La langue française

Maritime

Sommaire

  • Définitions du mot maritime
  • Étymologie de « maritime »
  • Phonétique de « maritime »
  • Citations contenant le mot « maritime »
  • Traductions du mot « maritime »
  • Synonymes de « maritime »
  • Antonymes de « maritime »

Définitions du mot maritime

Trésor de la Langue Française informatisé

MARITIME, adj.

A. − Vx. Qui a rapport à la mer. Synon. marin1.L'onde maritime Mugit de toutes parts sur nos bords orageux (Chénier,Bucoliques, 1794, p. 68).
En partic. Qui a pour sujet la mer. En ce qui concerne les Pilotes de l'Iroise, roman maritime, de M. Édouard de Corbière, (...) nous déclarons notre critique incompétente (Mussetds R. des Deux Mondes, 1833, p. 103).Elle chanta cette ballade écossaise, à la fois maritime et pastorale (Lamart.,Raphaël, 1849, p.182).
B. − Qui est au bord de la mer; qui vit de la mer, dont l'activité est liée à la mer. Cité, contrée, nation, province maritime. J'ai habité (...) le faubourg industriel et portuaire, mais non maritime, d'une grande ville de travail (Arnoux,Visite Mathus., 1961, p. 28):
1. Les peuples maritimes ont cet avantage inestimable, d'être moins exposés que les nations agricoles, à l'action des mouvements étrangers. Outre la barrière naturelle qui les protège contre une force invasive, (...) la superfluité de leur population trouve sans cesse un écoulement au dehors... Chateaubr., Essai Révol., t. 1, 1797, p. 245.
Emploi subst. masc. plur. Les maritimes. Personnes dont l'activité ressortit à la marine et notamment à la marine marchande. (Dict. xxes.).
En partic.
1. [En parlant d'une plante] Qui pousse au bord de mer. Un atterrissement fangeux, sur lequel croissoient des herbes aquatiques et maritimes (Crèvecoeur,Voyage, t. 3, 1801, p.299).
Pin maritime. Pin du bord de mer. J'aime le pin maritime: l'arbre nu qui s'étire et lève au bout de ses bras son vêtement de feuillage (Larbaud,Barnabooth, 1913, p. 259).
Emploi subst. masc. Écorçant dans une taille des billes de maritimes (Genevoix,Raboliot, 1925, p. 172).
2. [En parlant du climat ou de conditions climatiques] Qui vient de la mer; qui est marqué par l'influence de la mer. Air, atmosphère maritime. On appelle ces vents maritimes des brises du large (Bern. de St-P.,Harm. nat., 1814, p.142).Le jour, le ciel de New-York est maritime. Le vent, la neige, le soleil, le ciel bleu y alternent à toute vitesse. On y crève de froid ou de chaud (Cocteau,Lettre Amér., 1949, p. 34).
3. [En parlant d'une voie d'eau naturelle ou artificielle] Qui se trouve entre deux rivages ou s'ouvre sur la mer. Canal maritime. Il voit la mer s'enfoncer dans les terres; sont-ce là des fleuves ou le passage maritime (...) qui, unissant l'Atlantique au Pacifique, (...) permettra d'atteindre enfin la Chine? (Morand,New-York, 1930, p. 6).
C. − Qui se fait sur mer ou par mer. Blocus, expédition, liaison, trafic maritime; guerre, opération maritime. Ce sont les croisades qui ont donné au commerce maritime la plus forte impulsion qu'il eût encore reçue (Guizot,Hist. civilisation, leçon 8, 1828, p. 29).Les voies romaines et la navigation maritime permirent un développement urbain dont Rome et Alexandrie sont les types (Vidal de La Bl.,Princ. géogr. hum., 1921, p. 213):
2. ... la marine marchande de la France n'est point ce qu'elle doit être (...). Peut-être faut-il s'en prendre (...) au défaut de capitaux pour les grandes entreprises maritimes, parce qu'elles sont trop peu souvent couronnées de succès... Say,Écon. pol., 1832, p. 232.
D. − Qui concerne la marine, la navigation sur mer. Arsenal, chantier, compagnie, génie maritime; langage, terme maritime; inscrit, préfet, préfecture maritime; route, voie maritime; code, droit, justice, tribunal maritime; domination, monopole, suprématie maritime. Le commissariat maritime lui a adjugé un lot d'épaves de quinze mille francs (Mirbeau,Journal femme ch., 1900, p. 376).L'Île-de-France, venant de New-York, qui était attendu à 13 h 10, n'a pu toucher le quai de la gare maritime qu'à 18 heures (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p. 2, col. 1):
3. Il sera fait mention sur le rôle du bâtiment (...) de la remise qui aura été faite des originaux du testament, soit entre les mains d'un commissaire des relations commerciales, soit au bureau d'un préposé de l'inscription maritime. Code civil, 1804, art. 993, p. 181.
Prononc. et Orth.: [maʀitim]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1336 «qui touche à la mer, proche de la mer» (Armement de bateau, 21 déc. 1336 ds Actes normands de la Chambre des Comptes sous Philippe de Valois par L. Delisle, p. 233); b) 1751 «qui croît au bord de la mer» pin maritime (Aubert de La Chesnaye des Bois, Dict. universel d'agric. et de jardinage, t. 2, p. 59); 2. 1580 «qui est dans la mer, qui vit dans la mer» (B. Palissy, Discours admirables, p. 292 ds IGLF). Empr. au lat. maritimus, -a, -um «de mer, marin»; cf. au sens 2 maritain, forme francisée (ca 1460-70, Wavrin, Chron. et anc. hist. ds Gdf.); au sens 2 maritime a été évincé par marin*, l'usage réservant maritime pour le sens 1. Fréq. abs. littér.: 618. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 260, b) 460; xxes.: a) 452, b) 1 033.

Wiktionnaire

Adjectif

maritime \ma.ʁi.tim\ masculin et féminin identiques

  1. Qui se trouve au bord ou dans le voisinage de la mer.
    • Pays, villes maritimes.
    • Population maritime.
  2. Qui est adonné à la navigation sur mer.
    • À l’apogée de l’empire maritime athénien, un millier de cités lui versaient un tribut. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.163)
  3. Qui a rapport à la mer, à la navigation sur mer.
    • Christophe Colomb, on le sait, lorsqu'il aborda en Amérique, crut avoir atteint les Indes par une nouvelle route maritime et nomma en conséquence « Indiens » les premiers habitants qu'il rencontra. — (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p.13)
    • Le commerce maritime.
    • La puissance maritime d’une nation.
  4. Qui a rapport aux marins.
    • La population de Saint-David […] parlait un curieux patois anglais plein d'expressions maritimes. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)

Adjectif

maritime \ˈmær.ə.ˌtɑɪm\

  1. Marin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARITIME. adj. des deux genres
. Qui se trouve au bord ou dans le voisinage de la mer. Pays, villes maritimes. Population maritime. Il signifie aussi Qui est adonné à la navigation sur mer. Les peuples, les nations, les puissances maritimes. Il signifie encore Qui a rapport à la mer, à la navigation sur mer. Le commerce maritime. La puissance maritime d'une nation. Le service maritime. Signaux maritimes. Les forces maritimes, Les forces navales. Génie maritime, Corps d'ingénieurs de l'État chargés des constructions navales. Arsenal maritime, Ensemble d'ateliers où les navires de guerre sont construits, réparés ou conservés. Préfecture maritime, Division administrative et militaire qui se rapporte à la marine. Toulon est une des préfectures maritimes de la France. Législation maritime, code maritime, Le recueil des lois, ordonnances et règlements relatifs aux diverses branches du service de la marine.

Littré (1872-1877)

MARITIME (ma-ri-ti-m') adj.
  • 1Qui appartient à la mer. Pour moi, j'ai déjà vu le maritime empire, La Fontaine, Fabl. VIII, 9. Comment, et d'où viens-tu ? car l'onde maritime Mugit de toutes parts sur nos bords orageux, Chénier, l'Aveugle.
  • 2Qui est proche de la mer. Il y a dans l'Europe un endroit d'une province maritime d'un grand royaume…, La Bruyère, XII. En Italie, il s'est formé un terrain considérable à l'embouchure de l'Arno, et Ravenne, qui autrefois était un port de mer des exarques, n'est plus une ville maritime, Buffon, Hist. nat. Preuv. théor. terr. Œuv. t II, p. 425.

    Plantes maritimes, plantes qui viennent sur les bords de la mer.

  • 3Qui est adonné à la navigation sur mer. Les puissances maritimes.
  • 4Qui est relatif à la mer, à la navigation sur mer. Le commerce maritime. Le même parlement [d'Angleterre] qui fit couper la tête à son roi fut occupé d'établissements maritimes, comme si on eût été dans les temps les plus paisibles, Voltaire, Mœurs, 182.

    Arsenal maritime, celui où se construisent les vaisseaux de guerre.

    Divisions maritimes, les arrondissements ou préfectures dans lesquelles la France est divisée quant à la marine.

    Les forces maritimes, les forces navales d'un État.

    Législation maritime, code maritime, le recueil des lois, ordonnances et règlements relatifs au service de la marine.

REMARQUE

Les plantes qui croissent près de la mer se nomment plantes maritimes, et l'on appelle plantes marines celles dont le pied est dans la mer, Legoarant

HISTORIQUE

XVIe s. Villes maritimes, Amyot, Péricl. 40. Les places maritimes qu'il avoit en la coste, Montaigne, III, 93.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MARITIME, adj. (Marine.) épithete qu’on donne aux choses qui regardent la marine. Ainsi, on dit une place maritime, des forces maritimes, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « maritime »

Provenç. maritim ; espagn. et ital. maritimo ; du lat. maritimus, de mare, mer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin maritimus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « maritime »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maritime maritim

Citations contenant le mot « maritime »

  • En intimité maritime, le lagon est à la lagune ce que chacun est à sa chacune. De Pierre Dac
  • La quenelle est le poisson le plus mal connu de la faune maritime. De Francis Blanche / Signé Francis Blanche

Traductions du mot « maritime »

Langue Traduction
Anglais maritime
Espagnol marítimo
Italien marittimo
Allemand maritim
Chinois 海上
Arabe بحري
Portugais marítimo
Russe морской
Japonais 海事
Basque itsas
Corse maritimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « maritime »

Source : synonymes de maritime sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « maritime »

Partager