La langue française

Mélopée

Sommaire

  • Définitions du mot mélopée
  • Étymologie de « mélopée »
  • Phonétique de « mélopée »
  • Citations contenant le mot « mélopée »
  • Images d'illustration du mot « mélopée »
  • Traductions du mot « mélopée »

Définitions du mot « mélopée »

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉLOPÉE, subst. fém.

A. − MUSIQUE
1. [Dans l'Antiq. gr.] Ensemble des règles de composition du chant; p. méton., déclamation notée avec accompagnement musical. La mélopée monotone qui soutenait l'hexamètre épique fait place à une multitude de chants variés et de mètres différents [en Grèce au VIes. av. J.-C.] (Taine,Philos. art,t.2, 1865, p.169).Aristide Quintilien distingue trois parties dans la mélopée (Bach.-Dez.1882).Les débris qui subsistent de la mélopée antique (Reinach,Mus. gr.,1926, p.6).
2. Récitatif ou déclamation lyrique. Le lamento d'Idoménée, et du grand-prêtre au dernier acte, a par moments l'accent charnel des mélopées de Boris Godounof (Ghéon,Prom. Mozart,1932, p.162):
1. Contrairement à la mélodie, qui est un individu musical pur, la mélopée [it. ds le texte] est liée indissolublement à la parole. Elle reçoit de cette dernière la vie qu'elle ne contient pas par elle-même, la mélopée étant une déclamation notée. Elle ne se conçoit pas sans un commentaire instrumental qui la complète. Arts et litt.,1935, p.36-2.
B. − Chant monotone, de caractère souvent mélancolique. De tristes mélopées bretonnes qui semblaient de vieux airs de biniou légués par l'antiquité celtique (Loti,Mon frère Yves,1883, p.25).La mélopée du bouvier qui rentre au crépuscule (Pesquidoux,Livre raison,1932, p.iv):
2. Deux lignes de trois femmes se tiennent en vis-à-vis, à environ trois mètres de distance, et chantent une mélopée obsédante, à tessiture étroite, en faisant vibrer leurs tambourins, pendant que quatre hommes, entre les deux fronts féminins, dansent en faisant bruire leurs castagnettes. T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p.324.
REM.
Méloper, verbe trans.,rare et littér. a) Déclamer quelque chose. Et voilà quelques années, M. Jean Richepin, évoquant le grand poète italien Giosue Carducci, qui, comme Baudelaire, fit une litanie à Satan, mélopa, de sa belle voix, la Prière à Pallas Athéné «devant des gens qui n'y pensaient point» (G. Aubault de La Haulte Chambre, La Prière sur l'Acropole in Mercure de France, t.125, 1918, 33 ds Quem. DDL t.7).b) Dire quelque chose sur un ton monotone. Un des petits gars, son sarreau en tortillon entre les dents, mélopa quelques mots (Châteaubriant,Lourdines,1911, p.254).
Prononc. et Orth.: [melɔpe]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1578 «chant rythmé et mesuré dont on accompagne la déclamation parlée» (Vigenere, Tabl. de Philastr., fo97vods Gdf. Compl.); 1801 «chant, mélodie de caractère vague et monotone» (J.-F. de La Harpe, Corresp. littér., t.2, lettre 76, p.174). Empr. au b. lat. melopoeia «mélopée», gr. μ ε λ ο π ο ι ́ α «mélodie, musique». Fréq. abs. littér.: 93.

Wiktionnaire

Nom commun

mélopée \me.lɔ.pe\ féminin

  1. (Antiquité) Composition du chant, on ne l’emploie qu’en parlant de la musique antique.
  2. (Musique) Déclamation chantée ; chant récitatif ; chant monotone.
    • S'accompagnant de son gimbri, il nous chante, d'une voix tantôt gutturale, tantôt nasillarde, d’interminables mélopées, que l’assistance reprend aux refrains avec des battements rythmiques des mains. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 33)
    • Brusquement, le grondement sonore des tambourins, vient couvrir toutes les voix. Les chanteuses, d'une voix chevrotante, entonnent une étrange mélopée : « Nous célébrons une fête pour nos seigneurs les esprits. » — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", Édition Corrêa, 1940)

Forme de verbe

mélopée \me.lɔ.pe\

  1. Participe passé féminin singulier de méloper.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉLOPÉE. n. f.
T. de Musique. L'art, les règles de la composition du chant. On ne l'emploie qu'en parlant de la Musique des anciens. Il se dit aussi de la Déclamation notée des anciens. Il se dit aujourd'hui d'un Récitatif, d'un Chant monotones.

Littré (1872-1877)

