La langue française

Fleuron

Définitions du mot « fleuron »

Trésor de la Langue Française informatisé

FLEURON, subst. masc.

A.− Ornement en forme de fleur. Broderies formées d'une succession de fleurons (D'Allemagne, Hist. des jouets,1902, p. 102).À notre avis, rien ne vaut, tant au point de vue ornemental qu'au point de vue durée, le fer refoulé puis aplati ou étampé, pour sortir un fleuron bien attaché à sa tige ou à sa volute (Fillon, Serrurier,1942, p. 19).Cf. fleuri ex. 3.
1. Partie ornementale d'une couronne (insigne de dignité ou d'autorité) de roi, prince, duc, marquis, en forme de fleur ou de feuille. La couronne au titre [de comtesse] est jointe, Et porte sur chaque pointe une perle pour fleuron (Dumas père, C. Howard,1834, IV, 3, p. 237).Mais le roi des Nains, plus désolé qu'eux tous sous sa couronne aux fleurons étincelants, s'éloigna sans rien dire (France, Balth.,Ab., 1889, p. 238).
Au fig. Le plus beau fleuron d'une couronne. Possession ou prérogative la plus importante d'un souverain, d'un État. [Le Brésil] le plus beau fleuron de la couronne du Portugal (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 346).
P. ext. Bien (concret ou abstrait), qualité morale, les plus précieux pour quelqu'un :
1. Tu ne pouvais souffrir l'iniquité et tu t'opposais selon tes forces à la violence. Tu avais pitié des malheureux, et c'est là le plus beau fleuron d'un juge... France, Dieux ont soif,1912, p. 105.
2. Spécialement
a) ARCHIT. Ornement isolé sculpté en forme de fleur ou de feuille. Des pignons évidés en trèfle, garnis de crossettes et de fleurons, des roses immenses, épanouissant le mystique rayonnement de leurs meneaux (Zola, Rêve,1888, p. 201).
b) IMPRIMERIE ET RELIURE
Élément décoratif de fantaisie ornant le titre ou les blancs des principales divisions d'un ouvrage :
2. Entre le sommaire et le pied de titre, s'enlève presque toujours la marque du libraire, monogramme, armes parlantes ou reproduction de l'enseigne commerciale. (...). Ces marques, gravées avec le plus grand soin, affectent souvent la forme d'un rectangle ou d'un médaillon ovale de grandes dimensions. Elles peuvent consister cependant en un simple fleuron. Brun, Le Livre français,Paris, Larousse, 1948, p. 455.
Petit ornement au dos d'un livre. Les reliures, alors [vers 1540], sont d'autant plus somptueuses que, souvent les entrelacs et quelquefois même les fleurons, sont peints de mastics de diverses couleurs, rouge, vert, bleu, crème (F. Calot, L. Michon, P. Angoulvent, L'Art du livre en France des origines à nos jours,Paris, Delagrave, 1931, p. 243).
Fer servant à réaliser cet ornement. Je le vois lui-même, l'ancien graveur, en composer le modèle, chercher la meilleure disposition des mots, le corps des caractères d'imprimerie, choisir les fleurons qui les isoleront et les mettront en valeur (Guéhenno, Jean-Jacques,1952, p. 47).
B.− BOT. Petite fleur élémentaire tubuleuse, régulière, composant le capitule des composées :
3. Les fleurs de l'arnica montana sont jaunes, radiées, composées : 1ode fleurons allongés, étroits, à trois dents dont chacun contient cinq étamines sans anthères visibles, et un pistil renfermé dans un tube; 2ode demi-fleurons en tubes, la plupart à trois dents et plumeux... Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog.,t. 1, 1821, p. 99.
Prononc. et Orth. : [flœ ʀ ɔ ̃], [flø-]. Demi-long. de la voyelle de fleur- ds Passy 1914. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1302 floron « ornement en forme de fleur » (doc. ds DG); 1312 fleuron (Trav. aux chât. d'Art., A. N. KK 393, fo34 ds Gdf. Compl.); 2. 1530 floron « petite fleur » (Palsgr., p. 221); 1572 fleuron « élément d'une fleur composée » (Jodelle, Ode sur la naissance de Madame ds Œuvres, éd. Marty-Laveaux, t. II, p. 168). Dér. de fleur*, suff. -on*, avec prob. infl. de l'ital. fiorone pour le sens 1 (Bl.-W.1-5) malgré l'écart chronol. [fiorone terme d'archit. dep. 2emoitié xives., Cennini ds Batt.]. Fréq. abs. littér. : 89.

Wiktionnaire

Nom commun

fleuron \flø.ʁɔ̃\ masculin

  1. (Botanique) Dans les inflorescences des plantes de la famille des composées ou astéracées (capitules), chacune des petites fleurs dont la réunion sur un seul involucre de bractées semble former une « fleur » unique.
    • Le chardon, l’artichaut, l’armoise portent des "fleurs" à fleurons. - La "fleur" du tournesol, de la pâquerette a des fleurons au centre et des demi-fleurons à la circonférence.
  2. (Ornement) Représentation de fleur servant d’ornement.
    • Le chevalier portait au cimier de son casque, pour toute marque distinctive, une petite couronne d’or dont les fleurons étaient découpés en feuilles de vigne, …. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Elle lui fit signe d'écarter la draperie et, d'une main tâtonnante, pressa sur un fleuron de la boiserie. — (Jean Ray, Harry Dickson, L'Etrange Lueur verte, 1932)
  3. (Architecture) Ornement, souvent un motif végétal, qui termine certaines parties des bâtiments de style gothique.
  4. (Imprimerie) Ornement que l’on met quelquefois à la fin des divisions d’un ouvrage ou sur le titre, et qui, ordinairement, autrefois, représentait des fleurs.
    • Il fabriqua, en 1621, des poinçons pour former des caractères hébreux, chaldaïques, syriaques, arabes, grecs et allemands, et pour les lettres fleuries, les notes de musique, les vignettes et les fleurons, et rendit public, durant cette année, un cahier d'épreuves de ces caractères, qu'il avait gravés. — (« JANNON (Jean) », dans Biographie ardennaise ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs vertus et leurs erreurs, par Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Paris, 1830, vol. 2, p. 56)
  5. (Figuré) Une des principales prérogatives qu’ait un prince, ou un de ses plus grands revenus, ou une de ses meilleures provinces.
    • C’est un des plus beaux fleurons de sa couronne, le plus beau fleuron de sa couronne,
  6. Ce qu’une personne a de plus précieux.
    • La soie artificielle, à Anduze ! Ainsi, c’est donc bien vrai, l’un des fleurons de notre France ancienne est en train de s’effriter : la magnanerie se meurt ! — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  7. (Cuisine) Croissant de pâte feuilletée qui accompagne certains plats en sauce, notamment de poisson.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLEURON. n. m.
Représentation de fleur servant d'ornement. Les fleurons d'une couronne. Les fleurons qu'on taille sur les moulures et autres parties d'architecture. Il se dit particulièrement, en termes d'Imprimerie, d'un Ornement que l'on met quelquefois à la fin des divisions d'un ouvrage ou sur le titre, et qui autrefois représentait ordinairement des fleurs. Fig., C'est un des plus beaux fleurons de sa couronne, le plus beau fleuron de sa couronne, se dit d'Une des principales prérogatives qu'ait un prince, d'un de ses plus grands revenus, d'une de ses meilleures provinces; et, par extension, de Ce qu'une personne a de plus précieux. On dit de même : La mesure qui lui enlève cette place lui fait perdre le plus beau fleuron de sa couronne. En termes de Botanique, il se dit de Chacune des petites fleurs dont la réunion sur un seul réceptacle et dans un calice commun forme une fleur composée. Le chardon, l'artichaut, l'armoise portent des fleurs à fleurons. La fleur du tournesol, de la pâquerette a des fleurons au centre et des demi-fleurons à la circonférence.

Littré (1872-1877)

FLEURON (fleu-ron) s. m.
  • 1Ornement en forme de fleur. Les fleurons d'une couronne. Une étoffe où il y a des fleurons.

    Fig. C'est un des plus beaux fleurons de sa couronne, le plus beau fleuron de sa couronne, c'est une des importantes prérogatives, une des plus belles provinces du prince.

    Il se dit aussi de ce qu'il y a de plus avantageux pour une personne. Il a perdu le plus beau fleuron de sa couronne. Plus beau fleuron n'est en votre couronne, La Fontaine, Belph.

    Fig. Songez à vous, mon cher confrère ; mettez les derniers fleurons à votre couronne par les Barmécides [titre d'une pièce de théâtre], Voltaire, Lett. Laharpe, 19 nov. 1777.

  • 2Ornement qu'on place dans les endroits d'un livre où il reste de l'espace à remplir et sur le dos des livres ; ainsi dit parce qu'autrefois il représentait ordinairement des fleurs.
  • 3 Terme d'architecture. Ornement sculpté, et représentant une feuille ou une fleur.
  • 4 Terme de botanique. Chacune des petites fleurs dont la réunion forme une fleur composée.

    Demi-fleuron, ou fleuron ligulé, nom donné à la disposition des fleurs composées dans laquelle le limbe de la corolle se termine par une lame unilatérale et dentée.

  • 5Fleuron et fleurette s'est dit, par plaisanterie, pour fleurette simplement, au sens de propos galant. Quand, près de quelque objet, vous jouez quelquefois, Quoiqu'en pleine santé, d'être presque aux abois, Et que vous débitez et fleurons et fleurettes Pour mieux peindre des maux qu'à plaisir vous vous laites, Th. Corneille, l'Am. à la mode, I, 3.
  • 6Légère étoffe de laine, de soie et de fil.
  • 7Synonyme de fleuret 3. Ce ne fut pas un maigre passe-temps de lui voir faire des fleurons, des passages et des cabrioles, Francion, IV, p. 155.

HISTORIQUE

XIVe s. Une petite couronne d'or, à treize florons, et a, en chascun fleuron, une esmeraude contrefaitte, trois grosses perles et un grenat, De Laborde, Émaux, p. 198.

XVIe s. Plaise vous donc, noble fleuron royal…, Marot, II, 92.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FLEURON, (Hist. nat.) Voyez Fleur.

Fleuron, s. m. en Architecture, feuille ou fleur imaginaire, qui n’est point imitée des naturelles, & qui sert dans les ornemens de sculpture & bois, bronze, pierres, plâtre, & dans la Serrurerie. (P)

Fleuron, (Gravure & Imprimerie.) c’est un ornement de fleur, ou un sujet historique, ordinairement gravé en bois ou en cuivre, que l’on met à la fin des articles ou des chapitres où il se trouve du blanc à remplir. Le fleuron est pour ainsi dire la même chose que le cul-de-lampe. Il faut autant que l’on peut éviter de donner aux fleurons une forme quarrée ; pour qu’ils ayent de la grace, il faut qu’ils se terminent un peu en pointe au milieu par le bas, & qu’ils soient comme arrondis aux angles par le haut : cependant il y a des places qui ne peuvent être remplies que par des fleurons plus longs que hauts ; c’est au graveur de pallier ce défaut par la gravure de son dessein. En général, il faut que les fleurons gravés en bois, sous lesquels on comprend aussi les placards & culs-de-lampes, soient un peu plus bas d’épaisseur que la lettre d’Imprimerie, pour que les bords des ornemens ne se trouvant point soûtenus de filets, ils ne pochent point à l’impression, & ne soient pas si-tôt écrasés par l’effort de la presse. Il est aisé de les faire venir bien, en mettant des hausses sous le fleuron. Voyez Cul-de-lampe & Placards. Article de M. Papillon.

Fleuron, terme de Relieurs-Doreurs, par lequel ils expriment un outil de cuivre fondu figuré en fleur, qui est monté sur un manche, & qu’ils font chauffer pour l’appliquer chaud sur l’or qu’ils mettent sur le dos d’un livre. Voyez Dorure.

Fleuron, (Jard.) est une feuille imaginaire qui sort ordinairement d’un rinceau ou grand ramage de la broderie d’un parterre, & est composé de plusieurs palmettes, becs de corbin, nilles, &c. (K)

Fleuron, (Serrurerie.) est une piece d’ornement qui se met dans les ouvrages de Serrurerie, aux grilles, balcons, & autres ouvrages semblables. Voyez les Planches de Serrurerie ; K est un fleuron, MM fleuron, & K revers d’un fleuron.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fleuron »

Dérivé de fleur ; ital. fiorone.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fleuron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fleuron flørɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « fleuron »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fleuron »

  • Alors que la crise sanitaire a affaibli de nombreuses entreprises stratégiques françaises, Bercy, au diapason de la Commission européenne, a renforcé les dispositifs de protection de ses fleurons. Challenges, Redoutant une vague prédatrice, Bercy couve ses fleurons - Challenges
  • Mickaël Cuisance, c’est le fleuron du pôle. Je le place au même niveau que Miralem Pjanic que j’ai eu durant trois ans à Metz. Ils avaient une qualité commune : la passion du foot. Miralem me demandait des vidéos des adversaires en U17. Micka, il voulait toujours s’entraîner. Cet amour du foot, c’est le fil conducteur, la base. Il y a tellement de vicissitudes et d’obstacles à surmonter. Avec ce désir et ce plaisir, c’est plus facile d’avancer. , Sport lorrain | Jean-Robert Faucher : « Cuisance, c’est le fleuron du pôle »
  • Le Galaxy Note 20 Ultra, prochain fleuron de Samsung, devrait être présenté au début du mois d’août. En attendant d’avoir toutes les informations officielles, il faut se rabattre sur les divulgations, rumeurs et autres « erreurs » qui traînent sur la toile. CNET France, Galaxy Note 20 Ultra : le fleuron de Samsung se dévoile par erreur, et ça semble prometteur - CNET France
  • Après le Realme X3 SuperZoom lancé en France, la marque décline son fleuron avec un modèle plus abordable nommé plus simplement : Realme X3. Frandroid, Realme X3 dévoilé : la marque promet d'avoir le meilleur fleuron 4G

Traductions du mot « fleuron »

Langue Traduction
Anglais flagship
Espagnol buque insignia
Italien nave ammiraglia
Allemand flaggschiff
Chinois 旗舰
Arabe الرئيسية
Portugais carro-chefe
Russe флагман
Japonais 旗艦
Basque enblematiko
Corse flagship
Source : Google Translate API

Synonymes de « fleuron »

Source : synonymes de fleuron sur lebonsynonyme.fr

Fleuron

Retour au sommaire ➦

Partager