La langue française

Grisette

Sommaire

  • Définitions du mot grisette
  • Étymologie de « grisette »
  • Phonétique de « grisette »
  • Citations contenant le mot « grisette »
  • Traductions du mot « grisette »
  • Synonymes de « grisette »

Définitions du mot « grisette »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRISETTE, subst. fém.

A. − TEXT., vx. Étoffe commune de teinte grise; p. ext. vêtement fait de cette étoffe que portaient les hommes et les femmes du commun. Dans sa carmagnole et sa culotte de grisette (Erckm.-Chatr., Hist. paysan., t. 1, 1870, p. 173).Des gilets de grisette et des chemises en grosse toile blanche (Ramuz, A. Pache,1911, p. 295).
En emploi adj. L'extravagance ingénue de sa robe grisette (Arène, Calanque,1896, p. 13).
P. méton., fam. Jeune fille ou jeune femme de médiocre condition, ouvrière ou employée de maison de couture, de modes, etc... Sous le titre de Grisette, nous nous permettons de comprendre indifféremment couturières, modistes, fleuristes ou lingères, enfin tous ces gentils minois en cheveux, chapeaux, bonnets, tabliers à poches, et situés en magasins (Balzac, Œuvres div., t. 2, 1831, p. 277).Quand la grisette assise, une aiguille à la main, Soupire, et de côté regardant le chemin, Voudrait aller cueillir des fleurs au lieu de coudre (Hugo, Châtim.,1853, p. 347) :
1. ... quand elle en était encore réduite aux robes d'indienne imprimée, aux petits bonnets à pompons et aux souliers de peau de chèvre, elle portait à ravir ce pauvre et simple uniforme des grisettes. Ces jolies filles moitié abeilles, moitié cigales, qui travaillaient en chantant toute la semaine, ne demandaient à Dieu qu'un peu de soleil le dimanche, faisaient vulgairement l'amour avec le cœur, et se jetaient quelquefois par la fenêtre. Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 234.
En partic., péj. Jeune ouvrière coquette et se laissant facilement courtiser. Synon. lorette.Je n'avais pas entendu qu'il lui fallait une grisette. Me prends-tu pour un partisan des amours légères (Flaub., Corresp.,1853, p. 304).Une petite figure de cocotte et de grisette en liberté de campagne et de dimanche (Goncourt, Journal,1868, p. 429).V. aussi guinguette, ex. :
2. Quelques coups de canif dans les mariages, et un assez grand nombre de grisettes; rien d'autre. Encore la grisette doit rester ouvrière; une femme obligée de prouver qu'elle a un métier ou une fortune. Un jeune homme qui veut avoir chez lui sa maîtresse doit l'inscrire comme sa servante. Taine, Notes Paris,1867, p. 303.
B. − BOTANIQUE
1. Nom vulgaire de deux variétés d'agaric : l'agaric élevé et l'agaric vaginé, de couleur grise. Voir A.P. de Candolle, Essai sur les propriétés méd. des plantes, 1816 ds Quem. DDL t. 12.
2. Nom d'une maladie du tronc et des branches du chêne provenant de la fermentation de la sève au contact de l'air par suite d'une blessure. Ils connaissaient les trois maladies [du bois] : la carie, (...) la grisette et la jaunisse qui le tavellent [le bois] (La Varende, Tourville,1943, p. 80).
C. − ZOOL. (entomol. et ornith.). ,,Nom vulgaire d'une espèce de fauvette, d'une alouette, d'un canard, de plusieurs papillons, d'une espèce de charançon`` (Ac. Compl. 1842; v. aussi Besch., Lar. 19e). Fauvette grisette (...) appelée aussi grisette (...) Elle a l'habitude de s'élever en l'air en chantant, de tourner et pirouetter (Coupin, Animaux de nos pays, 1909, p. 152).
REM.
Griset, subst. masc.,vieilli, rare. [En parlant d'un homme] Vingt grisets en blouse et tête nue (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 186).Dans les dépôts (...) on voyait hier encore (...) les novices, les printaniers, les grisets aux lèvres encore humides de la fontaine de Jouvence (D'Esparbès, Ceux de l'an 14!1917, p. 10).
Prononc. et Orth. : [gʀizεt]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1306 griset subst. masc. « drap de couleur grise » (G. Guiart, Royaux Lignages, éd. De Wailly et Delisle, 11427); b) 1651 grisette subst. fém. « étoffe grise de peu de valeur » (P. Scarron, Virgile Travesti, VI ds Œuvres, éd. 1786, IV, 361); c) 1664 « jeune fille de condition modeste et de mœurs faciles » (J. de La Fontaine, Contes, I, 1, 326 ds Œuvres, éd. A. Regnier, t. 4, p. 47); 2. 1721 ornith. (Trév.). Dér. de gris1*; suff. dimin. -et*, puis -ette*. 1 du contenant (a et b) le terme a passé au contenu (c), sans doute parce que ce type de jeunes filles portaient des vêtements taillés dans une étoffe grise de peu de valeur (FEW t. 16, p. 84, note 15); 2 ainsi nommé en raison de sa couleur grise (cf. griset sens 2 et grison sens 1). Fréq. abs. littér. : 258. Fréq. rel. littér. : xixes.: a) 553, b) 865; xxes. : a) 219, b) 29. Bbg. Klein (J.R.). Le Vocab. des mœurs de la « Vie parisienne » sous le second Empire. Louvain, 1976, pp. 68-69. - Le Breton Grandmaison. Le Monde de la limonade. Vie Lang. 1971, p. 548. - Quem. DDL t. 12.

Wiktionnaire

Nom commun

grisette \ɡʁi.zɛt\ féminin

  1. (Vieilli) (Désuet) Vêtement d’étoffe grise de peu de valeur.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Par extension) La jeune fille ou jeune femme de médiocre condition qui portait ce vêtement (souvent employé avec une connotation de prostitution).
    • J’ai affaire à une petite grisette à qui je ne veux dire ni mon titre ni ma condition. — (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de G. Sigaux, 1981 (date de l’édition), vol. 2)
  3. Jeune ouvrière coquette et galante.
    • La grisette joyeuse et se contentant de peu est morte et enterrée, tuée par l’exploitation grippe-sou des grands magasins et des grands ateliers et par la prostitution légale et illégale. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)
    • Les robes vertes enfin sont celles des grisettes, Caroline Crochard installée par M. de Granville, Ida Gruget (Ferragus), Suzanne (La Vieille Fille) qui porte une robe de reps vert et un délicieux chapeau vert doublé rose. — (Jeanne Reboul, « Balzac et la « Vestignomonie » », dans la Revue d'histoire littéraire de la France, n° 2, dirigée par Maurice Tourneux, éd. Armand Colin, 1950, page 221)
  4. (Sexualité) Courtisane[1].
    • « Voulez-vous bien rentrer ! s’emportait le vétérinaire. Vous êtes une grisette, madame ! une grisette ! » — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 155.)
  5. (Ornithologie) (Familier) Nom vulgaire de certaines espèces de petits oiseaux, comme la fauvette grisette.
  6. (Entomologie) (Familier) Nom vulgaire de certaines espèces de papillons de couleur grise, de la famille des Hesperiidae.
  7. (Entomologie)(Viticulture) Insecte hémiptère parasite de la vigne dont il mange les bourgeons floraux. Sa dénomination binomiale est : Lopus sulcatus, ou Capsodes sulcatus.
    • Lopus ou Lope : Genre d'hémiptère vulgairement nommée grisette, margotte, s'attaque aux bourgeons floraux de la vigne.— (http://biblio.rsp.free.fr/LA/L2.pdf)
  8. (Mycologie) Synonyme d’amanite vaginée (espèce de champignon).
  9. (Botanique) Sorte de maladie touchant les troncs d’arbre.
  10. (Confiserie) Bonbon noir, spécialité de la ville de Montpellier, fabriqué avec du miel et de la réglisse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRISETTE. n. f.
Il se disait d'un Vêtement d'étoffe grise de peu de valeur et aussi d'une jeune fille ou jeune femme de médiocre condition qui portait ce vêtement. Il s'est dit aussi d'une Jeune ouvrière coquette et galante.

GRISETTE est aussi le nom vulgaire de Certaines espèces de petits oiseaux ou de papillons de couleur grise.

Littré (1872-1877)

GRISETTE (gri-zè-t') s. f.
  • 1Vêtement d'étoffe grise de peu de valeur. Un haut-de-chausses de grisette, Un pourpoint couleur de noisette, Scarron, Virg. VI. De jeunes fillettes, Aimables, bien faites, Autant que vous l'êtes, Font, dans leurs grisettes, Bien plus de fracas Que de vieux appas En or de ducats, Dancourt, Fête de vill. Divertissement.
  • 2 Terme de marine. Vice dans les bois provenant d'une fermentation de séve due au contact de l'air par suite d'une blessure.
  • 3Jeune fille de petite condition, coquette et galante, ainsi nommée parce qu'autrefois les filles de petite condition portaient de la grisette. Il avait à quatre ou cinq milles de Londres une petite maison de campagne, toujours meublée de quelques grisettes, Hamilton, Gramm. 10. Je suis las d'être bien battu et mal nourri ; je suis las de passer la nuit à la porte d'un lansquenet et le jour à vous détourner des grisettes, Regnard, Attend. s. l'orme, sc. 1. Le maréchal de Noailles était fort accusé de n'avoir pas renoncé à la grisette, Saint-Simon, 211, 92. Elle est jolie, à la bonne heure ; mais y a-t-il moyen de penser qu'une grisette lui ait tourné la tête ? car il n'est question que d'une grisette, ou tout au plus de la fille de quelque petit bourgeois, qui s'était mise dans ses beaux atours, Marivaux, Marianne, 4e part. On apprend beaucoup dans le frivole volume de Fléchier [sur les grands jours d'Auvergne] ; on y apprend même que les grisettes étaient de jeunes bourgeoises de la ville qui avaient une galanterie un peu hardie, et qui se piquaient de beaucoup de liberté, Ch. Labitte, Rev. des Deux-Mondes, 15 mars 1845, p. 1092.

    Particulièrement. Jeune fille qui a un état, couturière, brodeuse, etc. et qui se laisse facilement courtiser par les jeunes gens. Mais vive la grisette ! Je veux, Lisette, Boire à nos amours, Béranger, Lisette.

  • 4Nom vulgaire de la sylvie cendrée (Europe) de Latham, dite aussi oiseau à gorge blanche.

    Nom vulgaire de l'alaude sénégalienne.

    Nom sous lequel on a désigné, dans le jeune âge, l'anas noir, dit aussi macreuse, Legoarant

    Voy. MAROUETTE.

  • 5Nom donné par Geoffroy à l'hespérie Tages (lépidoptères diurnes), qui est l'hespérie grisette de certains auteurs.

    Grisette à zigzag, nom donné par Geoffroy à la phalène arénée ou phalène sablée (lépidoptères nocturnes).

    Nom spécifique pour certains auteurs, du charançon humble (coléoptères), Legoarant

    Un des noms vulgaires de l'agaric élevé et de l'agaric vaginé, variété grise, Legoarant

HISTORIQUE

XIVe s. Le faucon doit avoir les sourcilz blans et la teste grisette, Modus, f° LXXVII, verso.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GRISETTE. - HIST. Ajoutez :

XIIe s. Et n'atarga pas longuement Que laiens en cape grisette Vit une vielle persounete Qui bien cent ans et plus avoit, Perceval le Gallois, V. 40062.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grisette »

Diminutif de gris ; bourguign. grisôtte ; provenç. grizeta, sorte d'étoffe ; espagn. grisela, même sens.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de gris avec le suffixe -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « grisette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grisette grizɛt

Citations contenant le mot « grisette »

  • La mairie a prêté un terrain où les membres ont planté, il y a quelques mois, une centaine de boutures de diverses variétés comme le jaune du pays, la grisette, la sardine, le rouge belge… fournies par l’association Osez l’osier de Plouzévédé. Le Telegramme, L’art de la vannerie s’apprend avec « Cap sur l’osier » - Plouhinec (29) - Le Télégramme
  • Le moulin à vent fait 1 m 40 de hauteur, presque 2 m avec les pâles, et son toit tourne pour aller prendre le vent. Différents types d’osier ont été utilisés, du noir de Vilaine étonnamment très blanc, de la grisette et du buff, un osier épluché qui a bouilli 3 heures avant épluchage ainsi que de l’alba de purpuréa de couleur marron foncé. Différentes techniques de tressage ont également été utilisées et le rendu est du plus bel effet. Les cours de tressage vont reprendre fin juin à l’atelier mais il faut prendre rendez-vous car le nombre de place sera compté ! Le Telegramme, Un moulin à vent en osier réalisé pendant le confinement - Plouzévédé - Le Télégramme

Traductions du mot « grisette »

Langue Traduction
Anglais grisette
Espagnol grisette
Italien grisette
Allemand grisette
Chinois 烤盘
Arabe جريسيت
Portugais grisette
Russe гризетки
Japonais グリセット
Basque grisette
Corse grisette
Source : Google Translate API

Synonymes de « grisette »

Source : synonymes de grisette sur lebonsynonyme.fr
Partager