La langue française

Dragueur, dragueuse

Définitions du mot « dragueur, dragueuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

DRAGUEUR, EUSE, subst.

A.− [Désigne ou caractérise un engin remplissant l'usage d'une drague]
1. Au masc.
a) PÊCHE (en Haute Normandie). Bâtiment équipé pour la pêche à la morue, au maquereau ou au hareng, ,,au Nord, à Yarmouth, aux côtes d'Irlande, etc.`` (Baudr. Pêches 1827).
Rem. Attesté ds Littré, Guérin 1892, Lar. Lang. fr.
b) MAR. MILIT. Navire spécialement équipé pour draguer des mines explosives. Deux dragueurs de mines : Congre et Lucienne-Jeanne font leur dur métier à l'entrée des ports de Grande-Bretagne (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 243).
c) TRAV. PUBL. (Engin) dragueur. (Engin) qui drague. Une chaîne munie de puissants godets dragueurs creusait la terre et la rejetait sur le côté (Ballu, Mach. agric.,1933, p. 133).
2. Au fém. Synon. rare de drague1* :
1. Et l'on vit encore les remous de l'eau, la cheminée haute du bateau-lavoir, la chaîne immobile de la dragueuse, des tas de sable sur le port... Zola, L'Œuvre,1886, p. 9.
B.− [Désigne ou caractérise une pers.] Gén. au masc.
1. PÊCHE. Dragueur d'huîtres. ,,Marin-pêcheur assurant le dragage d'huîtres sur des bancs en mer`` (Mét. 1955).
2. TRAV. PUBL. Ouvrier chargé d'extraire la vase ou le sable au moyen d'une drague ou responsable d'une drague mécanique. Maître-dragueur (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 25).Puis on se piqua au jeu, et on proposa à la jeune fille des individus invraisemblables, des carrieurs de sable, ou des dragueurs de la Moselle (Moselly, Terres lorr.,1907p. 17).Dragueur de sablière, dragueur-sablier (Mét.1955) :
2. Puis, c'est la nappe, sans reflets, sans source, grise : Un vieux, dragueur, dans sa barque immobile, peine. Rimbaud, Derniers vers,1872, p. 178.
3. Argot
a) Celui qui drague (cf. draguer B) :
3. Jamais les femmes ne nous avaient à ce point manqué. Pour nous divertir, nous essayions de monter jusqu'au haut de la terrasse, en dragueurs, d'un pied, mais nos jambes molles se dérobaient : il fallait toucher. Renard, Journal,1892, p. 125.
b) Celui qui déambule ou aborde les femmes à la recherche d'une aventure galante. Se faire accoster par un dragueur (Rob.Suppl.1970).
Prononc. et Orth. : [dʀagœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1835-1932, uniquement au masc.; mais cf. Rob. Suppl. 1970 : ,,Le fém. dragueuse n'est pas exclu``. Étymol. et Hist. 1. 1529 navires dragueurs allant à la pêche des harencs et des maquereaux (Mém. de la fondation du Havre de Grâce, p. 71 ds Gdf.); 1664 drageur « petit navire de pêche » (Inventaire des navires de Boulogne, Bibl. nat., Ms. Colbert, no199); 1829 bateau dragueur « bateau muni d'un appareil pour draguer la vase » (Boiste); 2. 1800 « ouvrier qui drague » (Boiste); 3. 1961 dragueur professionnel (Dict. des femmes, Soc. de publications et d'éditions, p. 47, Alger). Dér. du rad. du verbe draguer*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 13. Bbg. Bonn. 1920, p. 48, 49. − Kemna 1901, pp. 68-69. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 245; Sources t. 3 1972 [1930] p. 523.

Wiktionnaire

Nom commun 1

dragueur \dʁa.ɡœʁ\ masculin

  1. (Rare) (Désuet) Sorte d'engin de forage.
    • Le cylindre en tôle attaché à l'instrument étant resté ancré dans le petit puits, la tige de l'outil s'est brisée quand on a tiré dessus ; plusieurs des pièces du dragueur restèrent dans le trou ; il fallut travailler pendant trois jours pour les retirer et pour détacher le cylindre. — (Description du procédé suivi pour l'exécution des puits de St-Vaast et de Péronnes, dans les Annales des travaux publics de Belgique, vol.18, p.198, 1860)
  2. (Marine) Bateau équipé pour faire des opérations de dragage.
    • Le curage des vases de la Darse au moyen d'un dragueur à la vapeur de la force de 14 chevaux, a été complet en 1837. — (Répertoire des travaux de la Société de statistique de Marseille, page 370, 1838)
    • Le dragueur du lac à la Tortue avait une capacité de 40 tonnes par jour. Les morceaux de minerai devaient être sensiblement de même grosseur avant d’être soumis à l’action des hauts fourneaux. — (Claude Boudreau, Serge Courville & Normand Séguin, Atlas historique du Québec : Le Territoire, Presses de l’Université Laval, Québec (QC), 1997, page 75)
  3. (Militaire) Navire de guerre équipé pour détruire les mines.
    • D'un treuil placé à l'arrière de chaque dragueur part un câble d'acier appelé remorque, lequel, à une cinquantaine de mètres du bord, se divise en deux « brins de drague » divergents, longs de 200 mètres. L'ensemble dessine un Y couché. — (Paul Chack, Marins à la bataille t.4: Mer du Nord, p.193, réédition L'Harmattan, 2002)
    • Ceux qui sont ici depuis plusieurs mois me recommandent tout de suite de chercher à me faire embarquer sur un Dragueur de mines car sur ces petites unités l'ambiance est excellente. — (Robert Chardon, Mes carnets de bords: Sept ans, onze navires, 1953-1960, page 179, L'Harmattan, 2005)
  4. (Pêche) Bateau équipé pour la pêche de bancs de poisson: la morue, le maquereau, le hareng, etc.
    • Aux Iles, le premier dragueur chalutier en bois et pêchant latéralement, arriva en 1954, commandé par un pêcheur du Havre aux Maisons. — (Aliette Geistdoerfer, Pêcheurs acadiens - Pêcheurs madelinots : Ethnologie d'une communauté de pêcheurs, page 318, CNRS, 1987)
  5. (Pêche) Bateau équipé pour la culture des huîtres en eaux profondes.

Nom commun 2

dragueur \dʁa.ɡœʁ\ masculin (pour une femme on dit : dragueuse)

  1. (Pêche) Celui qui pêche à la drague.
  2. (Pêche) Marin-pêcheur qui drague les bancs d'huître.
  3. (Travaux publics) Personne conduisant une drague.
  4. (Vieilli) Ouvrier qui tire du sable du fond des eaux et cure les cours d’eau.
    • Le dragueur tenant le manche par son extrémité lance la drague devant lui, puis quand elle a touché le fond il pose le bout du manche sur son épaule et ramène l'engin vers lui en appuyant des deux mains sur le manche de manière à faire pénétrer la cuiller dans le sol. — (Henri Melchior de Lagrene, Cours de navigation intérieure, fleuves & rivières, vol.2, page 165, 1871)
    • Le salaire du dragueur est généralement payé en nature, le plus souvent avec une part d'eau. Dans un village de Gonabad, dans le nord-est, tous les champs sont irrigués tous les quatorze jours l'été […]. — (Les marchés et la tarification de l'eau en Iran, dans La Gestion de l'eau selon l'Islam, page 158, IDRC, 2003)
  5. (Familier) Celui qui fait la cour dans le but d’obtenir des faveurs amoureuses ; séducteur assez importun, qui parvient peu à ses fins.
    • Agressif ou flatteur, impromptu ou acharné, le dragueur égrène tout au long de son infructueuse quête sa concupiscente litanie. On presse alors le pas, tête baissée, découragée et battue, tristement ramenée à son humiliante condition de femme dans le décor flamboyant de la capitale. — (Djamila Saadi-Mokrane, « Petit lexique du dragueur algérois », dans La virilité en islam, sous la direction de Nadia Tazi & Fethi Benslama, Éditions de l'Aube & Intersignes, 1998, réédition de poche : Éditions de l'Aube, 2004, p. 261)
    • Phèdre, qui « reconnut Vénus et ses feux redoutables » en voyant son beau-fils pour la première fois, ressemble, malgré elle, au dragueur maladroit qui aborde les filles par: « on ne s'est pas déjà vu quelque part? » — (Raphaël Enthoven, L'étonnement, dans Philosophie magazine, novembre 2008))
    • Elle laisse entendre au dragueur qu'elle est ouverte a toute éventualité. Elle va alors lui donner une série de rendez-vous auxquels elle ne se rendra pas. — (Bacar Achiraf, Les mœurs sexuelles à Mayotte, page 75, L'Harmattan, 2006)

Nom commun

dragueuse \dʁa.ɡøz\ féminin (pour un homme on dit : dragueur)

  1. Féminin de dragueur
    • Côté tenue, c’est le grand soir : en bustier de dentelle pigeonnant et guêpière, Eva a l’air d’une dragueuse de saloon. — (Gilles Legardinier, Et soudain tout change, 2013)

Forme d’adjectif

dragueuse \dʁa.ɡøz\

  1. Féminin singulier de dragueur.

Nom commun

dragueuse \dʁa.ɡøz\ féminin (pour un homme on dit : dragueur)

  1. Féminin de dragueur
    • Côté tenue, c’est le grand soir : en bustier de dentelle pigeonnant et guêpière, Eva a l’air d’une dragueuse de saloon. — (Gilles Legardinier, Et soudain tout change, 2013)

Forme d’adjectif

dragueuse \dʁa.ɡøz\

  1. Féminin singulier de dragueur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DRAGUEUR. n. m.
Celui qui drague. On eut de la peine à embaucher des dragueurs. Adjectivement, Bateau dragueur, ou, elliptiquement, Dragueur, Bateau qui porte une drague. Établir un dragueur à l'entrée d'un port. Dragueur à godets, Qui est muni d'une chaîne à godets, lesquels enlèvent successivement du fond de l'eau du gravier, de la vase. Il se dit aussi de Celui qui pêche à la drague.

Littré (1872-1877)

DRAGUEUR (dra-gheur, ghe--z') s. m.
  • 1Celui, celle qui s'occupe principalement de draguer, de prendre à la drague du poisson, des huîtres, etc.
  • 2 S. m. Bateau qui porte une machine propre à draguer, à nettoyer un fond de rivière, de port, etc.

    Adj. Bateau dragueur.

  • 3Bâtiment normand destiné à la pêche du hareng, de la morue.

    On a dit aussi dreigeur. Si les filets d'un bateau dreigeur sont arrêtés et retenus par quelques ancres, en sorte qu'il ne puisse dériver, Ordonnance, août 1681.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dragueur »

(Nom 1) Dérivé de draguer avec le suffixe -eur.
(Nom 2) Dérivé de draguer avec le suffixe -eur. Le film de Jean-Pierre Mocky, Les Dragueurs (1959), comédie légère racontant les pratiques de séduction, et les déboires de deux hommes lors d’une nuit parisienne a popularisé le sens (5).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Draguer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dragueur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dragueur dragœr

Évolution historique de l’usage du mot « dragueur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dragueur »

  • C’est Pierre Deladonchamps qui incarne Jérémie. Un personnage plein de charme et presque normal pour l’acteur césarisé plus connu pour son rôle de dragueur homosexuel dans L’inconnu du lac et de pédophile dans les Chatouilles. Cette fois , le rôle est grand public : "Ce qui me plait c’est la diversité. Ne pas etre enfermé dans la case du film d’auteur, de la comédie, de la série ou du très grand public ".  Franceinfo, L'empire des séries. "Romance", thriller romantique dans les années 60
  • C’est d’ailleurs dans ce même entretien, que le réalisateur expliquait comment il avait fait du mot “dragueur”, dérivé du verbe “draguer” alors utilisé pour des activités de pêche et d’aquaculture, le titre de son film. Avant qu’il ne s’impose dans la langue française. Le HuffPost, Comment Jean-Pierre Mocky a inventé le mot "dragueur" | Le HuffPost
  • Je joue une avocate aux sentiments très balancés. Cette femme est une charmeuse, dragueuse, qui vient de perdre quelqu’un avec qui elle a une histoire. Mais elle est encore dans la séduction, malgré le deuil. C’est intéressant d’essayer de projeter ces sentiments mitigés. Elle est plus vieille que moi, le décalage m’effrayait. , Télévision. Joyce Jonathan en avocate suspecte dans « Meurtre en Corrèze » ce soir sur France 3 - La Roche sur Yon.maville.com
  • Net Dating Assistant facture ses prestations entre 150 et 800€ par mois, en fonction de la formule choisie et du nombre de rencontres souhaitées. «Pour ce prix, la start-up s'engage à vous rembourser si elle ne parvient pas à vous décrocher plusieurs rendez-vous, mais c'est rare. On est vraiment des champions de la drague!» , explique Alexandra. À ce jour, l'entreprise compte déjà une dizaine de séducteurs et séductrices indépendants qui «chassent» essentiellement sur les plus grands sites de rencontres. «Les hommes sont loin d'être les seuls à solliciter nos services, les femmes totalisent près de 25% de la demande» souligne la dragueuse. «Lorsque je décroche un rendez-vous, je perçois 50€. Avant que mon client ne s'y rende, je lui fais un debriefing complet pour éviter une gaffe. Et ça marche super! J'ai ainsi donné naissance à plusieurs histoires. Certaines se sont terminées, comme cela arrive dans la vie de tous les jours, et d'autres durent encore. Il y en a même qui vivent désormais ensemble». Le Figaro.fr, Alexandra, 56 ans : «Mon métier , c'est dragueuse professionnelle»
  • VIDÉO – Sophie Davant dragueuse : « ce bon gros râteau » d'un candidat qui l'a beaucoup amusée Gala.fr, VIDÉO – Sophie Davant dragueuse : « ce bon gros râteau » d'un candidat qui l'a beaucoup amusée - Gala
  • Une espèce d’intérêt patrimonial s’est installée derrière ce banc de sable, les hippocampes à museau court, la présence d’une population au nord de la zone qui commence a être suivie de près par le Seaquarium du Grau-du-Roi. Chaque année, une dragueuse prend possession de ce banc idyllique pour y extraire le sable. Une partie du site à l’Est présente un risque d’érosion très important à associer aux phénomènes de submersion marine et aux réflexions de rechargement en sable des plages. midilibre.fr, Un banc de sable devenu petit bout de paradis - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « dragueur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dragueur »

Langue Traduction
Anglais dredger
Espagnol draga
Italien draga
Allemand bagger
Chinois 挖泥船
Arabe الحفارة
Portugais draga
Russe земснаряд
Japonais 浚渫船
Basque draga
Corse draga
Source : Google Translate API

Synonymes de « dragueur »

Source : synonymes de dragueur sur lebonsynonyme.fr

Dragueur

Retour au sommaire ➦

Partager