La langue française

Garcette

Définitions du mot « garcette »

Trésor de la Langue Française informatisé

GARCETTE1, subst. fém.

Pop. et vx. [Les subst. masc. corresp. sont (petit) garçon (cf. ce mot I A 1) et garçonnet] Petite fille. Synon. fillette (cf. ce mot A 1), garçonnette, vx (cf. garçonnet).Oh! la jolie petite garcette que vous avez là! (Coulabin, Dict. loc. pop. Rennes,1891).
P. ext. (Jeune) fille. Synon. garce (cf. ce mot I A).Soldats picards et poitevins qui laissâtes par vos maisons de joufflues garcettes (D'Esparbès, Roi,1901, p. 309).
Prononc. : [gaʀsεt]. Étymol. et Hist. V. garcette2.

GARCETTE2, subst. fém.

A. − Ancienne coiffure féminine d'origine espagnole, où les cheveux sont ramenés sur le front et partagés en mèches ou tresses. La garcette fut à la mode en France sous Anne d'Autriche (Lar. Lang. fr.).
B. − MARINE
1. Vx. Petite tresse faite de vieux cordages, longtemps utilisée pour infliger des châtiments. Il a des mots pour la table, qui sont comme des coups de garcette distribués à fond de cale (Goncourt, Journal,1885, p. 413).L'enrôlerait-il à bord d'un navire, comme mousse? (...) Oh! les coups de garcette, et les pays lointains, et le froid des tempêtes, et les naufrages (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 200).
2. Petite corde tressée, utilisée pour différents amarrages. J'ai appris à gouverner une barque à voiles, à faire des nœuds droits, des nœuds de garcette, des nœuds d'hirondelle, etc (Hugo, Corresp.,1839, p. 567).Il n'y avait nulle confusion des garcettes de ris avec les garcettes de tournevire (Hugo, Travaill. mer,1866, p. 270).Quand il veut nouer les garcettes, le vent les lui arrache, et le filin, en s'échappant, lui brûle les mains (A. France, Île ping.,1908, p. 35) :
Les matelots s'élancèrent dans les enfléchures du vent, et, non sans peine, ils diminuèrent la surface de la voile en l'enroulant de ses garcettes sur la vergue amenée. Verne, Enf. cap. Grant, t. 2, 1868, p. 51.
Rem. Ce mot a en outre un emploi région. (Canada), corresp. à B 1 supra, avec le sens de « bâton plombé ». (Ds Canada 1930, Bél. 1957).
Prononc. et Orth. : [gaʀsεt]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1223 garcete « jeune fille de basse condition » (G. De Coinci, éd. V. F. Kœnig, II Mir. 27, 21); 2. 1630 coiffée à la garcette « avec les cheveux rabattus sur le front » (A. d'Aubigné, Les avantures du baron de Faeneste, IV, 2 ds Œuvres, éd. E. Réaume et De Caussade, II, 565); 3. a) 1636 garsette « petite corde faite de vieux cordages détressés et dont on se sert pour plier les voiles, etc. » (E. Cleirac, Exp. 28 ds Fr. mod. t. 26, p. 52); b) 1835 « fouet de corde avec lequel on frappait les matelots punis » (Ac.). Dér. de garce*; suff. dimin. -ette*; 2, d'orig. incertaine, se rattache à la famille de garce* (FEW t. 17, p. 618 b) ou est empr. à l'esp. garceta « cheveux de la tempe tombant sur les joues et qu'on porte tressés », d'orig. inconnue (FEW t. 21, p. 555 a). Bbg. Kohlm. 1901, p. 21. - La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 195, 414. - Lew. 1960, p. 289. - Quem. DDL t. 15.

Wiktionnaire

Nom commun 1

garcette \ɡaʁ.sɛt\ féminin

  1. (Marine) Tresse de bitord ou de fil de caret, plate, plus ou moins large, et terminée en pointe, parfois utilisée comme instrument de punition.
    • Kernok fit un signe, la garcette siffla et retentit sur le dos de Lescoët. — (Eugène Sue, Kernok le pirate, 1830)
    • Je propose que Nutts reçoive des mains de Price, six coups de garcette, puisque c'est notre droit de lui infliger cette punition. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Yeux de la lune, 1934)
    • Je regrette que la Marine ait jugé bon d’abandonner l’usage de la garcette — je parle pour les enseignes — vraiment dommage… — (Pierre Schoendoerffer, Le Crabe-tambour, 1976, p. 128)
    1. (En particulier) garcette de ris, pour réduire la surface d’une voile par gros temps
      • Je ne serais peut-être pas embarrassée de prendre un riz ou de tresser une garcette. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846, Chapitre VI)
  2. Petite matraque souple.
    • Seuls leurs menottes, garcettes ou autres bâtons servant à châtier les détenus sont montrés au public. — (Marie-Renée Côté, Mémoires d'une gardienne de prison, Guy Saint-Jean éditeur, Montréal, 2016, p. 8)

Nom commun 2

garcette \ɡaʁ.sɛt\ féminin

  1. Coiffure de femme du XVIe siècle, où les cheveux étaient rabattus sur le front.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 3

garcette \ɡaʁ.sɛt\ féminin

  1. Pince de foulon.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GARCETTE. n. f.
T. de Marine. Tresse de bitord ou de fil de caret, plate, plus ou moins large, et terminée en pointe. Donner des coups de garcette.

Littré (1872-1877)

GARCETTE (gar-sè-t') s. f.
  • Terme de marine. Tresse plate de fil de caret.

    Instrument avec lequel on frappait sur le dos nu des matelots qui avaient encouru un châtiment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « garcette »

  • (Nom commun 1) : Métaphore de garce.
  • (Nom commun 2) : De l'espagnol garceta, aigrette.
  • (Nom commun 3) : De l'italien garzetta, carde, chardon à foulon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. garceta ; ital. gaschette ; angl. gaskett. Origine inconnue, à moins qu'on n'imagine que la garcette, tresse plate de fil de caret, a été dite ainsi de la garcette, tresse de cheveux (voy. le suivant). L'espagnol garceta, qui signifie à la fois garcette et bouquet de cheveux, appuierait cette conjecture ; mais alors l'italien gaschette et l'anglais gaskett seraient des corruptions du mot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « garcette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
garcette garsɛt

Évolution historique de l’usage du mot « garcette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « garcette »

  • Fabriqués avec de la garcette bien connue des marins, par une société charentaise basée près de La Rochelle, ils sont ajustables au poignet grâce à un fermoir représentant une ancre en argent, qui permet un maintien ferme. Le cordage fin et solide garantit une longue résistance à l’eau et au soleil. Les couleurs de ce bracelet original sont tout un symbole : orange et bleue, elles rappellent celles de la Société nautique de sauvetage en mer. En effet, les organisateurs du Mille Sabords ont décidé de reverser l’intégralité des ventes de ce produit au profit de la station d’Arzon de la SNSM. De l’élégance dans le produit et dans l’action… Le Telegramme, Arzon. Mille sabords 2019 : des bracelets au profit de la SNSM - Salon du Mille Sabords 2019 - Le Télégramme

Traductions du mot « garcette »

Langue Traduction
Anglais little boy
Espagnol niñito
Italien ragazzino
Allemand kleiner junge
Chinois 小男孩
Arabe ولد صغير
Portugais garotinho
Russe маленький мальчик
Japonais 小さな男の子
Basque mutil txikia
Corse zitellu
Source : Google Translate API

Synonymes de « garcette »

Source : synonymes de garcette sur lebonsynonyme.fr

Garcette

Retour au sommaire ➦

Partager