La langue française

Infirmier, infirmière

Sommaire

  • Définitions du mot infirmier, infirmière
  • Étymologie de « infirmier »
  • Phonétique de « infirmier »
  • Citations contenant le mot « infirmier »
  • Traductions du mot « infirmier »
  • Synonymes de « infirmier »

Définitions du mot « infirmier, infirmière »

Trésor de la Langue Française informatisé

INFIRMIER, -IÈRE, subst.

Personne qualifiée qui s'occupe des malades, les soigne, soit sous la direction d'un médecin dans un dispensaire, une clinique, un hôpital, soit en appliquant des prescriptions médicales à domicile. Une infirmière préparait un médicament sur une petite table de bois à l'entrée (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Lit, 1884, p. 260).En corps de chemise, son front brillant de sueur, le major examinait rapidement les blessés, dont un infirmier éclairait les plaies avec sa lanterne (Dorgelès, Croix de bois,1919, p. 293).Il souffre d'une crise cardiaque peu grave, dit-on, mais qui exige des soins, l'assistance d'une infirmière (Bernanos, Journal curé camp.,1936, p. 1202):
L'infirmière suspendit le ballon de sérum glucosé à une potence de métal, chercha sur la petite cuisse bleuâtre une place qui ne fût pas indurée par les injections précédentes, régla la descente du sérum dans le tube de caoutchouc, goutte à goutte. Druon, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 83.
SYNT. Brassard d'infirmier; blouse, costume, voile, pèlerine d'infirmière; vêtements, tenue d'infirmier (-ière); école, études d'infirmières; emploi, métier d'infirmier (-ière); infirmier (-ière) de garde, de nuit, de service; sous-infirmier; caporal, sergent infirmier; aide infirmier (-ière); infirmier (-ière) (-) chef, major, en chef, des hôpitaux.
Infirmier (-ière) diplômé(e). Infirmier (-ière) dont la qualification est sanctionnée par un diplôme d'État. Les candidats aux emplois d'infirmier et d'infirmière diplômés doivent être titulaires du diplôme d'État d'infirmier ou d'un diplôme reconnu équivalent par le ministre de la Santé publique (Encyclop. éduc.,1960, p. 341).
Prononc. et Orth. : [ε ̃fiʀmje], fém. [-jε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1398 (Trésor des chartres du Comté de Rethel, IV, 268, 3 d'apr. Runk., p. 45). Réfection, d'apr. infirme/infirmité, de enfermier, attesté de 1288 (ds DG) à 1675 (Oudin Esp.-Fr.), dér. de l'a. m. fr. enferm « malade » (infirme*). Fréq. abs. littér. Infirmier : 365. Infirmière : 243. Fréq. rel. littér. Infirmier : xixes. : a) 79, b) 333; xxes. : a) 756, b) 850. Infirmière : xixes. : a) 29, b) 119; xxes. : a) 212, b) 816. Bbg. Gilliéron (J.). Cf. infirmation. - Quem. DDL t. 15.

Wiktionnaire

Nom commun

infirmier \ɛ̃.fiʁ.mje\ masculin (pour une femme on dit : infirmière)

  1. Celui qui soigne et sert les malades dans une infirmerie, dans un hôpital, dans une ambulance.
    • L’infirmier n’appuyait que très lentement sur la seringue et le liquide ne devait s’écouler que goutte à goutte dans mon sang. — (Henri Alleg, La Question, 1957)

Adjectif

infirmier \ɛ̃.fiʁ.mje\

  1. Qui concerne les infirmiers.
    • Le personnel infirmier.

Nom commun

infirmière \ɛ̃.fiʁ.mjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : infirmier)

  1. Personne s'occupant ou soignant des personnes malades, soit dans un établissement médical public ou privé, soit à domicile.
    • L’Office départemental d'hygiène sociale, […], dispose de dix médecins et de vingt-huit infirmières visiteuses, toujours sur la brèche. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Mais on dérape très vite, le médecin est aussi fou que ses patients, les infirmières sont déchaînées, l’atmosphère vire au pandémonium morbide et sexué. — (« Kill Me Please », une tendresse gore, dans Marianne (magazine), n° 707 du 6 novembre 2010, p. 84)
    • Devenir infirmière, c'était une orientation à laquelle je n'avais jamais songé auparavant. [...] Devenir infirmière, ça voulait dire entrer dans une force de frappe contre la mort, un combat pour la vie. — (Serge Lamothe, Mektoub, éditions Alto, Québec, 2016, p. 131)

Forme d’adjectif

infirmière \ɛ̃.fiʁ.mjɛʁ\

  1. Féminin singulier de infirmier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INFIRMIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui soigne et sert les malades dans une infirmerie, dans un hôpital, dans une ambulance. S'adresser à l'infirmier. C'est l'infirmier qui est chargé de ce soin. Infirmier en chef. Infirmière major.

Littré (1872-1877)

INFIRMIER (in-fir-mié, miè-r') s. m.
  • 1Celui, celle qui soigne et sert les malades dans une infirmerie, dans un hôpital.

    Adj. Aide infirmier. Caporal infirmier.

  • 2Dans certaines abbayes d'hommes, religieux qui est revêtu de l'office claustral dit infirmerie.

HISTORIQUE

XVe s. Comment, madame, dit l'enfermiere, vous estes de vous-mesme homicide, Louis XI, Nouv. XX. Item [le couvent] doit pain et vin aux enfermier et secretaire, quand ils font reparer les maisons de leurs offices, Mignard, Hist. des princ. fond. relig. du bailliage de la Montagne, p. 116.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

INFIRMIER. - HIST. Ajoutez :

XIVe s. Dam J. la Paintre, souenfremier de Saint-Remi (1347), Varin, Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2e part. p. 1141.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INFIRMIER, s. m. (Medec. Chirurg.) est un employé subalterne dans les hôpitaux, préposé à la garde & au soulagement des malades ; il est dans les hôpitaux & maisons de charité ce que parmi le peuple on nomme trivialement garde-malade. Cet emploi est aussi important pour l’humanité, que l’exercice en est bas & répugnant ; tous sujets n’y sont pas également propres, & les administrateurs des hôpitaux doivent, autant par zèle que par motif de charité, se rendre difficiles sur le choix de ceux qui s’y destinent, puisque de leurs soins dépend souvent la vie des malades : un infirmier doit être patient, modéré, compatissant ; il doit consoler les malades, prévenir leurs besoins & supporter leurs impatiences.

Les devoirs domestiques des infirmiers sont, d’allumer le matin les feux dans les salles & de les entretenir pendant le jour ; de porter & distribuer les portions de vivres, la tisanne & les bouillons aux malades ; d’accompagner les medecins & chirurgiens pendant les pansemens ; d’enlever après, les bandes, compresses & autres saletés ; de balayer les salles & d’entretenir la propreté dans l’hôpital, parmi les malades, dans les choses qu’ils leur distribuent & sur leurs propres personnes ; de vuider les pots-de-chambre & chaises-percées, de sécher & changer le linge des malades ; d’empêcher le bruit, les querelles & tout ce qui pourroit troubler leu repos ; d’avertir l’aumônier de ceux qu’ils apperçoivent en danger ; de transporter les morts & de les ensevelir ; d’allumer les lampes le soir, de visiter les malades pendant la nuit ; enfin de veiller continuellement sur eux, de leur donner tous les secours que leur état exige, & de les traiter avec douceur & charité. Voilà en général leurs obligations ; les officiers des hôpitaux doivent donner leur attention à ce qu’ils les remplissent exactement, & les punir s’ils s’en écartent.

Voici quelques dispositions qui les regardent dans la direction & la discipline d’un hôpital militaire.

Ils y sont aux ordres du commissaire des guerres chargé de la police de l’hôpital, aux gages de l’entrepreneur, & nourris aux frais du Roi, à la même portion que les soldats malades.

Le nombre en est fixé à un pour vingt malades, ou douze blessés, ou dix vénériens, ou deux officiers : en cas de maladie ils sont traités dans l’hôpital sur le même pié que les soldats malades, mais aux frais de l’entrepreneur, qui ne peut les renvoyer qu’après leur guérison & du consentement du commissaire des guerres : le directeur ne doit dans aucun cas se servir de soldats pour infirmier.

Tout infirmier qui sort de l’hôpital sans permission, ou qui y rentre ivre, qui est convaincu d’avoir vendu des alimens aux malades, ou retranché quelque chose de leur portion pour en augmenter la sienne, est puni d’amende pour la premiere fois, & chassé de l’hôpital en cas de récidive.

Celui qui est convaincu de vol, friponnerie ou malversation, est châtié sévérement pour l’exemple, & même livré à la justice, si le cas le requiert.

Les infirmiers sont responsables des effets gardés par les défunts, qui se trouveroient avoir été détournés.

Celui qui étant de garde pendant la nuit, est surpris endormi, doit être puni d’amende, & chassé s’il a abandonné la salle.

Celui qui est convaincu d’avoir traité les malades avec négligence, dureté ou mépris, d’avoir négligé de les changer de linge après des sueurs, ou de leur avoir refusé d’autres secours nécessaires, doit être chassé & puni suivant l’exigence du cas.

Ces dispositions sont tirées pour la plûpart des réglemens concernant les hôpitaux militaires, du premier Janvier 1747, époque du rétablissement de la regle & du bon ordre dans l’administration de cette partie difficile & intéressante du service.

Dans les hôpitaux bourgeois & maisons de charité, ce sont des femmes ou des sœurs hospitalieres qui y sont chargées des fonctions des infirmiers, & l’on est généralement content de la maniere dont elles s’en acquittent. On ne peut nier que les femmes ne soient plus propres à ces fonctions que les hommes ; en effet, par la sensibilité & la douceur naturelle à leur sexe, elles sont plus capables qu’eux de ces soins touchans, de ces attentions délicates, si consolantes pour les malades, & si propres à hâter leur guérison. Il est peu de nos lecteurs qui n’ait éprouvé par lui-même ce que nous avançons, & qui n’ait préféré, & qui ne préfere encore dans l’état de maladie, les services d’une femme à ceux d’un homme, toutes choses égales.

Si le sentiment intérieur de la nature & l’expérience se réunissent pour nous démontrer cette vérité, pourquoi n’en profitons-nous pas pour l’intérêt du service & de l’humanité ?

Qui empêche qu’on ne substitue aux infirmiers dans tous les hôpitaux militaires du royaume des infirmieres aux mêmes gages & fonctions, tirées non de l’ordre des sœurs hospitalieres, mais du sein du peuple indigent ? on devroit s’en promettre le même service que de ces sœurs, & un meilleur que celui des infirmiers, premier avantage. Ces hommes seroient rendus aux ouvrages de la terre, ou des arts méchaniques, autre avantage : mais nous en appercevons un plus précieux encore dans ce changement, ce sont les nouvelles occasions d’emploi & de travail qu’il procureroit à un nombre de femmes ou filles, dans l’énorme quantité de désœuvrées involontaires qui fourmillent dans nos villes, qui desirent & cherchent des occupations, & qui faute d’en trouver, restent en proie aux dangers & aux malheurs d’une oisiveté forcée. Cet article essentiel & trop négligé parmi nous, si important pour la population, pour les mœurs & l’honnêteté publique, mériteroit les plus sérieuses attentions de la part du gouvernement.

Au surplus nous ne répondrons aux objections qu’on pourroit nous faire sur le changement proposé pour les hôpitaux militaires, qu’en présentant l’exemple de ce qui se pratique avec succès dans les hôpitaux bourgeois & les maisons de charité du royaume, où les soldats malades des troupes du roi sont reçus & traités, comme dans les hôpitaux même de sa majesté. Voyez Garde-malade. Article de M. Durival le jeune.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « infirmier »

(1398) De l’ancien français enfermier (1288), composé sur le mot enferm, lui-même dérivé du latin infirmus (« qui n’est pas ferme, au moral comme au physique »). S’occuper des infirmes est à l’origine largement considéré comme une tâche féminine puis, à partir du XIIe siècle, les ordres religieux organisent la profession selon des critères de charité et d'amour de Dieu : le soin bénévole est pris en charge par la structure religieuse, par exemple les religieuses de l’Hôtel Dieu, les nobles soignant dans les fondations hospitalières, ou certains frères et sœurs se déplaçant à domicile. Les soins infirmiers évolueront ensuite avec l’histoire de la médecine et la philosophie des sciences pour devenir une profession paramédicale, « c’est aussi le plus réconfortant sourire de l’hôpital » [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Infirme ; provenç. efermier, enfermer ; espagn. enfermero ; ital. infermiere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « infirmier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
infirmier ɛ̃firmje

Citations contenant le mot « infirmier »

  • L’assistant-réalisateur est au comédien ce que l’infirmier est au dément, mais en plus brutal. De Marcel Gotlib
  • L’AFITCH a été créée en avril 1997 afin de renommer le Groupe infirmier de greffe de moelle osseuse (GIGMO), fondée en 1987. Actusoins - infirmière, infirmier libéral actualité de la profession, Association française des infirmier(e)s de thérapie cellulaire hématologie, oncologie et radiothérapie : « Notre objectif est d’alimenter la réflexion » - Actusoins actualité infirmière
  • Maxime, infirmier dans un service de réanimation, a été formé par les médecins du service aux spécificités du Covid, ou du moins à ce qu'on en savait au début de la pandémie. « Ils nous ont informés au fil de l'évolution des connaissances », se rappelle-t-il. Actusoins - infirmière, infirmier libéral actualité de la profession, Covid : la formation des infirmiers à géométrie variable - Actusoins actualité infirmière
  • Un des enjeux prioritaires, selon l'ONI, est d'élargir les compétences des infirmiers et de développer leur autonomie, pour une meilleure prise en charge des patients. Actusoins - infirmière, infirmier libéral actualité de la profession, Ségur de la santé : les propositions de l'Ordre infirmier - Actusoins actualité infirmière
  • Moins d'un infirmier sur deux se dit "satisfait de son métier" et 70% "ont le sentiment que leurs conditions d'exercice se sont dégradées au cours des 5 dernières années". Avec le recul, moins d'un infirmier sur deux choisirait à nouveau ce métier. Infirmiers.com, Les infirmiers : maillons forts au coeur d'un système de soins efficace, durable et humain
  • En outre, lors de l’exercice de leur métier, les infirmiers et infirmières doivent faire preuve d’adaptabilité et d’agilité, quel que soit le service dans lequel elles sont affectées. Gestion des flux de patients, adaptation aux évolutions des protocoles de soins, des organisations de services, etc. Toute la Franchise, Reconversion infirmière : quel métier exercer après ?
  • Aujourd’hui, l’homme de Fosses-la-Ville est toujours incarcéré, à Namur, dans l’aile psychiatrique. Frédéric V., ancien infirmier de la maison de repos "La Méridienne" à Meux, est inculpé pour un assassinat et une tentative d’assassinat, alors qu’à la base, la justice le suspectait aussi par rapport à 19 autres cas. C’est en inoculant de l’insuline qu’il aurait mis fin aux jours d’une résidente et tenté de tuer une autre. DH Les Sports +, La maman de Frédéric V, un ancien infirmier suspecté de 20 assassinats, défend son fils: "Il était en burn out" - DH Les Sports+
  • J’ai démissionné d’un poste d’infirmier en médecine pour pouvoir être disponible. Je savais que là où je travaillais je n’aurais pas vu de patients covid, je n’aurais pas pu aider. Outre-mer la 1ère, [Témoignage] Eric, infirmier volontaire parti prêter main forte aux hôpitau
  • L’Ordre national des infirmiers (ONI) a présenté mardi sa contribution au « Ségur de la santé ». On n’y trouvera pas de revendications sur les salaires ou les carrières, qui ne relèvent pas de son champ de compétences. Le document regorge en revanche de propositions visant à revaloriser la profession : de la reconnaissance de la consultation infirmière à la possibilité d’adapter la posologie de certains traitements, en passant par l’extension du champ des prescriptions infirmières ou de celui des compétences spécifiques aux infirmières de pratique avancée (IPA), les idées ne sont pas neuves, mais elles sont affirmées avec une force renouvelée… , Ségur : le gouvernement a abattu sa dernière carte | Espace Infirmier
  • Estang. Infirmiers. Cabinet infirmier, tél. 05 62 09 60 76. ladepeche.fr, GERS DE GARDE WE 18-19 JUILLET - ladepeche.fr
  • Les études d’infirmier et de médecine ont été les formations les plus demandées sur la plate-forme d’inscription dans l’enseignement supérieur cette année. Le Monde.fr, Les écoles d’infirmiers et médecine, filières très attractives sur Parcoursup
  • Deux infirmiers de l’Ehpad de La Cépière à Toulouse ont été mis à pied, fin mars 2020, par leur direction. Ils leur réclamaient régulièrement des équipements de protection pour soigner des patients suspectés de Covid-19, en pleine crise sanitaire. Et par-dessus le marché, l’un d’eux a même dû quitter son poste en plein service, sous escorte policière. , Toulouse. Deux infirmiers licenciés pour avoir réclamé des masques à leur direction | Actu Toulouse
  • En outre, lors de l’exercice de leur métier, les infirmiers et infirmières doivent faire preuve d’adaptabilité et d’agilité, quel que soit le service dans lequel elles sont affectées. Gestion des flux de patients, adaptation aux évolutions des protocoles de soins, des organisations de services, etc. Toute la Franchise, Reconversion infirmière : quel métier exercer après ?
  • Cette cadre de banque à la retraite de 76 ans et son compagnon, un VRP retraité de 81 ans, avait loué le rez-de-chaussée de leur maison de Montarnaud en juillet dernier à un couple : lui viticulteur et elle infirmière. Dès le début de la pandémie, Melina, l'infirmière, décide de rapatrier dans cet appartement sa propre mère, sa petite fille et sa fille. De son côté, Mélina se cloître dans le studio de sa fille, proche du CHRU où elle était opérationnelle de jour comme de nuit. leparisien.fr, Ils avaient expulsé une infirmière pendant l’épidémie : le tribunal les relaxe - Le Parisien
  • Charline pourra dire qu’elle a joué un rôle important dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 en France. Cette infirmière a exercé dans l’hôpital de campagne de Mulhouse (Haut-Rhin) dans le cadre de l’opération Résilience. "Tout s’enchaîne très vite. J’entends les hélicoptères, j’entends qu’il y a encore des patients qui arrivent, j’entends qu’il y a encore de la demande. C’est assez inédit", se remémore-t-elle. Franceinfo, Coronavirus : le témoignage fort d’une infirmière ayant participé à l’opération Résilience
  • Newsletter infirmière : Actusoins - infirmière, infirmier libéral actualité de la profession, Crise sanitaire : la coordination des infirmiers libéraux non rémunérée - Actusoins actualité infirmière
  • Mais l’infirmière, qui exerce depuis 2004 au Centre hospitalier du Nord Mayenne (CHNM), ne met pas longtemps à réaliser le « privilège » de « représenter l’hôpital lors d’un tel événement ». « Dix secondes après je lui répondais que j’irais ! C’est unique dans une vie ! » , Cette infirmière mayennaise a été invitée à Paris pour le 14 juillet | Le Courrier de la Mayenne
  • L'invitation est là, sous ses yeux : « Monsieur le président et Madame Brigitte Macron prient Madame Nlend de bien vouloir assister à la cérémonie qui se tiendra le mardi 14 juillet 2020 à 10h30 place de la Concorde ». Michelle Nlend, 39 ans, est infirmière au service des maladies infectieuses du Centre Hospitalier Intercommunal Villeneuve-Saint-Georges (CHIV), dans le Val-de-Marne. Elle fait partie des 2500 personnes invitées à la cérémonie militaire qui rendra hommage aux soignants le jour de la fête nationale. Un « acte de reconnaissance fort vis-à-vis des soignants » selon elle. leparisien.fr, Michelle, infirmière invitée au défilé du 14 Juillet : «J’y vais pour les collègues» - Le Parisien
  • Céline Douadi, infirmière, cadre de santé au centre hospitalier universitaire d'Amiens participe ce mardi à la cérémonie du 14 juillet dédiée cette année à ceux et celles qui sont engagés en première ligne dans la lutte contre le coronavirus. "Une reconnaissance forte" pour la soignante. France Bleu, Une infirmière amiénoise aux cérémonies du 14 juillet à Paris : "On a protégé la nation"
  • Delphine Ponnelle est infirmière au sein de l'équipe de prévention du risque infectieux associé aux soins du Groupement hospitalier Nord-Dauphiné. Une équipe mobilisée pendant la crise sanitaire du coronavirus. Elle est ce mardi place de la Concorde pour la cérémonie du 14-Juillet. France Bleu, Delphine, infirmière hygiéniste, représente les soignants nord-isérois pour ce 14-Juillet inédit
  • Dans un accès de violence, elle s’en prend à une infirmière et à une aide-soignante, dans le couloir. Les images de vidéosurveillance révéleront de multiples coups de poing et de pied et d’arrachage de cheveux. L’une d’elles tombera à terre. Chacune s’en sortira avec 8 jours d’ITT. , Faits-divers - Justice | Une infirmière et une aide-soignante agressées
  • C'est un secteur qui a été très sollicité pendant la crise du Covid. Le secteur des soins à domicile est en plein boom. L’appli Visitadom permet de trouver rapidement une infirmière, un kiné ou un ostéopathe pour une visite à domicile. France Bleu, La relance éco : Visitadom , les visites à domicile d’un kiné ou d’une infirmière en un clic
  • Le message a été repris sur quelque 135 000 autres comptes du réseau social : une infirmière libérale mobilisée par un hôpital parisien pour lutter contre la pandémie de Covid-19 dénonce sa non-éligibilité à la prime exceptionnelle à laquelle peuvent prétendre les agents des hôpitaux. Dossier Familial, Prime Covid-19 de 1 500 € : des infirmières ne peuvent pas la percevoir | Dossier Familial
  • Les images de l'arrestation musclée d'une infirmière, lors de la manifestation des soignants, mardi 16 juin à Paris, ont suscité la polémique sur les réseaux sociaux. Farida C., 50 ans, a décidé de porter plainte contre les forces de l'ordre, rapporte franceinfo, vendredi 19 juin, citant une source proche du dossier. ladepeche.fr, Manifestation des soignants à Paris : l'infirmière interpellée porte plainte contre les policiers - ladepeche.fr
  • Interrogée dimanche sur France 3 au sujet de l'arrestation de cette infirmière qui a lancé des projectiles sur les forces de l'ordre, Sibeth Ndiaye a d'abord rappelé que "la justice doit s'exercer de manière normale, comme pour n'importe quel citoyen", avant de préciser : "Quand je ne sais pas expliquer qu'on jette des pierres sur les forces de l'ordre, je ne vois pas en quoi il faudrait l'absoudre".  LExpress.fr, Sibeth Ndiaye face à une nouvelle polémique après ses propos sur l'infirmière interpellée - L'Express
  • De nombreuses rumeurs circulent sur l'identité et la profession de l'infirmière  interpellée de manière brutale par les forces de l'ordre le 16 juin dernier, en marge d'une manifestation du personnel soignant. Certains remettent en cause sa profession ou affirment qu'elle est militante à La France insoumise. Franceinfo, Vrai ou Fake : l'identité de l'infirmière interpellée le 16 juin remise en question
  • L'infirmière a été placée en garde à vue suite à ça. Elle sera jugée le 25 septembre prochain pour "outrages" et "violences sans interruption totale de travail (ITT) sur personne titulaire de l'autorité publique".  Elle a reconnu les faits et a expliqué sa colère envers ses conditions de travail, journée entre 10 et 14 heures pendant l'épidémie, elle a également été touchée par le virus.  Mouv, Farida C. : une cagnotte ouverte pour l'infirmière violemment interpellée
  • Profession infirmière Infirmiers.com, Les infirmiers : maillons forts au coeur d'un système de soins efficace, durable et humain
  • Titulaire d’un BEP Carrières Sanitaire et Social au lycée de Bar-le-Duc, Michèle Larcher intègre l’Ecole d’infirmières de Verdun. Elle obtient son diplôme d’Etat le 20 juin 1975. , Santé | L’infirmière Michèle Larcher prend sa retraite
  • On lui reprochait des prescriptions falsifiées, des facturations abusives commises de septembre 2015 à septembre 2017. Jugée par le tribunal judiciaire de Boulogne-sur-Mer, une infirmière libérale a été condamnée à six mois de prison avec sursis. La Voix du Nord, À Saint-Étienne-au-Mont, une infirmière condamnée pour escroquerie envers la CPAM
  • Elle contre-attaque sur le terrain judiciaire. Farida C., l'infirmière interpellée mardi après avoir jeté des projectiles sur les forces de l'ordre au cours d'une manifestation de soignants à Paris, a déposé plainte ce vendredi à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) contre les policiers, rapporte BFMTV.   LExpress.fr, Manifestation des soignants : l'infirmière Farida C. porte plainte contre les policiers - L'Express
  • Ces images incroyables de tribus éloignées en Afrique ont été prises par une infirmière de première ligne qui dit que les gens sont les plus attentionnés de la planète. JAPANFM, Photos de l’infirmière de première ligne Cohan Zarnoch de tribus africaines éloignées – JAPANFM
  • Mais la femme de 77 ans, une infirmière autorisée à la retraite qui vit seule à Westbury, dans l’État de New York, était convaincue qu’elle voulait lutter contre la maladie à la maison. «En tant qu’infirmière, j’en savais peut-être trop», a-t-elle déclaré. « Le dernier endroit où je voulais être était l’hôpital. » News 24, Une leçon de Covid-19: certains patients gravement malades peuvent être traités à domicile - News 24
  • Cette infirmière de 22 ans officie dans un hôpital de Mayenne, un département où le virus, bien plus qu'ailleurs, a repris du poil de la bête. Le seuil d'alerte a été dépassé en début de semaine, avec plus de 50 contaminations pour 100 000 habitants. leparisien.fr, «J’ai déjà la boule au ventre» : les soignants face à de nouveaux malades du Covid-19 - Le Parisien
  • En premier lieu, il reste entendu que la formation pour infirmière classique reste un cursus complet. A l’obtention de leurs diplômes, les infirmières sont tout à fait capables de prendre en charge leurs premiers patients. Repandre, Formation pour infirmière salariée ou libérale à Toulouse - Communiqué de presse
  • Même déception pour sa collègue Stéphanie, "au vu de la feuille de route du gouvernement, on tend de plus en plus vers une privatisation des soins. Bientôt, il va falloir prendre une assurance privée comme aux Etats-Unis pour se faire soigner correctement. Pour moi, ça ne correspond pas aux valeurs de l’hôpital public. " Durant la crise du Covid-19, les soignants ont été applaudis comme des superhéros, "or nous sommes juste des professionnels qui demandent à être valorisés dans leurs salaires et conditions de travail", ajoute Stéphanie. Justement, côté salaire, le compte n’y est pas pour Florence, infirmière anesthésiste: "on demande une augmentation minimale de 300 € pour arriver à la moyenne salariale de l’OCDE. Et là, avec 183 €, on est avant-dernier. C’est inadmissible, même le Mexique est mieux placé que nous! " ladepeche.fr, Manifestation des soignants à Toulouse : "vous aurez ma blouse avant d’avoir ma peau" - ladepeche.fr
  • Le paysage concurrentiel du rapport sur le marché mondial Systèmes d’appel infirmière présente les entreprises importantes opérant sur ce marché. Certaines des principales sociétés incluses dans le rapport sont TekTone Sound & Signal Mfg., Hill-Rom Holding, ., ., Jeron Electronic Systems, Rauland-Borg Corporation, ., Stanley Healthcare, ., Honeywell (Novar GmbH), Ascom Holding, Critical Alert Systems LLC, West-Com Nurse Call Systems and Tyco International. INFO DU CONTINENT, Aperçu du marché mondial Systèmes d'appel infirmière, prévisions jusqu'en 2029 | Rauland-Borg Corporation, Tyco International, . and Hill-Rom Holding - INFO DU CONTINENT
  • 10 % de personnel en plus dans les hôpitaux, c’est-à-dire la création de 20 000 postes. Ce qui va permettre d’établir des ratios de patients par infirmière selon les services (sur l’exemple de la réa, dialyse…). Et d’autre part le doublement des effectifs dans les EHPAD, pour atteindre le ratio agents/résidents de l’Allemagne et des pays nordiques. Caducee.net, Ségur de la santé : le SNPI redoute une pénurie d’infirmières
  • La police de Vichy balançait les juifs, la police de Macron balance les infirmières Là-bas si j'y suis, PÉTITION : VIOLENCE DE LA POLICE, SOUTIEN À FARIDA C., INFIRMIÈRE EN LUTTE | Au fil de Là-bas | Là-bas si j'y suis
  • Depuis le mois de juin, quatre médecins et une infirmière de l’hôpital de Creil se relaient pour prêter main forte aux soignants de l’hôpital de Kourou en Guyane, où l’épidémie de Covid-19 explose. Parmi eux, Jean-Jacques Pik, médecin retraité de 65 ans.   France 3 Hauts-de-France, "Je peux encore servir" : 5 soignants de l’hôpital de Creil partent en Guyane pour lutter contre le coronavirus
  • « Elle a pris son service dans la nuit de lundi à mardi. A la fin de sa garde, au moment des transmissions, elle a évoqué le fait qu’elle ne se sentait pas bien. Elle présentait déjà des symptômes. L’infirmière cadre de l’Ehpad lui a conseillé de ne pas revenir travailler le soir, de rester chez elle et de faire les démarches pour un dépistage, entre autres, auprès de son médecin traitant. Elle n’a jamais repris son poste » Guyane la 1ère, Coronavirus : décès d'une aide-soignante de l'Ehpad L'Ebène - Guyane la 1èr
  • Sans le courriel furieux qu'elle a envoyé à sa hiérarchie, Audrey Roux, 30 ans, infirmière en chirurgie orale pédiatrique à Necker (AP-HP), ne se serait sans doute jamais retrouvée place de la Concorde. « Quand le confinement a débuté, mon service s'est retrouvé transformé en centre de dépistage, je l'ai assez mal vécu : c'était tellement absurde ! Les services accueillant les malades du Covid-19 étaient débordés, et on nous demandait de rester là, les bras ballants ! » leparisien.fr, «Symbolique et touchant» : 1400 soignants invités à la parade militaire du 14 Juillet - Le Parisien
  • Cette solution "permettra aux infirmières d’accueil de réorienter plus efficacement les patients dont l’état ne nécessite pas de prise en charge immédiate aux urgences" en soumettant aux patients un questionnaire prenant moins d'une minute afin de déterminer si un patient doit être pris en charge dans un service d'urgence hospitalier ou dans une autre structure de soins non programmés, a expliqué le CHU. , Le CHU de Nancy expérimente une solution informatique pour fluidifier les admissions aux urgences
  • Son sourire masqué fera partie du paysage de Rugles tout l'été. L'infirmière libérale Audrey Marchand a accepté, ainsi que d'autres travailleurs du confinement, de poser devant l'objectif des photographes de Rugl'Art. Pour l'hommage au métier. « Et puis parce que je suis masquée sur la photo, alors on ne me voit pas beaucoup! », s'amuse la professionnelle de santé. leparisien.fr, Coronavirus : dans l’Eure, la ville de Rugles expose les visages de la crise - Le Parisien
  • Une enquête exclusive de la BBC, menée pendant des semaines dans des hôpitaux crasseux d'Afrique du Sud, a révélé une série extraordinaire de défaillances montrant à quel point les médecins et les infirmières sont épuisés par les patients atteints de Covid-19 et un service de santé au bord de l'effondrement. BBC News Afrique, Coronavirus en Afrique du Sud : les "hôpitaux de l’horreur" de Port Elizabeth - BBC News Afrique
  • C’est qu’une partie des infirmières est encore en CHSLD. «En ce moment, je suis pour la deuxième fois délestée et je ne comprends pas pourquoi je ne reviens pas à mon poste de travail habituel, commente une infirmière auxiliaire du CISSS de Laval qui veut garder l’anonymat. Je suis vraiment stressée et anxieuse parce que mon avenir est incertain et qu’on n’a aucune réponse de la part de notre employeur.» , Les infirmières lavalloises demandent leur poste d’origine | Courrier Laval
  • Certaines infirmières de l’hôpital San Lazaro ont renouvelé leur appel à un meilleur traitement en organisant une manifestation silencieuse jeudi 16 juillet. 2051.fr, Les infirmières de l'hôpital de San Lazaro appellent à un meilleur traitement lors d'une manifestation silencieuse - 2051.fr
  • Par ailleurs, certaines grilles de salaires seraient promues, pour « porter » les aides-soignants de la catégorie C à B, et « faire converger » en catégorie A les infirmières encore en catégorie B. leparisien.fr, Ségur de la santé : les hausses de salaires se précisent - Le Parisien
  • Quelques minutes avant le passage attendu de la Patrouille, certains avaient préféré aller se positionner sur les hauteurs du parking, à l’arrière de l’hôpital. Belle perspective entre le centre hospitalier et le parc du château d’Épinal où de nombreuses personnes s’étaient également installées. Pour Sophie, infirmière en cardiologie, smartphone en main « le moment est important, c’est un remerciement, mais c’est aussi un moment de partage et de fraternité. » Tout son service est là. Secrétaires, infirmières, médecins : « ça fait plaisir » ; « c’est un bel hommage » ; « on est content de voir que l’on pense à nous. » Autant de réactions partagées par la population, nombreuse à avoir rejoint le site, comme en témoigne Nicolas, venu de Rambervillers : « à la fois à titre personnel, pour voir la patrouille en famille et à titre professionnel. Je suis ambulancier et j’ai été mobilisé durant la période Covid. » Plus loin, c’est un père de famille venu partager le moment avec ses enfants : « Je voulais être présent, c’est ma façon à moi de m’associer et dire également merci au personnel soignant… » , Santé | Du bleu, blanc rouge dans le ciel spinalien
  • Depuis quelques semaines, le Dr. Jane Appleby voit passer au Methodist Hospital de San Antonio (Texas) de plus en plus de patients malades du Covid-19 âgés d'une vingtaine ou d'une trentaine d'années seulement. Parmi eux, un homme de 30 ans en est même mort. Pensant que le coronavirus n'était qu'un « canular », il avait en effet assuré à son infirmière avoir participé à une « Covid party », consistant à faire la fête avec une personne qui a été infectée par le SARS-CoV-2, selon le médecin interrogé par NBC. leparisien.fr, Etats-Unis : un décès lié à une «soirée Covid» ? - Le Parisien
  • A ses côtés, Emeline Penard jubile. Il faut dire que la vie de cette infirmière se bouscule un peu depuis ces derniers jours après son invitation à la cérémonie du 14-Juillet sur les Champs-Elysées en compagnie de toutes les personnalités. Elle y représentait le CHV avec la médecin Françoise Boutot et toute l'équipe du SAMU. « Aujourd'hui, c'est une super reconnaissance pour l'hôpital et même si c'est symbolique, ne boudons pas notre plaisir », lance-t-elle, un grand sourire aux lèvres. leparisien.fr, La Patrouille de France survole les hôpitaux franciliens - Le Parisien
  • On découvre ainsi que cette infirmière vit une jolie histoire d'amitié avec plusieurs femmes, ce qui va la recentrer sur elle-même – et l'éloigner de son époux. Hélas, le réalisateur ne va pas au bout de son idée, et lâche Avigail pour s'intéresser à d'autres personnages féminins, brouillant ainsi les cartes et son message, et perdant le spectateur en route. Dommage… leparisien.fr, «Beloved» : la suite de «Chained», un deuxième volet au message brouillé - Le Parisien
  • Une infirmière de première ligne en Floride a supplié les écoles de ne pas rappeler les élèves en classe et a dénoncé le manque d’équipement de protection individuelle à son hôpital, où elle a déclaré qu’au moins six de ses collègues avaient été testés positifs au Covid-19. Yourtopia : Actualités du monde, Les Etats-Unis divisés sur le port du masque et la réouverture des écoles alors que la pandémie fait rage
  • Cette dernière a pour but, au sein de l’établissement de santé ponot, de traiter les troubles dépressifs (stimuler les neurones) ainsi que les troubles schizophréniques, les hallucinations (inhiber les neurones). « Nous connaissons les zones du cerveau qui sont concernées par la dépression et nous pouvons ainsi agir sur elles directement », complète le docteur Lionel Gratuze, psychiatre au sein de l’établissement. « La machine fonctionne comme un IRM (Imagerie par résonance magnétique). Avec ce traitement, il n’y a pas d’effet secondaire. Le seul risque est de provoquer des crises d’épilepsie, mais c’est extrêmement rare », souligne de son côté Manon Degaichia, infirmière. www.leveil.fr, Un nouveau traitement pour soigner les dépressions au Puy-en-Velay - Le Puy-en-Velay (43000)
  • Quand on lui demande de qualifier la période Covid qu’elle vient de traverser, l’infirmière en soins généraux Aline a cette réponse toute militaire : « On était sous le feu. » L’expression résume bien l’engagement des personnels de l’hôpital d’instruction des armées Legouest durant la crise sanitaire contre un opposant inhabituel, « qui sait se dissimuler. » L’établissement a pris en charge plus de 300 patients touchés par le virus, dont la moitié a été hospitalisée dans les 52 lits qu’il a réussi à mettre à disposition. Son personnel a aussi été projeté dans les hôpitaux de campagne de Mulhouse, Mayotte ou maintenant en Guyane, mais aussi en renfort au sein d’autres établissements hospitaliers militaires ou civils comme au Centre hospitalier régional de Metz-Thionville. Ce mardi matin, à Paris, deux de ses membres le représenteront place de la Concorde, au défilé revisité du 14-Juillet. Une fois n’est pas coutume, les personnels soignants du Service de santé des armées y occuperont la tête de cortège. , Coronavirus | « Sous le feu » de la Covid, les soignants militaires à l’honneur
  • Pour remercier les soignants, en première ligne pendant la crise, à Strasbourg (Bas-Rhin), trois bars proposent de prépayer des verres aux médecins, infirmières et autres personnels médicaux.  Franceinfo, Strasbourg : les bars proposent d'offrir un verre aux soignants
  • Face à la hausse du taux de reproduction du virus dans plusieurs régions, la crainte d'une nouvelle épidémie s'installe chez les soignants déjà marqués par la première vague. "Si la crise arrive au mois d'août ou septembre, je ne pense pas que nous soyons mieux armés" témoigne Sylvie Pécard, infirmière à l'hôpital Saint-Louis (Paris) Franceinfo, "S'il y avait une vague similaire à la première, cela serait encore plus difficile" : l'inquiétude d'une infirmière face aux signes de reprise de l'épidémie de Covid-19
  • Super pour les jeunes médecins qui, au passage, touchent moins qu'un apprentis. Mais les infirmiers sont une fois de plus les plus mal lotis. La durée de vie d'un infirmier est de 5 ans, mais avec toutes ces décisions du Segur qui pénalisent la profession infirmière, il est fort a parier que la pénurie va s'accentuer. Les infirmiers experts cherchant à se reconvertir, il ne restera que des infirmiers novices qui ne pourront plus s'appuyer sur l’expérience et le savoir-faire de ces cliniciennes. Pas sur que qualité et sécurité des soins durent longtemps à ce rythme! Florence Bouquet (IDE) JIM.fr, JIM.fr - Ségur : un accord pour les jeunes et de nouvelles contestations chez les infirmiers
  • Progressivement, le retour à la normale reprend à l’Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Ce lundi-là, la salle à manger aura pratiquement retrouvé son ambiance ordinaire. Cependant, quelque chose a changé et la vie s’est modifiée en profondeur. En effet, de cette période anxiogène est né l’espoir. Un espoir qui donne un sens au travail des professionnels. Heidi Yernaux, cadre de santé, infirmière de formation, qui participe aux côtés de la directrice Laure Forcade à la gestion de l’établissement depuis deux ans, explique : "Notre démarche s’organise autour de notre philosophie. Mettre l’humain au cœur de nos pratiques et leur donner ainsi un sens. Nous avons toujours été proches des résidents et malgré la crise sanitaire et l’hygiène stricte qu’elle nous a imposé, nous devions poursuivre notre objectif et pour cela, agir au cas par cas. Certaines personnes souffrent d’Alzheimer ou de pathologies similaires. Il n’était donc pas question de les confiner seules dans leur chambre. Des temps ont été ménagés quotidiennement pour qu’un membre du personnel puisse venir partager les repas, apporter à chacun des soins et un accompagnement individuel si besoin. D’autre part, nous avons toujours permis aux familles, en prenant toutes les précautions, de partager avec leurs proches les derniers instants. lindependant.fr, L’Ehpad Baptiste-Pams d’Arles-sur-Tech, un cas d’école ? - lindependant.fr
  • Le gouvernement avait lancé trois négociations distinctes autour de la question stratégique de la revalorisation − l'une pour les médecins, l'autre pour les internes et étudiants en médecine, la troisième pour toutes les professions dites non médicales (paramédicaux comme les infirmières, les kinés, les aides-soignants, mais aussi administratifs, brancardiers, électriciens, etc.). C'est bien sur cette dernière catégorie que porte le projet d'accord, qu'il s'agisse des hôpitaux ou des Ehpad. leparisien.fr, Ségur de la santé : 180 euros par mois de plus pour les personnels non médicaux - Le Parisien
  • L’Ordre national des infirmiers (ONI) a présenté mardi sa contribution au « Ségur de la santé ». On n’y trouvera pas de revendications sur les salaires ou les carrières, qui ne relèvent pas de son champ de compétences. Le document regorge en revanche de propositions visant à revaloriser la profession : de la reconnaissance de la consultation infirmière à la possibilité d’adapter la posologie de certains traitements, en passant par l’extension du champ des prescriptions infirmières ou de celui des compétences spécifiques aux infirmières de pratique avancée (IPA), les idées ne sont pas neuves, mais elles sont affirmées avec une force renouvelée… , Ségur : le gouvernement a abattu sa dernière carte | Espace Infirmier
  • Nathalie : « Plusieurs membres de ma famille avaient travaillé dans ce milieu. J’étais toute jeune, j’avais besoin de travailler très rapidement. C’est un métier très fort émotionnellement, où la routine ne s’installe pas, même si c’est très difficile. Une fracture ne ressemble jamais à une autre ! J’ai commencé comme infirmière au CHU de Dijon en 1988. Je devais toucher un peu plus de 11 000 francs. J’ai ensuite suivi mon mari au gré des mutations. J’ai passé beaucoup de temps à alterner entre privé et public, ce qui a été très négatif pour mon évolution de carrière. En 2006, quand je suis arrivée à Cherbourg, le CHPC ne recrutait pas. Je suis allée à la Polyclinique, mais j’avais le goût du service public. Quand je me suis engagée avec le CHPC, j’ai perdu 200 euros par mois. Aujourd’hui, après 30 ans d’expérience, je suis à 2 197 euros bruts. » , Ségur de la santé : aides-soignantes et infirmières de Cherbourg racontent leur quotidien | La Presse de la Manche
  • Les images de l'arrestation musclée d'une infirmière, lors de la manifestation des soignants, mardi 16 juin à Paris, ont suscité la polémique sur les réseaux sociaux. Dans les vidéos, on voit la manifestante se faire interpeller sans ménagement sur l'esplanade des Invalides après avoir jeté des cailloux sur les forces de l'ordre. Elle se fait maintenir au sol par plusieurs policiers accroupis pendant deux minutes. On l'entend leur dire : "Je fais de l'asthme, je veux ma ventoline s'il vous plaît". Quelques instants plus tard, des policiers embarquent la quinquagénaire en blouse blanche, avec le front en sang. ladepeche.fr, Manifestation des soignants : 4 policiers portent plainte contre l'infirmière interpellée - ladepeche.fr
  • L’ancienne infirmière, âgée aujourd’hui de 60 ans, avait connu plusieurs « accidents de service » lors des dernières années de sa carrière : elle avait, par exemple, eu des « douleurs cervicales aiguës » après un « effort de traction », a relaté le rapporteur public, ou avait « chuté sur les fesses en glissant d’un fauteuil roulant ». www.lechorepublicain.fr, Plusieurs arrêts maladie pour une ancienne infirmière : l’hôpital de Dreux ne reconnaît pas les "accidents de service" - Dreux (28100)
  • L’infirmière, Farida C., dont les images de l’interpellation par la police en marge de la manifestation des soignants à Paris ont beaucoup fait réagir, s’est confiée à Mediapart. Elle raconte n’avoir voulu "blesser personne". SudOuest.fr, "Je voulais juste dire qu’on en a marre" : l’infirmière interpellée par la police le 16 juin se confie

Traductions du mot « infirmier »

Langue Traduction
Anglais male nurse
Espagnol enfermero
Italien infermiere
Allemand männliche krankenschwester
Chinois 男护士
Arabe ممرضة
Portugais enfermeiro
Russe медсестра
Japonais 男性看護師
Basque gizonezko erizaina
Corse infermiera maschile
Source : Google Translate API

Synonymes de « infirmier »

Source : synonymes de infirmier sur lebonsynonyme.fr
Partager