Inaudible : définition de inaudible


Inaudible : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INAUDIBLE, adj.

A. − Imperceptible à l'oreille. Anton. audible :
Elles [les chauves-souris] peuvent émettre de petits cris audibles, que connaissent bien les spéléologues, mais aussi des cris inaudibles pour nous, par ultra-sons dont la fréquence est comprise entre 30 000 et 70 000 par seconde. Gèze, Spéléol. sc.,1965, p. 164.
Emploi subst. masc. à valeur de neutre, rare et littér. Ce court dialogue entre Violaine et Mara dans L'annonce faite à Marie. Il noue en quelques mots l'ontologie de l'invisible et de l'inaudible (Bachelard, Poét. espace,1957, p. 166).
B. − P. ext.
1. Difficile à entendre en raison de la faiblesse ou de la mauvaise qualité du son. Le scandale du cinématographe français en Égypte. Les films sont inaudibles et le public s'en désintéresse et refuse de s'y rendre (Cocteau, Maalesh,1949, p. 37).
2. Difficile à entendre en raison de son caractère désagréable, insupportable. Synon. inécoutable.La musique dodécaphonique sembla d'abord inaudible aux mélomanes (Logos).
Prononc. : [inodibl̥]. Étymol. et Hist. 1. 1840 « que l'on ne peut entendre » (Ac. Compl. 1842); 2. 1957 « insupportable, désagréable à entendre » (Rob.). Empr. au b. lat.inaudibilis « que l'on ne peut entendre » (préf. in-1*; audible*). Bbg. Jourjon (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1917-18, t. 30, p. 74.

Inaudible : définition du Wiktionnaire

Adjectif

inaudible \i.no.dibl\ masculin et féminin identiques

  1. Que l'on ne peut pas entendre.
    • Un enregistrement inaudible.
    • Tout son situé en dessous de cette courbe de masquage est inaudible. — (Édouard Rivier, Communication audiovisuelle, 2003)
  2. (Figuré) Dont le son est insupportable.
    • Une voix ou une musique inaudible.
  3. (Figuré) Dont le message est confus, voire incompréhensible.
    • Un discours inaudible.

Adjectif

inaudible

  1. Inaudible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Inaudible : définition du Littré (1872-1877)

INAUDIBLE (i-nô-di-bl') adj.
  • Que l'on ne peut entendre, que l'on n'entend que difficilement.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inaudible »

Étymologie de inaudible - Littré

Lat. inaudibilis, de in (voy. IN… 1), et audibilis, de audire (voy. OUÏR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de inaudible - Wiktionnaire

Du latin inaudibilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de inaudible - Wiktionnaire

Du latin inaudibilis → voir in- et audible
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inaudible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inaudible inodibl play_arrow

Citations contenant le mot « inaudible »

  • Cet homme de 29 ans, Mohamed F., ancien du quartier Zilina à Nanterre, est hospitalisé depuis lundi, souffrant de blessures par balle notamment à une jambe. D'abord inaudible parce que trop faible pour être interrogé, il a finalement livré un petit récit des événements de la nuit de dimanche à lundi. Tout en refusant de déposer plainte « par peur de représailles », se justifie-t-il. Et craignant d'être retrouvé à l'hôpital. leparisien.fr, Nanterre : pas encore de suspect dans l’affaire du règlement de comptes mortel - Le Parisien
  • Deux mois après, l'homme qui s'avance à la barre est voûté et dit d'une voix faible, presque inaudible, avoir "honte" de lui. "J'étais ivre d'alcool et de jalousie", explique-t-il. En garde-à-vue à 3h30 du matin, il affiche encore 1,2 gramme d'alcool par litre de sang. Jusque-là, l'affaire est tristement classique, tout comme les arguments du mis en cause. France Bleu, Un médecin hospitalier condamné à Besançon pour violences conjugales
  • Comme il y a les « bons » morts pour l’extrême gauche. On l’entend et on la voit beaucoup pour Adama Troré, mais elle est invisible et quasi inaudible pour le conducteur de bus et la jeune gendarme ! L'Obs, Mort de Cédric Chouviat : un troisième policier mis en examen pour homicide involontaire
  • D’où la nécessité, concluait le constructeur – qui prêche logiquement pour sa paroisse – de bien s’équiper en matériel pour éviter qu’un son inaudible (bruit de fond, écho, etc.) ne sape ces sessions. LeMagIT, Zoom se lance dans le hardware
  • Le Hells Angels Claude Gauthier a échoué mardi à faire exclure de la preuve une série de conversations à peine audibles interceptées par la police dans le cadre de son procès pour gangstérisme, complot et trafic de stupéfiants. Seuls quatre extraits étaient si inaudibles ou impertinents qu’ils ont été exclus par le juge Alexandre St-Onge. La Presse, Procès d’un Hells: le juge tranche la question de conversations inaudibles
  • Jeff Soubien commente par exemple : « il faut investir dans du matériel numérique M. Le Lan (adjoint aux finances, NDLR). Car c’est inaudible ! » Il ajoute : , Inaudible et flou, le conseil municipal de Caen sur Facebook ne convainc pas | Liberté Caen
  • Seul l'amour sait écouter le mystérieux et inaudible murmure de l'âme. De Anonyme

Traductions du mot « inaudible »

Langue Traduction
Corse inaudibile
Basque inaudible
Japonais 聞こえない
Russe неслышный
Portugais inaudível
Arabe غير مسموع
Chinois 听不见
Allemand unverständlich
Italien impercettibile
Espagnol inaudible
Anglais inaudible
Source : Google Translate API

Synonymes de « inaudible »

Source : synonymes de inaudible sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inaudible »



mots du mois

Mots similaires