La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « morphologie »

Morphologie

Définitions de « morphologie »

Trésor de la Langue Française informatisé

MORPHOLOGIE, susbt. fém.

A. −
1. Science, étude des formes. Goethe n'est pas géomètre (...) Il ne sent pas que l'Algèbre est aussi une Morphologie, et une génération en quelque sorte organique du nombre, dont elle définit les espèces, les transformations, la structure (Valéry,Variété IV, 1938, p.114).Tous les minéralogistes de l'époque [début du XIXes.] prêtaient beaucoup d'attention à la description et à la classification des formes cristallines (morphologie cristalline) (Hist. gén. sc., t.3, vol.1, 1961, p.346).V. forme ex. 54.
2. En partic.
a) BIOL. Étude de la forme extérieure et de la structure des êtres vivants. Morphologie biologique, organique, somatique; morphologie générale, comparative; morphologie abdominale, crânienne, dentaire; morphologie florale, végétale. L'embryologie est le fondement le plus sûr de la morphologie et de l'anatomie comparée (Caullery,Embryol., 1942, p.127).L'on sait que la forme est une résultante biologique, et dans la mesure où la morphologie tend à devenir expérimentale et dynamique, beaucoup la considèrent comme une physiologie de la forme (Delay,Psychol. méd., 1953, p.152):
1. De la morphologie statique, qui étudie les formes au repos (typologie générale, physiognomonie, chirologie), à la morphologie dynamique qui s'attache à leurs mouvements, la continuité s'établit de plus en plus. Mounier,Traité caract., 1946, p.207.
b) LINGUISTIQUE
[P. oppos. à syntaxe]
GRAMM. TRADITIONNELLE. Étude des différentes catégories de mots et des formes qu'ils présentent dans une langue (flexion et dérivation). En un sens très large, étude de tous les procédés de formation qui mettent en jeu des morphèmes et principalement des suffixes (morphologie suffixale); en un sens plus restreint, étude des éléments fléchis ou désinences (morphologie flexionnelle) (Mar.Lex.1933, p.122):
2. ... les limites entre la lexicologie et la morphologie, et surtout entre la syntaxe et la morphologie sont très flottantes (...). En réalité, si la morphologie est l'étude des marques, il y a une morphologie du lexique et une morphologie de la syntaxe, et, la phonologie mise à part, seules les deux divisions: lexique et syntaxe restent en présence. Perrot,Ling., 1953, p.121.
LING. MOD. Description de la structure interne des mots et étude des règles qui régissent cette structure (d'apr. Lang. 1973).
[P. oppos. à lexique et phonologie] Description des règles régissant la structure interne des mots et de celles qui régissent la combinaison des syntagmes en phrases. Synon. morphosyntaxe (d'apr. Lang. 1973).
c) SOCIOL. Morphologie sociale. Étude des formes matérielles, c'est-à-dire des structures apparentes des faits sociaux, principalement de leurs conditions géographiques et démographiques (d'apr. Foulq. Sc. soc. 1978):
3. L'étude des sociétés urbaines, et jusque dans ses aspects les plus incontestablement sociologiques (c'est-à-dire relevant de la morphologie sociale), doit être envisagée en elle-même et pour elle-même et non par rapport aux préoccupations générales de la sociologie... Traité sociol., 1967, p.294.
d) SC. DE LA TERRE. Synon. de géomorphologie.Initiation aux diverses techniques; stages de climatologie, glaciologie et de morphologie littorale (Colloque géogr. appl., 1962, p.137).
Morphologie climatique (Encyclop. Sc. Techn. t.6 1971, p.342). Partie de la géomorphologie qui s'intéresse aux formes d'érosion (on dit aussi climatomorphologie) (d'apr. George 1970, s.v. géomorphologie).
Morphologie structurale (Encyclop. Sc. Techn. t.6 1971, p.342). Partie de la géomorphologie qui s'intéresse aux formes du relief liées à la structure de l'écorce terrestre (d'apr. Encyclop. Sc. Techn., t.6 1971, p.342).
B. − P. méton. Objet de cette étude, forme, structure. Le manuscrit de Cassel offre plus de 500 exemples [du] schéma [de la courante] et permet d'en étudier la morphologie (Écorcheville,Suite orch., 1906, p.61).Cette civilisation parle le grec; entendons par là un attique d'une morphologie simplifiée, mais d'un vocabulaire enrichi par les apports dialectaux et ceux de la langue parlée (L'Hist. et ses méth., 1961, p.503).Les changements qui affectent la morphologie et la phonologie d'une langue ne peuvent (...) pas être interprétés comme les conséquences d'une action directe du cadre social sur la langue (...). De tels changements ne peuvent résulter que de causes elles-mêmes linguistiques (Traité sociol., 1968, p.272).V. origine II B ex. de Verne:
4. Les méthodes traditionnelles d'étude de la morphologie des cristaux sont encore largement utilisées de nos jours, mais surtout pour identifier les substances cristallines les plus variées grâce aux mesures des angles que font entre elles les faces d'un cristal et qui sont caractéristiques de chaque espèce. Encyclop. Sc. Techn.t.41970, p.87.
En partic. Forme générale du corps humain. Les sécrétions internes des glandes génitales modifient la morphologie (Apert dsNouv. Traité Méd.fasc. 8 1925, p.373).Les morphologies les plus variées permettent la pratique du football (J. Mercier,Football, 1966, p.78).
Prononc. et Orth.: [mɔ ʀfɔlɔ ʒi]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1822 «science qui étudie la forme et la structure des organismes» (Blainville, De l'Organisation des animaux... Tome premier, contenant la morphologie et l'aistésologie [titre]); 2. 1868 gramm. (Littré); 3. 1935 géol. (Ac.). Formé des élém. morpho-* et -logie*, terme créé d'abord en all. par Goethe dans un sens gén., v. Blockhaus Enzykl., s.v. Morphologie. Fréq. abs. littér.: 62. Bbg. Bröndal (V.). Déf. de la morphologie. In: [Mél. Ginneken (J. van)]. Paris, 1937, pp.43-50. _ Gougenheim (G.). Morphologie et fonction gramm. Journal de Psychol. 1959, t.56, pp.417-426. _ Manczak (W.). Phonétique et morphologie hist. du fr. Warszawa, 1962, 203 p. _ Martinet (A.). Qu'est-ce que la morphologie? In: [Mél. Frei (H.)]. Cah. F. Sauss. 1969, no26, pp.85-90. _ Sechehaye (A.). Considérations sur la morphologie. Cah. F. Sauss. 1944, t.4, pp.53-64.

Wiktionnaire

Nom commun - français

morphologie \mɔʁ.fɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. Forme morphe.
  2. (Biologie) Étude de la structure externe des êtres vivants qui compare leurs variétés, homologies et évolutions.
  3. (Biologie) (En particulier) Forme ou structure d'un être.
    • Dans l’hypothèse de la sinistralité ontogénétique du fossile, celui-ci pourrait être théoriquement classé dans la famille des Cynoglossidae, si sa morphologie tout entière ne s’inscrivait en faux contre pareille proposition […]. — (Paul Chabanaud, « Étude complémentaire de la morphologie du Téléostéen pleuronectoïde solèiforme Eobuglossus eocenicus », dans le Bulletin de la Société géologique de France, 1941, page 21)
    • Morphologie d’un arbuste, d’un cheval.
  4. (Biologie) (En particulier) Constitution ou aspect général.
    • Dans l’article, les chercheurs expliquent comment la morphologie de l’aile de cette mante permet de répondre à des questions fondamentales sur l’évolution de ce type d’insecte. — (Une espèce de mante vieille de 100 millions d’années découverte à Schefferville, sur radio-canada.ca, 22 janvier 2021)
    • Morphologie longiligne, trapue. La morphologie d’un athlète.
  5. (Linguistique) Étude de la forme des mots, comme leurs variations liées à la flexion (morphologie flexionnelle) ; ou leur construction, par composition, dérivation ou transfert (morphologie lexicale).
    • Au sens traditionnel et étymologique du terme, la morphologie est « l'étude de la forme des mots ». Pratiquement, la composante morphologique d'une grammaire étend son domaine à tout ce qui relève de la structure interne des mots. On distingue, d'une part, la morphologie flexionnelle ou grammaticale, qui traite les variations de la forme des mots selon les catégories du nombre, du genre, de la personne, etc. ; d'autre part, la morphologie lexicale qui décrit les mécanismes, notamment de dérivation et de composition, qui président à la formation des mots. — (André Riegel et alii, Grammaire méthodique du français, PUF, 2009, page 887.)
  6. (Linguistique) (Par métonymie) Forme ou structure d’un mot, d’un lemme ou d’un morphème.
    • En effet, grâce à des rimes isosexuelles dont la morphologie nominale ou adjectivale est exclusivement féminine, elle s'affranchit de la règle séculaire d'alternance du sexe des rimes et consacre ainsi le sonnet à la féminité. — (Marie-Ange Bartholomot Bessou, L'imaginaire du féminin dans l’œuvre de Renée Vivien : de mémoires en mémoire, cahier romantique n° 10, Presses Univ. Blaise Pascal, 2004, p. 371)
  7. (Géologie, Géomorphologie) Domaine qui étudie caractéristiques, configuration et évolution des sols.
  8. (Cristallographie, Minéralogie) Ensemble des faces développées d'un cristal, (habitus, dont les dimensions dépendent des conditions de leur croissance avec un angle dièdre constant entre elles.
  9. (Mathématiques) Champs de probabilités sur un domaine spatial.
  10. (Architecture) Étude des caractères formels commun à différents éléments de constructions.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MORPHOLOGIE. n. f.
T. de Philologie. Étude des formes grammaticales d'une langue. Il s'emploie aussi, en termes de Biologie, pour désigner l'Étude des formes des êtres vivants et, en termes de Géologie, pour désigner l'Étude des formes des roches.

Littré (1872-1877)

MORPHOLOGIE (mor-fo-lo-jie) s. f.
  • Histoire des formes que peut revêtir la matière.

    Traité de la conformation extérieure des animaux et des végétaux et des changements que cette conformation subit. La morphologie… c'est-à-dire l'organographie expliquée par les transformations auxquelles sont soumises les parties des végétaux, Aug. St-Hilaire, Morphologie végétale, p. 17, Paris, 1841.

    Morphologie des langues, doctrine de la forme des mots et de leurs transformations.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « morphologie »

Morpho…, et λόγος, traité, doctrine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1822) De l’allemand Morphologie, créé en 1790 de Johann Wolfgang von Goethe composé des mots grecs grec ancien μορφή morphé (« forme ») et avec λόγος ( la loi).
Composé de morpho- et de -logie, tiré du grec logos, « discours, traité ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « morphologie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
morphologie mɔrfɔlɔʒi

Citations contenant le mot « morphologie »

  • Des plongeurs fouillent depuis cinq jours le Rhône à la recherche de cette enfant. La morphologie et la taille de la femme repêchée dans le Rhône ce jeudi ne correspondrait pas à la fillette disparue. , GARD Le corps d’une femme découvert ce matin dans le Rhône près de Beaucaire – Objectif Gard
  • Ces stratégies restent universelles et reposent sur une démarche commune, où l’éleveur représente la pierre angulaire, notamment en ce qui concerne les critères d’identification considérés comme traits caractéristiques d’une race. L’identification de la morphologie, des performances de production et les cycles biologiques, notamment de reproduction, sont les principaux indicateurs à prendre en considération pour la race Ouled Djellal, mais aussi pour toutes les autres races. Cette étape franchie, restera alors l’attribution de ces caractéristiques à un territoire spécifique pour être déclarée race locale ou autochtone. El Watan, Les critères morphologiques et les performances de production sont les plus retenus dans l’élaboration des normes | El Watan

Images d'illustration du mot « morphologie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Created by Centers for Disease Control and Prevention’s (CDC) biomedical photographer, James Gathany, under a magnification of 100X, this photomicrograph revealed the histopathologic morphology associated with the agriculturally-related condition known as wheat rust, caused by the fungal organism, Puccinia rust fungus, or Puccinia graminis, as it invaded the cuticle of a wheat stalk. Photo de CDC via Unsplash

Traductions du mot « morphologie »

Langue Traduction
Anglais morphology
Espagnol morfología
Italien morfologia
Allemand morphologie
Chinois 形态学
Arabe علم التشكل المورفولوجيا
Portugais morfologia
Russe морфология
Japonais 形態学
Basque morfologia
Corse morfologia
Source : Google Translate API

Synonymes de « morphologie »

Source : synonymes de morphologie sur lebonsynonyme.fr

Morphologie

Retour au sommaire ➦

Partager