La langue française

Loche

Définitions du mot « loche »

Trésor de la Langue Française informatisé

LOCHE, subst. fém.

A. −
1. Petit poisson d'eau douce de forme allongée et à barbillons, dont la chair est plus ou moins estimée selon l'espèce. Ils [les canetons] dévorent tout ce qui peut s'avaler : les loches d'eau sont leur régal (Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 252).
ICHTYOL. Poisson malacoptérygien (s.v. malaco-) (Cyprinidés), dont il existe trois espèces dans les eaux douces européennes, la loche franche (synon. barbot(t)e1), la loche de rivière ou épineuse et la loche d'étang. Les poissons, qui n'ont qu'une seule nageoire dorsale, comme les loches (Cuvier, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 198).
2. P. anal. Loche de mer. Petit poisson marin, à corps allongé. Entre autres [poissons], je remarquai ces gobies (...), citées par Aristote et vulgairement connues sous le nom de « loches de mer » (Verne, Vingt mille lieues, t. 2, 1870, p. 67).
Rem. L'assimilation par J. Verne de la loche de mer avec le gobie semble abusive; le synon. sc. est motelle.
B. − Pop. et région (notamment dans l'Ouest). Limace. Tous deux fumaient, en causant des loches qui mangeaient les salades (Zola, Joie de vivre,1884, p. 992).La pluie qui (...) déchaîne un festival d'escargots rayés, de loches noires, de grandes limaces couleur de caoutchouc (H. Bazin, Qui j'ose aimer,1956, p. 249):
Qu'est-ce que c'est que ça, des aristoloches? Rien de bon, évidemment. D'abord, moi, les aristos, je les déteste, et les loches, ça vous fait glisser quand on marche dessus : ce sont des bêtes répugnantes... Miomandre, Écrit sur eau,1908, p. 153.
Loc. Gras, mou, paresseux comme une loche. Très gras, très mou, très paresseux. L'est [le ministre] gras comme une loche! (La Varende, Trois. jour,1947, p. 203).
Prononc. et Orth. : [lɔ ʃ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1190 « poisson d'eau douce » (Renart, éd. M. Roques, XI, 12614 : peschier as loches « se livrer à un travail sans valeur »); 2. a) 1564 [éd.] « petite limace grise » (J. de Marcouville, Recueil mémorable d'aucuns cas merveilleux advenuz de nos ans, 24 vo); b) 1893 au fig. mou, gras comme une loche (DG). Orig. incertaine. Prob. d'un lat. pop. *laukka « poisson, limace », issu d'un gaul. *leuka « blancheur », fém. subst. de l'adj. *leukos « blanc », les deux animaux étant de couleur gris-clair. Au sens de « limace », loche est un terme dial. du Sud-Ouest d'oïl (cf. FEW t. 5, pp. 262b-263a). Fréq. abs. littér. : 11. Bbg. Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 107.

Wiktionnaire

Nom commun

loche \lɔʃ\ féminin

  1. (Zoologie) Nom donné à plusieurs espèces de petits poissons osseux d’eau douce de différentes familles, allongés, pourvus de 6 à 10 barbillons, entre autres de la famille des cobitidés.
    • Dans le monde, des éleveurs expérimentent des poissons transgéniques à croissance rapide en vue de fournir des protéines animales à leur population. C’est le cas en Chine avec la carpe, en Russie avec la loche, à Cuba, au Vietnam et au Brésil avec le tilapia. — (Denis Sergent, « Un saumon transgénique bientôt dans les assiettes des Américains », journal La Croix, page 12, 23 novembre 2015)
  2. Nom donné à plusieurs espèces de motelles (poissons apparentés à la morue).
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Océan Indien, océan Pacifique) Nom donné à diverses espèces de poissons de la famille des mérous (serranidés).
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  4. (Zoologie) Nom vernaculaire donné à certaines grandes limaces.
    • La grande loche grise (Limax maximus).
    • La loche blanche (Deroceras agreste).
  5. (Familier) (Péjoratif) (Injurieux) Personne considérée comme lente, paresseuse, sans courage.
    • « Tu n’as aucune résistance morale, aucun ressort ! À la moindre contrariété, tu te laisses aller comme une loche ! »

Forme de verbe

loche \lɔʃ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe locher.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe locher.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe locher.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe locher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe locher.

Nom commun

loche \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de louche.
    • Tante grante loche et tant crochet saisir — (Les Loherains, manuscrit de Berne, f. 16, 4e colonne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LOCHE. n. f.
Sorte de petit poisson qui se trouve dans les ruisseaux et dans de petites rivières. Il est aussi synonyme de LIMACE.

Littré (1872-1877)

LOCHE (lo-ch') s. f.
  • 1Nom de toutes les espèces de poissons qui, en France, appartiennent au genre cobite. La loche franche est le cobitis barbatula, L., et la loche des étangs, le cobitis fossilis, L.
  • 2Nom, en quelques provinces, de la limace.

HISTORIQUE

XIIIe s. Vos deüssiez laissier ester Le debateïs de ces cloches ; Mieux vos venist pescher as loches, Qu'entremetre de tel mestier, Ren. 21646.

XVe s. Qui ne pesche qu'une loche, si pesche il, Leroux de Lincy, Prov. t. I, p. 179.

XVIe s. Il avoit en ruelle de son lict un dard, duquel il tuoit des loches [limaces] en son jardin, D'Aubigné, Faen. III, 23.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LOCHE, s. f. (Hist. nat. Icthiolog.) poisson rond. Rondelet en distingue quatre sortes ; la premiere cobites fluviatilis, est la loche franche, ainsi nommée, parce qu’elle n’a point d’aiguillons, & qu’elle est plus tendre & plus saine que les autres ; on la trouve dans les ruisseaux & sur les bords des rivieres ; elle est de la longueur du doigt ; elle a le bec allongé ; le corps est jaunâtre, marqué de taches noires, rond & charnu. Il y a deux nageoires auprès des ouies, deux au ventre, une au-delà de l’anus, & une sur le dos.

La seconde espece de loche, cobites aculeata, differe de la premiere en ce qu’elle est plus grande & plus large ; son corps est rond & non pas applati. Il y a un aiguillon au couvercle des ouies.

La troisieme espece, cobites barbatula, loche ou lochette, est aussi appellée mouteille. Voyez Mouteille. Ces trois especes se trouvent dans l’eau douce.

La quatrieme, aphia cobites, se trouve dans les étangs de mer ; elle ne differe du goujon qu’en ce qu’elle est plus petite ; elle differe aussi de la loche de riviere, en ce qu’elle est plus courte & plus grosse. Voyez Rondelet, Hist. des poissons.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « loche »

Espagn. loja ; angl. loach.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Origine obscure. Probablement du bas-latin *laucca, du gaulois *loukâ « blancheur », féminin substantivé de *leukos « blanc », les deux types d’animaux étant de couleur gris-clair. (→ voir le breton luc’h, le gallois lluch « foudre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « loche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
loche lɔʃ

Citations contenant le mot « loche »

  • Bien peu de pêcheurs l’ont déjà rencontrée. La loche de rivière est un poisson à part qui affectionne les petites rivières à fond sableux et les piles de ponts. Elle est aisément observable dans la Loire. Courrier picard, La loche: la reine du camouflage et mauvaise mère

Traductions du mot « loche »

Langue Traduction
Anglais loach
Espagnol locha
Italien loach
Allemand schmerle
Chinois 泥鳅
Arabe لوش
Portugais covil
Russe голец
Japonais ドジョウ
Basque loach
Corse loach
Source : Google Translate API

Synonymes de « loche »

Source : synonymes de loche sur lebonsynonyme.fr

Loche

Retour au sommaire ➦

Partager