La langue française

Estampille

Définitions du mot « estampille »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESTAMPILLE, subst. fém.

A.− Marque originale ou officielle, cachet apposé à un document écrit, à une marchandise, à un meuble, pour garantir son authenticité ou son origine, pour attester le paiement de droits fiscaux. Estampille officielle; apposer une estampille. Bœufs, moutons, vaches et chevaux, marqués au fer chaud de l'estampille du maître (Verne, Enf. cap. Grant,t. 1, 1868, p. 192).Tant d'heures à courir de bureau en bureau pour obtenir les visas, estampilles et tampons nécessaires (Gide, Journal,1942, p. 116).
En partic. ,,Marque apposée à un livre pour indiquer la bibliothèque à laquelle il appartient`` (Ac. 1835-1932) ou sur des livres ,,pour leur permettre d'être colportés`` (Ac. 1878), ,,d'être vendus`` (Ac. 1932). Ce chapitre [des « Travailleurs de la mer »] tiré exprès à part, sera délivré gratuitement aux acheteurs de la première édition sur la présentation de leur exemplaire, à la seule condition de laisser apposer une estampille sur la première page du premier volume (Hugo, Corresp.,1866, p. 517).Cf. aussi Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 343.
P. métaph. et au fig. Détail caractéristique; caractère d'authenticité. Cette œuvre porte l'estampille du maître. Leurs relations, quoique très cordiales, n'avaient pas la bonne estampille (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 129):
Ainsi sa doctrine, c'est de n'en point avoir; et c'en est une. Malgré lui, il porte l'estampille d'un système, et en dépit de ses répugnances, il est étiqueté. Blondel, Action,1893, p. 18.
B.− Objet, cachet servant à estampiller. Estampille en acier (Lar. 19e-20e). Estampille d'acheminement. ,,Cachet en caoutchouc servant à indiquer les étapes franchies par un ouvrage pendant sa préparation et les responsables des diverses opérations effectuées`` (Rolland-Coul. 1969).
Prononc. et Orth. : [εstɑ ̃pij]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1740-55 « empreinte authentifiant un document » (Saint-Simon, Mémoires, éd. Chéruel et Régnier, t. 17, p. 318 ds Adam, p. 39). Empr. à l'esp. estampilla « id. », attesté dep. 1726 (Diccionario de la Acad. d'apr. Al.), dér. de estampar, lui-même prob. empr. au fr. estamper* (v. Cor.). Fréq. abs. littér. : 28. Bbg. Janneau (G.). L'Estampille. Vie Lang. 1973, pp. 86-89.

Wiktionnaire

Nom commun

estampille \ɛs.tɑ̃.pij\ féminin

  1. Marque, empreinte qu’on applique, au lieu de signature, ou avec la signature même, sur des brevets, des commissions, des lettres, etc., pour mieux en assurer l’authenticité.
    • Timbre d’estampille. — Avoir l’estampille officielle.
    • (Figuré)Son col bleu à liston blanc était mieux qu'une promesse : l’estampille même, le baiser d'adoption de la mer. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.151)
  2. Marque servant à faire savoir d’où provient une marchandise, de quelle manufacture elle sort, ou à constater l’acquittement de certains droits.
  3. (Bibliothéconomie) Marque apposée à un livre pour indiquer la bibliothèque à laquelle il appartient, marque apposée sur des livres, pour leur permettre de circuler, d’être vendus.
  4. Instrument qui sert à faire ces sortes de marques.
  5. (Bases de données) Dans une base de données, marqueur de transaction.

Forme de verbe

estampille \ɛs.tɑ̃.pij\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de estampiller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de estampiller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de estampiller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de estampiller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de estampiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESTAMPILLE. n. f.
Marque, empreinte qu'on applique, au lieu de signature, ou avec la signature même, sur des brevets, des commissions, des lettres, etc., pour mieux en assurer l'authenticité. Timbre d'estampille. Fig., Avoir l'estampille officielle. Il se dit plus ordinairement d'une Marque servant à faire connaître d'où provient une marchandise, de quelle manufacture elle sort, ou à constater l'acquittement de certains droits. Il se dit aussi d'une Marque apposée à un livre pour indiquer la bibliothèque à laquelle il appartient; et encore d'une Marque apposée sur des livres, pour leur permettre de circuler, d'être vendus. Il se dit de plus de l'Instrument qui sert à faire ces sortes de marques.

Littré (1872-1877)

ESTAMPILLE (è-stan-pi-ll' ; ll mouillées, et non è-stan-pi-ye) s. f.
  • 1Empreinte appliquée sur des lettres, brevets, diplômes, etc. pour en constater l'authenticité. La Roche suivit le roi d'Espagne, fut son premier valet de chambre et eut son estampille [sceau d'acier sur lequel est gravée la signature du roi] 25 ans jusqu'à sa mort, Saint-Simon, 85, 115.
  • 2Marque attestant la provenance de certaines marchandises.
  • 3Marque apposée à des livres pour indiquer la bibliothèque à laquelle ils appartiennent, et aussi pour leur permettre de circuler. Estampille du colportage.
  • 4Instrument avec lequel on fait les estampilles. Par condescendance pour la délicatesse timorée du roi, il fut ordonné qu'en cas de refus de sa part, on suppléerait à sa signature par une estampille qui l'imiterait, Condillac, Étud. hist. II, 6.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « estampille »

De l'espagnol estampilla.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif d'estampe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « estampille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
estampille ɛstɑ̃pij

Citations contenant le mot « estampille »

  • Les paires de chaussure de marque étaient achetées 35 € et revendues 55 €. Les eaux de toilette à l’estampille de grands couturiers étaient achetées 20 € et revendues 40 €. La promotion auprès des clients nivernais se faisait sur les réseaux sociaux, notamment sur la Marketplace de Facebook. www.lejdc.fr, Deux Nivernais condamnés pour avoir vendu des contrefaçons de baskets et de parfums - Saint-Pierre-le-Moûtier (58240)
  • Ils ne sont pas rattachés aux mêmes ministères, mais ils ont les mêmes valeurs. Au point de partager désormais le même label d’Établissement en démarche de développement durable (E3D). Jeudi, la rectrice d’académie Anne Bisagni-Faure est en effet venue à Orthez pour acter l’octroi de l’estampille aux trois lycées professionnels unis, les bahuts des métiers Jammes et Molière et le lycée agricole. Un déplacement justifié notamment par le frisson suscité par leur situation administrative inédite dans l’académie : il s’agit de la première fois que ce label de l’Éducation nationale y est attribué à un établissement sous la tutelle du ministère de l’Agriculture… La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Orthez : les lycées professionnels inaugurent leur label écolo avec un projet d’éco-stade - La République des Pyrénées.fr

Traductions du mot « estampille »

Langue Traduction
Anglais stamp
Espagnol sello
Italien francobollo
Allemand stempel
Chinois 邮票
Arabe ختم
Portugais carimbo
Russe печать
Japonais 切手
Basque zigilua
Corse timbre
Source : Google Translate API

Synonymes de « estampille »

Source : synonymes de estampille sur lebonsynonyme.fr

Estampille

Retour au sommaire ➦

Partager