Macchabée : définition de macchabée


Macchabée : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MACCHABÉE1, subst. masc.

[P. allus. à la lutte héroïque menée par Judas Macchabée et ses frères contre les Syriens, relatée dans les deux livres bibliques des Macchabées] Héros, martyr d'une cause. Animé d'une force surnaturelle, je me dégageai de mes liens, et avec le fer d'une lance, je creusai à mon général une fosse profonde. J'y réunis le tronc et le chef de Maurice, en priant le nouveau Macchabée d'obtenir bientôt pour son soldat une place dans la Milice céleste (Chateaubr.,Martyrs, t. 2, 1810, p. 11).Ibrahim est incontestablement un héros, et Méhémet-Ali un grand homme; mais toute leur fortune repose sur leurs deux têtes; ces deux hommes de moins, il n'y a plus d'Égypte, il n'y a plus d'empire arabe, il n'y a plus de Machabées pour l'islamisme (Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 61).
REM. 1.
Macchabaïque, adj.Qui est relatif aux Livres des Macchabées. Les histoires macchabaïques (...) toute une série d'écrits agadiques (...) n'ont été gardés que par des mains chrétiennes (Renan,Évangiles, 1877, p. 37).
2.
Macchabéen, -enne, adj.Des Macchabées. Les princes macchabéens (Lar. 19e-20e). Les exploits glorieux accomplis par la famille macchabéenne dans la lutte farouche entreprise contre la persécution religieuse d'Antiochus Épiphane (Weill,Judaïsme, 1931, p. 144).Ce livre est l'histoire de l'épopée maccabéenne depuis le début de la révolte jusqu'à la mort de Simon (Bible d'Osty, Paris, éd. du Seuil, 1973, p. 999).
Prononc. et Orth.: [makabe]. Ac. 1798-1878 écrit mach-, dans un article machabées, subst. masc. (plur.), ,,les deux derniers livres de l'Ancien Testament``. Bible d'Osty, supra, macc-, cf. Foi t. 1 1968. La forme macch-, avec le sens de «cadavre», v. macchabée2, est celle de Rob., Lar. Lang. fr., Lexis 1975. Étymol. et Hist. 1810 (Chateaubr., loc. cit.). V. macchabée2.

MACCHABÉE2, subst. masc.

Arg. et pop. Cadavre; en partic., cadavre de noyé. La conversation, je ne sais comment, est allée de Palerme et de ses catacombes à la morgue et à ses noyés, et Maupassant, qui dîne avec moi, parle longuement de ses repêchages en Seine et de son goût pour les macchabées du fleuve parisien, à cause des laideurs originales qu'ils revêtent (Goncourt,Journal, 1885, p. 511).Quand j'en avais marre des cours (...), des macchabées des amphithéâtres, des malades de l'hôpital (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p. 71).V. aussi carabin ex. 1.
REM.
Macchab, subst. masc.,abrév. − Lanterne ou non, dit «Grain de Beauté», il (...) est clamecé. (...) − Claboté que je te dis, insista «Grain de Beauté». On dirait qu't'en a jamais vu, des macchabs! (Vialar,Risques et périls, 1948, p. 66).
Prononc. et Orth.: [makabe]. Cf. macchabée1. Étymol. et Hist. 1619 (Galimatias d'un gascon et d'un provençal ds Variétés hist. et littér., t. II, p. 283: Ceux qui ont donné le nom de macquerelle à ceste isle agréable proche le Pré aux Clers, s'ils retournoient en vie, pourroient bien appeller les carrosses macquereaux et les cochez maccabées); 1. 1856 «noyé» (d'apr. Esn.); 2. 1867 «cadavre» (Delvau). Prob. p. allus. plais. aux personnages de la Danse macabre (v. macabre) d'apr. le nom des sept frères Macchabées, appellation donnée par les hagiographes aux frères anonymes dont le martyre est raconté par le 2elivre des Macchabées et qui eut lieu au temps de Judas Macchabée (Machabaeus), fils du prêtre Mattathias (I Macc. II, 4). Fréq. abs. littér.: 72. Bbg. Quem. DDL t. 17.

Macchabée : définition du Wiktionnaire

Nom commun

macchabée \ma.ka.be\ masculin

  1. (Populaire) Corps humain sans vie, mort, cadavre.
    • La conversation, je ne sais comment, est allée de Palerme et de ses catacombes à la morgue et à ses noyés, et Maupassant, qui dîne avec moi, parle longuement de ses repêchages en Seine et de son goût pour les macchabées du fleuve parisien, à cause des laideurs originales qu’ils revêtent. — (Edmond et Jules de Goncourt, Journal, 1885, p. 511)
    • Ah ! cette ville imbécile et mortelle […] Elle prend des aspects de nécropole où les macchabées folâtres auraient licence de grimacer et de gesticuler sous un ciel putride, gonflé comme un égout. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 10)
    • Dans le désert tu trouves un macchabée en gorge que tu ne peux pas identifier : on lui fouille les poches. Quand on trouve un ouvre-boîtes, c’est un British, et quand c’est un tire-bouchon, c’est un Français. — (Michel Audiard, Un taxi pour Tobrouk, 1961)
    • Quant à moi, au fond du canal, en bon macchabée, je médite et tire de cette affaire des leçons qui ne me serviront pas. — (Amélie Nothomb, Pétronille, Albin Michel, Paris, 2014, p. 169)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « macchabée »

Étymologie de macchabée - Wiktionnaire

(Date à préciser) De Macchabée, le sens de « cadavre » est une allusion aux personnages de la danse macabre (→ voir macabre).
On donne aussi comme origine les sept frères Macchabées, qui furent martyrisés, le mot serait passé dans le langage courant par l'intermédiaire des étudiants en médecine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « macchabée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
macchabée makʃabe play_arrow

Citations contenant le mot « macchabée »

  • Il y a bien longtemps qu’on a fait le deuil de cette triste époque où le deuil était un évènement des plus moroses avec une assistance aux mines affligées et des têtes d’enterrement à rendre jaloux le macchabée. La vie étant déjà assez triste, pourquoi dépenser son argent dans le seul but d’inviter proches et amis venir encore pleurer tristement ? Le deuil aujourd’hui revêt un aspect festif, à la même hauteur qu’une cérémonie de mariage ou d’une quelconque fête… RFI, Le deuil du deuil - La parlotte de Charlotte
  • Très vite, les choses vont se compliquer: il devient difficile de garder toute discrétion sur ce macchabée qui stagne au fond de la 3-C, au point qu’il faut ensuite l’enterrer dans la cour. Pas de chance, des travaux de terrassement commencent. En parallèle, une piste s’esquisse, quant au motif du crime. Le Temps, «Qui a tué Tokuyama Daigoro?», un macchabée à l’école - Le Temps
  • La sergente-détective Jones, elle, voyait la mare de sang s’approcher de la roue arrière du vélo du macchabée, un Argon 18 tout juste sorti de l’atelier. Comme pour sauver un noyé, elle sauta et alla soulever le véhicule. Le peu d’effort qu’elle y mit accrut encore son excitation athlétique. « Ça m’en prend un », marmonna-t-elle. La Presse, Crime et confinement
  • C’était le loft de Dupont, bien sûr. Avec tous ces témoins virtuels, Bombardier était tellement convaincu qu’il s’agissait de lui qu’il n’avait pas fait attention, pas assez, au visage du macchabée. Tout de même, quelle grossière, quelle impardonnable erreur. La Presse, Initiales BB

Images d'illustration du mot « macchabée »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « macchabée »

Langue Traduction
Corse rigidu
Basque gogorra
Japonais 硬い
Russe жесткий
Portugais rígido
Arabe قاسية
Chinois 僵硬
Allemand steif
Italien rigido
Espagnol rígido
Anglais stiff
Source : Google Translate API

Synonymes de « macchabée »

Source : synonymes de macchabée sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires