Impressionniste : définition de impressionniste


Impressionniste : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IMPRESSIONNISTE, subst. et adj.

I. − Substantif
A. −
1. Les impressionnistes. Groupe de peintres qui présentèrent leurs œuvres dans une série d'expositions communes entre 1874 et 1886 et qui partageaient le même refus des conventions traditionnelles de la peinture (dessin, perspective, éclairage d'atelier) et le même désir d'exprimer par la modulation des couleurs l'impression ressentie devant les spectacles de la nature ou de la vie moderne. On appela (...) « impressionnistes » et même, par un barbarisme bizarre, « impressionnalistes » les peintres qui peignaient plus ou moins dans cette manière [celle de Monet] (Mauclair, Maîtres impressionn.,1923, p. 16).L'évolution réaliste ne s'arrêta pas là et, vers la fin du xixesiècle, les impressionistes [sic] cessèrent de s'attacher aux objets en eux-mêmes pour tenter de les résoudre en taches de lumière et de couleur (Lowie, Anthropol. cult.,1936, p. 210) :
C'est au petit groupe des impressionnistes que revient l'honneur d'avoir balayé tous ces préjugés, culbuté toutes conventions. L'École nouvelle proclamait cette vérité scientifique : que la grande lumière décolore les tons, que la silhouette, que la couleur, par exemple, d'une maison ou d'un arbre, peints dans une chambre close, diffèrent absolument de la silhouette et de la couleur de la maison ou de l'arbre, peints sous le ciel même, dans le plein air. Huysmans, Art mod.,1883, p. 103.
2. Membre de l'école impressionniste. Je connais de l'impressionniste [L. Forain] que je viens de citer des aquarelles qui décèlent, en effet, un sens très particulier et très vif de la vie contemporaine (Huysmans, Art mod.,1883p. 91).
Peintre adoptant les techniques et les conceptions picturales de cette école. Bien loin d'être les impressionnistes attardés dont on a voulu parfois leur faire endosser le médiocre personnage, ils [les nabis] ont frayé la voie à tous les peintres qui les ont suivis (Dorival, Peintres xxes., 1957, p. 24).
B. − P. anal. Écrivain, musicien proche du groupe des impressionnistes (supra A 1) ou que la critique rapproche de ces derniers. Monteverdi, comme Moussorgsky, me semble un « expressionniste » et même un « impressionniste », − ce qui n'empêche pas sa musique d'être construite (Koechlin, Harm.,1930, p. 137).
II. − Adjectif
A. −
1. Qui appartient au groupe des impressionnistes. Les peintres dits impressionnistes, MM. Claude Monet et Sisley (Huysmans, Art mod.,1883, p. 285).Il [Renoir] a appartenu, comme Cézanne, au groupe impressionniste et partagé son impopularité, puis sa fortune (Faure, Hist. art,1921, p. 218).
2. Qui est relatif au groupe des impressionnistes, qui est caractéristique de l'impressionnisme. L'art, l'école, la méthode impressionniste; l'œil, la touche impressionniste. Cet engouement impressionniste, où toute la peinture est à l'état d'esquisse (Goncourt, Journal,1889, p. 1005).Il s'agit de blesser l'orgueilleuse couleur sans la faire mourir. Ensor y arrive par la modulation impressionniste, par une fragmentation minutieuse, touche après touche, de la surface (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 161).
B. − P. anal.
1.
a) [En parlant d'un écrivain, d'un musicien] Qui a une technique et des conceptions artistiques comparables à celles des peintres impressionnistes. M. Huysmans est une espèce de misanthrope impressionniste qui trouve tout idiot, plat et ridicule (Lemaitre, Contemp.,1885, p. 316).Agir et vénérer sont deux choses. J'ai dû, à mon vif regret, en 1916, feindre d'attaquer Debussy. En fait, j'attaquais le debussysme. Vous devinez le jeu des musiciens impressionnistes. Ils s'y prirent avec tant d'adresse que Debussy en souffrit beaucoup l'année de sa mort (Cocteau, Poés. crit.,1960, p. 63).
b) Qui est caractéristique de l'impressionnisme, en littérature ou en musique. Charme, climat, vision impressionniste. Le debussysme eût encore comblé d'aise le maître des symbolistes par une autre raison : (...) faire de la musique, selon le mot d'un critique, un « feu d'artifice impressionniste » (Benda, Fr. byz.,1945, p. 284).[Victor Hugo] a traduit ce sentiment avec une acuité extraordinaire, d'une touche déjà impressionniste (Arnoux, Visite Mathus.,1961, p. 38).
2. Critique impressionniste. Critique qui ne veut se fonder que sur l'impression ressentie. La critique impressionniste jette son plus bel éclat avec Jules Lemaître, aux Débats, de 1885 à 1895 (Arts et litt.,1936, p. 40-8).L'impressionnisme et le dogmatisme ne s'opposent pas sur le problème essentiel de l'existence des valeurs esthétiques; mais seulement sur la question de leur généralisation. Toutes les deux jugent; mais pour le critique impressionniste, ces jugements ou ces valeurs sont purement personnels (Lalo ds Foulq.-St-Jean1962).
3. P. ext., dépréc. Qui n'est pas rigoureux, qui ne repose que sur des intuitions. Synon. intuitif, subjectif.Nous nous sommes permis de contester (...) l'exploitation impressionniste de tels documents pris isolément (M. Vovelle, De la cave au grenier, Québec, Serge Fleury, 1980, p. 389).
REM.
Impressionnaliste, subst. et adj.[Nom donné aux impressionnistes lors des premières expositions du groupe] Voir ex. de Mauclair supra I A 1.
Prononc. et Orth. : [ε ̃pʀ εsjɔnist] ou [ε ̃pʀe-]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. Subst. 1874 peint. (L. Leroy ds Le Charivari, 25 avr. d'apr. FEW t. 4, p. 603, note 1); adj. 1876 (Journal officiel, 8 févr., p. 1111, 2ecol. ds Littré Suppl.); 2. subst. 1876 litt. (Flaub., Corresp., p. 359); adj. 1880 (Id., ibid., p. 28); 3. adj. 1877 « qui ne traduit que des impressions subjectives » (Journal des Débats, 19 nov. ds Littré Suppl.). Mot créé, par dérision, par Louis Leroy, à propos d'un tableau de Cl. Monet intitulé Impression : Soleil levant (1874). Dér. de impression* au sens B 4; suff. -iste*. Fréq. abs. littér. : 95. Bbg. Quem. DDL t. 15.

Impressionniste : définition du Wiktionnaire

Adjectif

impressionniste \ɛ̃.pʁe.sjɔ.nist\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’impressionnisme.
    • A cette date, le public amateur d'art a commencé à comprendre les toiles impressionnistes qui, auparavant, lui apparaissaient comme des « barbouillages » tant leur facture inachevée et imprécise, destinée à rendre les variations de la lumière, les rendaient « irregardables ». — (Jean-Claude Yon, Histoire culturelle de la France au XIXe siècle, collection "U Histoire", Éditions Armand Colin, 2010)
  2. Qui ne se fonde que sur l’impression, le ressenti personnel.
    • La critique impressionniste jette son plus bel éclat avec Jules Lemaître, aux Débats, de 1885 à 1895. — (Arts et littérature, 1936, p. 40-48)
    • L’impressionnisme et le dogmatisme ne s’opposent pas sur le problème essentiel de l’existence des valeurs esthétiques ; mais seulement sur la question de leur généralisation. Toutes les deux jugent ; mais pour le critique impressionniste, ces jugements ou ces valeurs sont purement personnels. — (Lalo dans Foulq.-St-Jean, 1962)
    • Pas d’enquête ni d’exploration systématique donc, mais un journal, forme qui correspond le plus à mon tempérament, porté à la capture impressionniste des choses et des gens, des atmosphères. — (Annie Ernaux, « Regarde les lumières mon amour », Seuil, 2014, p. 15-16.)
  3. (Péjoratif) Qui n’est pas rigoureux, intuitif, subjectif.
    • Nous nous sommes permis de contester […] l’exploitation impressionniste de tels documents pris isolément. — (M. Vovelle, De la cave au grenier, Serge Fleury, Québec, 1980, p. 389)

Nom commun

impressionniste \ɛ̃.pʁe.sjɔ.nist\ masculin et féminin identiques

  1. Peintre de la fin du XIXe siècle qui suit les préceptes de l’impressionnisme.
    • Que sa dénomination dérive d’un nom commun ou d’un nom propre, l’adepte ne prend jamais de majuscule initiale. L’adhérent, le disciple, le fidèle, le membre pas davantage. Toutes les catégories sont concernées (religion, philosophie, littérature, arts, politique, etc.) : un anglican, sept bouddhistes, trois catholiques, un dadaïste, deux existentialistes, un gnostique, un hindou, deux impressionnistes, trois jansénistes, quelques kharidjites, soixante laxistes, trois marxistes, quatre nudistes, deux oulipistes, dix presbytériennes, un quiétiste, un rexiste, des saint-simoniens, deux trotskistes, dix ultras, une voltairienne, un wahhabite, un zoroastrien. — (« Adepte », in Jean-Pierre Lacroux, Orthotypographie : D’Accolade à Allemand, aussi Orthotypo : Orthographe & typographie françaises : Dictionnaire raisonné, 2007)
    • Les impressionnistes, qui se veulent réalistes, choisissent leurs sujets dans la vie contemporaine, dans un quotidien librement interprété selon la vision personnelle de chacun d'eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Impressionniste : définition du Littré (1872-1877)

IMPRESSIONNISTE (in-prè-sio-ni-st') s. m.
  • 1Peintre partisan de l'impressionnisme. Qu'est-ce qu'un impressionniste ? c'est un homme qui se fait fort de procurer à son prochain des impressions, bonnes ou mauvaises, agréables ou fâcheuses, et la morale de la religion nouvelle se résume dans ce précepte : mes enfants, impressionnez-vous les uns les autres, V. Cherbuliez, Rev. des Deux-Mondes, 1er juin 1876, p. 515. M. de Maupou nous a semblé appartenir à la partie la plus avancée de l'école moderne, celle dont les adhérents pourraient être, suivant nous, comparés aux peintres impressionnistes ; en effet, ces musiciens s'enivrent de timbres et de sons, comme les impressionnistes de brillantes couleurs et de vagues contours, E. Gautier, Journ. offic. 8 fév. 1876, p. 1111, 2e col. Après trois années d'efforts, ils ont résolu [il s'agit d'un groupe de paysagistes] de s'appeler les impressionnistes ; si le mot n'est pas dans le dictionnaire, il a un sens en théorie, l'impressionniste est l'artiste sincère et libre qui, rompant avec les procédés de l'école, avec les raffinements de la mode, subit, dans la naïveté de son cœur, le charme absolu de la nature, et traduit simplement et avec le plus de franchise possible l'intensité de l'impression subie, P. Mantz, le Temps, 22 avril 1877.
  • 2 Adj. Qui appartient à l'impressionisme. Le point culminant de la doctrine impressionniste est que le peintre moderne n'a pas le droit de représenter des êtres, des choses, des scènes ou des mobiliers qui ne sont pas contemporains, attendu que son rôle est avant tout ethnographique et qu'il doit renseigner nos neveux sur les mœurs et la société actuelle, Bergerat, Journ. offic. 17 avril 1877, p. 2918, 2e col.
  • 3Dans le langage général, qui subit l'impression du moment. Le reproche pourrait s'adresser plutôt à certains journaux anglais dont nous avons dès lors combattu la politique impressionniste, comme on s'exprime maintenant, Journ. des Débats, 19 mars 1877.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impressionniste »

Étymologie de impressionniste - Wiktionnaire

(25 avril 1874) Composé de impression et -iste. Du nom d’une célèbre toile de Claude Monet, Impression, soleil levant (voir illustration ci-dessous). Mot créé, par dérision, par Louis Leroy, critique d’art au Charivari, dans un article acerbe envers le tableau, les peintres du groupe reprirent ce terme à leur compte lors de leurs expositions suivantes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « impressionniste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impressionniste ɛ̃presjɔnist play_arrow

Citations contenant le mot « impressionniste »

  • Après 1431, Yadegar Asisi présente cet été au Panorama XXL une toile monumentale spécialement conçue pour Rouen afin de rendre hommage aux peintres impressionnistes. "En 2018, j'ai proposé à la Métropole de créer un panorama inspiré par les cathédrales de Monet, explique-t-il. Lorsque j'ai découvert Rouen, j'ai compris que la ville recelait en son ADN l'essence même du gothique. Un peu plus tard, j'ai réalisé que la ville était aussi un berceau pour l'impressionnisme." L'artiste place le spectateur au milieu de la place de la cathédrale, choisissant un point de vue plongeant pour mieux lui offrir une perspective à 360° : "Le visiteur est plongé au cœur d'une ville animée, telle qu'on peut imaginer Rouen au XIXe. Je souhaite ainsi rendre compte de ces changements technologiques et sociaux qui vont engendrer ce nouveau mouvement pictural." Yadegar change aussi de techniques pour mieux retranscrire les effets de couleur et de lumière : "J'ai commencé par peindre à l'huile puis mes toiles ont été agrandies." tendanceouest.com, Expérience immersive. Un panorama inédit de Yadegar Asisi pour Normandie impressionniste
  • Placée sous le signe de la couleur, la quatrième édition du Festival Normandie impressionniste offre une belle moisson d’expositions, de Cherbourg-en-Cotentin à Fécamp. Le musée des Beaux-Arts de Rouen sort de l’oubli l’industriel normand François Depeaux, mécène des impressionnistes. La Croix, À Rouen, François Depeaux, bienfaiteur méconnu des impressionnistes
  • La Normandie, terre d'inspiration des peintres impressionnistes. Voilà dix ans que la région célèbre tous les quatre ans ce courant qui a révolutionné l'histoire de la peinture avec un festival exceptionnel par sa durée et le nombre d'événements proposés. Cette quatrième édition a été menacée à cause de la crise sanitaire. Elle débute finalement avec trois mois de retard et se poursuivra jusqu'au 15 novembre. Avec comme thématique principale "La couleur au jour le jour", déclinée dans une cinquantaine d'expositions. Franceinfo, Normandie impressionniste 2020 : coup d'envoi de la quatrième édition, trois mois après la date prévue à cause du Covid-19
  • Philippe Piguet, commissaire général du festival Normandie impressionniste, a voulu jeter des ponts entre l’impressionnisme et l’art contemporain. Le Monde.fr, « Les impressionnistes cultivent l’esprit de révolte »
  • En 2010 a eu lieu le premier festival Normandie impressionniste, créé à l’initiative de Laurent Fabius sur une idée de Jacques-Sylvain Klein (d’origine rouennaise, ancien administrateur de l’Assemblée nationale, il est aussi spécialiste d’ingénierie culturelle), pour réunir culturellement les deux régions, Haute et Basse-Normandie, qui alors ne l’étaient pas encore administrativement. Le Monde.fr, Festival Normandie impressionniste : du Havre à Caen, l’art reprend des couleurs

Images d'illustration du mot « impressionniste »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « impressionniste »

Langue Traduction
Corse impressionistu
Basque inpresionista
Japonais 印象派
Russe импрессионист
Portugais impressionista
Arabe انطباعي
Chinois 印象派
Allemand impressionist
Italien impressionista
Espagnol impresionista
Anglais impressionist
Source : Google Translate API

Synonymes de « impressionniste »

Source : synonymes de impressionniste sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires