La langue française

Équanimité

Sommaire

  • Définitions du mot équanimité
  • Étymologie de « équanimité »
  • Phonétique de « équanimité »
  • Évolution historique de l’usage du mot « équanimité »
  • Citations contenant le mot « équanimité »
  • Traductions du mot « équanimité »
  • Synonymes de « équanimité »

Définitions du mot « équanimité »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉQUANIMITÉ, subst. fém.

Égalité d'âme, d'humeur (cf. égalité B 2, en partic.). Mylord était encore plus inquiet que Madame. Il m'a semblé très peu doué sous le rapport du calme et de l'équanimité si nécessaires à l'homme d'État (Mérimée, Lettres Mmede Beaulaincourt,1870, p. 27):
Je pensais bien avoir abandonné pour toujours ce labeur exténuant. Je m'y suis remis (...) avec un zèle d'adolescent et une patiente équanimité de vieillard. Gide, Journal,1942, p. 130.
Prononc. et Orth. : [ekwanimite]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1572 (Amyot, De la Tranquillité de l'ame et repos de l'esprit, 15 ds Hug.). Empr. au lat. aequanimitas, -atis « sentiments bienveillants, égalité d'âme ». Fréq. abs. littér. : 2. Bbg. Quem. DDL t. 4.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉQUANIMITÉ, subst. fém.

Égalité d'âme, d'humeur (cf. égalité B 2, en partic.). Mylord était encore plus inquiet que Madame. Il m'a semblé très peu doué sous le rapport du calme et de l'équanimité si nécessaires à l'homme d'État (Mérimée, Lettres Mmede Beaulaincourt,1870, p. 27):
Je pensais bien avoir abandonné pour toujours ce labeur exténuant. Je m'y suis remis (...) avec un zèle d'adolescent et une patiente équanimité de vieillard. Gide, Journal,1942, p. 130.
Prononc. et Orth. : [ekwanimite]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1572 (Amyot, De la Tranquillité de l'ame et repos de l'esprit, 15 ds Hug.). Empr. au lat. aequanimitas, -atis « sentiments bienveillants, égalité d'âme ». Fréq. abs. littér. : 2. Bbg. Quem. DDL t. 4.

Wiktionnaire

Nom commun

équanimité \e.kwa.ni.mi.te\ féminin

  1. (Soutenu) Qualité d’une âme équanime, qui reste égale à elle-même, qui ne s’émeut pas facilement au choc des événements ; paix de l’âme ; égalité d’humeur ; tranquillité.
    • [Comme les hommes] ne peuvent retenir en leur mémoire le passé, ni le comprendre et arrêter, ils se rendent eux-mêmes vides et vains à chaque jour présent, et dépendant toujours du lendemain ; comme si ce qu’ils firent <par le passé> ne leur appartenait en rien. C'est ce qui trouble l’équanimité et la tranquillité de l’esprit. — (Plutarque, De la tranquillité de l’âme, [473e], trad. Amyot, 1587, texte modernisé)
    • Mon exaspération, après avoir atteint son maximum, fait place peu à peu à une résignation fataliste. Et à dix heures, quand mon domestique revient enfin pour m'annoncer que les mules ne sont pas encore ferrées et que, les chameliers n’ayant pas été prévenus, leurs bêtes sont parties au pâturage, c’est presque avec l’équanimité d’un vrai croyant que j’accueille ces déclarations. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : Étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 26)
    • Équanimité : être pareil à soi-même. — (Théodore Agrippa d’Aubigné)
    • La constance, équanimité, persévérance, sont égales entre elles. — (François de Malherbe)
    • Bouddha a encouragé de nombreuses vertus positives comme la bonté, le don, le détachement, le renoncement, l'équanimité, la patience, le pardon, la chasteté, etc. — (Quentin Ludwig, Le grand livre du bouddhisme, Éditions Eyrolles, 2012)
    • L’avalanche quotidienne de nouvelles délirantes en provenance des hautes sphères du pouvoir politique et financier a fini par avoir raison de l’équanimité d’un certain nombre d’entre nous, dont moi. J’ai donc décidé de réunir tous ceux qui le voulaient, pour retracer le fil des événements que notre noyade nous empêche d’apercevoir. — (« Politiques culturelles : 40 intellectuels dénoncent le bilan de François Hollande dans un livre », propos recueillis par Laurent Nunez pour Marianne.net, 10 septembre 2016)

Nom commun

équanimité \Prononciation ?\

  1. Orthographe modernisée de equanimité.
    • […] ceux-ci, à faute qu’ils ne peuvent retenir en leur mémoire le passé, ni le comprendre et arrêter, ains [mais au contraire] le laissent toujours écouler, se rendent eux-mêmes par effet et au vrai vides et vains à chaque jour présent, et dépendant toujours du lendemain, comme si ce qu’ils firent ou qu’ils eurent l’année passée, ou naguère, ou même hier, ne leur appartenait en rien, et du tout ne leur fût oncques advenu. Cela donc est l’une des choses qui trouble l’équanimité et tranquillité d’esprit. — (Plutarque, De la tranquillité de l’âme, [473e], trad. Amyot, 1587 - orth. modernisée)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉQUANIMITÉ. n. f.
Égalité d'âme.

Littré (1872-1877)

ÉQUANIMITÉ (é-koua-ni-mi-té) s. f.
  • Qualité d'une âme équanime. Sa mère [du duc de Noailles] avait su profiter de la douceur et de l'équanimité du duc de Chevreuse, Saint-Simon, 318, 150.

    Peu usité.

HISTORIQUE

XVIe s. Cela donc est une de ces choses qui trouble l'equanimité et tranquillité d'esprit, Amyot, De la tranq. d'âme, 31. Nous reprochans qu'il sort bien des François quelque chose subtile et delicate, mais jamais d'œuvre où il paraisse force pour supporter un labeur, equanimité pour estre pareil à soi-mesme, ni un puissant et solide jugement, D'Aubigné, Hist. Préf. v.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉQUANIMITÉ. Ajoutez : La constance, équanimité, persévérance, sont égales entre elles, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « équanimité »

Lat. aequanimitas, d'aequanimus, equanime, de aequus, égal. et animus, âme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1572) Du moyen français equanimité, latin æquanimitas (« sentiments bienveillants ; égalité d’âme »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(XVIe siècle) Emprunté au latin aequanimitas (« sentiments bienveillants » ; « égalité d’âme »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « équanimité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
équanimité ekanɛ̃ite

Évolution historique de l’usage du mot « équanimité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « équanimité »

  • Idéalement, un homme d’État doit faire preuve d’équanimité. C’est-à-dire manifester une «égalité d’humeur et garder sa sérénité en toutes circonstances». Ce terme vient du latin aequus, «égal», et animus, «âme»: aequanimitas, «sentiments bienveillants, égalité d’âme». Peu usité à l’époque classique, il réapparaît au XIXe siècle mais «reste cantonné à l’emploi littéraire». Le Figaro.fr, Cinq mots rares (et précieux) que nous ferions bien d’employer
  • Qui se souvient des termes «équanimité», «pandiculation» ou «anecdotier»? Linda Giguère ressuscite ces mots anciens dans L’humeur de Linda, diffusée sur TV5 Monde. Des termes vieillots qui ne manquent pas de fraîcheur. Le Figaro.fr, Dix mots désuets à remettre au goût du jour
  • A. Despléchin voulait que l’équanimité de Daoud soit portée par un sourire ; quand il a rencontré l’acteur, il lui a simplement dit : millavois.com, Millau. « Roubaix, une lumière », avec le Club ciné de la MJC
  • D’abord fréquenté par des artistes et des intellectuels, (voir plus bas « Key West et sa légende ») Key West attira très vite une intelligentsia bohème et fortunée, et à partir des années 1980 un nombre important d’homosexuels attirés par l’équanimité traditionnelle des autochtones, l’ambiance complaisante du milieu artistique et un patrimoine architectural (L'architecture produite depuis des siècles reste une mémoire considérable pour comprendre l'évolution des sociétés humaines. Ainsi les enseignements de l'architecture égyptienne, de...) pratiquement intact. La ville connut une véritable embellie et une gentrification (La gentrification (de gentry, « petite noblesse » en anglais, qui donne parfois lieu a une prononciation bâtarde : /dʒɛntrifika'sjɔ̃/, mais la...) qui s’accéléra avec l’accroissement de sa notoriété à la fin du XXe siècle. Techno-Science.net, 🔎 Key West - Définition et Explications
  • Je suis privilégiée de participer à leur bien-être physique, par le biais de repas congelés. Mais je le suis davantage de pouvoir leur apporter une paix d’esprit le temps d’une conversation. Une équanimité… quel beau mot. La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, Être privilégiée… autrement - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable
  • Kosa i lé « l’équanimité » ? Ce concept peu connu a été valorisé avec force samedi dernier par le philosophe réunionnais Radjah Véloupoulé lors d’une conférence à Saint-Denis sur ‘’le bouddhisme, un chemin vers l’éveil’’. Cette valeur humaine signifie « l’égalité d’âme et d’humeur, la sérénité ». Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, Avec « équanimité », alon batay « pou in zistis sosyal » - Alon filozofé - Infos La Réunion
  • Centres-bourgs, bourgs-centres, centres-villes, coeurs de ville, contrats de ville, contrats territoriaux, contrat de plan, les aides Anru, Fisac… Quel que soit le résultat des élections municipales en mars 2020, le mille-feuille de dispositifs qui se penche sur les âmes désespérées de nos villes persistera. Trop d’enjeux. Où l’équanimité des politiques sur ce sujet domine. Dis-leur !, Centres-villes : Ce dispositif qui dynamise les projets locaux - Dis-leur !

Traductions du mot « équanimité »

Langue Traduction
Anglais equanimity
Espagnol ecuanimidad
Italien equanimità
Allemand gleichmut
Chinois 宁静
Arabe رباطة جأش
Portugais equanimidade
Russe невозмутимость
Japonais 平等
Basque equanimity
Corse equanimità
Source : Google Translate API

Synonymes de « équanimité »

Source : synonymes de équanimité sur lebonsynonyme.fr
Partager