impact est beaucoup plus criant pour les pays rémanents et régressant (tiers monde et quart monde) où le montant réel des transferts d’argent venant de l’extérieur représentent plus de 50% du roulement économique, pour ceux qui dépendent de l’importation et enfin pour les pays qui n’ont pas une économie diversifiée. Ces genres de crise ne font qu’augmenter le taux de chômage, limiter les possibilités d’emploi et d’exercer des effets dévastateurs sur la production intérieure brute (PIB) des nations. Le système diplomatique Depuis l’antiquité, les conflits et les alliances entre les nations s’asseyaient sur les idéologies politiques et les enjeux économiques, selon Samuel Huntington, depuis la guerre froide, en plus des enjeux susmentionnés, les états coopéraient aussi en fonction des affinités culturelles communes. Mises à part les idéologies politiques, les enjeux économiques et les affinités culturelles communes, l’aspect diplomatique est devenu un élément prépondérant entre les grandes nations. À chaque épisode sanitaire mondial, il y a toujours une hostilité qui se développe entre les états dominants. Qu’est-ce qui pourrait expliquer cette hostilité ? • Chacun d’eux veut avoir le contrôle de la situation pour prouver leurs sympathies aux autres nations plus précisément les pays pauvres. • Chacun veut trouver la solution idéale afin de montrer leur suprématie par rapport aux autres concurrents de taille. • Les grandes nations aiment toujours profiter de ces genres de crise dans le but de dominer certaines aires géographiques en fonction de leurs intérêts (diplomatique, politique, économique, culturel et militaire). • Et enfin cette hostilité est toujours déclenchée par les enjeux économiques par le fait que les pandémies chambardent toujours le PIB des nations sur une année et même plus. C’est ce qui fait que le pays considéré comme épicentre est toujours mal vu. Comment contourner les épisodes sanitaires de grande envergure ? Il est extrêmement difficile, voir impossible d’augurer l’agent pathogène qui sera responsable de la prochaine pandémie, son foyer d’émanation et la gravité de ses conséquences. Mais le plus important est de prendre des mesures strictes pour limiter les dégâts comme : • Avoir un système d’alerte dynamique et créer un climat de confiance entre les pays et l’OMS afin que les informations nécessaires soient diffusées à temps et éviter les fausses rumeurs. • Mettre sur pied une coopération internationale pour financer les programmes de recherche dans l’objectif de promouvoir des traitements biomédicaux et faciliter des essais cliniques rapides. • Trouver un accord commun entre les nations qui n’a rien à voir avec les enjeux diplomatiques, politiques et économiques, mais qui contribue à la sauvegarde du bien-être collectif dans les millénaires à venir. • Limiter les facteurs d’accélération pour éviter une vitesse de propagation importante. • Mettre en place des outils de suivi afin de suivre l’évolution de la mortalité et de la morbidité associées à ces genres d’épidémies. En outre, la réponse à une pandémie doit être marquée d’abord par une approche multiscalaire c'est-à-dire par des décisions politiques collectives au niveau local, national, régional et mondial, par des investissements financiers importants dans le système sanitaire et par une meilleure capacité d’anticipation. Comme a dit Massimo Cacciari, philosophe italien dans un passage :<< l’imprévu ne submerge qu’une politique qui n’est pas capable d’analyser et de prévoir. Une politique qui court après l’urgence ne peut pas être à la hauteur>>. Naldy Hans Steev Celestin, Agronome Références bibliographiques Bloom, D. E., Cadarette, Daniel & Sevilla JP. (2018). Les maladies infectieuses, nouvelles ou résurgentes, peuvent avoir de profondes répercussions économiques. Bohoslavsky.JP. (2020). Covid-19 : appel urgent pour une action fondée sur les droits de l’homme en réponse à la récession économique. Banque mondiale. (2014). the economic impact of the Ebola epidemic: short and medium term estimate for West Africa. Chan.M, Heymann.D, Prentice.Thomson et Reinders.L.T.( 2007). La sécurité sanitaire mondiale au XXIe siècle. De Tricorno.A. (2016). Vers un nouvel ordre économique mondial, p.152-153. Grünewald.F et Maury.H. (2020). Épidémies, pandémies et enjeux humanitaires : Leçons tirées de quelques crises sanitaires. Nexon.E et Bondaz.A.( 2020). Covid-19, un état de guerre sanitaire en Chine et une menace internationale. Rollet, V. (2006). Nouveau concept de sécurité et gestion des épidémies en Chine. Politique et Sociétés, 25 (2-3), 69–103. https://doi.org/10.7202/015929ar Samuel P. Huntington. (1996)The Clash of Civilizations Les économies africaines menacées par la crise du Covid-19. https://news.un.org/fr/story/2020 Perspectives économiques de l’OCDE, rapport intermédiaire. www.oecd.org/perspectives-economiques/2020 Stratégie de la France en santé mondiale. www.diplomatie.gouv.fr lenational.org/, Pourquoi chaque pandémie suscite toujours une remise en question du système sanitaire, économique et diplomatique mondial?
