Enorgueillir : définition de enorgueillir


Enorgueillir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENORGUEILLIR, verbe trans.

A.− Emploi trans., rare
1. [Le suj. désigne un inanimé concr. ou abstr. qui apporte un sentiment d'orgueil, une satisfaction d'amour-propre; le compl. désigne une pers. ou un groupe humain] Rendre orgueilleux, flatter la vanité de. Les succès l'enorgueillissent (Ac.). Ces compliments enorgueillissent Poil de Carotte (Renard, Poil Carotte,1894, p. 2).Bras et jambes de seize ans, minces, mais d'une forme pleine d'où le muscle sec, n'avait pas encore émergé et qui pouvaient enorgueillir une jeune fille autant qu'un jeune homme (Colette, Blé en herbe,1923, p. 39).Trois vins rouges, qu'a certainement connus Ronsard, enorgueillissent justement la Touraine et les confins de l'Anjou (L. Daudet, Rech. beau,1932, p. 216):
1. ... cette bouche, cette croupe, ces seins se rebellent à l'idée de pouvoir appeler autre chose que la caresse sommaire de la paume, des lèvres, les mots bouleversés par un émoi charnel. Et ce qui enorgueillirait la plupart des femmes, Irène le ressent comme une humiliation; ... Gracq, Un Beau ténébreux,1945, p. 28.
Emploi abs. Il est trop pauvre, maintenant, pour rêver à des sacrifices qui enorgueillissent (Chardonne, Chant Bienh.,1927, p. 47).
2. Seulement au passif, littér. [Le compl. désigne une chose] Rehausser, valoriser par (quelque chose). [Lettre d'Antoine à la comtesse :] Hier, je suis resté plusieurs heures dans la villa que vous habitez en automne... J'ai vu les grandes salles graves où des échos sommeillent (...) votre salon obscur, tout enorgueilli et parfumé des soies, des reliures, des faïences de la vieille Italie (Noailles, Domination,1905, p. 187).Album enorgueilli de quelque rare plante, Mon esprit a gardé le souvenir en fleur (Toulet, Vers inéd.,1920, p. 32).
B.− Emploi pronom. à valeur subjective
1. Sans compl. prép. [Le suj. désigne une pers.] Se montrer orgueilleux, fier. Ils ont admiré la sagesse prééminente naturelle du premier ange et se sont enorgueillis (Théol. cath.t. 4, 1, 1920, p. 391).Lorsque le savant, dans son laboratoire, amène à l'existence un peuple d'animalcules, il doit garder de s'enorgueillir outre mesure et se souvenir qu'il n'est que l'exécuteur intelligent des conceptions du sublime maître (J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 95).
2. S'enorgueillir de.[Le suj. désigne une pers., un groupe humain, plus rarement un attribut moral de la pers.; le compl. désigne un inanimé concr. ou abstr. ou plus rarement un animé qui apporte un sentiment d'orgueil, une satisfaction d'amour-propre] Tirer orgueil, vanité de.
a) S'enorgueillir de + subst.S'enorgueillir d'un succès, des honneurs; s'enorgueillir d'un vêtement. L'Angleterre a sçu échapper à cette hydre de l'Aristocratie, qui se nourrit de la substance des peuples, et s'enorgueillit de leurs humiliations (Robesp., Discours,Contre le Veto royal, t. 6, 1789, p. 95).Sancerre s'enorgueillissait alors d'une femme supérieure long-temps incomprise, mais qui, vers 1836, jouissait d'une assez jolie renommée départementale (Balzac, Muse départ.,1844, p. 56).S'enorgueillir d'un art local (Barrès, Homme libre,1889, p. 107).Je m'enorgueillissais de la confiance qu'on avait en moi (Guitry, Veilleur,1911, III, p. 21):
2. ... il [un praticien] montrait le visage fier et hébété de ces possesseurs séniles que leur maîtresse humilie dans le privé de la chambre et qui s'enorgueillissent d'elle devant le public... Arnoux, Le Rossignol napolitain,1937, p. 35.
Rare. [Le suj. désigne un inanimé concr. ou abstr.] Être valorisé, rehaussé par (quelque chose). Aujourd'hui, mes soirs s'enorgueillissent rien que de solitude et que de chasteté (Léautaud, Essai sentimental,1896, p. 18).Le château de Dampierre s'enorgueillit d'un tableau d'Ingres (Barrès, Cahiers,t. 13, 1920-22, p. 61).
b) S'enorgueillir de + inf.Il s'enorgueillissait de l'avoir à son bras (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 24).C'est ainsi qu'il [un auteur] connut un jour ce poète bucolique que le Béarn s'enorgueillit d'avoir donné à la France (Toulet, J. fille verte,1918, p. 30).Je terminai ma méditation en m'enorgueillissant d'avoir buté sur un événement solide et d'avoir réussi à le surmonter (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 317):
3. Il est entendu que la majorité des hommes, et des femmes aussi bien, ressentent vivement l'avantage d'une position qui permet de persécuter son prochain et qu'ils s'enorgueillissent facilement d'exercer quelque autorité sur leur entourage. Aymé, Le Confort intellectuel,1949, p. 149.
Rem. 1. On rencontre ds la docum. une attest. de la constr. s'enorgueillir de ce que + verbe à l'ind. S'enorgueillir de ce qu'on attribuait une valeur uniforme à ses affirmations dans le domaine entier de l'expérience (Bergson, Évol. créatr., 1907, p. 199). 2. La docum. atteste a) Enorgueillissant, ante. part. prés. en emploi adj. Il m'en a dit mille choses aimables et enorgueillissantes (Flaub., Corresp., 1843, p. 32). b) Enorgueillissement, subst. masc. Le fait de s'enorgueillir; son résultat (v. délire ex. 1). Il est d'usage de justifier l'existence des Lettres par des considérations éthiques ou sociales. L'amusement des uns, l'enorgueillissement des autres sont pudiquement et pieusement tus ou voilés (Valéry, Entr. [avec F. Lefèvre], 1926, p. 114).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃nɔ ʀgœji:ʀ], (je m')enorgueillis [ɑ ̃nɔ ʀgœji]. Pour la prononc. [enɔ ʀg-] de l'initiale cf. enamourer et enivrer. Cette prononc. est signalée ds Fér. Crit. t. 2 1787 (qui propose la graph. ennorgueillir pour éviter l'altération de la nasale), ds Nod. 1844, Besch. 1845 (qui constate qu'elle relève d'un usage gén.) et ds Littré. Dupré 1972, p. 839, met aussi en garde contre la prononc. [ɑ ̃nɔ ʀgœhi:ʀ]. Pour la 3esyll. écrite -ueil- pour figurer la prononc. [-œj-] cf. cueillir. Le verbe est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1remoitié xiiepronom. « devenir orgueilleux » (Ps. cambr., éd. F. Michel, IX, 39). Dér. de orgueil*, préf. en-*, dés. -ir moins fréq. en a. fr. que orgoillier (bien attesté depuis le xiies., cf. T.-L.) et orgoillir (xiieibid.). Fréq. abs. littér. : 259. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 562, b) 206; xxes. : a) 451, b) 237.

Enorgueillir : définition du Wiktionnaire

Verbe

enorgueillir \ɑ̃.nɔʁ.ɡœ.jiʁ\ transitif ou pronominal 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’enorgueillir)

  1. Rendre orgueilleux.
    • Alors les bas et les étoffes de soie enorgueillissaient l’industrie de cette ville. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Pronominal) Devenir orgueilleux ; s’emplir d’orgueil.
    • La Sapho de M. Daudet n’a pas été lue et achetée par cette clientèle, mais par la bourgeoisie frottée de littérature et qui s’enorgueillit d’aimer les études psychologiques. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)
    • J’avais laissé Reykjavik, un grand village ; les maisons en bois étaient toiturées de tôle ondulée ; les plus importantes s’enorgueillissaient d’un étage surmontant l’entresol ; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • La plupart de ces messieurs que tu vois là, autour de nous, s’enorgueillissent de casiers judiciaires confortables... Ils sortent de prison ou vont y entrer. Ce sont les risques du métier, mais le métier a du bon. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 19-20)
    • Le monde musulman put alors s’enorgueillir de quatre États célèbres : L’Égypte des Mamelouks, la Turquie ottomane, la Perse séfévide et l’Inde moghole. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.37)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Enorgueillir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENORGUEILLIR. (EN se prononce AN.) v. tr.
Rendre orgueilleux. Les succès l'enorgueillissent. La fortune l'a bien enorgueilli. S'enorgueillir de son savoir, de ses richesses.

Enorgueillir : définition du Littré (1872-1877)

ENORGUEILLIR (an-nor-gheu-llir, ll mouillées, et non an-nor-gheu-yir, an prononcé comme dans antérieur ; quelques-uns prononcent é-nor-gheullir ; mais cette prononciation est contraire au bon usage) v. a.
  • 1Rendre orgueilleux. Les succès l'enorgueillissent. Immolez, dis-je, sire, au bien de tout l'État Tout ce qu'enorgueillit un si grand attentat, Corneille, Cid, II, 9.

    Fig. Ni ces cristaux dont l'Inde enorgueillit ses bords, Lebrun, Élég. I, 5.

  • 2S'enorgueillir, v. réfl. Devenir orgueilleux. La Grèce a produit de mon temps plusieurs grands hommes dont elle peut s'honorer, trois surtout dont elle doit s'enorgueillir, Épaminondas, Timoléon et Phocion, Barthélemy, Anach. ch. 82.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li emperere … s'enorgueilli mout envers les barons et envers ceus qui tant bien li avoient fait et servi, Villehardouin, XCII. Et ce ont li preudome establi pour les garçons qui s'enorgueillissent, ains qu'il aient fait la moitié de leur terme ou le quart, Liv. des mét. 236.

XVe s. Or se gardent [les Gantois] de eux enorgueillir et leurs capitaines aussi ; mais non feront, Froissart, II, II, 158.

XVIe s. Afin que les honneurs ne nous enorgueillissent, Calvin, Inst. 552. Afin qu'ils ne s'enorgueillissent point en vaine gloire, Calvin, ib. 558. Tout ainsi que l'ennemy se rend plus aigre à notre fuite, aussi la douleur s'enorgueillit à nous veoir trembler soubs elle, Montaigne, I, 305.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « enorgueillir »

Étymologie de enorgueillir - Littré

En 1, et orgueil ; provenç. enorgolhosir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de enorgueillir - Wiktionnaire

(c. 1155) Dérivé de orgueil avec le préfixe en- et le suffixe -ir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enorgueillir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enorgueillir ɑ̃nɔrgœjir play_arrow

Conjugaison du verbe « enorgueillir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe enorgueillir

Évolution historique de l’usage du mot « enorgueillir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enorgueillir »

  • Après leur accord, le même staff a consulté les joueurs individuellement et a eu le grand plaisir de constater qu’une très grande majorité restait fidèle aux couleurs "bleu et noir". Jean Roch Nouzieres leur a adressé un programme de maintien physique afin d’entretenir la forme et les coentraîneurs ont quant à eux procédé au recrutement de nouveaux joueurs pour renforcer ce groupe seniors qui avait fait ses preuves avant l’arrêt de la saison 2019-2020. Ils ont obtenu l’accord de quelques recrues qui seront dévoilées prochainement avec le retour au club de belles pointures. Après cette période faite d’incertitudes quant à l’avenir, il semblerait que les choses reprennent leur cours, avec vers la mi-juillet, les retours sur les aires de jeu pour les entraînements collectifs mais avec des gestes barrières toujours appliqués. Sportivement l’école de rugby, les cadets, les juniors et les seniors vont se préparer pour être prêts à affronter le nouvel exercice qui devrait débuter mi-septembre et que l’on espère riche et dense pour combler de joie les nombreux supporters de la SCR XV constituée des trois villages de Canet, Torreilles et Sainte-Marie-la-Mer. Une grande famille qui peut s’enorgueillir de compter 280 joueurs licenciés, 70 dirigeants, encadrants et entraîneurs. lindependant.fr, On reparle rugby à la SCR XV - lindependant.fr
  • Avec de tels résultats le royaume chérifien a de quoi s’enorgueillir, encore davantage avec son complexe solaire de Noor Ouarzazate d’une superficie de 3000 Ha et d’une capacité de production globale en électricité de 580 Mégawatts (MW). Ce complexe devrait permettre au Maroc non seulement de marquer son indépendance énergétique, mais à termes d’atteindre son objectif d’exporter de l’énergie verte vers l’Europe voisine. VivAfrik - Actualité, L'ONU couvre le Maroc de lauriers | VivAfrik - Actualité
  • Le PCF peut aussi s’enorgueillir de quelques « reconquêtes ». Ainsi, Bobigny, ville de 51 000 habitants de Seine-Saint-Denis, communiste sans discontinuer depuis l’après-guerre, mais ravie par l’UDI en 2014. Elle a été reprise dimanche par Abdel Sadi, élu d’opposition communiste, qui a remporté le scrutin avec 55,3% des voix face au premier maire adjoint Christian Bartholmé (UDI). Ou Villejuif dans le Val-de-Marne et ses 55 000 habitants. Elle aussi communiste depuis des décennies et ayant subi la vague bleue de 2014. Mais le maire LR Franck Le Bohellec a été défait par Pierre Garzon et a même annoncé quitter la vie politique. www.lamarseillaise.fr, Les conquêtes et les pertes du Parti communiste
  • La génération 2002 de l’USOM réalise un carton plein avec un joli 10/10. Clara Sohomonian et Téva Lemière, qui part pour Ifs, peuvent même s’enorgueillir d’une mention bien pour leur bac S. Aminata Gueye, Zoée Hache, Itto Bounou et Pauline Lanfant ont obtenu une mention assez bien. Louise Bussière, Adèle Detchart, Nahan Niaré et Vaciana Gomis se contenteront aisément d’avoir validé leur diplôme. Les quatre, comme Aminata Gueye, jouent depuis plus d’un an en équipe première. , Les résultats du bac sont tombés pour les centres de formation du SM Caen et de Mondeville | Sport à Caen
  • Même si Charron peut s’enorgueillir d’avoir deux ports maritimes, ne croyez pas pour autant que la commune vit au-dessus de ses moyens. Bien au contraire et surtout bienvenue à bord. SudOuest.fr, Patrimoine en Charente-Maritime : découvrez le port du Corps de garde de Charron
  • L’honnêteté intellectuelle, voilà la qualité dont doit s’enorgueillir un travailleur de l’esprit. De Gary Victor / Je sais quand Dieu vient se promener dans mon jardin
  • Le vrai savoir donne plus lieu de trembler que de s'enorgueillir. De Pierre Corneille

Traductions du mot « enorgueillir »

Langue Traduction
Corse vantà
Basque harro
Japonais 自慢
Russe хвастовство
Portugais gabar-se
Arabe تباهى
Chinois
Allemand prahlerei
Italien vanteria
Espagnol presumir
Anglais boast
Source : Google Translate API

Synonymes de « enorgueillir »

Source : synonymes de enorgueillir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enorgueillir »


Mots similaires