La langue française

Happe

Définitions du mot « happe »

Trésor de la Langue Française informatisé

HAPPE, subst. fém.

A. − Crampon de métal servant à relier deux pierres, deux pièces de bois juxtaposées. La cage des serins en fils de fer attachée à des montants en bois, eux-mêmes attachés au mur par des happes à plâtre (Stendhal, H. Brulard, t. 1, 1836, p. 97).Quand les happes qui tenaient les cadres étaient trop difficiles à briser, on coupait la toile tout près du cadre (Stendhal, Corresp., t. 3, 1837, p. 196Id., Corresp., t. 3, 1837, p. 196).
B. − Outil de luthier servant à tenir réunies les diverses pièces d'un instrument (cf. Chesn. 1857). Happe à violon, happe pour manche de violon (cf. Maugin, Maigne, Nouv. manuel luthier, 1929, p. 50).
Prononc. et Orth. : [ap] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1260 « crampon, crochet » (E. Boileau, Métiers, 304 ds T.-L.); en partic. 1611 « crampon qui lie deux pierres, deux pièces de bois » (Cotgr.). Déverbal de happer*.

Wiktionnaire

Nom commun

happe féminin

  1. Demi-cercle de fer qu’on met au bout des essieux de carrosses pour empêcher que la roue ne les use à force de tourner.
  2. Crampon qui sert à attacher, à lier deux pièces de bois, deux pierres, etc.
    • Les pierres de ce pont sont liées avec des happes.
  3. Anse mise à chaque côté d’une chaudière.
  4. Outil du luthier pour tenir les pièces qu’il travaille ou assemble.
  5. Tenaille dont le fondeur se sert pour retirer le creuset du feu.
  6. Cheville placée au timon de la charrue pour arrêter la chaîne qui joint celle-ci aux roues.
  7. (Vieilli) Serpe.

Forme de verbe

happe (h aspiré)\ap\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de happer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de happer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de happer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de happer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de happer.

Nom commun

happe \Prononciation ?\

  1. (Zoologie) Cheval (animal).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HAPPE. (H est aspirée.) n. f.
T. d'Arts. Demi-cercle de fer dont on garnit un essieu pour le conserver. Il se dit aussi d'une Espèce de crampon qui attache et lie deux pièces de bois, deux pierres, etc. Les pierres de ce pont sont liées avec des happes.

Littré (1872-1877)

HAPPE (ha-p') s. f.
  • 1Demi-cercle de fer qu'on met au bout des essieux de carrosses pour empêcher que la roue ne les use à force de tourner.
  • 2Crampon qui sert à lier les pièces de bois, les pierres, etc.
  • 3Anse mise à chaque côté d'une chaudière.
  • 4Outil du luthier pour tenir les pièces qu'il travaille ou assemble.

    Tenaille dont le fondeur se sert pour retirer le creuset du feu.

    Cheville placée au timon de la charrue pour arrêter la chaîne qui joint celle-ci aux roues.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li cinq cens de hapes doivent obole de rivage, Liv. des mét. 304.

XVIe s. Les petits fagots taillés à la happe [sorte de serpe], Nouv. coust. gén. t. II, p. 149.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* HAPPE, s. f. (Arts & Métiers.) c’est un nom commun à plusieurs parties de machines, ou des machines mêmes, dont l’usage est de fixer, assujettir, en embrassant & serrant. Le demi-cercle adapté au bout de l’aissieu d’un carrosse, dont il prévient l’usure, s’appelle happe. Le morceau de fer ou la cheville qui dans la charrue est mise au timon pour arrêter par un anneau la chaîne qui attache la charrue aux roues, s’appelle happe. Si un crampon lie deux pieces de bois, on l’appelle happe ; on lui donne le même nom, si ce sont des pierres, comme il se pratique aux ponts, aux murs des maisons. A la Monnoie, chez les Luthiers & ailleurs, ce sont des especes de tenailles ou pinces. Celles de la Monnoie servent dans l’attelier où l’on fond, à tirer les creusets du feu ; il y en a de plates & de rondes. La partie qu’on nomme la machoire, est recourbée pour la commodité du service.

* Happe, (Salines.) ce sont des anneaux de fer dont les poêles sont garnies en dessus. Ces anneaux servent à recevoir les crocs. Ils ont quatre à cinq pouces de diametre, où passent des crocs de fer de deux pieds & demi de longueur.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « happe »

Anc. haut allem. happa, faucille. Happe, au sens de serpe, vient de happa. Quant à happe, au sens de crampon, de demi-cercle, il vient probablement du même mot, à cause de la forme en croissant ; mais il peut venir aussi de happer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom) Dérivé d’un radical onomatopéique happ- marquant un mouvement de saisie brutale et rapide, de la bouche. Attesté en 1260, au sens de « crampon, demi-cercle ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « happe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
happe ap

Citations contenant le mot « happe »

  • L'enfer c'est peut-être ça : aller seul au bout de soi-même et se laisser happer par des hélices de plus en plus rapides, au coeur de sa propre misère. De Jacques Attali / Le Premier Jour après moi

Traductions du mot « happe »

Langue Traduction
Anglais snatch
Espagnol arrebatar
Italien strappare
Allemand schnappen
Chinois 抢夺
Arabe انتزاع
Portugais arrebatar
Russe рывке
Japonais スナッチ
Basque snatch
Corse arrabbiatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « happe »

Source : synonymes de happe sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « happe »

Happe

Retour au sommaire ➦

Partager