  • Ce qui est certain, c'est que plus le virus circule, plus il a de chances de muter en passant d'un individu à l'autre. D'où les efforts pour contenir au maximum l'extension de l'épidémie. Futura, SARS-CoV-2 : des mutations ont-elles augmenté sa virulence ?
  • VIDÉO - Les coronavirus ont plus tendance que les autres virus à muter, mais cela ne veut pas dire qu'ils deviennent plus dangereux. Dans l'immense majorité des cas, ces mutations n'ont aucune conséquence. Le Figaro.fr, Comment mutent les coronavirus
  • Les coronavirus sont une famille de virus qui peuvent muter et évoluer rapidement. Cela a été le cas pour le Sras en 2003. C'est à cause d'une mutation qu'il est devenu dangereux pour l'homme. Il est passé de la chauve-souris à la civette palmiste à masque avant de passer à l'être humain. Franceinfo, Et si le coronavirus 2019-nCoV mutait dans une forme plus pathogène ?
  • Concernant les recherches sur le vaccin, François Renaud rappelle que « les chercheurs ne sont pas des idiots. Ils vont sélectionner les portions du virus qui ne peuvent pas muter. Les parties conservées, dites sensibles, du virus. Ils cherchent la façon de les bloquer avant qu’elles n’entrent dans la cellule. » Et de conclure : « Ce que veut le virus, ce n’est pas être le plus virulent possible, ni à tuer son hôte, c’est pouvoir se transmettre. Si l’on repense à la myxomatose, le virus spécifique au lapin, on se souvient que la souche initiale, très virulente, a été remplacée contre toute attente par une souche peu virulente. » En espérant que le Covid-19 suive son exemple. , Coronavirus : La capacité de mutation du Covid-19 a-t-elle été sous-estimée, comme le suggère une étude chinoise ?
  • Les projets immobiliers dont le permis de construire n’a pas encore été délivré peuvent évoluer. Dans les autres cas, quand le permis est purgé de tout recours, il n’y a pas de changements notables. Le changement, il faut le chercher ailleurs, dans la possibilité de transformer et de muter des locaux existants face aux aléas. Dans l’histoire de l’urbanisme, nous ne sommes pas les premiers à devoir montrer notre capacité d’adaptation. L’immobilier haussmannien du 19e siècle en est un bon exemple. ImmoMatin, toute l'actualité de l'immobilier sur Internet, Comment le marché de l'immobilier s'est retourné avec une forte croissance
  • https://www.capital.fr/votre-carriere/mon-employeur-a-t-il-le-droit-de-me-muter-et-de-diminuer-mon-salaire-1361992 Capital.fr, Mon employeur a-t-il le droit de me muter et de diminuer mon salaire ? - Capital.fr
  • Les autorités chinoises ont averti mercredi que le nouveau coronavirus apparu dans le pays "pourrait muter", un mode de fonctionnement normal pour cette famille de virus, mais à surveiller de près car il pourrait augmenter son potentiel de contagion. Sciences et Avenir, Les mutations, un mode d'adaptation normal des virus - Sciences et Avenir
  • on va muter...... AgoraVox, La 5G inquiète. Combien va-t-elle coûter et présente-t-elle un réel danger ? - AgoraVox le média citoyen
  • L’Organisation Mondiale de la Santé a donné une conférence mercredi affirmant que contrairement à certaines craintes, le covid-19 n’est pas en train de muter en une version plus dangereuse. , D’après l’OMS, le covid-19 ne mute pas en un virus plus dangereux
  • "Le risque majeur dans la lutte contre un virus c’est que le vaccin ou le traitement ne soit plus efficace lorsque le virus a muté Si nous concentrons nos efforts sur les parties du virus qui sont les moins susceptibles de muter, nous aurons de meilleures chances de développer des médicaments efficaces sur le long terme", ajoute le Professeur Balloux. lindependant.fr, Le coronavirus Sars-CoV-2 a déjà muté près de 200 fois selon une étude franco-britannique - lindependant.fr
  • Le nouveau coronavirus a déjà causé la mort de neuf personnes, en Chine. L'OMS se réunit aujourd'hui, afin d'envisager ou non « l'urgence de santé publique de portée internationale ». Le virus, dont la transmission inter-humains est confirmée et dont la virulence n'est pas encore établie, pourrait muter et se propager plus vite. Toutefois, dans les pays développés, le potentiel de transmission « devrait être faible » à condition de mettre en place des procédures de contrôle strictes. Futura, Le virus en Chine menace de muter et de se propager
  • Cette saine émulation scientifique soulève cependant plusieurs questions. Le problème ne tient pas aux féroces rivalités géopolitiques qui l’accompagnent (soit dit sans cynisme, on les attendait). Non : une fois mis au point, le futur vaccin sera-t-il accessible à tous, partout sur la planète, au même moment ? (Plusieurs pays riches assurent déjà leurs arrières en passant précommande de millions de doses auprès des labos les plus avancés). Sera-t-il sûr ? (L’attente est telle, qu’il peut être tentant d’« assouplir » les règles de mise sur le marché…). Sera-t-il efficace dans tous les cas, et sous toutes les latitudes ? (Comme tout virus, le Covid-19 est susceptible de muter ; quant aux réponses immunitaires, elles varient d’une population à l’autre). Autant de questions épineuses, dont les réponses, quand elles existent, donnent l’impression de marcher sur des sables mouvants. Seule boussole disponible, en cette période incertaine : la vieille devise d’Hippocrate, Primum non nocere (« D’abord ne pas nuire »). , Santé | Questions pour un vaccin
  • L'annonce, ces derniers temps, de plusieurs décès parmi des personnes plus jeunes frappe les esprits. Doit-elle inquiéter? Faut-il en déduire que le virus serait en train de muter ? Qu'il deviendrait, en quelque sorte, plus virulent alors qu'en début d'épidémie, on parlait davantage d'une "simple grippe" ? LaLibre.be, L'augmentation du nombre de cas graves et de décès chez les jeunes signifie-t-elle que le virus est en train de muter ? - La Libre
  • Des chercheurs ont estimé que le coronavirus était constamment en train de muter, sans pour autant devenir plus dangereux. , RTL 5minutes - Covid-19: Le virus ne cesse de muter... Mais pas forcément en pire
  • Lors d’une conférence de presse à Pékin, le vice-ministre de la commission nationale de la Santé, Li Bin, a indiqué que le virus, qui se transmet par les voies respiratoires, « pourrait muter et se propager plus facilement ». Alors que des centaines de millions de personnes s’apprêtent à voyager à l’occasion du Nouvel an chinois, et qu’un premier cas de ce coronavirus a été détecté aux Etats-Unis, faut-il s’inquiéter ? « Les coronavirus sont une famille de virus dont on sait qu’ils peuvent muter et évoluer rapidement, comme cela a été le cas pour le SRAS, explique Sylvie Behillil, responsable adjointe du Centre National de référence des virus des infections respiratoires (CNR) – dont la grippe – à l'Institut Pasteur. C’est par la nature même de ce nouveau coronavirus que l’on émet l’hypothèse de possibles mutations. Mais pour l’heure, nous n’en avons aucune preuve ». , Le coronavirus serait capable de muter, faut-il s’en inquiéter ?
  • Le Covid-19 va donc très certai­ne­ment muter, mais il est diffi­cile de dire s’il sera plus agres­sif. Car le Covid-19 est encore diffi­cile à lire. « Par rapport à d’autres virus, vous prenez 100 personnes, vous les expo­sez aux mêmes patho­gènes, vous allez avoir des réponses qui sont diffé­rentes. Cela fait partie de la varia­bi­lité inter­in­di­vi­duelle. C’est tout à fait normal », pour­suit Marius Gilbert. C’est ce qui explique que certaines personnes soient asymp­to­ma­tiques alors que d’autres vont déve­lop­per des compli­ca­tions plus sévères. Parmi les malades, on estime que 80 % auront des symp­tômes bénins, 15 % une forme sévère type pneu­mo­nie et 5 % une forme critique. Ulyces, Le coronavirus peut-il muter ?
  • Il faudra aussi que le vaccin puisse rester efficace à travers le temps. Car de nombreux virus ont tendance à muter. Au fil de leur reproduction, les virus connaissent des changements au sein de leur code génétique. Cette mutation a un impact sur la structure et le comportement du virus : un composé capable habituellement de le freiner se retrouve en difficulté et perd en efficacité. C’est ainsi que certains virus bien connus — comme la grippe — mutent continuellement. Ils nécessitent alors un vaccin légèrement différemment chaque saison. Les chercheurs doivent continuellement anticiper les mutations pour le préparer (ce qui est d’ailleurs la raison d’être de la recherche d’un vaccin « universel »). Numerama, Le coronavirus mute très peu et c'est une excellente nouvelle pour un futur vaccin
  • Selon le professeur Éric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, si le virus mute, le futur vaccin développé pourrait devenir moins efficace. "Le problème du vaccin, c'est qu'il ne faut pas que le virus mute", a-t-il indiqué ce jeudi matin sur BFMTV. "Or, si vous acceptez que le virus infecte des personnes, que vous ne prévenez pas la maladie et que vous le laissez circuler, le virus va muter. Et s'il mute, le vaccin ne sera peut-être pas aussi efficace que contre le virus initial", alerte-t-il. LCI, Le coronavirus va-t-il forcément muter (et altérer l'efficacité d'un futur vaccin) ? | LCI
  • Le SARS-CoV-2 a été très vite séquencé et les scientifiques ont rapidement eu une base, le génome du virus, sur laquelle appuyer leur recherche pour mettre au point un vaccin. Si le SARS-CoV-2 venait à beaucoup muter dans les mois qui viennent, le vaccin pourrait alors ne plus correspondre à l'identité génétique du virus, et donc, ne plus être efficace. "D'ici la fin de l'année on en saura aussi plus sur le potentiel des différents vaccins mais le Covid aura aussi sans doute muté", explique Paul Hudson, le directeur général de Sanofi dans une interview accordée à nos confrères des Echos. Sciences et Avenir, Et si on ne trouvait jamais de vaccin contre le Covid-19 ? - Sciences et Avenir
  • Phasmes : Dans un clair obscur, une mystérieuse entité nous fait face. Empruntant à l’animal, au minéral comme au végétal, cette chimère va muter, se déployer, interagir avec son environnement. Convié à épier cette intimité, le spectateur est saisi par de furtives apparitions : le duo se déploie et se contracte, faisant naître des figures abstraites et évocatrices, tels des phasmes sans queue ni tête… Unidivers, HÊTRE & PHASME / CIE LIBERTIVORE – DANS LE CADRE D’OUVERTURE(S) Chadenet samedi 19 septembre 2020
  • Le nouveau coronavirus vient à l'origine du monde animal. Et pour augmenter sa présence parmi nous, il a dû s'adapter aux spécificités du corps humain et donc muter. Et il l'a fait très tôt après le début de l'épidémie, en modifiant une protéine essentielle pour l'infection virale. Baptisée Spike, elle sert en quelques sorte de clé au virus pour ouvrir la serrure des cellules humaines. rts.ch, Les conséquences des mutations du coronavirus sur les humains - rts.ch - Médecine
  • À quoi donc cet abandon de la posture jupitérienne et cet engagement à se réinventer lui-même ont-ils conduit notre Président? Tout simplement à entreprendre de faire muter notre démocratie représentative vers une démocratie participative. Pour mettre fin à la révolte des gilets jaunes, il a ainsi lancé, en janvier 2019 ce qu’il a appelé le «Grand débat national» qui a consisté à organiser dans les mairies de vastes concertations avec les maires et les élus locaux, et à inciter la population à déposer des contributions dans les mairies ou sur une plateforme en ligne. Lui même a beaucoup donné de sa personne, à cette occasion, animant avec fougue des débats aux quatre coins de la France, des débats qui duraient généralement plus de quatre heures et où il finissait en bras de chemise répondant à toutes les questions qui lui étaient posées. Il y eut des réunions dans plus de 10 000 communes, et il fut recueilli 1,9 million de contributions. Le «Grand débat» s’acheva par une conférence de presse, le 25 avril 2019. On y entendit Emmanuel Macron déclarer: «J’ai souhaité vous rencontrer pour tirer les grandes leçons du Grand débat national et proposer au pays les orientations du nouvel acte qu’appelle l’attente de nos concitoyens, nouvel acte de notre République». Il a qualifié ce grand débat d’ «exercice inédit dans les démocraties contemporaines». Donc, une vaste consultation populaire pour orienter l’action des pouvoirs publics dans les prochaines années. Le Figaro.fr, Claude Sicard: «Faire muter la démocratie représentative vers une démocratie participative est dangereux»
  • Comme tout virus, entre son apparition en Chine et sa propagation à travers le monde, le SARS-CoV-2 n'a cessé de muter. La variante, nommée D614G, concerne une seule lettre de l'ADN du virus, celle qui contrôle la pointe avec laquelle il pénètre les cellules humaines, précise Sciences et Avenir. C'est en avril que les chercheurs des universités de Sheffield et Duke et du laboratoire national de Los Alamos, ont découvert la variante D614G. Ils ont dans la foulée alerté sur le risque que le virus soit désormais "plus transmissible". Des travaux supplémentaires ont ensuite été effectués pour confirmer cette thèse. Capital.fr, Le virus a muté et serait désormais plus infectieux - Capital.fr

Traductions du mot « muter »

Langue Traduction
Corse muta
Basque mutate
Japonais 変異する
Russe мутировать
Portugais transformar
Arabe تحور
Chinois 变异
Allemand mutieren
Italien mutate
Espagnol mudar
Anglais mutate
Source : Google Translate API

Synonymes de « muter »

Source : synonymes de muter sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires