La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « traquenard »

Traquenard

Variantes Singulier Pluriel
Masculin traquenard traquenards

Définitions de « traquenard »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRAQUENARD, subst. masc.

A. −
1. ÉQUIT. Amble rompu, trot désuni dans lequel les battues diagonales sont légèrement discordantes (d'apr. Villemin 1975). Dans l'allure du traquenard, au commencement et à la fin de chaque appui diagonal, le corps est supporté par un seul membre (Lar. 20e).
P. méton. Cheval qui a cette allure. (Dict. xixeet xxes.).
2. P. anal., DANSE, MUS. [Au Moy. Âge] Danse française d'allure rapide dont le rythme pointé évoque l'amble rompu ou le trot désuni du cheval (d'apr. Mus. 1976).
B. −
1. CHASSE. Piège du genre trébuchet utilisé pour prendre les animaux considérés comme nuisibles. Le baron hocha la tête en oiseau pris dans un traquenard et qui implore le chasseur (Balzac, Splend. et mis., 1844, p. 289).
2. P. anal. Piège, machination préparé(e) contre quelqu'un. Traquenard machiavélique; prendre qqn dans un traquenard; éventer un traquenard. Elles [les Lisette et les Maton] ont été inventées pour tendre des pièges, des embûches, disons le mot, des traquenards (...) aux hommes assez simples pour se laisser prendre à leurs douces paroles (Labiche, Misanthr. et Auv., 1852, 15, p. 180).J'étais tombée dans un traquenard; la bourgeoisie m'avait persuadée que ses intérêts se confondaient avec ceux de l'humanité; je croyais pouvoir atteindre en accord avec elle des vérités valables pour tous: dès que je m'en approchais, elle se dressait contre moi (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 190).
Au fig. [Dans une lang., un texte, une tâche à exécuter] Difficulté, embûche apparaissant comme un piège. Version pleine de traquenards. On l'attend [la danseuse russe] aux variations, on l'y guette (...) chacun sait que Courtecuisse a dressé là ses traquenards, en assemblant toutes les difficultés connues! (Morand, Rococo, 1933, p. 56).Le français, qui nous semble si simple, est une langue très difficile, pleine de menus traquenards (Gide, Ainsi soit-il, 1951, p. 1190).
REM. 1.
Traquenard, -arde, adj.,équit. Qui a les caractéristiques du traquenard; qui traquenarde. Trot traquenard; cheval traquenard. (Dict. xixeet xxes.).
2.
Traquenarder, verbe intrans.,équit. Aller au traquenard. Cheval qui traquenarde. (Dict. xixes.).
3.
Traquenardeur, -euse, adj.,rare. Qui a les caractéristiques du traquenard. [La chienne] me suit à une allure traquenardeuse, un petit trot galopé et décousu qui fait rire les gens (Colette, Vagab., 1910, p. 42).
Prononc. et Orth.: [tʀakna:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Éty-mol. et Hist. 1. 1534 « trot défectueux du cheval » (Rabelais, Gargantua, chap. 11, éd. R. Calder, M. A. Screech, V.-L. Saulnier, p. 83, 7); 2. id. « cheval présentant ce défaut » (Id., ibid., p. 85, 50); 3. 1623 traquenar « embûche tendue à quelqu'un » (Caquets de l'accouchée, éd. E. Fournier, 8ejournée, p. 237); 1680 « piège pour prendre les animaux nuisibles » (Rich.). Mot d'orig. prob. occit. (cf. langued. gasc. tracana(r)t aux sens 1 et 2 ds Mistral; traquenart « cheval » chez P. Goudelin, 1remoit. du xviies.), dér. de tracan « marche », lui-même dér. de trac « allure, train » (Mistral), d'orig. onomat. (cf. traquer; FEW t. 13, 2, p. 192b et 194a). L'ital. tracanardo, qui ne semble att. que dans le dict. de Florio (1598; Wind, p. 110 et 166) est prob. empr. au fr. Fréq. abs. littér.: 52.

traquenard (du rad. de traquer) « piège »;

Wiktionnaire

Nom commun - français

traquenard \tʁak.naʁ\ masculin

  1. Piège dont on se sert pour prendre des animaux nuisibles, voire du gibier.
    • D'après les conseils du chasseur Marbre, on construisit aussi un traquenard à rennes, suivant la méthode des Esquimaux. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Partout il fallait mener des enquêtes, étudier les carnets de comptes, éventer les ruses et les traquenards des paysans qui eussent été les plus forts sans les lettres anonymes que Xavier Frontenac trouvait, chaque semaine, dans son courrier. — (François Mauriac, Le Mystère Frontenac, 1933, réédition Le Livre de Poche, pages 20-21)
    • […], je me rappelle que ton père qui était allé conduire une fois du bois dans le Centre de la France racontait que là-bas c'est au traquenard qu'on prend les grives, dans les vignes, au quatre de chiffres. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Figuré) Toutes sortes d’embûches.
    • Mais fût-elle comtesse ou baronne, cette dame ne saurait nous tirer du traquenard où nous seront tôt ou tard emboisés.' — (Honoré de Balzac, Les Proscrits, 1831)
    • Ah ! chère comtesse, vous me poussez dans des traquenards. — (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
    • Quant à la cuisine, elle était la citadelle des traquenards. La plupart de ses ustensiles se changeaient, pour Eugénie, en armes redoutables. — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 161)
  3. (Équitation) Trot irrégulier, le cheval trotte des antérieurs mais galope des postérieurs, à l’inverse de l’aubin.
    • Ce cheval va le traquenard.
  4. (Par analogie) Danse du Moyen Âge.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRAQUENARD (tra-ke-nar ; le d ne se lie pas) s. m.
  • 1Piége du genre des trébuchets dont on se sert pour prendre les animaux nuisibles. Ou lorsque dans un traquenard Vous prenez quelque vieux renard, Perrault, Chasse, dans RICHELET. On se garantit du renard, en tendant des piéges ou traquenards, avec une préparation qui sert à les amorcer, Genlis, Maison rust. t. I, p. 229, dans POUGENS.

    Fig. Cet homme s'est laissé prendre au traquenard.

  • 2Chez le cheval, allure particulière, regardée comme défectueuse par les écuyers, et consistant en une espèce de trot décousu, dans lequel les deux battues du bipède diagonal se font distinctement entendre, mais plus rapprochées l'une de l'autre que celle du bipède opposé. Ce cheval va le traquenard.

    Se dit d'un cheval qui a l'allure appelée traquenard. Son traquenard rongeant son frein D'or, d'argent, de fer ou d'airain, De son pied grattait la poussière, Scarron, Virg. IV.

  • 3Ancienne danse vive et gaie.

HISTORIQUE

XVIe s. La reyne mere estoit tombée d'un fort traquenart qu'elle montoit, si rudement que l'on pensoit qu'elle en deust mourir, Castelnau, 164. Aller le pas, le trot, l'entrepas, le gualot, les ambles, le trotin, le traquenard, Rabelais, I, 12.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TRAQUENARD. Ajoutez :
4Petit piége portatif, dit aussi grippe-coquin, qu'on a dans la poche et qui saisit la main de celui qui y fouille indûment. Quand les brigands… sauront que dans une infinité de poches il y a des grippe-coquins si tenaces, ils ne se risqueront plus à fouiller les gens… pour moi j'achète un traquenard, et gare à celui qui mettra sa patte dans ma poche, L. du P. Duchêne, 43e lettre, p. 6.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRAQUENARD, s. m. (terme de Manege.) entrepas qui est un train ou amble rompu, qui ne tient ni du pas ni du trot, mais qui approche de l’amble. Le cheval qui a cette sorte d’allure, se nomme traquenard, ex eo quod intricat pedes, dit Saumaise.

Traquenard, s. m. (terme de Chasse.) sorte de piege composé d’ais rangés en forme de cercueil, & dont on fait usage pour prendre des chats sauvages, des belettes, des fouines, &c. On fait des traquenards simples & doubles ; mais ces derniers sont les meilleurs. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « traquenard »

Même radical que tracanoir, sorte de dévidoir. Le piége, qui est du genre des trébuchets, a donné son nom à l'allure dans laquelle le cheval semble trébucher.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’occitan trac[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « traquenard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
traquenard traknar

Citations contenant le mot « traquenard »

  • « Il n’y a aucun traquenard » Voici.fr, Jacques Legros : pourquoi sa rencontre avec sa femme aurait pu très mal se terminer - Voici
  • «Je n’irai pas à un traquenard. Je ne participerai pas au spectacle d’une direction de parti qui entretiendrait un simulacre de procès politique. Je ne me prêterai pas à la mise en scène d’un élu du peuple convoqué pour se faire exclure de sa formation politique au milieu d’un parterre de journalistes. Je fais de la politique par passion, pas par masochisme.» , Pierre Maudet dénonce un «simulacre de procès politique» - Léman Bleu Télévision

Images d'illustration du mot « traquenard »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « traquenard »

Langue Traduction
Anglais trap
Espagnol trampa
Italien trappola
Allemand falle
Chinois 陷阱
Arabe فخ
Portugais armadilha
Russe ловушка
Japonais トラップ
Basque tranpa
Corse trappula
Source : Google Translate API

Synonymes de « traquenard »

Source : synonymes de traquenard sur lebonsynonyme.fr

Traquenard

Retour au sommaire ➦

Partager