Lavement : définition de lavement


Lavement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LAVEMENT, subst. masc.

A. −
1. Rare. Action de laver (une partie de) quelqu'un.
P. métaph. J'avertis M. de Freycinet que son lavement de mains ne lave rien du tout, et qu'il peut frotter, poncer et savonner, comme Lady Macbeth, sans que la tache ineffaçable ait chance de disparaître (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 451).
2. LITURG. CATHOL. Lavement des pieds (Ac.), lavement des autels (Ac. 1798-1878). Après le Lavement des autels avec du vin et de l'eau par deux prêtres en aube, le clergé allait prendre un repas, et immédiatement après avait lieu le Lavement des pieds (F. Clément, Hist. gén. mus. relig.,1860, p. 207):
1. Cette hospitalité (...) étoit en honneur chez tous nos religieux (...). Elle se manifestoit, comme au jour d'Abraham, dans toute sa beauté antique, par le lavement des pieds... Chateaubr., Génie, t. 2, 1803, p. 549.
B. − MÉDECINE
1. Préparation liquide à but thérapeutique ou nutritionnel qu'on injecte par l'anus dans les intestins. Synon. clystère (vx).Administrer, prendre un lavement; lavement astringent, vermifuge, diurétique, purgatif; lavement baryté, électrique; lavement de caféine, de pavot, de son, de tabac. Cette diarrhée est venue avec l'excessive chaleur, je suis tout neuf, je n'ai rien fait que pris quelques lavements à la graine de lin (Balzac, Corresp.,1840, p. 144).Ça ne doit pas être désagréable, un petit lavement d'huile camphrée, dit le duc, se frottant les mains (Proust, Guermantes 2,1921, p. 588).Sitôt arrivés à l'étape nous lui administrâmes un lavement d'huile tiède (Gide, Retour Tchad,1928, p. 1003).
Au fig., fam., vieilli. Personne (très) ennuyeuse et importune. Quel lavement, quand il est paf! murmura Gervaise impatientée (Zola, Assommoir,1877, p. 678).− Une contrariété? Hein? Hein? (...) Très calme, il demanda : − Ah ça! vous n'avez pas bientôt fini de faire le phoque? En voilà un vieux lavement! − Comment!... comment!... dit le père Soupe (Courteline, Ronds-de-cuir,1893, 2etabl., I, p. 58).
Loc. Fiche, foutre le camp comme un lavement. Devenir complètement inconsistant. Alors, cette fois, ça y est bien, dit Malinier d'une voix âpre. C'est bien ce que j'ai dit et répété. La France fout le camp, comme un lavement (Aymé, Travelingue,1941, p. 198).
2. Action d'injecter dans le rectum une préparation liquide à but thérapeutique ou nutritionnel. Sur une table s'alignent des flacons de pharmacie, des bandes roulées, un thermomètre minuscule, une toute petite poire en caoutchouc pour les lavements des chiens (Colette, Vagab.,1910, p. 184):
2. L'heure du lavement était arrivée. La sœur avait déjà rejeté les couvertures et tournait autour du lit avec des gestes rituels. Martin du G., Thib., Sorell., 1928, p. 1143.
REM.
Lavementer, verbe trans.,hapax. Au fig. Importuner. Il est dans mon rôle d'oncle de vous prêcher, de vous tanner, de vous lavementer (Flaub., Corresp.,1874, p. 175).
Prononc. et Orth. : [lavmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Début xiiies. relig. « lavage purificatoire » (Sermon St Bernart, éd. W. Foerster, p. 46, 31); fin xive-début xves. lavement de baptesme (Myst. de S. Clem., p. 87, Abel ds Gdf.); 2. xiiies. méd. « fomentation » (Livre des Simples Médecines, éd. P. Dorveaux, p. 40, 219); 1628 [date d'éd.] « injection d'un liquide dans le gros intestin » (A. Paré, Des Fièvres, ch. 5, éd. J.-Fr. Malgaigne, III, p. 86); 3. fig. 1877 « personne importune » (Zola, loc. cit.). Dér. de laver*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 77.

Lavement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

lavement \lav.mɑ̃\ masculin

  1. Action de laver.
  2. Ancien signe d’hospitalité des peuples d’Orient et devenu acte liturgique dans le langage de l’église.
    • Le lavement des pieds.
    • Le lavement des mains.
  3. (Médecine) Liquide que l’on introduit par l’anus pour laver les intestins, les soigner ou pour procéder à des examens radiologiques ou visuels. On dit plutôt aujourd’hui « lavage d’intestin », et il peut être alors remplacé par une solution à boire la veille d’un examen comme la coloscopie par exemple.
    • Prendre un lavement.
  4. (Figuré) (Populaire) Personne ennuyeuse dont la conversation vous vide littéralement.
    • Je te préviens ; arme-toi de patience si tu dois discuter avec lui, car c’est un véritable lavement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lavement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LAVEMENT. n. m.
Action de laver, dans le langage de l'Église. Le lavement des pieds. Le lavement des mains. Il signifie aussi Remède liquide qu'on introduit par l'anus dans les intestins. Prendre un lavement. On dit plutôt aujourd'hui Lavage d'intestin, ou simplement Lavage.

Lavement : définition du Littré (1872-1877)

LAVEMENT (la-ve-man) s. m.
  • 1Il ne se dit au propre pour l'action de laver qu'en termes d'église et dans ces locutions-ci : le lavement des pieds ; le lavement des mains ; le lavement des autels

    Le lavement des pieds, tableau représentant Jésus-Christ qui lave les pieds des apôtres.

    Fig. Le baptême, dit-il [Jurieu], ne nous applique ou communique le sang de Jésus-Christ que par forme de lavement, Bossuet, Euchar. II, 3.

    Terme d'alchimie. Lavement des philosophes, opération par laquelle l'humide s'élève, circule et retombe sur la matière noire, qui ainsi devient blanche.

  • 2 Par extension, remède liquide qu'on introduit par l'anus dans les intestins. Il me semble toujours que je vois une douzaine de lavements qui me couchent en joue, Molière, Pourc. II, 4. Que voulez-vous faire ? Prendre ce petit lavement-là : ce sera bientôt fait, Molière, Mal. im. III, 4. Cette humeur âcre [la bile], en les picotant [les intestins], les agite et leur sert comme d'une espèce de lavement naturel pour leur faire jeter les excréments, Bossuet, Connaiss. II, 4. Et même elle refuse, étant fort enrhumée, De prendre un lavement lorsqu'il sent la fumée, Boursault, Merc. gal. I, 1. Il faut dire de lui comme le régent disait d'un homme qui prenait force lavements à la Bastille : il n'a que ce plaisir-là, D'Alembert, Lett. à Voltaire, 3 janv. 1765.

    Populairement et fig. Un lavement, un homme tourmentant et importun.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quant nostre sires voit ke li hom et la feme sont en pechié et il tornent en repentance et puis vont au lavement de confession, H. de Valenciennes, 1.

XVIe s. Ces ulceres peuvent estre temperés par gargarismes anodins, pour leur diminuer l'ardeur, et defendre par ce frequent lavement que…, Paré, XVI, 13. Les lavemens ou clysteres, Paré, XX, 5. Cercher le lavement de son ame en l'aspersion corporelle de l'eau, Calvin, Instit. 349. Il trouva que l'on avoit appresté des lavemens de vin et d'espiceries odorantes pour laver les piez des conviez, Amyot, Phoc. 29.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Lavement : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

LAVEMENT des piés, (Théol.) coutume usitée chez les anciens qui la pratiquoient à l’égard de leurs hôtes, & qui est devenue dans le christianisme une cérémonie pieuse.

Les Orientaux avoient coutume de laver les piés aux étrangers qui venoient de voyage, parce que pour l’ordinaire on marchoit les jambes nues & les piés seulement garnis d’une sandale Ainsi Abraham fit laver les piés aux trois Anges, Genese xviij. v. 4. On lava aussi les piés à Eliéser & à ceux qui l’accompagnoient lorsqu’ils arriverent à la maison de Laban, & aux freres de Joseph lorsqu’ils vinrent en Egypte, Genese xxiv. v. 32. & xliij. v. 24. Cet office s’exerçoit ordinairement par des serviteurs & des esclaves. Abigail témoigne à David qui la demandoit en mariage, qu’elle s’estimeroit heureuse de laver les piés aux serviteurs du roi, I. Reg. xxv. v. 41.

Jesus-Christ, après la derniere cene qu’il fit avec ses apôtres, voulut leur donner une leçon d’humilité en leur lavant les piés. Et cette action est devenue depuis un acte de piété. Ce que le Sauveur dit en cette occasion à saint Pierre : Si je ne vous lave, vous n’aurez point de part avec moi, a fait croire à plusieurs anciens que le lavement des piés avoit des effets spirituels. Saint Ambroise, lib. de Myster. c. vj. témoigne que de son tems on lavoit les piés aux nouveaux baptisés au sortir du bain sacré, & il semble croire que, comme le baptême efface les péchés actuels, le lavement des piés, qui se donne ensuite, ôte le péché originel, ou du moins diminue la concupiscence. Ideò, dit-il, planta abluitur ut heræditaria peccata tollantur : nostra enim propria per baptismum relaxantur. Il dit la même chose sur le Pseaume xlviij. Alia est iniquitas nostra, alia calcanei nostri . . . . . unde Dominus discipulis lavit pedes ut lavaret venena serpentis. Mais il explique lui-même sa pensée en ajoutant que ce qui est nettoyé par le lavement des piés, est plutôt la concupiscence ou l’inclination au péché, que le péché même : unde reor iniquitatem calcanei magis lubricum delinquendi, quam reatum aliquem nostri est delicti.

L’usage de laver les piés aux nouveaux baptisés n’étoit pas particulier à l’église de Milan. On le pratiquoit aussi dans d’autres églises d’Italie, des Gaules, d’Espagne & d’Afrique. Le concile d’Elvire le supprima en Espagne par la confiance superstitieuse que le peuple y mettoit, & il paroît que dans les autres églises on l’a aboli à mesure que la coutume de donner le baptême par immersion a cessé. Quelques anciens lui ont donné le nom de Sacrement, & lui ont attribué la grace de remettre les péchés veniels ; c’est le sentiment de saint Bernard & d’Eunalde abbé de Bonneval. Saint Augustin croit que cette cérémonie pratiquée avec foi peut effacer les péchés veniels ; & un ancien auteur, dont les sermons sont imprimés dans l’appendix du V. vol, des ouvrages de ce pere, soutient que le lavement des piés peut remettre les péchés mortels. Cette derniere opinion n’a nul fondement dans l’Ecriture : quant au nom de sacrement donné à cette cérémonie par saint Bernard & d’autres, on l’explique d’un sacrement improprement dit, du signe d’une chose sainte, c’est-à-dire de l’humilité, mais auquel Jesus-Christ n’a point attaché de grace sanctifiante comme aux autres sacremens.

Les Syriens célebrent la fête du lavement des piés le jour du jeudi-saint. Les Grecs font le même jour le sacré niptere, ou le sacré lavement. Dans l’Eglise latine, les évêques, les abbés, les curés dans quelques dioceses, les princes même lavent ce jour-là les piés à douze pauvres qu’ils servent à table, ou auxquels ils sont des aumônes. On fait aussi le même jour la cérémonie du lavement des autels, en répandant de l’eau & du vin sur la pierre consacrée, & en récitant quelques prieres & oraisons. Calmet, Diction. de la Bibl. tome II. pages 607 & 508.

Lavement des mains, voyez Main.

Lavement, Pharmacie, voyez Clystere.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lavement »

Étymologie de lavement - Littré

Provenç. lavament ; espagn. lavamiento ; ital. lavamento ; du lat. lavamentum, de lavare, laver.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de lavement - Wiktionnaire

 Dérivé de laver avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lavement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lavement lavmɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « lavement »

  • Global Sac lavement Marché 2020 Rapport de recherche est un rapport de recherche compétent et approfondi sur les principales conditions du marché régional du monde, en se concentrant sur les principales régions (Amérique du Nord, Europe et Asie-Pacifique). Il couvre le paysage du marché et ses perspectives de croissance dans les années à venir. Le rapport comprend également une discussion sur les principaux fournisseurs opérant sur ce marché mondial avec des approches descendantes et ascendantes et analysés en outre à l’aide d’outils analytiques tels que l’analyse des cinq forces du porteur et découvrir les opportunités, les défis, les contraintes et les tendances du Sac lavement mondial Marché. , Marché Sac lavement – Taille de l’industrie, facteurs de croissance, principaux leaders, stratégie de développement, tendances futures, analyse historique, paysage concurrentiel et prévisions régionales 2026 – InFamous eSport
  • Elle prend fin par une montée en puissance de ceux qui veulent attenter à sa vie. Il sait qu’il ne s’échappera pas à la mort. Il se tourne alors vers les siens, ceux et celles qui croient toujours en sa mission, et leur confie ses dernières volontés, par le biais d’un discours d’adieu introduit par un acte symbolique : le lavement des pieds. C’est ce geste symbolique qui nous occupe ici. La scène se déroule la veille de la Pâque, la grande fête juive de la liberté, commémorant la sortie d’Égypte, au cours de laquelle était immolé l’agneau pascal. Elle débute par une introduction solennelle donnant le ton et le sens de ce qui va suivre : le sens de la Pâque célébrée par Jésus, la Pâque de Jésus, comme consommation de son œuvre dans l’amour des siens poussé jusqu’à l’extrême et son passage de ce monde à son Père : " Avant la fête de la Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde-ci au Père, ayant aimé les siens qui sont dans le monde, les aima jusqu'à l’extrême… " (Jean 1, 1). Suit alors le récit de l’action prophétique de Jésus, du maître qui prend la fonction du serviteur ou de l’esclave : " Au cours du repas (…) Jésus se lève de table, dépose son vêtement et, prenant un linge, il se ceignit. Il verse ensuite de l'eau dans un bassin et se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint " (Jean 13,4-5). Une attitude de service sans réserve Le geste de Jésus s’agenouillant pour lui laver les pieds est considéré par Pierre comme une humiliation inacceptable. Il proteste. Il refuse de se laisser laver ses pieds : " Seigneur, toi, me laver les pieds, à moi… Non ! tu ne me laveras pas les pieds, jamais de la vie " (Jean 13, 6 et 8). Pierre a le sens de la hiérarchie. Il y a celles et ceux qui sont en haut et celles et ceux qui sont en bas. Les premiers ne servent pas les seconds. Le maître ne lave pas les pieds de ses disciples. Ce n’est pas dans l’ordre des choses. Ce geste est un geste d’esclave. Un maître à genoux ! Cela dépasse l’entendement ! Pourtant Jésus est bien là, le maître à genoux lavant les pieds de ses disciples. En faisant à leur égard ce geste de serviteur, Jésus ne cherche nullement à s’humilier devant ses disciples, mais plutôt à traduire une attitude de service sans réserve, un geste symbolique qui brise la loi de la violence dans les relations humaines et nos idées de hiérarchies et des places toutes faites. Et pour les Chrétiens, ce geste ‒ Dieu à genoux devant les hommes ‒ implique une révolution de leur idée de Dieu : renoncer à voir Dieu comme le tout-puissant, mais plutôt comme un Dieu avec nous, engagé dans l’humanité, un  Dieu de tendresse au service de l’humain. Ce geste qu’il vient de faire, Jésus le déclare indispensable pour celles et ceux qui veulent être ses disciples, pour participer à sa vie et recevoir en héritage le Royaume : " Si je ne te lave pas, tu n’auras point de part avec moi ! " (verset8b), dit Jésus à Pierre. Devant ces paroles très fortes, Pierre panique : " Alors Seigneur, pas seulement les pieds mais aussi les mains et la tête " (v.10). Voyant que Pierre n’a toujours pas compris, Jésus, ayant repris son vêtement et revenu à sa place parmi les convives attablés, s’adresse au groupe : " Comprenez ce que je vous ai fait. Vous m’appelez Maître et Seigneur, et vous dites bien : je le suis en effet. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous devez vous aussi vous lavez les pieds les uns aux autres " (v, 12-14). L’amour se vit dans l’exigence du service Dans son explication, Jésus passe de la relation Maître/disciples à celle des disciples entre eux, les exhortant à être au service les uns des autres dans un agir effectif comme il l’attend d’eux : " C’est un exemple que je vous ai donné pour que, en vertu de ce que j’ai fait pour vous, vous fassiez vous aussi " (v. 15). Une exhortation à passer aux actes qui prend la forme d’une béatitude : " Sachant cela, vous êtes bienheureux si vous venez à le faire " (v. 17). La consigne, vous l’avez remarqué sans doute, n’est pas d’aimer Dieu, mais d’aimer ses frères. Autrement dit, pour les croyants, il ne s’agit pas d’aimer Dieu dans l’abstrait, mais de l’aimer dans la personne des frères et des sœurs que nous n’avons pas choisis, particulièrement dans les plus petits. " Dans la mesure où vous l’avez fait à l’un des plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait ", dit Jésus par ailleurs (Matthieu 25, 40). Jean, l’évangéliste, va même plus loin en disant : "  Si quelqu’un dit : j’aime Dieu, et qu’il déteste son frère, c’est un menteur. En effet, celui qui n’aime pas son frère qu’il voit ne peut aimer Dieu, qu’il ne voit pas " (1 Jean 4, 20). Autrement dit, l’amour et le service résument l’Évangile du lavement des pieds. Mais comment s’exerce cet amour du prochain ? L’humain est un être fait pour : pour la tendresse, pour la relation, pour le service… Il est capable d’aimer jusqu’à l’extrême comme le montrent, entre autres, les soignants en cette période de pandémie de Covid-19. Il s’agit d’abord d’un amour de personne à personne qui se vit dans l’amitié, la bienveillance, la sollicitude, la solidarité, l’hospitalité, le partage, la gratuité et la réciprocité. Mais aimer le prochain ne passe pas seulement par les relations courtes, proches, du face à face mais également par les relations longues, anonymes, qui traversent les institutions et les structures de la société, comme le souligne Paul Ricœur. Aimer le prochain, c’est donc travailler pour des institutions justes, pour une société juste. C’est promouvoir le bien commun, qui est le bien de tous. C’est mener le combat pour la justice. Et à l’aune de l‘amour du prochain, la justice n’est jamais assez vaste, assez universelle (Paul Ricœur). Cette idée d’amour du prochain ou de fraternité universelle n’est pas seulement la pièce maîtresse de l’Évangile, elle fait également partie de la triade républicaine : Liberté, égalité, fraternité. Comme principe d’action sociale et politique, elle s’est incarnée, sous le vocable de solidarité, dans les droits sociaux. Et ce dans quelques régions du monde seulement. Si elle n’est malheureusement pas assez universelle et agissante de par le monde, c’est sans doute parce que ce nous ne nous sentons pas assez  proches et solidaires les uns des autres. Parler et travailler pour un monde plus solidaire et fraternel implique la reconnaissance d’un bien social commun, la reconnaissance que nous appartenons tous et toutes à la même famille humaine, à la même communauté de destin terrestre, à la même Maison-Commune, à la même Terre-Patrie, la même Terre-Mère. C’est sur ce fondement qu’il nous faut ensemble avancer pour construire un monde plus humain. C’est ce que nous rappelle la pandémie du coronavirus. Soyons proches les uns des autres. Ensemble soyons solidaires. Reynolds MICHEL Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, Tribune libre de Reynolds Michel : L'Évangile du lavement des pieds | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos
  • Concernant les gestes barrières, l’animatrice a exhorté cette catégorie de personnes à observer les mesures préventives édictées par les autorités. La distanciation, le port du masque, le lavement des mains à tout moment et  l’utilisation des gels hydro-alcooliques. , Genre : des femmes vivant avec handicap invitées à dénoncer les violences faites à leur égard | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo
  • L'irrigation du côlon, sorte de version moderne du lavement, séduit un nombre croissant de personnes soucieuses d'hygiène ou souffrant de troubles fonctionnels. Mais cette technique est-elle sans danger pour la santé ? , Le lavement, une nouvelle tendance sans danger?
  • Mais un lavement peut aussi se réaliser seul à la maison. "Mettez 2 litres d’eau tiède, à la température du corps, dans un bock à lavement et attachez-le à 1,5 m au-dessus de vous, à proximité des toilettes", explique Vanessa Lopez, naturopathe auteur de Je m’initie à la naturopathie (éd. Leduc.s). Vous pouvez également employer une infusion tiède de camomille pour ses propriétés calmantes et adoucissantes. Marie Claire, Le lavement intestinal qu'est ce que c'est ? - Marie Claire
  • L'homme sage est celui qui va bien de l'intestin, disait Bouddha. Et pour aller bien, l'intestin a notamment besoin d'être libéré de ses impuretés. La pratique du lavement, un temps abandonnée, elle refait son apparition sous le nom d'hydrothérapie du côlon. Une naturopathe en explique les bienfaits. Topsante.com, Hydrothérapie du côlon : comment ça se passe un lavement de l'... - Top Santé
  • De Madonna à Jennifer Aniston et plus récemment Katy Perry, les célébrités américaines se sont lancées dans une nouvelle lubie detox : le lavement. Celui-ci permettrait d’éliminer les toxines restées dans les intestins. Que vaut-elle ? Réponse avec un gastro-entérologue. Femme Actuelle, Lavement : en quoi consiste cette pratique plébiscitée par les stars ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Étudiez des informations précises sur le march Appareils à base de lavement: statistiques, faits et chiffres, aperçu de la croissance, taille, principaux acteurs, analyse Swot, perspectives de l’industrie et analyse régionale, et prévisions jusqu’en 2029. Étude approfondie sur l’impact du nouveau coronavirus (COVID- 19) pandémie sur le marché Appareils à base de lavement à l’origine basée sur les recherches actuelles sur les défis de croissance potentiels et les progrès futurs jusqu’en 2029. gabonflash, D'ici 2020-2029 | Appareils À Base De Lavement Marché Stratégies Commerciales, Analyse De La Marge Brute, Segmentation, Valeur Des Revenus (millions Usd) Et Tcac - gabonflash
  • Le rapport de marché Appareils à base de lavement mondial comporte des informations à jour et détaillées, publiées par la compagnie CMR. Le rapport aborde une analyse approfondie et détaillée et l’impact sur le marché de l’épidémie de COVID-19 est abordé. Les données prises en compte dans l’étude fournissent une analyse détaillée sur la base des données historiques de 2015 à 2019, ainsi que les prévisions pour toutes les autres conditions du marché de 2020 à 2027. se connecter à la vente dexperts [email protected] or call us on +1-312-376-8303. Thesneaklife, Impact potentiel du Coronavirus (COVID-19) sur le scénario du marché Appareils à base de lavement par acteurs clefs Principale entreprises B Braun Melsungen, Baxter International, MacoPharma, Hollister Incorporated, Coloplast – Thesneaklife
  • Le lavement des mains ne rend pas l'âme nette. Jean de La Ceppède, Théorèmes spirituels

Images d'illustration du mot « lavement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Esplanade_whitesky Photo de timJ via Unsplash

Traductions du mot « lavement »

Langue Traduction
Corse enema
Basque enema
Japonais 浣腸
Russe клизма
Portugais enema
Arabe حقنة شرجية
Chinois 灌肠剂
Allemand einlauf
Italien clistere
Espagnol enema
Anglais enema
Source : Google Translate API

Synonymes de « lavement »

Source : synonymes de lavement sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires