Exclamation : définition de exclamation


Exclamation : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

EXCLAMATION, subst. fém.

A.− Cri exprimant une émotion vive. Exclamation de joie, de surprise; pousser une exclamation. Quand je dis « ouf », l'interjection, l'exclamation, le cri « ouf », signifie la proposition entière, « j'étouffe » (Destutt de Tr., Idéol., 2, 1803, p. 87).
Spéc. Interjection ou phrase réduite exprimant cette émotion. Il ne put s'empêcher de s'écrier : « Non, je ne vis jamais un pareil amour! » Cette exclamation fit tressaillir tous ceux qui l'entendirent (Cottin, Mathilde,t. 2, 1805, p. 197).Cette exclamation de Phèdre (...) : « Dieu, que ne suis-je assise à l'ombre des forêts! » (Barrès, Cahiers,t. 6, 1907-08, p. 238):
1. − Eh! dites-moi, Juliette! ... Cette interjection n'avait rien d'interrogatif; simple exclamation à tout usage, par laquelle ma grand'mère exprimait l'étonnement, l'approbation, l'admiration. Gide, Si le grain,1924, p. 377.
Point d'exclamation. Signe de ponctuation dont on fait suivre l'exclamation. Synon. vieilli point admiratif (Ac. 1798), point d'admiration (Ac. 1835, 1878) :
2. Vous avez hier reçu le bon à tirer final. Je serais d'avis de remplacer par un point simple (.) le point d'exclamation qui termine (!) − sancta simplicitas. Hugo, Corresp.,1867, p. 27.
P. compar. :
3. Elle marchait avec précaution dans les sentiers étroits garnis d'un sable fin soigneusement ratissé (...) puis jetait un regard en arrière pour voir la trace de ses chaussures. Pareille à un semis de points d'exclamation. Boylesve, Leçon d'amour,1902, p. 64.
B.− ,,Figure de rhétorique qui consiste à se livrer (...) dans le discours aux élans impétueux de la passion`` (Littré). Personne ne sera surpris que les hommes qui se sont joués des mœurs parlent ensuite de « bonnes mœurs » avec exclamation (Senancour, Obermann,t. 2, 1840, p. 25).
Prononc. et Orth. : [εksklamasjɔ ̃]. Cf. é-1. [ɑ] à la 2esyll. ds Passy 1914 et, comme var., ds Barbeau-Rodhe 1930. Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Début xiiies. « cri de joie ou de surprise » (Bible B.N. 763, fo230bds Gdf. Compl.); 2. 1798 gramm. point d'exclamation (Ac.). Empr. au lat. class. exclamatio de même sens. Fréq. abs. littér. : 868. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 081, b) 1 603; xxes. : a) 1 894, b) 770.

Exclamation : définition du Wiktionnaire

Nom commun

exclamation \ɛk.skla.ma.sjɔ̃\ féminin

  1. Cri de joie, d’admiration, de surprise, d’indignation, etc.
    • Tout à coup Julie rougit, et jeta une exclamation dont le sens ne fut compris ni par les sentinelles, ni par le vieillard. A ce cri, un officier qui s’élançait de la cour vers l’escalier se retourna vivement. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

Nom commun

exclamation \ˌɛk.sklə.ˈmeɪ.ʃən\

  1. Exclamation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Exclamation : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXCLAMATION. n. f.
Cri de joie, d'admiration, de surprise, d'indignation, etc. Faire une exclamation. Faire des exclamations, de grandes exclamations. Point d'exclamation, Point figuré ainsi (!) qui se met après une exclamation, comme Hélas! ô Dieu! ô ciel!

Exclamation : définition du Littré (1872-1877)

EXCLAMATION (èk-skla-ma-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Cri subit de joie, d'admiration, de surprise, d'indignation, etc. Il fit des exclamations douloureuses, Hamilton, Gramm. 3. Quelquefois le langage des sentiments est rapide ; c'est une exclamation qui tient lieu d'une phrase entière, Condillac, Art d'écr. II, 12. Tant de bouches ne parlent presque que par exclamation, Montesquieu, Lett. pers. 73. Dès qu'il fut seul avec ses officiers les plus dévoués, toutes ses émotions [à la nouvelle de la conspiration de Malet] éclatèrent à la fois par des exclamations d'étonnement, d'humiliation et de colère, Ségur, Hist. de Nap. IX, 12.
  • 2 Terme de grammaire. Point d'exclamation, point ainsi figuré !
  • 3Figure de rhétorique, qui consiste à se livrer tout à coup dans le discours aux élans impétueux de la passion. L'exclamation : c'est ainsi que saint Paul, après avoir parlé de ses faiblesses, s'écrie : Malheureux que je suis ! qui me délivrera de ce corps mortel ? Dumarsais, Œuvres, t. v, p. 285.

HISTORIQUE

XVIe s. Ils ne veulent qu'on s'en serve [du nom de Dieu] par une maniere d'interjection ou d'exclamation, Montaigne, I, 402.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EXCLAMATION. - HIST. Ajoutez : XIVe s. Comme aucunes exclamations et criées fussent en le [la] dite vile d'Abbevile d'aucunes personnes [contre le maire]…, Recueil des monuments inédits de l'hist. du tiers état, t. IV, p. 85.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Exclamation : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

EXCLAMATION, s. f. figure de Rhétorique, par laquelle l’orateur élevant la voix, & employant une interjection soit exprimée soit sous-entendue, fait paroître un mouvement vif de surprise, d’indignation, de pitié, ou quelqu’autre sentiment excité par la grandeur & l’importance d’une chose.

Telle est celle-ci ô ciel ! ô terre ! &c. & celle-ci de Ciceron contre Catilina, ô tems ! ô mœurs ! Le sénat connoît ce traître, le consul le voit, & il vit ! Que dis-je ? il vit, il ose paroître dans le sénat ! Et cette autre dans l’oraison pour Celius : Proh, dii immortales ! cur interdum in hominum sceleribus maximis, aut connivetis, aut præsentis fraudis pœnas in diem reservatis ?

En françois les interjections o ! hélas, ô Dieu ! &c. sont les caracteres de l’exclamation. En latin on se sert de celle-ci, ô, heu, cheu ! ah ! proh superi, proh Deûm atque hominum fidem ! quelquefois cependant l’interjection est sous-entendue, comme miserum me ! hoccine sæculum ! L’interjection est le langage ordinaire de l’admiration & de la douleur. Voyez Interjection. Chambers. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « exclamation »

Étymologie de exclamation - Wiktionnaire

Du latin exclamatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de exclamation - Littré

Provenç. exclamation ; espagn. exclamacion ; ital. exclamazione ; du lat. exclamationem, de exclamare (voy. EXCLAMER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de exclamation - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin exclamatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « exclamation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exclamation ɛksklamasjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « exclamation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exclamation »

  • "Maintenant, place au football !" C'est sur cette exclamation positive que se conclut le communiqué commun publié mardi par Le Mans FC et l'US Orléans, résignés à prendre "acte" de leur relégation en National 1. Les deux clubs ont été déboutés par le Conseil d'État, la plus haute juridiction administrative, après le refus de la Fédération française de football de changer le format de la Ligue 2 pour qu'il passe de 20 à 22 équipes pour la saison 2020-2021. RMC SPORT, Ligue 2: Le Mans et Orléans prennent acte de leur relégation
  • Les portes s’ouvrent. Les lycéens entrent, sans bousculades ni courses. Les consignes de distanciation sont claires : les élèves récupèrent leurs notes à des tables dispatchées à 50 mètres les unes des autres et ressortent par un portail différent de l’entrée principale. En théorie, ils n’ont pas le droit de rester dans le lycée. En réalité, ils traînent un peu entre copains ou avec leur professeur principal. Certains n’ont pas remis les pieds au lycée depuis quatre mois. La frustration se fait sentir, comme pour Julie, qui vient d’obtenir son bac ST2S mention assez bien : « Pendant trois ans, on nous met la pression pour le bac et finalement on ne l’a pas passé. On n’a même pas pu vraiment dire au revoir à nos profs ». Un peu plus loin, une exclamation de joie donne presque l’impression que rien ne diffère des autres années : « Il faut absolument que j’appelle mon père ! » Réhane, élève de terminale S1, ne s’y attendait pas mais elle a eu la mention très bien. , Education | [Diaporama] Journée de résultats de bac en demi-teinte à Blaise-Pascal
  • Enquêtes, réflexions, poèmes, récits où l’imaginaire renvoie de manière sensible et forte aux problématiques de notre planète, rappellent combien la parole libre est essentielle, face aux régressions de tout ordre. Reprenant l’exclamation de Lautréamont « toute l’eau de la mer ne suffirait pas à laver une tache de sang intellectuel ! », les auteurs de cet ouvrage collectif n’ont pas renoncé. Ils revendiquent, à la suite d’Hubert Haddad qui cite Nelson Mandela, « la liberté d’être libres » et affirme « la liberté prend figure dans une sorte d’engagement poétique en défi au déterminisme universel ». Voici la Méditerranée blessée d’Hafid Gafaïti, L’artisan de liberté de Mohammad Dibo, les Fraternités sans transcendance de Marine d’Avel, l’Ourse polaire de Delfine Guy, les Murmures de l’Albatros hurleur de Khalid Lyamlahy, Le soleil de la terre de Laure Morali, La mer blanche au milieu de ses fantômes de Yahia Belaskri, les Battements d’ailes de pigeons emprisonnés de Rajaa Natour, Les escaliers de Sam Szafran de Michel de Bris… Comment les citer tous ! Les textes nous emportent au cœur des palpitations du monde, donnent à découvrir ce qu’il y a de meilleur et de pire en nous, à interroger les mécanismes politiques et économiques qui, inexorablement, tragiquement, nous détruisent. Lettres de prisonniers, appels, prises de conscience, semblent faire écho à Michael Sfard, « la terre n’est pas sacrée. Ce qui est sacré ce sont les êtres humains ». L’évocation va des peuples colonisés à ceux qui sont opprimés par des dictatures, du système des castes à la « dynamique inégalitaire du capitalisme » (Hubert Haddad), tandis que Valérie Manteau pose la question du pouvoir de la littérature, « comment fait-on le pas de côté, du côté de l’écriture, quand on est dans l’urgence humanitaire ? ». Zibeline, Libres toujours les mots | Zibeline
  • L'Espace Bernard-Marie Koltès invite à sa soirée d'ouverture, avec un temps festif et convivial suivi du spectacle Liberté ! (avec un point d'exclamation). Entrée sur réservation : 03 72 74 06 58. Les représentation de Liberté ! (avec un point d'exclamation) du vendredi 2 octobre sont aux tarifs spectacle habituels. , Ouverture de saison a l espace Bernard Marie Koltes + Spectacle : Theatre contemporain a Metz
  • Un baiser peut être une virgule, un point d´interrogation ou d’exclamation. Voici les points essentiels de la ponctuation que toute femme devrait connaître. De Mistinguett
  • Entre le point d'exclamation de la vie et le point d'interrogation de la mort : tout n'est que ponctuation. De Tristan Maya / Coups de griffes
  • L'exclamation "c'est beau !" et son effet. C'est de tous les mots le plus indéterminé et le mieux entendu. De Joseph Joubert / Carnets
  • Il est des auteurs qui mettent trois points d’exclamation pour faire croire qu’ils ont trouvé un mot drôle. De André Birabeau
  • Un point d'exclamation qui s'est avachi donne un point d'interrogation. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Le lyrisme est le développement d'une exclamation. De Paul Valéry

Images d'illustration du mot « exclamation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « exclamation »

Langue Traduction
Corse esclamazione
Basque harridura
Japonais 感嘆
Russe восклицание
Portugais exclamação
Arabe تعجب
Chinois 感叹
Allemand ausruf
Italien esclamazione
Espagnol exclamación
Anglais exclamation
Source : Google Translate API

Synonymes de « exclamation »

Source : synonymes de exclamation sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires