Foulage : définition de foulage


Foulage : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FOULAGE, subst. masc.

TECHNOL. Action de fouler; résultat de cette action.
A.− AGRIC. Foulage du blé. (Quasi-)synon. battage.Fallait plus parler de foulage, ce jour-là, le mulet étant parti. Je mesurai le blé fini et ça me fit l'effet d'avoir rendu en conséquence (Giono, Baumugnes,1929, p. 85).Tout aussi primitif est le foulage du blé dans ces régions. On amène sur un seul point toutes les gerbes moissonnées dans un vaste secteur, et l'on y édifie un village provisoire (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 264).
B.− BRIQUET. Action de fouler la terre destinée à la fabrication des briques; résultat de cette action :
Après hivernage, la terre est pétrie de façon à la mettre en œuvre : c'est cette opération qui constitue le foulage. Foulage. − Le foulage doit être très soigneusement exécuté : on le commence dans le dernier bassin resté vide qu'on arrose et dans lequel on apporte une partie des terres de l'avant-dernière tranchée en ayant soin d'écraser les mottes et les grumeaux que l'on rencontre. Puis les ouvriers, pieds nus, marchent sur cette terre et la foulent méthodiquement en ajoutant tantôt de l'eau, au moyen de seaux et d'écopes, tantôt de la glaise, jusqu'à ce que la couche de boue atteigne 0 m 30 à 0 m 40 de hauteur. Bourde, Trav. publ.,1928, p. 125.
C.− IMPR. Action de fouler une feuille de papier; résultat de cette action. Un bon foulage est indispensable pour le tirage des épreuves de gravure sur zinc (Chelet, Lithogr.,1933, p. 240).Il [le graveur] essuie soigneusement celle-ci [la plaque], la recouvre d'une feuille de papier humide, d'un lange de laine ou de feutre destiné à égaliser le foulage, et la fait passer entre deux cylindres, comme dans un laminoir (Dacier1944, p. 6).
Spéc. Empreinte en relief au verso d'un papier imprimé lorsque la pression des caractères a été excessive. On dit qu'un caractère foule bien, quand il présente derrière la feuille un relief fortement et également marqué. On appelle foulage ce même relief (Bertrand-Quinquet, Impr.,1799, p. 183).
D.− PEAUSS. Action de fouler les peaux dans un foulon; résultat de cette action. Dans les grandes tanneries, le foulage ou cylindrage, ainsi que le nettoyage, se font mécaniquement (A. Wurtz, Dict. chim.,t. 3, 1878, p. 187).
E.− TEXT. Action de fouler certaines étoffes pour en feutrer la couche superficielle; résultat de cette action. La propriété qu'ont les filaments de laine, quand on les presse en tous sens, de s'enchevêtrer et de constituer, par leur simple entrecroisement, cette étoffe qu'on appelle feutre. Ce feutre pouvait donc s'obtenir par un simple foulage (Verne, Île myst.,1874, p. 311).
F.− VINIF. Action de fouler le raisin; p. méton. résultat de cette action. [Les] levures qui existent normalement sur la peau des raisins mûrs et que le foulage immerge dans le moût (Brunerie, Industr. alim.,1949, p. 76).
Prononc. et Orth. : [fula:ʒ]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1284 « droit de mouture » folage (Morice, Preuv. de l'Hist. de Bret., I, 1070 ds Gdf.); xvies. « action de fouler (ici des draps) » (Coust. génér., t. II, p. 63 ds Littré). Dér. de fouler*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 5.

Foulage : définition du Wiktionnaire

Nom commun

foulage \fu.laʒ\ masculin

  1. (Arts) Action de fouler ou résultat de cette action.
    • Le foulage des cuirs. Le foulage du grain.
    1. (En particulier) Opération mécanique pour feutrer les laines.
      • Il se peut en effet, que le frottement du fil dans le bobinot et le curseur énerve la fibre et que le foulage en soit rendu plus difficile. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. (Vieilli) Piétinement, dans un fouloir, des raisins pour en extraire le jus.
    • Le marc de raisin résidu du foulage peut encore servir à la fabrication du vin. On l'exprime à l'aide d'une presse et le liquide que l'on obtient est souvent mélangé avec celui qui s'est écoulé spontanément. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 135)
    1. (Œnologie) Pour la préparation des vins rouges, éclatement des raisins pour intensifier la coloration du moût avant le pressurage.
  3. (En particulier) (Jardinage) (Vieilli) Action de tasser le sol après semi par piétinement, marchage.
    • Le piétinement des planches par un ouvrier, qui marche à petits pas serrés et courts, est une opération très usitée en jardinage pour opérer le tassement des sols ensemencés, on leur donne le nom de foulage ou de marchage. — (O. Bussard, Cultures légumières -1943)
  4. (Imprimerie) Action d'une presse ou du cylindre d'une rotative sur une feuille de papier pour en assurer l'impression.
    • La régularité du foulage contribue à la beauté de l’impression.
    1. Empreinte en relief.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Foulage : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOULAGE. n. m.
T. d'Arts. Action de fouler ou Résultat de cette action. Le foulage des cuirs. La régularité du foulage contribue à la beauté de l'impression. Le foulage du grain. Le foulage des laines, pour les feutrer. Il se dit aussi de l'Écrasement des raisins pour faire le vin. Le foulage de la vendange.

Foulage : définition du Littré (1872-1877)

FOULAGE (fou-la-j') s. m.
  • Terme d'arts. Action de fouler ; le résultat de cette action. Les chapeaux se feutrent par le foulage. La façon de préparer les draps au foulage.

    Il se dit aussi de l'écrasement des raisins pour faire le vin. Le foulage de la vendange.

HISTORIQUE

XVe s. Icellui cousin a acoustumé faire taverne et vendre vin de hault prix et de fort foulage [bonne qualité], Du Cange, follare.

XVIe s. Oultre peut le dit justicier avoir moulin à draps… et contraindre ses subjets estagiers, demourans au dedans de trois lieues du dit moulin, à y aller fouller leurs draps ; et, s'ils sont trouvés allans fouller, ne leur drap foullé à autre moulin, ils seront tenus payer douze deniers tournois, pour chacune aulne, oultre le droit de foullage, Coust. génér. t. II, p. 63.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FOULAGE. Ajoutez :
2Synonyme de massage méthodique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « foulage »

Étymologie de foulage - Littré

Fouler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de foulage - Wiktionnaire

 Dérivé de fouler avec le suffixe -age ; folage au XIIIe siècle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « foulage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
foulage fulaʒ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « foulage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « foulage »

  • Étape cruciale pour garantir un vin de qualité. En effet, il est important de savoir reconnaître le bon moment pour récolter le raisin afin d’assurer l’acidité et les bonnes saveurs du vin. La méthode la plus efficace pour déterminer la vendange est de goûter le raisin. On peut ramasser le raisin de deux manières : à la main ou avec une machine. La vendange à la main permet de ne pas abîmer le raisin et de faire une première sélection. S’ensuivent le foulage et le pressurage. Cette partie du processus consiste à faire éclater le raisin pour en extraire le jus avant la fermentation et obtenir ce que l’on appelle le moût. À l’époque, on écrasait les raisins exclusivement avec les pieds dans de grandes cuves, mais heureusement aujourd’hui on privilégie des machines : ce qui permet un gain de temps et une nette amélioration des conditions sanitaires. Le pressurage à la machine permet également d’obtenir un vin de meilleure qualité. Le Figaro - Le Figaro Vin, Le processus de fabrication d’un vin - Le Figaro Vin
  • C’est dire si, ici, le métier de tisserand et le savoir-faire sont inscrits dans les gènes ! De la réception de la laine issue des tontes annuelles, à la confection et la vente sur place, tout passe ici par les mains expertes et spécialisées en la matière : séchage, passage au loup batteur, cardeuse, ourdissage, tissage, tricotage, lavage, foulage, grattage, séchage, confection… PresseLib, À Esquièze-Sère, depuis cinq générations, l’entreprise transforme la laine des troupeaux locaux en vêtements, plaids et accessoires qui réchauffent le corps et l’âme... - PresseLib

Images d'illustration du mot « foulage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « foulage »

Langue Traduction
Corse sfracicatu
Basque birrintzeko
Japonais 粉砕
Russe дробление
Portugais esmagamento
Arabe سحق
Chinois 压碎
Allemand quetschen
Italien schiacciamento
Espagnol aplastante
Anglais crushing
Source : Google Translate API

Synonymes de « foulage »

Source : synonymes de foulage sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires