La langue française

Filin

Sommaire

  • Définitions du mot filin
  • Étymologie de « filin »
  • Phonétique de « filin »
  • Évolution historique de l’usage du mot « filin »
  • Citations contenant le mot « filin »
  • Traductions du mot « filin »
  • Synonymes de « filin »

Définitions du mot filin

Trésor de la Langue Française informatisé

FILIN, subst. masc.

A.− MAR. Cordage en chanvre ou en fil d'acier, à torsion simple. Les filins d'acier devaient être très souples (Peisson, Parti Liverpool,1932, p. 200).
Gilliatt restaura les câbles et les grelins. Il étira les voiles déchirées, et réussit à en extraire d'excellent fil de caret dont il composa du filin; avec ce filin, il rabouta les cordages. Hugo, Travaill. mer,1866, p. 288.
P. métaph. Comment demeurer en repos (...) quand la Providence semble vouloir vous rendre justice, vous tendre le filin du salut, vous tirer de la lagune où on patauge (Arnoux, Roi,1956, p. 22).
P. anal. [d'aspect] Des longs filins d'épiderme que la mort avait oubliés après les cartilages (Céline, Voyage,1932, p. 477).
B.− P. ext. Corde ou câble mince. Elle coupa la corde en haut, au ras de l'ouverture; le filin s'affaissa avec un bruit sec sur la dalle (Benoit, Atlant.,1919, p. 280).Alors on est monté au faîte [d'un arbre à abattre]. On a lié là un long filin d'acier, on l'a enroulé ensuite au bas d'un autre pied pour diriger la chute (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 48).
Prononc. et Orth. : [filε ̃]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1611 mar. fillains (Cotgr.). Dér. de fil*; suff. -in*. Fréq. abs. littér. : 51. Bbg. La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 161.

Wiktionnaire

Nom commun 1

filin \fi.lɛ̃\ masculin

  1. (Marine) Cordage à torsion simple, qui se distingue du grelin qui est à double torsion et du câble qui est à triple torsion.
    • Les haubans, les écoutes, les amarres sont de filin.
  2. (Par extension) Câble ou fil.
    • C’étaient des hommes qui m’apparaissaient ainsi hurlant, aboyant et se suspendant au bout d’un filin pour atteindre au plus vite leur but. — (Pierre Boulle, La Planète des singes, Julliard, 1994, page 177)

Nom commun 2

filin \fi.lin\ masculin au singulier uniquement

  1. (Musique) Musique cubaine apparue dans les années 1950, synthèse des rythmes cubains et des standards du jazz.

Forme de verbe

filin \ˈf̬iːlĩn\

  1. Forme mutée de pilin par spirantisation (p > f).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FILIN. n. m.
T. de Marine. Cordage à torsion simple, qui se distingue du grelin qui est à double torsion et du câble qui est à triple torsion. Les haubans, les écoutes, les amarres sont de filin.

Littré (1872-1877)

FILIN (fi-lin) s. m.
  • 1 Terme de marine. Nom donné à tout cordage qui n'est pas commis en grelin, c'est-à-dire qui est commis en haussière.

    Filin blanc, filin sans goudron.

    Franc filin, filin propre à faire des appareils de force.

  • 2 Terme de commerce. Espèce de serge que l'on fabriquait autrefois à Pithiviers.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « filin »

(1) De l’ancien français fil, du latin filum[1].
(2) De l’anglais feeling.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « filin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
filin filɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « filin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « filin »

  • Sur certains murs de Bruxelles, il a dessiné et peint des fresques d’un réalisme confondant, en prenant des risques dingues, accroché dans le vide à un filin. Chaque fois, il lui suffit de quelques heures en pleine nuit, il ne laisse aucune trace. Ces œuvres représentent pour la plupart des scènes d’égorgement ou de décapitation. Est-ce le travail d’un fou ou d’un obsédé ? En tout cas, c’est un artiste, la presse l’appelle le Funambule. Libération.fr, «Toute la violence des hommes», graff aux apparences ! - Culture / Next
  • (AFP) - Aloïse Sauvage n'a pas le vertige: elle se met en danger accrochée à un filin aux Victoires de la musique, et parle d'elle, sans filtre, dans son album "Dévorantes" qui sort vendredi. ladepeche.fr, Musiques: Aloïse Sauvage, la vie sur un fil - ladepeche.fr

Traductions du mot « filin »

Langue Traduction
Anglais rope
Espagnol cuerda
Italien corda
Allemand seil
Chinois
Arabe حبل
Portugais corda
Russe веревка
Japonais ロープ
Basque soka
Corse corda
Source : Google Translate API

Synonymes de « filin »

Source : synonymes de filin sur lebonsynonyme.fr
Partager