La langue française

Loueur, loueuse

Sommaire

  • Définitions du mot loueur, loueuse
  • Étymologie de « loueur »
  • Phonétique de « loueur »
  • Citations contenant le mot « loueur »
  • Traductions du mot « loueur »
  • Synonymes de « loueur »
  • Antonymes de « loueur »

Définitions du mot loueur, loueuse

Trésor de la Langue Française informatisé

LOUEUR, -EUSE, subst.

[Correspond à louer2A et B]
A. − Personne qui fait métier de donner à loyer un bien mobilier ou immobilier. Loueuse de chaises. Ce loueur de costumes s'appelait le Changeur (Hugo,Misér., t. 1, 1862, p. 708).Je m'étais entendu avec un loueur de Balbec afin que tous les jours une voiture vînt nous chercher (Proust,Sodome, 1922, p. 994):
− Ah!... madame est souffrante? − dit lentement la padrona en qui venait de se glisser cette peur populaire des loueuses de Rome pour la contagion des maladies de poitrine, rencontrée déjà par Chateaubriand lorsqu'il y cherchait un dernier logis pour madame de Beaumont... Goncourt,MmeGervaisais, 1869, p. 3.
B. − Entreprise dont le rôle essentiel est la prestation de services. Leurs relations verticales [des entreprises] (...) avec les vendeurs de matières transformées, les loueurs de services (Perroux,Écon. XXes., 1964, p. 547).
REM.
Locateur, -trice, subst.Synon. bailleur.Contrats entre l'acheteur et le vendeur (...), entre le locataire de la chose et le locateur (Durkheim,Divis. trav., 1893, p. 94).A noter le fém. en -euse donné par qq. dict. du xixes. et Nouv. Lar. ill.
Prononc. et Orth.: [lwoe:ʀ], fém. [-ø:z]. Martinet-Walter 1973 [lwoe:ʀ], [lu-] (10/7). Ac. 1694 loueur, dep. 1718 loueur, -euse. Étymol. et Hist. 1. 1283 «celui qui prend à louage» (Beaumanoir, Beauvaisis, éd. A. Salmon, § 1120); 2. 1606 «celui qui donne à louage» (Crespin d'apr. FEW t. 5, p. 388a); 1690 un loueur de chambres garnies, de carrosses; une loueuse de chaises (Fur.). Dér. de louer2*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 93.

Loueur, -euse, subst.,vx. Celui, celle qui loue, généralement avec excès, pour flatter. (Dict. xixeet xxes.). [lwoe:ʀ], fém. [-ø:z]. Ac. 1694, 1718: lo'eur, ensuite lou-. 1reattest. fin xiies. loeres «celui qui prône, qui fait l'éloge de quelque chose» (Sermons de St Bernard, 104, 8 ds T.-L.); de louer1, suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Nom commun 1

loueur \lwœʁ\ masculin (pour une femme on dit : loueuse)

  1. Celui qui donne des louanges. On utilise plutôt le mot louangeur.
  2. (Péjoratif) Flatteur qui loue à tout propos.
    • C’est un loueur perpétuel.
    • (Vieilli) Une loueuse à gages.

Nom commun 2

loueur \lwœʁ\ masculin (pour une femme on dit : loueuse)

  1. Celui qui fait métier de donner quelque chose à louage ou à loyer.
    • Deux autres voyageurs se trouvant logés à la même enseigne que moi, nous allons trouver un loueur de voitures qui se charge de nous transporter à notre destination pour la somme de 13 pesetas; et, quelques minutes plus tard, nous sommes confortablement installés dans un léger véhicule attelé de deux bons chevaux qui ne tardent pas à rattraper et à dépasser le coche public. — (Frédéric Weisgerber, Huit jours à Ténériffe, dans la Revue générale des sciences pures et appliquées, Paris : Doin, 1905, vol.16, pp. 1039)
    • […] et ils sont bien assez malins pour lui avoir demandé son numéro de livret de Caisse d’épargne avant. Loueur de voitures, c'est comme marchand de bêtes, c'est des métiers d’arcandier. — (Alain Aucouturier, Le Bon Dieu dans les orties, Éditions de Borée, 2003, page 117)

Nom commun

loueuse \lwøz\ féminin (pour un homme on dit : loueur)

  1. Celle qui loue.

Nom commun

loueuse \lwøz\ féminin (pour un homme on dit : loueur)

  1. Celle qui loue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LOUEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui fait métier de donner quelque chose à louage ou à loyer. Un loueur de chevaux, d'automobiles, de chambres garnies. Loueuse de chaises dans une promenade publique.

Littré (1872-1877)

LOUEUR (lou-eur, eû-z') s. m.
  • Celui, celle qui fait métier de donner quelque chose à louage. Un loueur de chevaux, de voitures. L'une est la fille d'une laitière, et l'autre d'une loueuse de chaises, Genlis, Théât. d'éduc. Le vrai sage, II, 5.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nule coze ne doit estre mise en autre usage que en celi por qui elle fu louée ; et qui le [la] convertiroit en autre usage… li loueres [celui qui a pris à bail] est tenus à rendre le damace, Beaumanoir, XXXVII, 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LOUEUR, s. m. (Comm.) celui qui donne quelque chose à louage ; on le dit particulierement des loueurs de chevaux, des loueurs de carrosses.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « loueur »

Louer 1 ; provenç. logaire au nominatif, logador au régime ; catal. llogador.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom commun 1) De louer, faire des louanges.
(Nom commun 2) De louer, donner en location
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « loueur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
loueur lwœr

Citations contenant le mot « loueur »

  • Pour la Cour de cassation, le particulier qui fait des crédits immobiliers dans l’unique but de devenir « loueur en meublé professionnel » ne bénéficie pas du délai de rétraction de 10 jours réservé aux consommateurs non-professionnels. Et ce, même s’il n’avait pas encore n’était pas inscrit au registre du commerce au moment de la signature des prêts. , Pas de délai de rétractation pour le loueur en meublé «professionnel» 
  • Nous sommes des loueurs de miroirs que nous offrons au public afin que ce dernier se contemple. De Michel Piccoli
  • Après un siècle d’activité, la société de location de voitures Hertz a déclaré faillite le 22 mai dernier en Amérique du Nord. Pour l’instant, le problème ne concerne pas ses filiales implantées en dehors des États-Unis et du Canada. Les Français craignent toutefois d’y être confrontés en optant pour les services du loueur durant les vacances. , Les Français redoutent la faillite de leur loueur de voitures en pleines vacances
  • Marseille : les réfugiés gagnent contre le loueur de... LaProvence.com, Faits divers - Justice | Marseille : les réfugiés gagnent contre le loueur de taudis | La Provence
  • Multitel Pagliero a livré 25 nouvelles  nacelles VL à la société O.Mec., à  Ancône, un des principaux loueurs et levageurs italiens. JDL Groupe.com, Multitel Pagliero livre 25 nouvelles nacelles au loueur italien O.Mec
  • Cela a été un peu difficile car mon activité principale est celle de loueuse de chambres d’hôtes, stoppée elle aussi. Mon mari a pu continuer à travailler à temps plein. Nous en avons profité pour effectuer quelques travaux dans la maison, du jardinage, de la récupération et du tri dans les affaires. Période que j’ai aussi utilisée pour une reconnection via internet avec des amis vivant au loin. Cela est très important pour le moral et la santé mentale. J’ai aussi poursuivi mes activités sportives, avec, pour le karaté, les cours de combat organisés par le champion Christophe Pinna. Je me suis aussi entraînée personnellement pour les techniques kata. ladepeche.fr, Castelsarrasin. Le club a subi un confinement exigeant - ladepeche.fr

Traductions du mot « loueur »

Langue Traduction
Anglais landlord
Espagnol dueño
Italien proprietario
Allemand vermieter
Chinois 房东
Arabe المالك
Portugais senhorio
Russe арендодатель
Japonais 家主
Basque lurjabe
Corse pruprietariu
Source : Google Translate API

Synonymes de « loueur »

Source : synonymes de loueur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « loueur »

Partager