La langue française

Garanti

Définitions du mot « garanti »

Trésor de la Langue Française informatisé

GARANTIR, verbe trans.

A. − [Correspond à garant A 1] Garantir qqc. à qqn. Se porter garant de quelqu'un ou de quelque chose auprès d'un tiers.
1. S'engager à réaliser ou à faire réaliser quelque chose. Nous allons, dirent les Allemands, reconnaître notre dette de guerre envers vous. Donnez-nous votre accord sur le chiffre, et nous vous garantirons le paiement (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 144) :
1. Francis entrait en ce moment. − Commandant, dit-il, mademoiselle Bellah est tout à fait remise depuis que je lui ai affirmé que le docteur garantissait votre guérison. − Je ne garantis rien, interrompit brusquement le vieux chirurgien. Feuillet, Bellah,1850, p. 341.
2. Répondre de la qualité, de l'authenticité de quelque chose, pendant un temps plus ou moins long. Garantir une montre, un autographe. Il [le baron] oublia tout devant cette sublime créature (...) − Et, lui dit Josépha dans l'oreille, c'est garanti neuf, c'est honnête! (Balzac, Cous. Bette,1846, p. 325).La notion de mécanismes, de formes, est l'or qui garantit la monnaie de papier des concepts scientifiques (Ruyer, Esq. philos. struct.,1930, p. 234).L'autorité de Comte ou de Le Play ne saurait garantir l'exactitude de cette comparaison (Thibaudet, Réflex. litt.,1936, p. 125) :
2. ... notre menu, comme ces quatre-feuilles qu'on sculptait au xiiiesiècle au portail des cathédrales, reflétait un peu le rythme des saisons et des épisodes de la vie − : une barbue parce que la marchande lui en avait garanti la fraîcheur, une dinde parce qu'elle en avait vu une belle au marché de Roussainville-le-Pin... Proust, Swann,1913, p. 71.
3. Répondre du respect de quelque chose de convenu. Les lois garantissent la liberté individuelle et civile (Condorcet, Esq. tabl. hist.,1794, p. 147).Elles ont garanti la créance à l'usurier (Chateaubr., Essai Révol., t. 1, 1797, p. 58).J'ai essuyé mes mains à mon mouchoir. La paix était assurée, l'avenir garanti, le proche et le lointain, ça ne faisait qu'un (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 205) :
3. La charte garantit aux citoyens l'égalité devant la loi, la liberté individuelle, la liberté de la presse, l'abolition de la confiscation, l'instruction primaire et supérieure gratuites, et la liberté religieuse. About, Grèce,1854, p. 214.
P. ext. Affirmer avec force. Elle se soigne complètement elle-même... Et je te garantis qu'elle boite... Je sais pas comment qu'elle s'arrange (Céline, Mort à crédit,1936, p. 687).
Rem. Les deux constr. coexistent : garantir un événement, garantir qu'un événement se produise.
B. − Protéger contre, mettre à l'abri de quelque chose. Garantir une personne ou un bien contre (un risque).
1. D'une manière institutionnelle, au moyen de décrets ou de lois. Garantir l'héritage. L'Angleterre, digérant ses conquêtes, ne pense qu'aux intérêts de son commerce et à garantir contre les concurrences sa suprématie maritime (Bainville, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 5).J'étais garantie contre tous les accidents (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 311) :
4. C'est ainsi que le vendeur ne peut manquer à l'obligation de garantir l'acheteur contre toute éviction qui résulte d'un fait qui lui est personnel. Durkheim, Divis. trav.,1893, p. 189.
2. Cour. Préserver. Garantir les arbres de la foudre. Garantir les végétaux (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 205) :
5. ... bien que Corinne n'eût rien sur la tête qui pût la garantir de l'ardeur du jour, elle se mit à marcher au hasard dans la rue. Staël, Corinne, t. 3, 1807, p. 3.
Emploi pronom.
a) Se protéger (de). Pour se garantir de la conscription, Théodore avait épousé une vieille femme très riche (Flaub., Cœur simple,1877, p. 7) :
6. Je me baignai en pantalon de coton bleu à l'entrée de cette grotte, ayant sur la tête un large chapeau de paille de riz pour me garantir du soleil. Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 333.
b) Se donner ou prendre des assurances. Se garantir mutuelle protection. Lorsque notre sol fut conquis, les Francs, qui se le partagèrent, inventèrent le privilège féodal pour se garantir leurs possessions particulières (Balzac, Méd. camp.,1833, p. 153).
Prononc. et Orth. : [gaʀ ɑ ̃ti:ʀ], (il) garantit [gaʀ ɑ ̃ti]. Ds Ac. 1694-1932. Ac. 1694 admet garentir. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1100 guarantir « assurer quelque chose sous sa responsabilité, se porter garant de quelque chose » (Roland, éd. J. Bédier, 3836); 2. a) 1663 « répondre de la vérité de quelque chose » (Molière, Critique de l'École des Femmes, 6); b) 1677 « rendre sûr ou assuré » (Racine, Phèdre, V, 1); 3. 1690 « répondre de la qualité d'un objet vendu et s'engager à le maintenir en état de fonctionnement » (Fur.). B. 1. Ca 1100 guarantir « assurer quelque chose ou quelqu'un contre quelque éventualité » (Roland, op. cit., 1864); 2. 1283 « défendre quelqu'un contre une demande, l'indemniser du tort qu'il souffre par une éviction, une condamnation » (Ph. de Beaumanoir, Coutumes Beauvaisis, éd. Am. Salmon, § 880). Dér. de garant*; dés. -ir. Fréq. abs. littér. : 1 290. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 854, b) 1 292; xxes. : a) 1 228, b) 1 616.

Wiktionnaire

Forme de verbe

garanti \ɡa.ʁɑ̃.ti\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe garantir.

Adjectif

garanti \ɡa.ʁɑ̃.ti\

  1. Dont le bon fonctionnement, la fonction, le résultat est confirmé par le vendeur sous peine d’annulation éventuelle du contrat de vente.
    • Un appareil garanti sera réparé par le service technique.
  2. (Banque) Protégé et sûr.
    • Dans certains systèmes juridiques, cela soulève de difficiles questions d’évaluation pour déterminer si et dans quelle mesure tous les créanciers garantis le sont effectivement. — (Cnudci, volume XXXIV, 2003, page 272)

Nom commun

garanti \ɡa.ʁɑ̃.ti\ masculin et féminin identiques

  1. (Droit) Celui ou celle au profit de qui l’on s’est porté garant.
    • Le garanti exerce son recours contre le garant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GARANTIR. v. tr.
Se rendre garant, répondre d'une chose, du maintien, de l'exécution d'une chose. Il ne se dit guère qu'en matière de Procès, d'affaires et de négociation. Garantir une créance. Garantir la propriété d'une maison. Garantir un contrat, une vente, un traité entre puissances, etc. Il signifie aussi Se rendre garant de la valeur, de la qualité d'une chose. Je vous garantis cette montre pour six mois. On dit en des sens analogues : Je vous garantis ce cheval, cette montre de tout défaut. Le contrôle garantit le titre des pièces d'or et d'argent. Ce qu'il vient de faire vous garantit sa fidélité. Qui me garantit que vous serez plus sage à l'avenir? Il signifie encore Se rendre garant de l'existence de la réalité d'une chose. Je vous garantis que les choses se sont passées ainsi. Je lui ai garanti le fait. Je vous garantis qu'il ne fera pas cela. On m'a assuré cela, mais je ne vous le garantis pas. Il signifie en outre Défendre quelqu'un contre une demande, ou l'indemniser du tort qu'il souffre par une éviction, une condamnation, etc. Garantir quelqu'un de toutes poursuites. Garantir d'une éviction. Le débiteur doit garantir sa caution des condamnations qui peuvent être prononcées contre elle. Substantivement, Le garanti exerce son recours contre le garant. Il signifie, dans une acception plus générale, Mettre à l'abri, préserver de. Garantir quelqu'un du froid en le couvrant. Ce rideau nous garantira du soleil. Il sut garantir leur jeunesse de toute corruption. Se garantir du vent, de la pluie, de la poussière. Garantir quelqu'un du besoin.

Littré (1872-1877)

GARANTI (ga-ran-ti, tie) part. passé de garantir
  • 1Dont on s'est porté garant. Une créance garantie.

    S. m. Terme de jurisprudence. Le garanti, celui qu'on est obligé de garantir.

  • 2Préservé. Garanti, dans l'éboulement de la maison, par une poutre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « garanti »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
garanti garɑ̃ti

Évolution historique de l’usage du mot « garanti »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « garanti »

  • Il n'y a pas grand-chose dans cette vie qui soit vraiment garanti une fois qu'on a lu les petits caractères en bas de page. De Jean Dion / Le Devoir - 25 Mai 2000
  • Il est précisément correct de ne pas être compris, car par là, on est garanti contre tous les malentendus. De Sören Kierkegaard / Post-scriptum aux miettes philosophiques
  • Organiser d'urgence les jeux olympiques des dopés, toutes drogues confondues étant admises, du moment que les records tombent. Succès garanti. De Roland Topor
  • La crainte est de toutes les fêtes : Jamais un jour calme et serein Du choc ténébreux des tempêtes N’a garanti le lendemain. De J. Reboul / L’Ange et l’enfant
  • Les institutions sont la garantie du gouvernement d'un peuple libre contre la corruption des moeurs, et la garantie du peuple et du citoyen contre la corruption du gouvernement. De Saint-Just / Fragments sur les institutions républicaines
  • A mauvais payeur, mauvaises garanties. De Homère / Odyssée
  • L'ignorance du peuple nous garantit de sa soumission.
  • L’intelligence n’est pas une garantie de bonne pensée. De Jean-Michel Ribes
  • Les esprits mobiles ne sont pas garantis contre les idées fixes. De Aymond d'Alost
  • Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres. De Aristote
  • Le génie ne garantit ni de l'erreur, ni des autres faiblesses humaines. De Pauléus Sannon
  • Qui prête de l'argent sans garantie Perd l'ami et l'argent. De Proverbe français
  • Le progrès n’a aucun caractère inéluctable, rien ne garantit des lendemains meilleurs. De Karl Popper
  • La consommation de pets-de-nonne ne garantit pas une mort en odeur de sainteté. De Patrick Heuschen
  • Un parti avantageux n'est pas une garantie de bonheur. De Lucile Vallières / Une femme
  • CHANGSHA, 12 juillet (Xinhua) -- L'eau d'une des stations hydrologiques du deuxième plus grand lac d'eau douce de Chine a dépassé le niveau garanti en raison des précipitations continues et des afflux en amont. , L'eau dépasse le niveau garanti dans le deuxième plus grand lac d'eau douce de la Chine_French.news.cn
  • Le prêt garanti par l’État (PEG) a rencontré un véritable succès. Destiné à aider les entreprises à traverser la crise sanitaire, cet outil lancé fin mars a été souscrit par 648.000 d’entre elles. Le Figaro.fr, Prêt garanti par l’État: près de 110 milliards d’euros déjà accordés
  • Fortement touchées par l'épidémie de covid-19 et le confinement qui en a découlé, les entreprises de Picardie ont profité du soutien que leur a proposé l'État pour faire face à la crise. De nombreuses entreprises ont ainsi eu recours au prêt garanti par l'État ou encore à l'activité partielle. France 3 Hauts-de-France, Coronavirus - Prêt garanti par l'État : 958 millions d'euros empruntés par les entreprises de la Somme et de l'Oise
  • Quel que soit son nom qui varie selon les assureurs (garantie mécanique, garantie des pannes mécaniques, pack réparation, etc,), cette garantie est proposée en option. Capital.fr, Garantie mécanique : couverture et coût - Capital.fr
  • Les prêts garantis par l’État (PGE) sont l’un des dispositifs phares lancés par le gouvernement afin d’aider les entreprises à surmonter la crise. Si leur utilisation massive est une première, ce dispositif a déjà été déployé à une autre échelle. Bpifrance dévoile, dans  une étude publiée vendredi 19 juin, les retours d’expérience pour la période 2007/2017. Dans ce laps de temps, 470 000 TPE et PME ont bénéficié de 64 milliards d’euros de crédits garantis. http://www.magazine-decideurs.com, Prêts garantis par l’État, efficacité prouvée - Magazine Decideurs
  • Comme l'intégralité de l'industrie automobile, Fiat Chrysler a été fragilisé par l'épidémie de coronavirus. En apportant la garantie de l'Etat, le gouvernement « vise à préserver et à renforcer la chaîne d'approvisionnement automobile italienne », a dit le ministre de l'Economie, Roberto Gualtieri, dans un communiqué. Les Echos, Fiat Chrysler : l'Italie valide un prêt garanti de 6,3 milliards d'euros | Les Echos
  • Le Fédéral avait annoncé en grande pompe son plan de garantie de 50 milliards d'euros destiné à soutenir les entreprises en difficulté. A la mi-juin, 737 millions d'euros bénéficiaient de ce régime. L'Echo, Moins d'un milliard de crédit garanti par l'État | L'Echo
  • Pour contrer les effets de la crise, le gouvernement a mis en place plusieurs dispositifs afin d'aider les entreprises, plombées par une chute brutale de leurs revenus. L'un d'eux consiste à garantir les prêts accordés par les banques pour faire face aux besoins de trésorerie. Les entreprises peuvent emprunter jusqu'à 25 % de leur chiffre d'affaires hors taxes 2019. Un montant pour lequel l'Etat se porte garant à hauteur de 90 % dans la plupart des cas - les 10 % restant étant supportés par la banque prêteuse. Les Echos, Coronavirus : le prêt garanti par l'Etat en quatre questions | Les Echos
  • Le dossier Demeyere enfin débloqué. Le fabricant de meubles en kit, basé à Pérenchies, dans le Nord, attendait l'accord pour un prêt garanti par l'Etat de 30 millions. La réponse des banques tardait à venir. Finalement, c'est Bercy qui l'annonce : le PGE est accordé. France Bleu, Pérenchies : les meubles Demeyere obtiennent leur prêt garanti par l'Etat, les salariés attendent de voir

Traductions du mot « garanti »

Langue Traduction
Anglais guaranteed
Espagnol garantizado
Italien garantito
Allemand garantiert
Chinois 保证的
Arabe مضمون
Portugais garantido
Russe гарантированный
Japonais 保証された
Basque bermatuta
Corse garantitu
Source : Google Translate API

Synonymes de « garanti »

Source : synonymes de garanti sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « garanti »

Garanti

Retour au sommaire ➦

Partager