Mâtiné : définition de mâtiné, matinée


Mâtiné, matinée : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MÂTINÉ, ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de mâtiner*.
II. − Emploi adj.
A. − [En parlant d'un chien, d'une chienne] Qui n'est pas de race pure. Synon. bâtard.Cet épagneul est mâtiné (Davau-Cohen 1972):
1. Si les races de grands chiens (...) conviennent à peu près toutes pour la chasse aux sangliers, il faut (...) leur préférer pour les battues les roquets, voire les fox-terriers plus ou moins mâtinés, qui ont moins de tendance à suivre dans des poursuites inutiles les bêtes manquées ou blessées. Vidron,Chasse,1945, p.106.
P. anal. [En parlant d'un autre animal] Mâtiné de.Croisé avec. Une petite chatte noire, mâtinée de siamois (Léautaud,Passe-temps,1929, p.96).
B. − Au fig., péj. Mâtiné de
1. [En parlant d'une pers.] Dont la personnalité initiale est modifiée par des éléments extérieurs. Il y a dans les Napoléons un mélange de violence et de lâcheté, comme dans les Corses mâtinés d'Italiens (Goncourt,Journal,1867, p.318):
2. C'est un solarien presque pur, comme toi. Toi, tu es mâtiné de vénusien, lui de saturnien et de marsien, vous vous complétez. Lui, c'est un chercheur, toi, un metteur en forme, un enseigneur. Abellio,Pacifiques,1946, p.268.
2. [En parlant d'une chose] Qui est mêlé avec quelque chose qui en compromet la pureté. Du patois, wallon, lui-même mâtiné du langage ardennais français (Verlaine, Œuvres posth.,t.2, Souv. et prom., 1896, p.142).Un milieu bourgeois mâtiné de petite noblesse, où tout le monde est très riche et apparenté à une aristocratie que la grande aristocratie ne connaît pas (Proust,Prisonn.,1922, p.231).
Emploi abs. Les révolutions (...) frappent ferme et choisissent bien. Même incomplètes, même abâtardies et mâtinées, et réduites à l'état de révolution cadette, comme la révolution de 1830 (Hugo,Misér.,t.2, 1862, p.13).
Prononc.: [mɑtine], [-a-]. Étymol. et Hist. 1. 1858 «qui est mêlé de quelque chose d'autre» (Goncourt, Journal, p.537: Un Farnèse matiné de chantre de paroisse); 2. 1865-66 «se dit d'un chien qui n'est pas de pure race» (E. Parent, Le Livre de toutes les chasses d'apr. FEW t.6, p.258a). Part. passé de mâtiner*. Fréq. abs. littér.: 32.

Mâtiné, matinée : définition du Wiktionnaire

Nom commun

mâtiné \mɑ.ti.ne\ masculin

  1. (Vieilli) Tabac broyé et pressé.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Adjectif

mâtiné \mɑ.ti.ne\

  1. Se dit d’un animal qui a perdu une partie de sa race.
    • Les chiens mâtinés sont parfois bons à la chasse.
  2. Qui est mêlé de.
    • Très maigre, le nez fortement accusé, il avait bien l’air d’un baladin mâtiné de Don Quichotte. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 78.)
    • Juif roumain par ses parents, Gérard avait vu le jour à Paris. […]. La mère de Gérard se prénommait Marie, la mienne, Marie-Louise, malgré une arménitude quelque peu matinée de sépharadisme. — (Gérard Guégan, Cité Champagne, esc. 1, appt. 289, 95-Argenteuil, coll. Champ Libre I, Paris : Éditions Grasset, 2006)

Forme de verbe

mâtiné \ma.ti.ne\

  1. Participe passé masculin singulier de mâtiner.

Nom commun

matinée \ma.ti.ne\ féminin

  1. Partie du matin qui s’écoule depuis le point du jour jusqu’à midi.
    • Les deux travailleurs essuyèrent leurs visages trempés, […], puis se parlèrent et se comportèrent comme des hommes qui se congratulent d’une matinée bien employée. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 357 de l’éd. de 1921)
    • Le baromètre a baissé terriblement pendant la nuit et la matinée. Je m’attends à du gros temps. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. Représentation, spectacle qui a lieu l’après-midi, par opposition à la soirée.
  3. (Vieilli) Vêtement d’intérieur porté le matin par les femmes.
    • Elle en obtint des matinées, des chemises, des peignoirs à désespérer les peintres par leur diaphanéïté neigeuse. — (Marie Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum, 1883)
    • Il s’était emparé, ostensiblement d’ailleurs, d’un mannequin recouvert d’une matinée blanche. — (Pierre Delcourt, Le vice à Paris, IV : Les singularités de l’amour ; Alphonse Piaget éditeur, Paris, 1887, page 347)

Nom commun

matinée \ma.tin.e\

  1. Variante orthographique de matinee.
    • My grandmother hardly ever even goes out of the house, except maybe to see a goddam matinée or something. — (J. D. Salinger, Catcher in the Rye, p. 62, 1951, ISBN 0140012486)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mâtiné, matinée : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÂTINER. v. tr.
Il se dit d'un Mâtin et, par extension, de tous les chiens qui couvrent une chienne d'une espèce différente de la leur. Il s'emploie surtout au participe passé et se dit d'un Animal qui a perdu une partie de sa race. Les chiens mâtinés sont parfois bons à la chasse. Par extension,

MÂTINÉ signifie Qui est mêlé de. Il parle un français mâtiné d'espagnol.

Mâtiné, matinée : définition du Littré (1872-1877)

MÂTINÉ (mâ-ti-né, née) part. passé de mâtiner
  • 1Chienne mâtinée, chienne couverte par un mâtin, par un chien qui n'est pas de sa race.

    Chien mâtiné, chien provenant d'une chienne qui a été mâtinée, et, en général, chien dont la race n'est pas bien définie.

  • 2 S. m. pl. Mâtinés, tabacs pressés et broyés. Presser et accommoder en mâtinés les tabacs en feuilles, Corresp. de Colbert, II, 852.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mâtiné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mâtiné matɛ̃e play_arrow

Citations contenant le mot « mâtiné »

  • Tout le plaisir des jours est en leurs matinées. François de Malherbe, Stances

Traductions du mot « mâtiné »

Langue Traduction
Corse matinatu
Basque matinated
Japonais 交尾した
Russe matinated
Portugais matinado
Arabe نضج
Chinois 磨合的
Allemand matiniert
Italien matinated
Espagnol matinado
Anglais matinated
Source : Google Translate API

Synonymes de « mâtiné »

Source : synonymes de mâtiné sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mâtiné »



mots du mois

Mots similaires