La langue française

Limace

Définitions du mot « limace »

Trésor de la Langue Française informatisé

LIMACE1, subst. fém.

A. − ZOOL., lang. cour. Mollusque gastéropode de forme allongée sans coquille, ou dont la petite coquille est cachée sous le manteau, à quatre tentacules, couvert d'une humeur visqueuse, et qui aime l'humidité. Limace cendrée, rougeâtre, noire; limace grise ou agreste (synon. loche); les cornes, la lenteur de la limace; dégâts causés par les limaces aux cultures maraîchères. La limace contemplait la rose avant d'y baver (Péladan, Vice supr.,1884, p. 272).Les escargots cornus tâtent, du bout des yeux, le gravier rose, et les limaces, chinées de blanc et de noir, brodent le mur d'un ruban d'argent (Colette, Dialog. bêtes,1905, p. 129):
La limace baveuse argente la muraille Dont la pierre se gerce et dont l'enduit s'éraille... Gautier, Albertus,1833, p. 127.
P. ext. ,,En général toute larve ayant un aspect visqueux, gluant et dont le corps s'applique étroitement à la plante nourricière`` (Séguy 1967).
Limace de mer. ,,Nom de divers animaux qui se rapprochent des limaces terrestres par leur forme`` (Littré 1867).
B. − P. anal.
1.
a) MÉCAN. ,,Machine en tuyau à hélice pour élever l'eau`` (Jossier 1881). Synon. techn. vis d'Archimède.
b) MÉD. VÉTÉR. ,,Inflammation de la peau de l'intervalle interdigité du bœuf se propageant au ligament situé dans cet espace`` (Littré-Robin 1865).
2. Fam. Être mou et nonchalant. Resté sans sortir et sans même en éprouver le besoin. − Écrit un sanglant billet, hérissé d'ironie, à ce paresseux R, qui n'imprime pas mon article sur Ranke. Damnation sur cette limace! (Barb. d'Aurev., Memor. 2,1838, p. 294).La fierté de l'homme, l'instruction, le courage, tout les gêne; sous de pareils maîtres, le genre humain tomberait tout doucement à l'état de limaces, de chenilles et de lazaroni (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 476).Je suis un homme d'action. Je suis le contraire d'une limace. Je suis un homme capable de passions vives (Duhamel, Terre promise,1934, p. 176).
Rem. À cause de son caractère visqueux, de la lenteur de ses déplacements et de la répulsion qu'elle inspire, la limace se prête à de fréquentes comparaisons. Cette fin de semaine se traîne comme une limace (Farrère, Homme qui assass., 1907, p. 278). Un gros mot de femme, c'est une limace aux lèvres d'une rose (Renard, Journal, 1909, p. 1260).
Pop. ,,Fille à soldats, dans l'argot des faubouriens`` (Delvau 1883).
REM.
Limaciforme, adj.Qui a la forme d'une limace. Mollusque, larve, chenille limaciforme. (Ds Littré, Lar. et Quillet 1965).
Prononc. et Orth. : [limas]. Ac. 1762-1878, Littré, Lar. 19e-Nouv. Lar. ill. : limace (fém.) ou limas (masc.); DG : -ace et vieilli : -as; Lar. 20e et Lar. encyclop. : -ace ou -ax; Ac. 1935, Rob., Lar. Lang. fr. : -ace. Au sens B 2, Nouv. Lar. ill. -Lar. encyclop. : -ace ou -asse. Étymol. et Hist. a) 1181-90 « limaçon à coquille » (Chrétien de Troyes, Perceval, éd. W. Roach, 5946); b) 1538 « mollusque gastéropode, sans coquille » (Est.). Du lat. pop. *limacea (cf. esp. limaza, ital. du Nord lümasa), fém. de *limaceus (cf. lat. médiév. limatius, ixes. et l'a. fr. limaz), du lat. class. limax, -macis « limace, escargot » (FEW t. 5, pp. 341b-342). Fréq. abs. littér. : 165. Bbg. Rommel 1954, p. 179, 181.

