La langue française

Lymphe

Définitions du mot « lymphe »

Trésor de la Langue Française informatisé

LYMPHE, subst. fém.

A. − ANAT., PHYSIOL. Liquide organique incolore ou ambré, contenant les leucocytes et renfermant les mêmes substances que le sérum sanguin, mais en quantité moindre. Synon. liquide lymphatique.Lymphe interstitielle, vasculaire. À cette quantité [de sel contenu dans le sang] il faut ajouter le sel contenu dans toutes les sérosités, lymphes et plasma, de telle sorte que le total du chlorure de sodium contenu dans l'organisme de l'adulte doit être voisin de 100 gr (Stocker, Sel, 1949, p. 5):
1. ...je me demandais comment ce couple qui représentait un si puissant volume de muscles et de graisse, une si ample circulation de lymphe et de sang avait pu créer des descendants aussi maigres et aussi ingrats que mon neveu et ma nièce. Nizan, Conspir., 1938, p. 220.
B. − MÉD. ANC. L'une des quatre humeurs de la médecine ancienne. Ces docteurs, debout dans le salon, discutaient sur la maladie (...). L'un (...) tenait pour un empoisonnement (...). Trois autres voulaient voir une décomposition de la lymphe et des humeurs (Balzac, Cous. Bette, 1846, p. 397):
2. Cette division quaternaire se retrouvait dans un nombre considérable de phénomènes naturels, et notamment dans les quatre humeurs de base: lymphe, sang, bile, atrabile, dont les équilibres divers constituent le tempérament. Mounier, Traité caract.,1946, p. 179.
C. − P. anal., vx, BOT. Sève brute des plantes. ,,Humeur aqueuse qui circule dans les plantes`` (Ac. 1798-1935).
Prononc. et Orth.: [lε ̃:f]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1442 limphes «eau» (Lefranc, Champ. des Dam., Ars. 3121, fo128c ds Gdf.); ca 1500 lymphe (O. de S. Gelais, ibid.); 2. 1673 anat. (Barles, Les Nouv. découvertes sur toutes les parties principales de l'homme et de la femme, Lyon); en partic. 1754 lymphe interstitielle (Lov.-Veill.); 3. 1771 bot. (Trév.). Empr. au lat. lympha «eau». Fréq. abs. littér.: 82.

Wiktionnaire

Nom commun

lymphe \lɛ̃f\ féminin

  1. (Médecine) Humeur transparente qui circule dans des vaisseaux qui lui sont propres et à laquelle on a longtemps attribué la cause de plusieurs maladies.
    • L'oeil du praticien ne voyait en moi qu'un monceau d'humeurs, triste amalgame de lymphe et de sang. (Marguerite Yourcenar, Mémoires d'Hadrien)
    • Le corps de l’homme ne renferme aucun liquide inconnu ; on y trouve du sang, du chyle, de la lymphe, et ces trois fluides contiennent de l’albumine. — (Alexandre-Édouard Baudrimont, Recherches expérimentales et observations sur le choléra épidémique, p. 16, G. Gounouilhou, Bordeaux, 1866)
  2. (Biologie) Un liquide jaunâtre de réaction alcaline, de composition analogue à celle du plasma sanguin, qui contient des globules blancs, mais pas de globules rouges, qui baigne les organes, plus pauvre en nutriments que le sang et plus riche en déchets.
    • S'il est exact de considérer l’œdème comme une accumulation anormale de lymphe, on peut admettre que la lymphe périphérique est un liquide tout à fait clair, ne contenant aucune trace d'éléments figurés. — (Wilhelm Wundt, Nouveaux éléments de physiologie humaine, traduit de l'allemand sur la 2e édition et augmentée de notes par le Dr Bouchard, Paris : chez F. Savy, 1872, p. 203)
    • La lymphe est un liquide clair ou jaune issu du sang - c’est la partie du sang contenant quelques globules blancs, mais pas de globules rouges... Elle est récupérée par tout un réseau de fins vaisseaux lymphatiques, peu visibles à l’œil nu ; ces vaisseaux acheminent la lymphe jusqu’aux ganglions lymphatiques, puis la transfèrent en retour dans les veines. — (Bill Forse, Christian Meyer, et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 41)
  3. (Par analogie) (Botanique) Humeur aqueuse qui circule dans les plantes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LYMPHE. n. f.
T. de Médecine. Humeur transparente qui circule dans des vaisseaux qui lui sont propres et à laquelle on a longtemps attribué la cause de plusieurs maladies. Il se dit, par analogie, en termes de Botanique, de l'Humeur aqueuse qui circule dans les plantes.

Littré (1872-1877)

LYMPHE (lin-f') s. f.
  • 1 Terme d'anatomie. Liquide blanc, nutritif, contenu dans les vaisseaux lymphatiques, moins les chylifères, qui n'en contiennent que pendant l'abstinence ; il est versé dans le sang veineux proche du cœur.
  • 2Lymphe de Cotugno, humeur transparente dont toutes les cavités de l'oreille sont remplies.
  • 3 Terme de pathologie. Blastème accidentel, exsudé à la surface soit des plaies soit des membranes séreuses, et donnant naissance aux éléments anatomiques des bourgeons charnus, des cicatrices, etc. Lymphe coagulable ou lymphe plastique.
  • 4 Par analogie, nom donné quelquefois, en botanique, à l'humeur aqueuse que contiennent les plantes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LYMPHE, (Chimie.) ou nature de la lymphe. Voyez Sang, (Chimie), & Substances animales, (Chimie).

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lymphe »

Du latin lympha (« eau »), issu du grec ancien νύμφη, nymphê (« nymphe »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. lympha, eau, le même que nympha (voy. NYMPHE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « lymphe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lymphe lɛ̃f

Citations contenant le mot « lymphe »

  • Gonflement des membres supérieurs ou inférieurs dû à une accumulation de lymphe, le lymphoedème peut être primaire ou survenir après une intervention chirurgicale ou une maladie. On fait le point sur cette maladie, son diagnostic et ses traitements. Femme Actuelle, Lymphoedème : d’où vient ce trouble du système lymphatique et comment le traiter ? : Femme Actuelle Le MAG
  • La meilleure façon de booster son immunité est de faire de l’exercice physique parce qu’avec les muscles font circuler la lymphe. “Le système lymphatique n’a pas de cœur pour faire circuler la lymphe, celle-ci ne circule que par l’activité physique”. Maroc Diplomatique, Comment booster son système immunitaire : Trois questions au Dr Allouche Réginald
  • Nous vivons dans un monde où nous sommes plus attirés par ce qui se voit que par ce qui reste discret. Ceci pourrait expliquer pourquoi la lymphe est si inconnue pour la majorité d’entre nous. Une autre piste serait que les marqueurs moléculaires spécifiques à ce réseau ne datent que de la fin  du XXe siècle. Tout le monde connaît le sang, la circulation sanguine et la pompe cardiaque. Mais combien d’entre vous se sont déjà penchés sur ce merveilleux réseau lymphatique qui irrigue tous vos tissus, sur ses organes aux rôles fondamentaux pour la sauvegarde de votre intégrité et sur ce liquide blanchâtre et légèrement jaunâtre tout à la fois nourricier et draineur que l’on nomme la lymphe? , Santé : le système lymphatique, grande oublié - Alternative Santé
  • Les « déchets » s’accumulent et sont potentiellement les vecteurs de nos ballonnements ou encore de la redoutée cellulite, etc. Pourtant, notre organisme produit naturellement de la lymphe, un fluide qui aide à faire le tri dans ces toxines. Coup de main à ce liquide vital, le drainage lymphatique méthode Renata França donne un boost à ce mécanisme affaibli grâce à un massage manuel alliant fermeté et mouvement rapide pour des résultats bluffants et immédiats. Marie France, magazine féminin, Lyne Dinev : La France dit bonjour à la méthode Renata França - Marie France, magazine féminin
  • La lymphe est un liquide organique dont la composition est très proche de celle du plasma sanguin. Il est transporté par un réseau de vaisseaux appelé le système lymphatique. Définition, rôle et maladies de la lymphe. , Lymphome : tout savoir sur le cancer du système lymphatique
  • La lymphe est un liquide qui circule dans les vaisseaux lymphatiques, présents dans l’ensemble de l’organisme, appelés le système lymphatique. Ce liquide pénètre la circulation sanguine, mais avant elle est filtrée par les ganglions lymphatiques. Sa fonction première est de transporter les déchets et les toxines. Les vaisseaux sanguins, situés dans l’intégralité du corps, sont des boucliers. Ils protègent la lymphe afin qu’elle rejoigne les ganglions lymphatiques, qui détruisent les microbes. Ces ganglions sont situés partout dans tout le corps, mais on les retrouve particulièrement sous la peau dans le cou, sous les bras, et dans l’aine. Ce massage doux, long et régulier, réalisé dans le sens de la circulation permet ainsi de stimuler la circulation lymphatique. Ce procédé nettoie et régénère l'organisme, réduit les risques d'infection et est utile pour traiter les problèmes liés à la circulation sanguine et lymphatique. Si la circulation lymphatique dans le corps est déficiente, cela risque d’affaiblir et intoxiquer le corps et entraîner une enflure des membres, de la cellulite, des vergetures, des jambes lourdes. Femme Actuelle, Drainage lymphatique : quels sont les effets de ce massage sur la circulation ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Dans le réseau lymphatique circule la lymphe, liquide blanchâtre qui ressemble au plasma sanguin, sans les globules rouges, mais avec des globules blancs ! Les ganglions sont comme des perles sur la toile que représente le réseau de vaisseaux lymphatiques dans le corps entier.  France Bleu, Le drainage lymphatique par Gersende Clément-Cuzin naturopathe à Grenoble

Traductions du mot « lymphe »

Langue Traduction
Anglais lymph
Espagnol linfa
Italien linfa
Allemand lymphe
Chinois 淋巴
Arabe الليمفاوية
Portugais linfa
Russe лимфа
Japonais リンパ
Basque lymph
Corse linfa
Source : Google Translate API

Lymphe

Retour au sommaire ➦

Partager