La langue française

Désennuyer

Sommaire

  • Définitions du mot désennuyer
  • Étymologie de « désennuyer »
  • Phonétique de « désennuyer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « désennuyer »
  • Citations contenant le mot « désennuyer »
  • Images d'illustration du mot « désennuyer »
  • Traductions du mot « désennuyer »
  • Antonymes de « désennuyer »

Définitions du mot désennuyer

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSENNUYER, verbe trans.

Rare et littér.
A.− [Le compl. désigne gén. une pers.] Soustraire quelqu'un à l'ennui en lui procurant un passe-temps ou un dérivatif agréable.
1. [Le suj. désigne une pers.] :
1. Ces promenades du dimanche, que le bon Risler organisait pour désennuyer Sidonie, ne faisaient que l'attrister davantage. A. Daudet, Froment jeune et Risler aîné,1874, p. 43.
Emploi abs. La fileuse file pendant que le chasseur chasse (...) La quenouille console et désennuie (Hugo, Rhin1842, p. 187).
Iron. Désennuyer une femme. La soustraire à l'ennui de la solitude dans le mariage. Il laissait dans sa maison, auprès de sa femme, un valet en âge et en humeur de la désennuyer (Sand, François le Champi,1850, p. 75).
2. P. méton. [Le suj. désigne l'occupation elle-même ou les moyens employés pour distraire] Une lettre n'est pas un traité de morale, mais une conversation gaie et vive où l'on dit ce qui peut désennuyer et amuser le lecteur (M. de Guérin, Corresp.,1828, p. 13).
B.− Emploi pronom. Apporter une solution provisoire ou durable à son ennui en se livrant à des occupations agréables. Synon. se distraire, se divertir.Elle venait à l'église pour se désennuyer, se faire voir comme en spectacle (Sand, Lélia,1839, p. 365).
2. ... il ne reconnaît même plus son grand-père. Il a un peu peur. Puis il s'habitue, et il cherche à se désennuyer par tous les moyens dont il dispose. Il se balance, il se tord le cou pour regarder au plafond, il fait des grimaces, il tire grand-père par son habit... Rolland, Jean-Christophe,L'Aube, 1928, p. 15.
Spéc. Se désennuyer de (qqn.).Trouver un palliatif à l'ennui provoqué par son absence. Anton. s'ennuyer de.Sa Grâce, pour se désennuyer de nous, cherchait à Vérone quelque « des Ursins » (Chateaubr., Congrès de Vérone,t. 1, 1839, p. 116).
Rem. L'adj. prés. désennuyant s'emploie parfois adj. au sens de « propre à distraire, à chasser l'ennui ». Le caractère désennuyant, voire récréatif [des jeux de société] (Breton, Manif. Surréal., 2eManifeste, 1930, p. 170).
Prononc. et Orth. : [dezɑ ̃nyije], (je me) désennuie [dezɑ ̃nɥi]. Ds Ac. 1694-1932. Conjug. Change y en i devant [ə] muet. Au subj. prés. et à l'imp. de l'ind. on écrit et devrait prononcer un i intercalaire : désennuyions, -yiez pour distinguer ces formes de l'ind. : désennuyons, -yez. Mais le plus souvent cet i est purement graphique. Étymol. et Hist. 1416-22 se desennuyer (J. de Courcy, Hist. de Grece [La Bouquechardière], Ars. 3689, [xves.], fo75ads Gdf. Compl.). Dér. de (s')ennuyer*; préf. dé(s)-*. Fréq. abs. littér. : 92 (désennuyant : 1).

Wiktionnaire

Verbe

désennuyer \de.zɑ̃.nɥi.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Soustraire, échapper à l’ennui.
    • L’extrême ennui sert à nous désennuyer. — (François de La Rochefoucauld, Maximes, 1664)
    • Je vous dirai, si vous voulez, pour vous désennuyer, le conte de Peau d’Âne, ou bien la fable du Corbeau et du Renard, qu’on m'a apprise depuis peu. — (Molière, Le Malade imaginaire, 1673, acte II, scène 6)
    • J’ai cru que je ne pourrais me débarrasser d’un domestique qui m’a introduit ici, et qui voulait absolument me désennuyer en restant. — (Marivaux, Les Fausses Confidences, 1737, acte I, scène 2)
    • C’est ce que je dis, rien ne vous force à travailler ; votre travail vous désennuie. — (Jules Renard, Les Philippe, 1907)
    • Ce qui n’empêchait point Douce et Grâce d’avoir toujours un peu l’œil sur elle, par cet instinct de guet qui se mêle à la domesticité ; espionner désennuie de servir. — (Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer, 1866, 3e partie, livre premier)
    • Il faut bien qu'elle prenne un homme pour cultiver son bien, et, en attendant qu’elle trouve son fait, elle gardera ce grand imbécile qui la sert pour rien et qui la désennuie de son veuvage. — (George Sand, François le Champi, L. Hachette, 1855, p. 179)
    • Il est vrai que nous avons à souffrir des caprices, des humeurs, des brusqueries, souvent des querelles, dont nous ne devinons pas la cause ; mais au moins si cela fâche, cela désennuie. — (Michel-Jean Sedaine, La Gageure imprévue, 1768, scène 1)
    • Le travail, ça désennuie. — (Zénaïde Fleuriot, Bengale, Hachette, 1898, p. 25)
    • Vous resterez tranquille, si vous pouvez ; et pour vous désennuyer, vous penserez en soupirant à Cécile dont vous êtes tout propre à faire le bonheur, et qui est toute propre à faire le vôtre. — (Charles-François Tiphaigne de La Roche, Sanfrein, ou mon dernier séjour à la compagne, 1765, chap. 13)
    • N’importe, je vais, descendant le sentier rapide de la vie, sans crainte et sans projets, en riant et en pleurant tour à tour, et souvent à la fois, ou bien en sifflant quelque vieux air pour me désennuyer le long du chemin. — (Xavier de Maistre, Expédition nocturne autour de ma chambre, 1794, chap. 30)
    • Paris s’amuse et la province se désennuie. — (Arthur de Boissieu, En passant, la première à M. Thiers, Lemerre, 1871, p. 6)
    • Mais ceux qui se refusent à suivre sérieusement les cours n’ont d’autres refuges, pour se désennuyer, que les cafés, où l’on joue, et certaines maisons, où l’on fait pis encore. — (Émile Zola, Naïs Micoulin, 1884)
    • — Je vous désennuie en somme. — (Amélie Nothomb, Mercure, Albin Michel, Paris, 1998, p. 83)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉSENNUYER. v. tr.
Soustraire quelqu'un à l'ennui. Je cherchais par toutes sortes de moyens à le désennuyer. Absolument, La lecture désennuie.

Littré (1872-1877)

DÉSENNUYER (dé-zan-nui-ié, an prononcé comme dans antique), je désennuie, tu désennuies, il désennuie, nous désennuyons, vous désennuyez, ils désennuient ; je désennuyais, nous désennuyions ; je désennuyai ; je désennuierai ; je désennuierais ; désennuie, désennuyons ; que je désennuie, que nous désennuyions ; que je désennuyasse ; désennuyant ; désennuyé v. a.
  • 1Délivrer de l'ennui. Mon fils vous embrasse mille fois, il me désennuie extrêmement et songe fort à me plaire, Sévigné, 56.

    Absolument. La lecture désennuie.

  • 2Se désennuyer, v. réfl. Chasser l'ennui qu'on a. Jouons pour nous désennuyer. Le comte Ory disait pour s'égayer Qu'il voulait prendre le couvent Farmoutier, Pour plaire aux nonnes et se désennuyer, Chanson du comte Ory.

HISTORIQUE

XVIe s. Ils ne chantoient autre chanson, et mesmes en cheminant pour se desennuyer, Brantôme, Bourbon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « désennuyer »

 Dérivé de ennuyer avec le préfixe dés-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dés… préfixe, et ennuyer ; Berry, dennuyer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « désennuyer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désennuyer desɑ̃nyje

Évolution historique de l’usage du mot « désennuyer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désennuyer »

  • «Le monde avait le temps de rester à la maison. Pour se désennuyer, ils pouvaient prendre une bonne petite bière sur le patio. Ça a même représenté un gros plus parce que le monde a eu le temps de découvrir, de déguster», soutient-il. Journal Métro, 25e anniversaire pour l'épicerie Prette de Pointe-Claire
  • Lorsqu’on nous a annoncé, en mars, que tout le monde devait dorénavant rester chez eux, les aînés particulièrement, j’ai dû revoir complètement mes habitudes. Normalement, j’allais voir ma mère tous les jours à sa résidence, surtout pour la désennuyer, mais aussi pour lui apporter des petits plats maisons. Donc, du jour au lendemain, ma mère s’est retrouvée très isolée… et moi aussi. L'Hebdo Journal, Du soutien à portée de main - L'Hebdo Journal
  • «Le but, c’est de divertir les gens, de les désennuyer, qu’ils puissent s’amuser à la maison. En étant en direct sur Facebook, on souhaite rejoindre les gens sur les réseaux sociaux et briser l’isolement. C’est aussi de faire connaître des nouveaux des artistes aux gens, des artistes qui ont besoin d’une visibilité présentement, qui avaient des contrats dans des salles de concert et des bars et qui n’en ont plus», explique une des organisatrices, Valérie St-Onge. La Voix de l’Est, «En ligne la musique»: un festival numérique présenté par des cégépiens | COVID-19 | Actualités | La Voix de l’Est - Granby
  • « Une fois que toutes ces activités sont bloquées, les gens, pour se désennuyer et avoir le contrôle sur leur environnement, ont choisi de réinvestir dans leur résidence. » Le Journal de Québec, Le Québec inc. se réinvente: South Shore fait profiter les autres de son succès | JDQ
  • Dans ce même arrondissement parisien où elle a ­appris à marcher il y a bientôt soixante ans, la comédienne et metteuse en scène s'est vite rendue à une autre évidence : "Ce confinement indispensable révèle de terribles inégalités quand certains sont SDF ou à plusieurs dans 15 m². Et pour ceux qui n'ont pas accès aux échappées belles de la poésie, des livres, de l'imaginaire, c'est ­vachement dur. La liberté grandit avec la culture. Tout le monde n'a pas les mêmes armes pour s'ennuyer et se désennuyer…" lejdd.fr, Zabou Breitman, confinée : "Tout le monde n'a pas les mêmes armes pour s'ennuyer et se désennuyer"

Images d'illustration du mot « désennuyer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « désennuyer »

Langue Traduction
Anglais distract
Espagnol distraer
Italien distrarre
Allemand ablenken
Chinois 转移
Arabe يصرف
Portugais distrair
Russe отвлекают
Japonais そらす
Basque oharkabetu
Corse distruisce
Source : Google Translate API

Antonymes de « désennuyer »

Partager