Évanoui : définition de évanoui


Évanoui : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVANOUI, IE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de évanouir (s')*.
II.− Emploi adj.
A.−
1. Qui a disparu. Dans la plaine unie, quatre ou cinq rochers, qui semblent en sentinelle de tous les soubassements des burgs évanouis (Goncourt, Journal,1860, p. 803).
2. P. ext. Qui n'est plus perceptible, qui ne peut plus être perçu. Ce ne furent plus, sous l'épuisement, que des pleurs étouffés, des plaintes, une voix presque évanouie (Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 278).Deux instruments qui vibrent encore d'un accord évanoui (Toulet, J. fille verte,1918, p. 138).
Spéc. [En parlant d'une couleur] Pâle, passé. [Des] portraits fantomatiques, aux grandes mains pâles, aux chairs morbides, aux couleurs évanouies sous un rayon de lune (Goncourt, Journal,1891, p. 85).Quelques-uns des maillots (...) sont si passés que le bleu est devenu bleu ardoise, et le rouge rose : les teintes évanouies que prennent les costumes des Orientaux (Montherl., Olymp.,1924, p. 290).
3. Au fig. Qui a cessé d'être, qui n'existe plus.
[En parlant d'une chose abstr.] L'émotion de Nane était décidément tout à fait évanouie (Toulet, Nane,1905, p. 66).Pourquoi vouloir maintenir par la fidélité la fiction d'un désir évanoui? (Maurois, Climats,1928, p. 93).
[En parlant d'une pers. ou d'un ensemble de pers.] Des songes des races évanouies, je revins aux illusions des races vivantes (Chateaubr., Génie,t. 1, 1803, p. 424):
1. ... mes recueillements, mes travaux, mon sommeil encombrés de ces images du passé et de ces statues d'êtres évanouis ou absents... Vigny, Mém. inéd.,1863, p. 104.
B.− Qui a perdu conscience, qui est tombé en syncope. Elle tomba évanouie. Mais, dans les ombres de cette mort légère, elle se sentait inondée en même temps d'horreur et de volupté (France, Dieux ont soif,1912, p. 210).Je la [la chatte] reçus dans mes bras, molle, privée de sentiment, évanouie comme une femme... (Colette, Maison Cl.,1922, p. 244):
2. [Maman] oscilla sur elle-même et tomba, d'un seul coup, tout de son long, sur le plancher. Elle était évanouie. Il fallut dégrafer son corsage, lui mouiller les joues d'eau fraîche, lui donner des claques dans les mains. Duhamel, Notaire Havre,1933, p. 208.
Emploi subst. Ce ne fut qu'avec des soins empressés qu'on parvint à ranimer la pauvre évanouie (Ponson du Terr., Rocambole,t. 3, 1859, p. 143).
Fréq. abs. littér. : 1 110. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 908, b) 2 365; xxes. : a) 1 335, b) 1 021.

Évanoui : définition du Wiktionnaire

Forme de verbe

évanoui \e.va.nwi\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe évanouir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Évanoui : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉVANOUIR (S'). v. pron.
Tomber en faiblesse, perdre connaissance. Cette femme s'évanouit en apprenant la mort de son mari. Elle s'est évanouie à cette nouvelle. Il signifie aussi, en parlant des Choses. Disparaître sans laisser de traces. Ce météore n'a fait que paraître un moment et s'est évanoui. Tous les grands biens qui étaient dans cette famille se sont évanouis. Mon bonheur s'est évanoui comme un songe. Une gloire évanouie. En termes d'Algèbre, Faire évanouir une inconnue, La faire disparaître d'une équation.

Évanoui : définition du Littré (1872-1877)

ÉVANOUI (é-va-nou-i, ie) part. passé d'évanouir
  • 1Dissipé, disparu. Une ombre évanouie. Projets évanouis aussitôt que formés, Campist. Andronic, IV, 4. Et dans cette nuit funeste Je cherchais en vain le reste De mes jours évanouis, Rousseau J.-B. Odes, I, 10. Les soleils aux soleils succèdent à mes yeux, Les cieux évanouis se perdent dans les cieux, Delille, Imag. III.
  • 2Qui est en syncope. Toujours évanouie, Madame, elle ne marque aucun signe de vie, Racine, Baj. IV, 5. Je proteste contre ceux qui prétendent que je suis tombé en apoplexie ; je n'ai été évanoui qu'un quart d'heure tout au plus, Voltaire, Lett. d'Argental, 2 janv. 1767.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « évanoui »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
évanoui evanwi play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « évanoui »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « évanoui »

  • Son nom ne vous dit peut-être rien, mais il est une célébrité outre Atlantique. Acteur, humoriste et ancien animateur sur CNN, D.L Hughley a inquiété ses fans lors de son dernier spectacle, vendredi 19 juin. Au milieu d'une performance qu'il donnait à Nashville, le comédien américain a commencé par ne plus trouver ses mots, puis il s'est évanoui sur scène. RTL People, Ce comédien n'arrive plus à parler, puis s'évanouit pendant son spectacle: il était positif au COVID-19 (vidéo) - RTL People
  • L’enregistrement aurait été pris sur un vol pour Los Angeles en 2014, au cours duquel Amber Heard allègue qu’il était en état d’ébriété et violent avant de s’évanouir dans les toilettes. News 24, Procès en diffamation contre Johnny Depp: sortie audio d'une «star hollywoodienne gémissant dans un avion privé» | Actualités Ents & Arts - News 24
  • Si Dieu fermait un instant les yeux et qu'il retirât à lui sa main puissante, le monde entier s'évanouirait comme un songe. De Raymond-Léopold Bruckberger / Ce que je crois
  • Mais au fond, il n'y a pas d'amis, il n'y a que des complices. Et quand la complicité cesse, l'amitié s'évanouit. De Pierre Reverdy / Le Livre de mon bord
  • Une heure après la mort, notre âme évanouie Sera ce qu'elle était une heure avant la vie. De Savinien Cyrano de Bergerac / La Mort d'Agrippine
  • Depuis l’aube des temps, sur toutes les planètes de toutes les galaxies, combien de civilisations ont pu naître, poser des questions que nous posons, et puis s’évanouir dans un souffle de vent ? De Gilbert Choquette / Notre univers
  • Vous ne toucherez point un papillon sans faire tomber la poudre qui colore ses ailes ; vous n'analyserez point l'amour sans en faire évanouir le charme. De Octave Pirmez / Heures de philosophie
  • Au moindre revers funeste, Le masque tombe ; l’homme reste ; et le héros s’évanouit. De Jean-Baptiste Rousseau / Ode à la fortune
  • La richesse mal acquise, s'évanouit. De La Bible / Le livre des proverbes
  • La télé : chaque image y est un évanouissement sans lendemain. De Jean Baudrillard / Cool Memories - 1980-1985
  • Les hommes sont de petits nuages qui se forment, qui passent et qui s’évanouissent sans altérer aucunement les conditions météorologiques. De F. Fischer
  • Tu réalises être une star quand tu souris à une fille et qu'elle s'évanouit. De Mel Gibson / Salut
  • Souris. Animal dont le chemin est jonché de femmes évanouies. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du Diable
  • Plus je vieillis, plus je vois que ce qui ne s'évanouit pas, ce sont les rêves. De Jean Cocteau
  • Le péril s’évanouit quand on ose le regarder. De François René de Chateaubriand / Mémoires d’outre-tombe
  • Mes chimères et mes erreurs se sont évanouies : j’aime. De Théophile Gautier / Mademoiselle de Maupin
  • L'homme ne doit pas se contenter d'un dieu qu'il pense, car lorsque la pensée s'évanouit, Dieu s'évanouit aussi. De Maître Eckhart / Les Traités

Traductions du mot « évanoui »

Langue Traduction
Corse sbulicatu
Basque zorabiatu
Japonais 気絶
Russe упал в обморок
Portugais desmaiado
Arabe اغمي عليه
Chinois 晕倒
Allemand ohnmächtig geworden
Italien svenuta
Espagnol desmayado
Anglais fainted
Source : Google Translate API

Synonymes de « évanoui »

Source : synonymes de évanoui sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « évanoui »



mots du mois

Mots similaires