La langue française

Bitord

Définitions du mot « bitord »

Trésor de la Langue Française informatisé

BITORD, subst. masc.

MAR. Petit cordage formé de deux, et p. ext. (trois ou quatre) fils de caret tordus ensemble et goudronnés. Le bitord est analogue [au merlin] mais plus grossier car fabriqué avec du chanvre de deuxième brin (J. Galopin, Cours de lang. mar.,Matelotage et technol., 1925, p. 27):
Pour tout vêtement, il portait une grosse chemise bleue à moitié usée qu'il attachait ordinairement autour de ses reins avec un bout de bitord; ... Sue, Atar Gull,1831, p. 10.
Prononc. et Orth. : [bitɔ:ʀ]. Seule transcr. de la forme bistord dans Littré et DG : bis'-tor. Fér. 1768 écrit bittord avec 2 t. Ac. 1798-1932 ainsi que Land. 1834, Gattel 1841, Pt Lar. 1906, Rob. et Lar. encyclop. enregistrent uniquement la forme bitord. Ac. Compl. 1842 et Besch. 1845 mentionnent l'anc. forme bestors et consacrent à la forme bistord une vedette de renvoi à bitord. Pour la vedette de renvoi de bistord à bitord cf. aussi Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Littré, Guérin 1892 et DG. Étymol. et Hist. 1690 mar. bistord (Dortière, Projet de marine, Ms. Bibl. de la Mar., Marseille, 22 juill. d'apr. Jal1); forme attestée jusqu'à Trév. 1771; 1690 bitord (Corneille : Bitord [...] Menuë corde à deux fils, dont on se sert pour faire des enflechures). Composé du lat. bis (bi-*) et de l'anc. part. passé du verbe tordre* (lat. tortus), -d final par infl. de tordre. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Sain. Sources t. 3 1972 [1930], p. 64.

Wiktionnaire

Nom commun

bitord \bi.tɔʁ\ masculin

  1. (Marine) Petit cordage composé de deux, trois, ou même quatre fils de caret, goudronnés et tortillés ensemble.
    • Il portait une grosse chemise bleue à moitié usée qu’il attachait ordinairement autour de ses reins avec un bout de bitord. — (Eugène Sue, Atar-Gull, 1831)
    • M. Monnard, le second, un carnet à la main, pointait les glènes de filin, le bitord, tout le matériel que déversaient les camions des shipchandlers. — (Roger Vercel, Ceux de la Galatée, Albin Michel, 1949, p. 13)
  1. (Géographie) Surnom attribué aux habitants de la ville de Thiers en Auvergne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BITORD. n. m.
T. de Marine. Petit cordage composé de deux, trois, ou même quatre fils de caret, goudronnés et tortillés ensemble.

Littré (1872-1877)

BITORD (bi-tor) s. m.
  • Terme de marine et de pêche. Corde composée de deux fils tortillés ensemble.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et tant fist les chemins bestors [tortueux], Du Cange, bestalinus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BITORD, s. m. menue corde de deux fils. Voyez l’article Corderie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bitord »

 Composé de bi-, tord et tordu : « cordage retordu ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bis, deux fois (voy. BIS), ou le préfixe péjoratif bes, bis, et tordre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bitord »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bitord bitɔr

Évolution historique de l’usage du mot « bitord »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bitord »

  • La confrérie de la pompe aux grattons, des beurdins, des fins palais éloysiens, des jarrauds de la Font-Fiolant, des gourmandins et gourmandines des fromages d’Auvergne, des compagnons de la ficelle, des saveurs du pays charolais, du pichet bitord, du pâté aux pommes de terre, des champignons du Sioulet Chavenon, des épicuriens des Combrailles, de l’Enténadou et des croqueurs de pommes… www.lamontagne.fr, Les confréries réunies à Saint-Pourçain-sur-Sioule - Saint-Pourçain-sur-Sioule (03500)
  • L’étanchéité du bordage est l’œuvre du calfat, qui va venir insérer en force entre les planches du brodé un cordon d’étoupe huilée ou de bitord goudronné. La couture est ensuite peinte puis bouchée au mastic de vitrier. Lors de la mise à l’eau de la coque, le bois va gonfler et venir resserrer les joints et comprimer encore plus l’étoupe ou le bitord pour parfaire l’étanchéité. Plus de 5 km de joints ont ainsi été réalisés par les calfats. industrie-techno.com, L’Hermione repart vers l’Amérique 235 ans plus tard

Traductions du mot « bitord »

Langue Traduction
Anglais bitord
Espagnol bitord
Italien bitord
Allemand bitord
Chinois 比德
Arabe بتورد
Portugais bitord
Russe bitord
Japonais bitord
Basque bitord
Corse bitord
Source : Google Translate API

Synonymes de « bitord »

Source : synonymes de bitord sur lebonsynonyme.fr

Bitord

Retour au sommaire ➦

Partager