La langue française

Trélingage

Sommaire

  • Définitions du mot trélingage
  • Étymologie de « trélingage »
  • Phonétique de « trélingage »
  • Images d'illustration du mot « trélingage »
  • Traductions du mot « trélingage »
  • Synonymes de « trélingage »

Définitions du mot trélingage

Trésor de la Langue Française informatisé

TRÉLINGAGE, subst. masc.

MAR. Bridure en filin servant à rapprocher des haubans qui ont pris du mou (d'apr. Gruss 1978). Un recoin avait été réservé à une partie du trelingage de la Durande, qui appuyait les haubans de hune et les gambes de hune (Hugo, Travaill. mer, 1866, p. 270).La grand-vergue est en place lorsqu'elle est au niveau du trélingage (J. Boudriot, Le Vaisseau de 74 canons, t. 3, 1975, p. 80).
Prononc. et Orth.: [tʀelε ̃ga:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1878. Au xixes. parfois sans accent (Hugo, supra). Étymol. et Hist. 1677 (Dassié, L'Architecture navale, p. 86 d'apr. R. Arveiller ds Fr. mod. t. 26, p. 58). Prob. dér. de élingue*, élém. formant tri-* (ce cordage se terminait autrefois par plusieurs branches, cf. Fur. et la série des Trév.), suff. -age*. L'ital. trilingaggio, aussi tre-, stri-, n'est att. que dep. 1814 et est empr. au fr. (d'apr. DEI).

Wiktionnaire

Nom commun

trélingage masculin (pluriel à préciser)

  1. (Marine) Gros filin, qui attache les bas haubans de bâbord avec ceux de tribord.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRÉLINGAGE (tré-lin-ga-j') s. m.
  • Terme de marine. Anciennement, cordage qui finit par plusieurs branches.

    Aujourd'hui, assemblage de plusieurs tours et retours d'un cordage, qui réunissent la quenouillette des haubans de tribord d'un bas mât avec celle des haubans opposés du même mât ; ces tours, dont la direction est horizontale, sont bien roidis et bien serrés ensemble comme un faisceau, afin qu'il en résulte pour les haubans une tension nouvelle. Ma mâture me causait beaucoup d'inquiétude ; il y avait lieu d'appréhender que le grand mât ne rompît cinq ou six pieds au dessous du trélingage, Bougainville, Voy. t. II, p. 385.

    Faux trélingage, rapprochement provisoire des haubans de bâbord et de ceux de tribord ; ce rapprochement se fait au-dessous des trélingages d'un bas mât pour diminuer le mou qu'il présente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRÉLINGAGE, terme de Marine, voyez Marticles & les articles suivans.

Trélingage des étais sous les hunes, terme de Marine ; c’est un cordage de plusieurs branches, qui tient aux hunes & aux étais, pour les affermir & pour empêcher que les voiles supérieures ne se gâtent, ne battent contre les hunes, & ne passent dessous.

Trélingage des haubans, terme de Marine ; on appelle ainsi plusieurs tours de corde qui sont aux grands haubans sous les hunes, afin de les mieux unir & de leur donner plus de force.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « trélingage »

Ital. strelingaggio.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de trélinguer avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « trélingage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trélingage trelɛ̃gaʒ

Images d'illustration du mot « trélingage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « trélingage »

Langue Traduction
Anglais linkage
Espagnol enlace
Italien collegamento
Allemand verknüpfung
Chinois 连锁
Arabe الربط
Portugais ligação
Russe связь
Japonais リンケージ
Basque batze
Corse ligame
Source : Google Translate API

Synonymes de « trélingage »

Source : synonymes de trélingage sur lebonsynonyme.fr
Partager