LIMACE2, subst. fém.

Arg. Chemise. Des diamants à sa limace et du jonc plein ses poches! (Méténier, Lutte pour amour,1891, p. 161).C'est à Buenos Aires que Julien aurait pris le goût des limaces de soie et des tatanes pointues (Le BretonArgot1975).
Prononc. et Orth. : [limas]. Rob. : limace; Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr. : -ace ou -asse. Étymol. et Hist. 1725 limasse (Granval, Le Vice puni ou Cartouche ds Sain. Sources arg. t. 1, p. 333); 1821 limace (Ansiaume, Arg. bagne Brest, fo7 vo, § 131). Dér., à l'aide du suff. -ace*, de l'arg. lyme « chemise » (1527, Chevalet, Vie de saint Christophe ds Sain. op. cit., p. 278), lime « id. » (1596, Vie généreuse, ibid., p. 166), emploi fig. de lime « outil de métal, garni d'aspérités, servant à entamer et user par frottement » (v. lime1). La chemise a été ainsi nommée parce qu'elle frotte contre la peau (FEW t. 5, p. 338a, note 1). Bbg. Chautard Vie étrange Arg. 1931, p. 361. - Sain. Sources t. 3 1972 [1930], p. 57.

limace « mollusque »

Wiktionnaire

Nom commun

limace \li.mas\ féminin

  1. Mollusque gastéropode, à coquille plate très réduite, de forme allongée.
    • Mon oncle avait une longue canne, terminée par une brochette de fer, au moyen de laquelle il enfilait les limaces et les escargots, mangeurs de salades. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
  2. (Figuré) (Familier) (Péjoratif) Personne lente.
    • « Qui est de garde, ce soir ? Max ? Greg ? Amélie ? Ou encore la grosse limace inutile de Fortin ? » — (Marie-Ève Sévigny, Intimité et autres objets fragiles, Triptyque, 2012, page 16)
  3. (Par analogie) Nom vulgaire de la vis d’Archimède.
  4. (Argot) (Habillement) Cravate.
    • Costard trop grand, frippé pour le Joe Friday, un goût contestable en matière de cravates pour Barnaby, voire, dans le cas de Derrick, un sale penchant pour l’épingle sur ladite limace. — (Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, L’Aloi des séries, dans Libération (journal) des 9–10 février 2008)
  5. (Argot) (Habillement) Chemise.
    • En faisant son affaire sans limace on ne laisse pas de pièces à conviction près du machabé [sic : macchabée], et on n’a pas de raisiné sur sa pelure. — (Jean Richepin, Les Morts bizarres, volume 1, L’Assassin nu, 1877)
  6. (Argot) Lèvre (le plus souvent au pluriel).
    • Il sort un mégot sinistré de sa poche [...] et ajoute en se le collant entre les limaces :
      - De toute façon, les gonzesses de la haute, tu sais, c’est pas parce qu’elles ont un arbre gynécologique qu’elles m’impressionnent.
      — (Frédéric Dard (San-Antonio), Tout le plaisir est pour moi, Fleuve Noir, 1959, page 42)
    • [...] en argot, les babines, les babouines, les badigoinces, les bagougnasses, les limaces, les pompeuses. — (Jean Dubois, Françoise Dubois-Charlier, Le nombre en français, EME Editions, 2008, page 100)
  7. Limace de mer : (Ichtyologie) Autre nom du liparis, petit poisson de la mer du Nord et de la Baltique, à peau visqueuse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIMACE. n. f.
Mollusque gastéropode, sans coquille, de forme allongée, à quatre tentacules. Les limaces se plaisent dans les lieux humides.

LIMACE est, par analogie, le Nom vulgaire de la Vis d'Archimède.

Littré (1872-1877)

LIMACE (li-ma-s' ou li-mâ) s. f. ou s. m.
  • 1Mollusque rampant, sans coquille, de forme allongée, à quatre tentacules, et ordinairement d'un jaune rougeâtre. Alison … Bave comme au printemps une vieille limace, Régnier, Sat. X.
  • 2 Terme de mécanique, voy. VIS (d'Archimède).
  • 3Limace de mer, nom de divers animaux qui se rapprochent des limaces terrestres par leur forme.
  • 4 Terme de vétérinaire. Inflammation de la peau de l'intervalle interdigité du bœuf, se propageant au ligament situé dans cet espace.

HISTORIQUE

XIIIe s. La limace [le limaçon] jete son cors De l'escalope toute fors Par le biau tems ; mais par la pluie Rentre enz, quand ele lui ennuie, Rutebeuf, Vie Ste Elis. p. 215.

XVIe s. Et plusieurs se jetterent dans les vignes, pour chercher les limats et les racines, De Serres, 435. Limas sortant des fraises, Rabelais, IV, 30.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LIMACE, s. f. (Hist. nat. Zoolog.) limax, insecte dont on distingue plusieurs especes ; il y a des limaces noires, des grises tachetées ou non tachetées, des jaunes parsemées de taches blanches, & des rouges.

La limace rouge a quatre cornes comme le limaçon, mais plus petites. Voyez Limaçon ; la tête est distinguée de la poitrine par une raie noirâtre comme la poitrine l’est du ventre : l’animal peut faire rentrer sa tête en entier dans le corps : la bouche est formée par deux lèvres ; on y voit une dent en forme de croissant, qui est à la mâchoire de dessus, & qui a quinze pointes. Selon Lister, la limace a le milieu du dos revétu d’une espece de capuchon qui lui tient lieu de coquille, & sous lequel elle cache sa tête, son cou, & même son ventre dans le besoin, & un osselet large & légerement convexe. Cet auteur dit avoir tiré par une légere incision faite au centre du capuchon, deux petites pierres de même figure & de même grandeur, la premiere au mois de Mars, & la seconde au mois d’Août. Les limaces sont hermaphrodites : dans l’accouplement la partie masculine se gonfle & sort par une large ouverture qui se trouve au côté droit du cou près des cornes. On voit quelquefois ces animaux suspendus en l’air la tête en bas, la queue de l’un contre celle de l’autre par le moyen d’une sorte de cordon formé de leur bave, & attaché à un tronc ou à une branche d’arbre. Leurs œufs sont sphériques, blanchâtres, à peu près comme des grains de poivre blanc ; mais ils jaunissent un peu avant d’éclore. Les limaces vivent d’herbe, de champignons, & même on peut les nourrir avec du papier mouillé ; elles restent à l’ombre dans les lieux humides. Hist. nat. des anim. par Mrs de Nobleville & Salerne, tom. I.

Limace, pierre de, (Hist. nat.) pierre ou os qui se trouve, dit-on, dans la tête des limaces sans coquilles qu’on rencontre dans les bois. On a prétendu qu’en la portant on pouvoit se guérir de la fievre quarte. M. Hellwig, médecin, dit qu’en Italie on avoit encore, de son tems, beaucoup de foi dans les vertus de cette pierre ou substance qui, selon lui, est produite par le suc épais & visqueux qui sort de la tête des limaces lorsqu’on y fait une ouverture, & qui se durcit assez promptement & prend de la consistence. Pline lui a attribué encore d’autres vertus qui paroissent assez apocryphes. Voyez Ephemerid. nat. curiosorum, decur. II. ann. VII. & Bocu de Boot.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « limace »

Berry, limas, lumas ; provenç. limassa, et au masculin lhimatz, limas ; espagn. limaza ; portug. lesma ; ital. lumaca, lumaccia ; du lat. limax, limacis, qui est le grec λείμαξ, de λειμὼν, lieu humide (voy. LIMON 1) ; comparez le polonais slimak, limaçon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1538) Du latin limax. (1175) limaçon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « limace »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
limace limas

Citations contenant le mot « limace »

  • Les filles, c’est comme les limaces. Elles doivent bien servir à quelque chose, mais à quoi ? De Bill Watterson / Calvin et Hobbes - En avant, tête de thon !
  • Tout est parti d’une vidéo, devenue virale, montrant une limace dans une assiette d’un restaurant gastronomique turc du quartier des Champs-Elysées à Paris. Courrier picard, Vidéo d’une limace dans une salade: une restauratrice parisienne dénonce un «coup monté»
  • Voici le kit de base des petits chasseurs de mollusques au jardin : un seau ou une bassine, un chapeau ou une casquette pour faire explorateur, un gant pour attraper les limaces parce que les limaces c’est visqueux, ça glisse, c’est un peu "beurk beurk". On peut aussi ajouter une loupe pour mieux observer les plus petites bêtes. Franceinfo, Jardin. La chasse à la limace et aux escargots
  • C’est dans les jours qui viennent que les œufs pondus en automne par les limaces vont éclore dans la terre de votre jardin. Chaque nuit, ces centaines de petits gastéropodes dévoreront jusqu’à la moitié de leur poids en champignons, cadavres de petits animaux, feuilles pourrissantes mais aussi fraîches. C’est cette partie de leur menu que leur reproche tout jardinier soucieux de protéger ses fleurs et ses salades. Le Telegramme, La limace, une ennemie intime qui nous fait aussi du bien - Jardin - Le Télégramme
  • Ce ver plat, brun, en forme de limace, mesurant 5 à 10 cm est venu tout droit d'Argentine. Sans aucun lien avec le nom de l'ex-président américain, l'espèce "Obama nungara" signifie "plat comme une feuille" dans une langue amérindienne. France Bleu, Obama nungara : la limace argentine prolifère et menace la biodiversité en France
  • Ces appendices ne sont pas là pour des raisons esthétiques mais permettent à la limace de mer de respirer, ce sont ses branchies. Les cérates sont aussi un prolongement de la glande digestive. Enfin, ils permettent à la limace de mer de se défendre puisqu'ils contiennent des cellules urticantes. Vous pourrez la rencontrer lors d'une plongée dans la Méditerranée, parmi les nombreuses autres espèces qui y vivent. Futura, Brève | Étrangeté du vivant : avez-vous déjà vu une limace hérissée de piquants ?
  • Vous pouvez aussi planter du trèfle rouge, elles en raffolent ! Cela va attirer les abeilles, favoriser la pollinisation, équilibrer le sol grâce à l’azote et ainsi aider vos plantations. Les limaces amènent beaucoup de biodiversité, notamment grâce aux prédateurs : il faudra trois ans pour qu’ils arrivent : carabes, grenouilles, hérissons, oiseaux, limaces tigrées, etc. POSITIVR, VIDÉO. Nourrir plutôt que tuer : une méthode efficace pour gérer les limaces dans votre potager
  • Les espèces de vers luisants et lucioles présentes en France se nourrissent principalement de limaces et d’escargots. Ou plus précisément, ce sont surtout les larves qui les mangent, car les adultes sont incapables de se nourrir. Le mâle ver luisant adulte a une espérance de vie plutôt courte : « il meurt dans les 24 heures après avoir fécondé une femelle », explique le chercheur du CNRS. La femelle, elle, vit un peu plus longtemps : entre 2 et 3 semaines. Mais après fécondation, toutefois, elle meurt aussi rapidement : dans les 3 jours après la ponte. , Lucioles et vers luisants brillent-ils moins en France ?

Images d'illustration du mot « limace »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « limace »

Langue Traduction
Anglais slug
Espagnol babosa
Italien lumaca
Allemand schnecke
Chinois sl
Arabe سبيكة
Portugais lesma
Russe слизень
Japonais ナメクジ
Basque slug
Corse slug
Source : Google Translate API

Synonymes de « limace »

Source : synonymes de limace sur lebonsynonyme.fr

Limace

Retour au sommaire ➦

Partager