La langue française

Indevinable

Sommaire

  • Définitions du mot indevinable
  • Étymologie de « indevinable »
  • Phonétique de « indevinable »
  • Citations contenant le mot « indevinable »
  • Traductions du mot « indevinable »
  • Synonymes de « indevinable »

Définitions du mot indevinable

Trésor de la Langue Française informatisé

INDEVINABLE, adj.

Qu'on ne peut deviner ou prévoir. Il y a des choses indevinables pour un jeune homme bien né. Comment se défierait-on, à vingt ans, d'un espion de police qui a le cordon rouge? (Chamfort, Max. et pens.,1794, p. 46).
En partic. [En parlant d'une pers.] Dont on ne peut pénétrer la personnalité, prévoir les intentions, les réactions. Créature de caprice chez laquelle semblait battre le pouls de la folie, nature mouvante, détraquée, indevinable (E. de Goncourt, Faustin,1882, p. 85).
Prononc. : [ε ̃d(ə)vinabl̥]. Étymol. et Hist. 1595 indivinable (Montaigne, Essais, III, II, éd. A. Thibaudet, p. 210); av. 1778 indevinable (Voltaire ds Dochez). Dér. de deviner* (d'apr. le lat. divinare pour Montaigne); suff. -able*; préf. in-1*. Bbg. Gohin 1903, p. 308.

Wiktionnaire

Adjectif

indevinable \ɛ̃.də.vi.nabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Qui ne peut pas être deviné.
    • Sous l’action d’une pensée indevinable, elle a rougi. J’ai vu l’onde sanguine se propager à son visage ; j’ai vu rayonner son cœur. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • M. Népomucène Fichard tenait bureau de consultations pour les énigmes indevinables, rue du Sphinx, n° 100. — (Joseph Méry, Un amour dans l’avenir, 1856)
    • A l’égard du secret que je vous confiai en partant, et qui échappa à M. l’abbé Rothelin, soyez impénétrable, soyez indevinable. — (Voltaire, Correspondance)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

INDEVINABLE (in-de-vi-na-bl') adj.
  • Qui n'est pas susceptible d'être deviné. Soyez impénétrable, soyez indevinable, dépaysez les curieux, Voltaire, dans le Dict. de DOCHEZ.

HISTORIQUE

XVIe s. Il y a des parties secretes et indivinables, Montaigne, III, 269.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « indevinable »

In… 1, et deviner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de devinable, avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « indevinable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indevinable ɛ̃dœvɛ̃abl

Citations contenant le mot « indevinable »

  • Non, car nous ne sommes pas à l'abri d'une complication. Le fait que son pronostic vital ne soit plus engagé a déjà été une étape importante. Michel Polnareff, qui a quand même 72 ans, est quelqu'un de bien conservé, de très athlétique comme on le voit rarement. Il a un très bon état physique et métabolique général. Cette embolie pulmonaire était indevinableLExpress.fr, Michel Polnareff hospitalisé: "Nous avons gagné une bataille mais pas la guerre" - L'Express
  • La cruauté de ses parents ne connaît pas de limite. Un jour, pour le punir et lui faire peur, se souvient Yann, ils l'abandonnent en forêt. Et de poursuivre une confession qui prend à la gorge. "J'ai été un enfant traumatisé. Le seul endroit où je me sentais bien, c'était à l'école ; dès que la sonnerie retentissait, je commençais à avoir les pulsations cardiaques qui s'accéléraient. Des angoisses atroces. C'était le règne de l'arbitraire. Et c'étaient des gens très propres sur eux ; en société et chez des amis, c'était de l'ordre de l'indevinable. C'est souvent comme ça, d'ailleurs. Ma mère dénonçait des choses que j'avais faites. C'était amplifié dans la façon dont elle rapportait ces choses. Donc, je ne pouvais pas m'endormir tant que je n'avais pas été frappé. Car, comme je savais que j'allais être frappé, j'attendais le moment où ça allait avoir lieu. Mon père me réveillait le soir pour me foutre une raclée. Après, tout le monde pouvait aller dormir. Ce n'était pas tous les soirs, mais il n'y avait pas une semaine sans qu'il n'y ait rien. Je me souviens qu'une fois je m'étais pris une dérouillée monumentale car j'avais ri à un film de Louis de Funès. Mon père n'avait pas supporté de me voir rire. Ma mère me poursuivait avec des couteaux de cuisine en disant que le plus beau jour de sa vie serait le jour de mon décès. Parfois, le matin, en prenant le petit déjeuner, je me prenais une raclée sans avoir rien fait. Sans avoir rien fait !"   LExpress.fr, Yann Moix, écorché à vie - L'Express
  • Nous étions deux, mais elle l’ignorait ; nous étions ensemble, mais dans une spéculation solitaire qui n’appartenait qu’à ma folie, à mon chagrin, à ma paralysie extatique et morbide. J’étais empêché ; elle me faisait souffrir d’une souffrance qu’elle ne provoquait pas. Tous ses gestes m’appartenaient, et je les connaissais mieux qu’elle, qui, aussitôt qu’elle les effectuait, les oubliait ; elle était dans la mécanique de l’instant, elle vivait. Vivre signifie qu’on efface ce que nous venons de vivre. Je collectionnais ce qui s’évapore ; je me remémorais la trace de ses pas, encore liquides, sur le carrelage du rebord. Et le soir, quand le soleil devenait cette boule orange qui donne envie de vivre vieux, je plongeais là où elle avait plongé. Mon cœur battait. C’était une histoire d’amour ; on ne se quitterait plus. C’est ce qui est arrivé, puisque quarante-deux ans après, j’écris sur ce fantôme qui, sans jamais m’avoir adressé un seul regard, est penché sur mon épaule. Ses parents, je les eusse volontiers épousés avec elle, dans la même nasse de bonheur définitif. Et pour lui montrer (mais elle n’était plus là, elle devait dormir) que j’étais le seul héros de ma génération, j’effectuais, sous l’eau, des traversées de bassin sans respirer. Cet exploit, indevinable depuis son cosmos, n’était peut-être pas vain : je me persuadai qu’un magicien, ou quelque esprit malin, irait lui chanter ma prouesse, l’avertissant du même coup de ma pauvre présence sur Terre. Libération.fr, Mon amoureuse - Culture / Next

Traductions du mot « indevinable »

Langue Traduction
Anglais indevinable
Espagnol indevinable
Italien indevinable
Allemand unabänderlich
Chinois 无法定义的
Arabe لا مفر منه
Portugais indevivível
Russe indevinable
Japonais 不可解
Basque indevinable
Corse indevinibile
Source : Google Translate API

Synonymes de « indevinable »

Source : synonymes de indevinable sur lebonsynonyme.fr
Partager