MÉLOPÉE (mé-lo-pée) s. f.
  • 1Dans le sens primitif, l'art de prononcer harmonieusement, c'est-à-dire de déclamer une phrase de discours ou des vers de tragédie. La cinquième partie [de la tragédie], la mélopée est le principal de tous les ornements, Egger, Trad. de la poétique d'Aristote, ch. VI, § 2.
  • 2Dans la musique, l'art de faire, sur des paroles de prose élevée ou de poésie, une phrase de musique ou plutôt une phrase de récitatif. La musique s'est proposé de peindre ; l'oreille lui a demandé l'harmonie, la mesure et le mouvement ; la musique a obéi à l'oreille : d'où la mélopée, Marmontel, Élém. de litt. t. VI, p. 299, dans POUGENS.
  • 3 Par catachrèse, la phrase même de récitatif que l'art a produite, c'est-à-dire, en un seul mot, la mélodie (voy. ce mot). La déclamation de Lulli est une mélopée si parfaite, que je déclame tout son récitatif en suivant ses notes et en adoucissant seulement les intonations ; je fais alors un très grand effet sur les auditeurs, et il n'y a personne qui ne soit ému, Voltaire, Lett. Chabanon, 15 déc. 1767. Il faut bien observer que, dans cette musique de pure déclamation qui est la mélopée des anciens, c'est principalement la beauté naturelle des paroles qui produit la beauté du chant, Voltaire, Siècle de Louis XIV, Artistes, Lulli.
  • 4Il se dit surtout des anciens ; et, en souvenir de ce qu'était le chant chez eux, nom donné à toute mélodie vague, où l'on ne s'assujétit à aucune des règles qu'on a reconnues par expérience satisfaire toujours l'oreille. Elle [la cabale de Gluck] sentait bien que ce [l'Olympiade de Sacchini] serait un dangereux objet de comparaison pour la mélopée de Gluck, La Harpe, Corresp. littéraire, n° 76.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mélopée »

Du latin melopoeia (« composition musicale »), du grec ancien μελοποιία, melopoia (« id. »), composé de μέλος, mélos (« chant, air ») et de ποιέω, poiëô (« faire »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Μελοποιΐα, de μέλος, et ποιεῖν, faire : l'art de faire le melos (voy. MÉLODIE, à l'étymologie), soit dans la déclamation, soit dans le chant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mélopée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mélopée melɔpe

Citations contenant le mot « mélopée »

  • Par aveuglement ou simple orgueil, il s’est ainsi refusé à remettre en question les fondements politiques de cette crise sans précédent. Selon le Président, les politiques de casses sociales seraient donc bonnes pour le pays : l’injuste réforme des retraites sera ainsi remise sur le métier et celle de l’assurance chômage suivra son cours. Rien de nouveau non plus sur l’écologie et le projet de loi de finances actuellement en discussion en témoigne d’ailleurs. Si peu encore sur l’investissement massif attendu dans l’hôpital, les EPHAD ou l’école de la République... Bref, une mélopée tranquille pour temps tragiques. , France. « Interview du Président de la République : une mélopée tranquille pour temps tragiques » - CCN - Caraib Creole News / L'actualité de Guadeloupe, Martinique et de la Caraïbe
  • Était-on dans le rêve ou la réalité ? Dans le réel ou le virtuel ? La mélopée envoûtante de FKA Twigs ajoutait à la confusion. Des pixellisations fréquentes de l’écran, aussi, qui semblaient être là pour nous rappeler la fragilité de nos vies numériques. Dans tout cela, il y avait de la poésie. Et un hommage à la beauté de l’humain, à la main des artisans, si précieuse pour fabriquer ces robes somptueuses. « Ma plus grande gratitude va à la grâce et à la lumière des humains qui ont travaillé si dur sur cette collection », indique en note d’intention du petit texte remis à la presse un PierPaolo Piccioli fort inspiré. Pour lui, c’est simple, le futur ne pourra se construire qu’avec « les mains et les cœurs ». Marie Claire, Haute-Couture automne-hiver 2020 : le songe humano-numérique de Valentino - Marie Claire
  • Un étage plus bas, accompagnés par la mélopée d’une flûte de Pan, les petits CP d’Isabelle Dumont-Bidaud sont en train de travailler sur la lettre collective qu’ils devaient envoyer ce vendredi à leurs successeurs. Covid oblige, la traditionnelle liaison maternelle-primaire, qui permet aux plus jeunes de se rassurer en allant questionner les plus grands, n’a pas pu être organisée « en présentiel ». Les maternelles ont donc enregistré leurs questions sur un message vidéo. Et leurs aînés ont réfléchi à leurs réponses à l’oral. « Maîtresse Isabelle » les a retranscrites à l’écrit et leur demande de les reproduire « comme on sait le faire à la fin d’un CP ». C’est-à-dire « en attaché, sur une feuille avec des lignes ». L'Obs, A Nogent-sur-Oise, une dernière semaine d’école un peu irréelle
  • Le tube de l'été par excellence. En 1989, cette libidineuse mélopée s’écoule à plus de 15 millions d’exemplaires à travers le monde. DH Les Sports +, Patrick Hernandez, Caroline Loeb, Soeur Sourire : comme J.J. Lionel (La danse des canards), ils n'ont fait qu'un tube - DH Les Sports+
  • Vielle de plus de trois décennies, cette mélopée figure dans l’album « Natt » produit par le label discographique Syllart Records. « Tadieu bone » est chantée pendant la célébration de la fête musulmane appelée Achoura. Avant cette cérémonie qui a lieu le 10e jour du mois de mouharram, premier mois du calendrier musulman, se précèdent des temps de méditation, des rites de jeûnes et prières. Chanté en wolof, le morceau dit en substance : « Abdou le guerrier est un double ange. C’est lui qui te demandera si tu as prié, il te demandera aussi si tu as  jeûné». , Les immortelles chansons d’Afrique : « Tadieu Bone » d’Ismaël Lo | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo

Images d'illustration du mot « mélopée »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mélopée »

Langue Traduction
Anglais chanting
Espagnol cantando
Italien canto
Allemand singen
Chinois 念诵
Arabe يرددون
Portugais cantando
Russe скандировать
Japonais 詠唱
Basque kantatuz
Corse cantà
Source : Google Translate API
Partager