Démanger : définition de démanger


Démanger : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉMANGER, verbe trans.

Démanger qqn ou à qqn
A.− [Le suj. désigne la cause de l'irritation] Être cause d'une irritation qui donne envie de se gratter. Quand le temps vient à changer, sa plaie lui démange (Ac.).Ses boutons de la nuit le démangèrent (Gide, Caves Vatican,1914, p. 777):
1. ... elle m'a lancé de la boue sur la joue, des gouttelettes de boue qui me démangent comme de l'urticaire, ... Vercel, Capitaine Conan,1934, p. 239.
P. métaph. :
2. ... je suis toujours un bêta de français, et mon vieux chauvinisme me démange sous ma septième peau comme une gale rentrée. Hugo, Correspondance,1853, p. 147.
Au fig. Provoquer chez quelqu'un une forte envie de faire quelque chose. L'envie de la tuer démangeait Augustin (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 117).
Emploi passif. Être démangé. Être démangé du désir de. Avoir grande envie de. Il suffit d'acheter un makhilàs neuf pour que l'on soit aussitôt démangé du désir d'en éprouver l'élasticité en rompant l'échine à son meilleur ami (Jammes, Mém.,1921, p. 78).
B.− [Le suj. désigne la partie du corps où est éprouvée l'irritation] Faire éprouver une irritation qui donne envie de se gratter. La peau du corps lui démange sous les vieilles bandelettes qui la serrent (Flaub., Tentation,1849, p. 473).Vieux chevaux (...) à qui le dos démange en été (Claudel, Endormie,1883, p. 17).
Au fig. Faire éprouver le besoin de faire quelque chose. Les doigts lui démangeaient déjà de ne plus écrire (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 4, 1859, p. 64).
Expr. La main me démange. Il me prend envie de battre. La langue me démange. Il me prend envie de parler. Mais la langue lui démangeait tellement, qu'elle reprit bientôt (Zola, Faute Abbé Mouret,1875, p. 1218).Il y a des fous dangereux, et j'en connais un que la main lui démange de vous envoyer un pastisson! (Pagnol, Marius,1931, I, 10, p. 85).
Impers. Cela me démange de; il me démange de. Il nous démange de savoir de quelle couleur était sa barrette (Musset, Lettres Dupuis Cotonet,1836, p. 674).
Rem. On rencontre ds la docum. a) démangeant, ante, adj. Qui démange. Les midges, c'est une espèce de petit moucheron aussi venimeux que des serpents à sonnettes qui vous assaillent par millions et vous font venir sur la peau du visage et des mains des chaînes de montagnes horriblement démangeantes (Mérimée, Lettres ctesse de Boigne, 1870, p. 130). b) Démangeur, euse, adj. Qui démange. Et, dès le matin, l'œil à la piste, la main démangeuse, le serviteur de police, (...), était sur la place de la Bastille (Balzac, Œuvres div., t. 2, 1850, p. 406).
Prononc. et Orth. : [demɑ ̃ ʒe], démange [demɑ ̃:ʒ]. Prend un e devant a et o dans la conjug. : démangeait, démangeons. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1227 « ronger, mordre, dévorer » (G. de Coinci, Miracles, éd. V. F. Kœnig, Mir. ND, I Mir 11, 926 et 1012) − 1571 (Belleforest, Secr. de l'Agric., p. 31 ds Gdf.); b) dernier quart xiiies. « picoter, faire sentir ou sentir une démangeaison » (Lexique Abavus ms. Douai 62, éd. ds M. Roques, Lexique fr. du Moy.-Age, t. 1, p. 54, 2122); 2. xiiies. [date ms.] au fig. « tourmenter, obséder, exciter » (Herbert, Lucidaire, Richel. 2168, fo233 vods Gdf.), attest. isolée; xves. id. (Eloy d'Amerval, Diablerie, éd. Ch. F. Ward, 59 a ds IGLF); xvies. « exciter, pousser à agir » (Du Bellay, Œuvres, éd. H. Chamard, IV, 194, ibid. : Tousjours le style te demange). Dér. de manger*; préf. dé-* (lat. de). Fréq. abs. littér. : 97. Bbg. Gottsch. Redens. 1930, passim.Goug. Mots t. 3 1975, p. 254.

manger* (dé- + manger). « Ronger »

Démanger : définition du Wiktionnaire

Verbe

démanger intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire éprouver une démangeaison.
    • Le bras lui démange. - Quand le temps vient à changer, sa plaie lui démange.
  2. (Figuré) (Familier) Donner grande envie de faire quelque chose.
    • J'ai la guitare qui me démange,
      Alors je gratte un petit peu.
      Ça me soulage et ça s'arrange
      Mais ça fait pas très sérieux.
      — (Yves Duteil, J'ai la guitare qui me démange,)
  3. (En particulier) Avoir envie de débattre, de combattre, etc.
    • Les poings, les mains, les doigts, la langue lui démangent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Démanger : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉMANGER. v. intr.
Faire éprouver une démangeaison. Le bras lui démange. Quand le temps vient à changer, sa plaie lui démange. Fig. et fam., Les poings, les mains, les doigts, la langue lui démangent, Il a grande envie de se battre, d'écrire, de parler. Fig. et fam., Le dos lui démange, s'est dit d'une Personne qui fait tout ce qu'il faut pour qu'on en vienne à la battre. Fig. et fam., Gratter quelqu'un où cela le démange, Faire ou dire quelque chose qui lui plaît et à quoi il est extrêmement sensible.

Démanger : définition du Littré (1872-1877)

DÉMANGER (dé-man-jé. Le g prend un e devant un a ou un o : démangeait, démangeons) v. n.
  • Éprouver une démangeaison. La tête, tout le corps lui démange. Quand sous le corselet la crasse lui démange, Régnier, Sat. X.

    Fig. Gratter quelqu'un où il lui démange, le prendre par son faible, entrer dans ses sentiments, dans ses vues.

    Fig. et familièrement. La langue lui démange, il a une excessive envie de parler. La main lui démange, il a un vif désir de battre. … à cette audace étrange J'ai peine à me tenir et la main me démange, Molière, Tart. V, 4.

    Par extension. Les mains lui démangent, il a envie de livrer bataille. M. de Luxembourg à qui les mains démangent furieusement, Sévigné, 215.

    La main lui démange, les doigts lui démangent, il a envie d'écrire. Muse, c'est donc en vain que la main vous démange, Boileau, Sat. VII.

    Les pieds lui démangent, il a envie de s'en aller.

    Le dos lui démange, se dit d'une personne qui fait tout ce qu'il faut pour être battue. Ma petite femme, ma mie, votre peau vous démange, Molière, Méd. malgré lui, I, 1.

    La gorge lui démange, se disait d'un homme en passe d'être pendu.

REMARQUE

On a dit autrefois se démanger, verbe réfléchi, pour avoir des démangeaisons : Vous avez tout à fait bon air avec cet habit, et nous n'avons point de jeunes gens à la cour qui soient mieux faits que vous. - Il le gratte par où il se démange, Molière, Bourg. gent. III, 4.

HISTORIQUE

XVIe s. Comme les mains lui demangeaient, il sortit de Paris, Mém. s. du G. ch. 8. Envenimer la playe, à fin que pour un peu de douleur qu'il a, qui le poingt et luy demange, l'ulcere esgratigné s'empire tousjours, La Boétie, 337. Quand viendra ce jour là, que ton nom au vray passe Par France, dans mes vers ? combien et quantes fois S'en empresse mon cœur, s'en demangent mes doits ? La Boétie, 333. Les mains courent d'elles mesmes où il nous demange, Montaigne, II, 57. Quelques humeurs aigres ou acres, accumulées sous le cuir, qui chatouillent et demangent, invitent à se gratter…, Paré, XVIII, 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « démanger »

Étymologie de démanger - Littré

Dé… préfixe, et manger, c'est-à-dire manger continuellement, faire éprouver la sensation comme si quelque chose vous mangeait, rongeait. En provençal, desmanjar signifie perdre l'appétit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de démanger - Wiktionnaire

 Dérivé de manger avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « démanger »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démanger demɑ̃ʒe play_arrow

Conjugaison du verbe « démanger »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe démanger

Évolution historique de l’usage du mot « démanger »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « démanger »

  • J’ai la sensation d’avoir joué tous les rôles dont je rêvais. Je ne ressens aucun manque, rien qui me démangerait. De Johnny Depp / Première, juillet 2013
  • Trop de poux finit par ne plus démanger, trop de dettes finit par ne plus attrister. De Proverbe chinois
  • A chercher les poux sur les autres, ils finissent par vous démanger vous-même. De Proverbe chinois

Traductions du mot « démanger »

Langue Traduction
Corse pruritu
Basque itch
Japonais かゆみ
Russe зуд
Portugais coceira
Arabe حكة
Chinois
Allemand jucken
Italien prurito
Espagnol picar
Anglais itch
Source : Google Translate API

Synonymes de « démanger »

Source : synonymes de démanger sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires