La langue française

Houppelande

Sommaire

  • Définitions du mot houppelande
  • Étymologie de « houppelande »
  • Phonétique de « houppelande »
  • Citations contenant le mot « houppelande »
  • Traductions du mot « houppelande »
  • Synonymes de « houppelande »

Définitions du mot houppelande

Trésor de la Langue Française informatisé

HOUPPELANDE, subst. fém.

HIST. DU COST. Ample et long vêtement de dessus, ouvert par devant, pourvu de manches larges, parfois ouaté ou doublé de fourrure. Valet en houppelande; houppelande de vair. Houppelande fourrée. Houppelande grise (Ac. 1798-1878). Le cocher à grosse houppelande bleue bordée de rouge vint déplier le marchepied (Balzac, Goriot,1835, p. 78).Une vieille houppelande marron à brandebourgs était croisée sur sa poitrine (Ponson du Terr., Rocambole, t. 4, 1859, p. 182) :
... le bon papa Christian, dans sa houppelande doublée de renard et ses grosses bottes fourrées d'agneau (...), conduisant toute sa famille à la cime du Rothalps... Erckm.-Chatr., Ami Fritz,1864, p. 91.
En partic. Simple pèlerine de paysan ou de berger. Synon. limousine.Né paysan, il avait conservé le besoin d'aise et de solidité dans ses vêtements. Il portait chez lui et dans la ville une épaisse houppelande informe et de gros sabots (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 318).[L'averse] qui fait fumer les plaines, la laine des troupeaux et jusqu'à la houppelande du berger (A. Daudet, Contes lundi,1873, p. 142).La houppelande ou la limousine contre le froid et la pluie (Menon, Lecotté, Vill. de Fr., t. 1, 1954, p. 98).
Prononc. et Orth. : [uplɑ ̃:d] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1281 houppelande cost. (Dehaisnes, Hist. de l'art en Flandre, 107 ds Delb. Notes mss). Prob. adaptation de l'a. angl. hop-pâda « pardessus » dont la francisation du 2eélém. reste difficile à expliquer, cf. FEW t. 16, p. 225. Fréq. abs. littér. : 95. Bbg. Bugge (S.). Étymol. fr. et rom. Romania. 1874, t. 3, pp. 153-154.

Wiktionnaire

Nom commun

houppelande (h aspiré)\u.p(ə).lɑ̃d\ féminin

  1. (Habillement) Pardessus, long manteau.
    • Le chevalier de la paix attrapa sur le col de sa houppelande je ne sais quel insecte, qu'il écrasa sur son ongle à la lueur d'un réverbère. — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Père Jacob, soutiens-moi ! je suis un malheureux homme ruiné ; la houppelande que je porte a été empruntée à Reuben, de Tadcaster. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Deux ceintures d'or de broderie qui sont assises sur l'espaulle senestre de deux houppelandes. — (De Laborde, Émaux)
    • Cependant il est un agent de la Compagnie, qui ne doit pas quitter son poste, c’est Popof, – Popof, notre chef de train, un vrai Russe, l’air militaire avec sa houppelande plissée et sa casquette moscovite, très chevelu et très barbu. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. V, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Mais du moins des provisions et une grande houppelande lui furent-elles laissées pour son confort. — (Robert Louis Stevenson, Les Gais Lurons, 1881, Traduction Jean-Pierre Naugrette, 2004)
    • Un jour, il me trouva dans une allée du parc, assis sur un banc de pierre ; je me rappelle que je lisais le traité de Clarke sur l’Existence de Dieu. Selon mon habitude, j’étais enveloppé dans une épaisse houppelande. « Oh ! le cher petit trésor, dit-il en s’approchant. Mon Dieu, qu’il est donc joli là, si bien empaqueté ! Oh ! ne le dérangez pas. Voilà comme il sera toujours... Il étudiera, étudiera sans cesse ; mais, quand le soin des pauvres âmes le réclamera, il étudiera encore. Bien fourré dans sa houppelande, il dira à ceux qui viendront le trouver : « Oh ! Laissez-moi, laissez-moi. » Il s’aperçut que le trait avait porté juste. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 140.)
    • — Je crois que neuf heures viennent de tinter à la cathédrale. Ma bonne sœur, voici le moment de partir…
      — Vous avez raison. Je monte chercher nos houppelandes
      — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 17.)

Nom commun

houppelande \Prononciation ?\ féminin

  1. (Habillement) Houppelande.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HOUPPELANDE. (H est aspirée.) n. f.
Sorte de vêtement large qui se mettait par-dessus l'habit.

Littré (1872-1877)

HOUPPELANDE (hou-pe-lan-d') s. f.
  • Espèce de douillette ou vêtement long, ouaté, non ajusté, à manches, à col plat, que les hommes mettaient par-dessus leur habit, et que les prêtres portent encore l'hiver par-dessus leur soutane. Sous sa houppelande Logeait le cœur d'un dangereux paillard, La Fontaine, Herm. Le sire Jean de Montagu fut conduit du petit château aux halles, haut assis sur une charrette, vêtu de sa livrée, à savoir d'une houppelande mi-partie de rouge et de blanc, le chaperon de même, une chausse rouge et l'autre blanche, des éperons dorés, les mains liées, deux trompettes devant lui, Saint-Foix, Ess. Paris, Œuv. t. IV, p. 113, dans POUGENS.

    En général, vêtement large qui se met par-dessus l'habit.

HISTORIQUE

XIVe s. Deux ceintures d'or de broderie qui sont assises sur l'espaulle senestre de deux houppelandes, De Laborde, Émaux, p. 196. L'autre porte une houpelande, L'autre un pourpoint, l'autre un lodier, Machaut, p. 119.

XVe s. Le comte se tourna en une ruelle, et là se fit desarmer par un sien varlet ; et jeter toutes ses armures à val, et vestit la houppelande de son varlet, Froissart, II, II, 156.

XVIe s. La dicte dame estoit vestue de grant robbe de veloux cramoisy, et sa hopelande de drap d'or, P. Choque, dans LEROUX DE LINCY, Bibl. des chartes, 5e série, t. II, p. 167. C'est assavoir de houpelandes plaines de drap de laine et de soye, les unes longues, les autres à my jambes, les autres au-dessus du genouil et les autres cortes ; et aussi de semblables houpelandes entaillées menuement ou grossement, Ordonn. 5 fév. 1594.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

HOUPPELANDE. - ÉTYM. M. Bugge, Romania, n° 10, p. 163, qui ajoute aux formes congénères l'esp. sopalanda et le portug. opalanda, propose une conjecture sur l'origine fort incertaine de houppelande. Ce serait le latin palla, qui était, comme la houppelande, un vêtement long, non ajusté à la taille que l'on mettait par-dessus son habit. Palla aurait donné oppallare, formé comme oppalliare, obnubilare et appuyé par depallare, qui se trouve dans Tertullien. D'oppallare serait sorti le substantif néo-latin oppallanda (comp. guirlande, offrande, viande, etc.), qui est le français houppelande. Cela est ingénieux, mais manque de soutiens historiques.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « houppelande »

Bourg. ôperande. Huet le tire de Upland, province suédoise ; mais il n'indique rien qui démontre cette étymologie, peu vraisemblable en soi. M. J. Quicherat, rappelant que les Italiens se servaient d'un habit dit palando, se demande si houppelande n'en serait pas venu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIIe siècle) Peut-être[1] de l’ancien anglais hop-pâda (« pardessus ») dont la francisation du second élément reste difficile à expliquer (« pelisse » ?).
M. Bugge[2] — (Romania, n° 10, page 163) ajoute à l’italien pellanda, l’espagnol sopalanda et le portugais opalanda, et propose pour étymon le latin palla (« robe longue, manteau »). Palla aurait donné *oppallare, formé comme oppalliare, obnubilare et appuyé par expalliatus (« dépouillé de son manteau »). De oppallare serait sorti le substantif néo-latin oppallanda (composé comme guirlande, offrande, viande, etc.), qui est le français houppelande. Cela est ingénieux, mais manque de soutiens historiques[2]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voir houppelande.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « houppelande »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
houppelande upœlɑ̃d

Citations contenant le mot « houppelande »

  • Gare au Père Noël. L'habit ne fait pas toujours le moine et sous la houppelande peut se cacher un tueur, un violeur, un braqueur, un pédophile ou encore un escroc. Le cadeau qu'il apporte n'est pas forcément le bienvenu. Le Point, Parfois, le Père Noël peut cacher une ordure sous sa houppelande - Le Point
  • La houppelande du Père Noël en vert ? Chiche ! Parce que le sentiment d'urgence climatique avance, parce qu'ils en ont marre que Noël rime avec montagne de nourriture à la poubelle, de plus en plus de Français s'essaient à des fêtes plus durables. « Voilà quatre ans qu'on me demande des conseils pour avoir le moins d'impact sur l'environnement pour le réveillon. On est passés de la conscience d'un enjeu global climatique à des questionnements pratiques, quels gestes je peux faire moi pour la planète, et c'est très positif ! » se réjouit Julie Laussat, autrice du livre « Mon Noël écolo », militante et « archi fan de Noël ». Pour elle, aucun doute, on peut concilier conscience écologique et traditions sans pour autant être un trouble-fête. leparisien.fr, Fêtes de fin d’année : et si vous passiez un Noël écolo et festif ? - Le Parisien
  • Pour quel motif le vieil homme à la houppelande rouge a-t-il écopé d’une telle sentence ? Quel acte répréhensible a-t-il bien pu commettre ? Ou tout simplement est-il victime d’une injustice ? Pas de réponse. lindependant.fr, Le Père Noël placé en... détention provisoire - lindependant.fr
  • Attention, déboulé de pères Noël dimanche sur le boulevard de la République. Comme chaque année à pareille saison, les motards vont chausser leurs bottes, se laisser pousser la barbe blanche et revêtir leur cuir-houppelande, pour parader en ville. Un défilé toujours très impressionnant, sonore et odorant, une occasion unique de voir des centaines de bikers « santa Klaus ». petitbleu.fr, Le défilé des pères Noël à moto : c'est aujourd'hui dimanche ! - petitbleu.fr

Traductions du mot « houppelande »

Langue Traduction
Anglais houppelande
Espagnol houppelande
Italien houppelande
Allemand houppelande
Chinois 胡佩兰德
Arabe هوبلاندي
Portugais houppelande
Russe houppelande
Japonais houppelande
Basque houppelande
Corse houppelande
Source : Google Translate API

Synonymes de « houppelande »

Source : synonymes de houppelande sur lebonsynonyme.fr
Partager